Jump to content

griffintown Pavillon F (ÉTS) - 6 étages


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Pavillon F -  ÉTS

image.png

Citation

Emplacement: à l'angle de la rue William et Murray, 1130 - 1134 rue William
Hauteur en étages: 6
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 42,5 millions
Promoteur: ÉTS
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 2020
Site internet: 
Lien webcam: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Documents de l'arrondissement :

Autres informations: Ce bâtiment comprendra des salles de classe, des laboratoires d’enseignement et des espaces administratifs.

Autres images: 

image.png

image.png.8eedc8be6e241430f508f04228b80249.png

image.png.cb37fb4ee4f0bfec2b52e98df80b3575.png

image.png.24563490ae335c0b77a124065e116480.png

image.png.3c83e7c91edddeb7376dc5a579bcdf36.png

 

 

Discussion précédente :

Le 2018-07-30 à 10:36, chkg a dit :

Pour ton information Scarlet, voici la réponse de l'ÉTS, voir en gras les futurs projets. La subvention de jeudi dernier est donc pour un nouveau nouveau pavillon en plus de la reconversion de l'établissement DOW coin Peel/Notre-Dame.

Nous avons 4 résidences étudiantes :

·         Résidence 1

·         Résidence 2

·         Résidence 3

·         Résidence 4

 

Nous avons 8 pavillons existants :

·         Pavillon A (le principal)

·         Pavillon B

·         Pavillon C (l’ancien Planétarium qui accueillera bientôt le CENTECH-St-Jacques)

·         Pavillon E (Maison des étudiants)

·         L’ancien siège social de O’Keefe

·         INGO

·         La réserve muséale

·         Le pavillon situé sur Montfort (qui abrite le CENTECH-Montfort)

 

Nous prévoyons construire 4 pavillons dans l’avenir :

·         Futur Pavillon D (celui qui est en construction, ouverture en automne 2019)  CHKG: Quadrilatère Eleanor/William/Murray

·         Futur Pavillon F (celui pour lequel nous avons obtenu la subvention d’aujourd’hui, date d’ouverture à confirmer, probablement en 2020) CHKG: Quadrilatère Young/William/Murray

·         Deux futurs pavillons à construire sur le site du Complexe Dow (à moyen-long termes)

 

Total actuel = 12

Total futur = 16

 

Le 2018-07-30 à 10:39, ScarletCoral a dit :

L'ETS a acheté le terrain du Techtown? Ça expliquerait les délais de construction.... ?

 

edit : Ah oui, l'ÉTS en est le propriétaire depuis le 6 juin 2018

 

image.png

Faudrait-il mettre ce projet dans les « Annulés » et commencer un autre fil pour le futur pavillon de l'ÉTS? @vincethewipet?

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...
  • 5 months later...
  • 6 months later...

le Pavillon  F est à l'ordre du jour du conseil d'arrondissement de ce soir au point 40.03

https://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Sud/CA_Sud_ODJP_ORDI_2019-09-09_19h00_FR.pdf

Adoption - Projet particulier de construction pour le bâtiment sis au 1130-1134, rue William - Pavillon F de l'École de Technologie Supérieure

Attendu que le promoteur s'est engagé à aménager un local d'une superficie de 50 m2 destiné aux groupes communautaires à même le bâtiment, lequel sera disponible sur une période de trois ans ou jusqu'à la date d'ouverture d'une école dans Griffintown; Attendu que lors de la construction l'ÉTS fournira également aux bénéfices des organismes communautaires un local de 45m², au rez-de-chaussée du Pavillon B sise au 1111 rue Notre-Dame.

Attendu que lors de la construction du bâtiment, celui-ci prendra en compte l'impact possible du chantier sur les bâtiments existants adjacents de plus faible gabarit; Considérant que le projet respecte les critères d’évaluation et peut être autorisé en vertu du règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (RCA04 22003);

Considérant l'avis favorable du Comité consultatif d'urbanisme du 20 août 2019;

Il est recommandé :
Que le conseil d'arrondissement adopte, en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (RCA04 22003), une résolution autorisant la construction d'un bâtiment institutionnel sur le site composé des lots 1 853 446, 1 853 447 et 1 853 448 à l'adresse 1130-1134, rue William, selon les autorisations et exigences suivantes:

Autorisations :

  • Autoriser la démolition des bâtiments existants sur le site. Le permis de démolition sera délivré une fois que la garantie financière ci-après mentionnée sera déposée;
  • Autoriser une hauteur maximale de 25 m;
  • Autoriser une densité maximale de 6;
  • Autoriser aucune unité de stationnement;
  • Autoriser que les retraits prescrits à l’annexe H du Règlement d'urbanisme (01-280) s’effectuent après une hauteur maximale de 13 m;

DESCRIPTION

Contexte :

La demande vise la démolition des bâtiments existants au 1130 et 1134, rue William et la construction d’un immeuble institutionnel de 6 étages, c’est-à-dire le pavillon F de l’École de technologie supérieure (ÉTS). Le site fait déjà l’objet d’une résolution de projet particulier (CA16 220241) laquelle autorise un projet de bureaux de 22 m avec certaines exigences et conditions, mais celle-ci n’est pas appropriée pour le projet demandé. Des résolutions du Comité d'étude des demandes de démolitions autorisant la démolition des bâtiments ont également été adoptées et sont expirées depuis juin 2017.

