Jump to content

Quadrillage des rues


Coqueta
 Share

Recommended Posts

Montréal est une ville dont la plupart des rues sont rectilignes et orthogonales.

 

Parfois, ce n'est pas le cas. Par exemple, dans Rosemont il y a la 3 ième avenue qui se décale, la 5 ième et la 6 ième qui se joignent bizarrement

 

Capture.JPG

Capturee.JPG

Près de l'université McGill, il y a la rue Lorne Crescent qui se termine abruptement en cul de sac.

 

Capture.thumb.JPG.bd38369cdd1a6fc746020ccfebc7e475.JPG

1.thumb.JPG.d93d755adee83a1318ded244149e1e35.JPG

Capture2.thumb.JPG.a05da27f2970ac7eefac68a4ddce466f.JPG

Capture3.thumb.JPG.406924372226733fc641983e7e596327.JPG

Avez-vous d'autres exemples ou des explications à ces anomalies ?

 

 

 

Capture.JPG

Capturee.JPG

Capture.thumb.JPG.bd38369cdd1a6fc746020ccfebc7e475.JPG

1.thumb.JPG.d93d755adee83a1318ded244149e1e35.JPG

Capture2.thumb.JPG.a05da27f2970ac7eefac68a4ddce466f.JPG

Capture3.thumb.JPG.406924372226733fc641983e7e596327.JPG

Link to comment
Share on other sites

La rue Gilford sur le Plateau:

Capture d’écran 2018-08-06 à 12.58.27.png

Elle tire son origine de la "Rue des Carrières", une rue construite au XIXe siècle qui menait, comme son nom l'indique, aux carrières situées dans l'actuel Parc Sir-Wilfrid-Laurier.

Capture d’écran 2018-08-06 à 13.00.21.png

Elle a été renommée rue Guibord en l'honneur de Joseph Guibord, un intellectuel anti-laïque qui a été enterré au cimetière Notre-Dame après une longue bataille juridique, puisque le clergé ne voulait pas qu'on l'y enterre. Sa veuve a finalement gagné et il y a été enterré... dans un espace préalablement désacralisé par les autorités religieuses!

Vers 1879, un certain Henry W. Hopkins a été chargé de dresser un plan des rues du quartier, a mal retranscrit le nom "Guibord", qui est devenu Gilford.

La rue "Gilford" est donc nommée en l'honneur... d'absolument personne!

Source: https://www.ledevoir.com/societe/330413/un-lieu-un-nom-le-sinueux-chemin-de-guibord-a-gilford

 

 

 

Edited by ydg
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Pour identifier la raison des rues en pointes près de la 5e avenue, entre Rosemont et St-Zotique, il faut remonter au temps de la colonie. 

Cet alignement différent représente en fait la même différence d'alignement qui existait au départ entre les terres concédées à Ville-Marie versus celles à Hochelaga. 

L'alignement des terres de Ville-Marie s'est prolongé jusqu'à Jean-Talon environ, alors que l'alignement des terres d'Hochelaga s'est prolongé vers Rosemont. 

Dans les deux cartes qui suivent (1878 et 1911) on voit l'alignement de Ville-Marie en rouge et celle d'Hochelaga en bleu. 

Les rues qui finissent en pointe sont entourées en vert. 

 

1878 Sicotte 337011_02.jpg

1919 carte cité de Montréal.jpg

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value