Le site est localisé dans la partie nord est du secteur Griffintown et constitue la tête de l’îlot adjacent aux rues Young, William et Murray. Le terrain est constitué de 3 lots (1 853 446, 1 853 447 et 1 853 448), adjacents au sud avec une maison unifamiliale du côté de Murray et un immeuble d’intérêt patrimonial de 3 étages (300-312, rue Young) du côté de Young. Ce dernier, d’une hauteur de 12,7 m, comporte une aire de protection équivalente à sa hauteur d'un rayon de 10 m conformément à l’annexe H du Règlement d’urbanisme.

Le site est actuellement occupé par deux bâtiments et une aire de stationnement. Les bâtiments sont actuellement vacants. L'un d'eux est un immeuble de 3 étages bâti en 1886 et fortement modifié, l'autre est un immeuble d’un étage bâti dans les années 80.

Projet :
Le projet implique la démolition des immeubles existants et la construction d’un immeuble de 6 étages et 25 m de hauteur. Le basilaire de 3 étages est occupé par des salles de classe et des laboratoires. Les 3 étages supérieurs font office de bureaux administratifs. Le projet comporte un sous-sol destiné à du rangement et des espaces techniques. Aucun stationnement n’est prévu dans le projet.

Le bâtiment est implanté sur la limite de lot du côté de la rue Murray et à 3,5 m de la limite latérale du côté de la rue Young. La façade donnant sur la rue William comporte un jardin de rue au coin de la rue Murray, dont la superficie reprend l'implantation des bâtiments existants jadis à cet endroit. Sur William, le requérant a accepté de céder une bande de 1 m de son terrain, tel qu’il a été exigé dans les autres projets situés du côté sud de William. Le rez-de-chaussée du côté nord-est du bâtiment est en retrait de 2,5 m afin de créer une marquise au-dessus de l'entrée principale du bâtiment.

En terme de volumétrie, le projet comporte des retraits de basilaire après 12,9 m sur les rues Young et Murray. Un retrait est également induit sur le volume adjacent à l’immeuble d’intérêt patrimonial sur Young afin de respecter l’aire de protection de 10 m.

L’entrée principale du projet est située sur la rue William du côté est, avec une entrée secondaire du côté ouest. Un quai de chargement est situé sur la partie sud de la façade sur Murray.

Analyse :
Le projet a été analysé en fonction des critères prévus au Règlement sur les projets particuliers, lesquels visent notamment la compatibilité des occupations, l’intégration volumétrique, le stationnement, les accès, les impacts environnementaux et les avantages du projet sur le plan environnemental et social

En termes d’occupation, le projet est compatible avec le milieu d’insertion, l’usage institutionnel et de bureau étant par ailleurs de plein droit. Le projet s’inscrit dans l’expansion du campus de l’ÉTS avec une capacité maximale d'environ 2375 personnes, dont 75% d'étudiants.

L’implantation sur les rues perpendiculaires à William est typique du bâti traditionnel de Griffintown, avec alignement sur la ligne de lot. Le retrait sur William permet de créer un lieu de rencontre animé et augmente le confort des usagers par des plantations et l’espace suffisant pour circuler.

En ce qui a trait à la volumétrie, le projet induit des retraits de basilaire après 12,9 m, en dérogation à ce que prescrit l’annexe H pour les bâtiments limitrophes, afin de tenir compte  de l’aire de protection de 10 m adjacente au 300 Young, ce dernier ayant une hauteur de 12,7 m au faîte. Le projet traite en transparence le coin du côté du 300 Young et induit un retrait d'alignement latéral de 3,5 m afin de mettre en valeur le bâtiment patrimonial, le rendant visible à partir de la rue William.

Le projet inclut la démolition des bâtiments situé au 1130 et 1134, rue William. Des études, patrimoniale et de structure, ont été produites pour les bâtiments. Seul le 1130 William, construit en 1886-1887, aurait eu un intérêt s’il n’avait pas été altéré fortement au fil des années, notamment par le remplacement du parement par un parement métallique ainsi que par le colmatage de plusieurs ouvertures. Le bâtiment situé au 1134 William date de 1987 et n’a aucun intérêt patrimonial quoiqu’il soit en bon état. Cependant il ne peut être intégré au projet. La commémoration du 1130 William (autrefois 230 William) serait sans doute pertinente, ayant servi de domicile à John D. Gallery, l’un des propriétaires de la prolifique boulangerie Gallery ayant siégé au 160 Young.

L’aménagement des lieux propose un jardin de rue de 6 m de profondeur au coin de William et Murray, lequel reprend l'empreinte des bâtiments qui existaient auparavant sur ce site. Cet espace permet de favoriser le confort des piétons et usagers. Des stationnements pour vélos sur le site permettront aussi d’encourager l’utilisation de ce mode de transport actif. Le quai de chargement sur Murray permet de dégager les autres façades du projet, dont celle sur Young, favorisant la mise en valeur du 300 Young.

Le projet ne comporte aucun stationnement. Ceci est justifié par la répartition des unités de stationnement sur l’ensemble du campus de l’ETS, lequel comprend 677 unités alors que la réglementation en exige un minimum de 427 unités. Ainsi, avec l’ajout et la considération de la surface de plancher que le projet entraîne, le nombre actuel réel de cases de stationnement se situe toujours à mi-chemin entre le minimal prescrit et le maximal permis.

Un récent sondage interne effectué en 2018 auprès de la communauté de l’ÉTS, indique que l’ensemble des modes de déplacement alternatifs (vélo, marche, transport en commun, etc.) représente 89% des déplacements. Le déplacement en auto-solo représente quant à lui 11% des déplacements. Enfin, mentionnons que l’ÉTS a un programme incitatif à l’utilisation des modes de transports actifs et collectifs avec notamment des ententes rabais avec la STM.

Il est prévu que des unités de supports à vélos seront réparties à l'intérieur, dans un espace sécurisé et 5 à l'extérieur notamment sur le parvis le long de la rue William.

Sur le plan des avantages sociaux pour le quartier, l'ÉTS signera une entente avec la Coalition Petite-Bourgogne afin d'aménager un local d'une superficie de 50 m2 pour offrir un espace aux groupes communautaires du quartier. Ce local serait disponible pour une période de 3 ans. Durant la construction, l'ÉTS fournira également aux bénéfices des organismes communautaires un local de 45m², au rez-de-chaussée du Pavillon B sis au 1111 rue Notre-Dame Ouest.

Le projet permet de revitaliser un site actuellement sous utilisé et permet la consolidation du campus de l’ÉTS.

Recommendations :

La DAUP recommande un avis favorable au projet, aux conditions et exigences énoncées à la résolution.
 

Recommandation du Comité consultatif d'urbanisme :

  • Lors de la séance du 20 août 2019, le Comité consultatif d'urbanisme a formulé un avis favorable à l’égard de cette demande aux conditions suivantes;
  • Que le projet prévoit un nombre supérieur d’unité de stationnement extérieur et intérieur pour vélo;
  • Que le projet prévoit un minimum de stationnement pour voiture pouvant comprendre, sans s’y limiter, des véhicules en libre service, dédié à l’autopartage, des bornes de recharge et des motos.

En réponse aux unités de stationnement vélo, l'ÉTS confirme qu'il y aura une étude réalisée en cours de projet afin de valider les besoins des usagers pour y répondre de façon optimale. Cette étude indiquera le nombre d’unités, minimalement 50 conformément à la réglementation, ainsi que leur répartition supposée à prime abord de répartition égale des unités de stationnement à l’intérieur et à l’extérieur.

Quant au stationnement pour voiture, l'ÉTS maintien son orientation de soutenir le transport actif et collectif plutôt que l'addition de stationnements déjà au nombre de 677sur le campus.

 

Link to comment
Share on other sites

il y a 12 minutes, UrbMtl a dit :

Si quelqu'un habite proche, il devrait y avoir un avis sur la porte de l'immeuble. Dans certains arrondissements, un rendu accompagne la description. Ça vaut la peine de vérifier :)

Si on visionne le conseil en direct, on devrait voir le rendu sur le PowerPoint qui y sera présenté :)

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, ScarletCoral a dit :

malheureusement pas de rendu lors du conseil d'arrondissement :(
 

image.png

Merci pour tout tes efforts pour nous tenir au courant des dossiers du Conseil d'Arrondissement. Grâce à ta généreuse collaboration on est au fait de ce qui se passe dans tout le quartier, c'est fort apprécié.:thumbsup:

J'ajouterais que GFT est devenu un des secteurs centres qui soulève le plus grand intérêt à Montréal. Avec son dynamisme on y sent la même atmosphère engagée que sur le Plateau, mais dans un décor plus contemporain. A ce chapitre je me réjouis qu'on ait choisi un type de développement plus modéré et à une échelle plus humaine, tout en favorisant l'animation au niveau de la rue et des places publiques.

Pour moi c'est ça un quartier vivant qui se transforme organiquement, plutôt que dans des officines de promoteurs où on ne laisse aucune place à l'improvisation. On sent d'ailleurs que la population participe activement à son évolution, en utilisant avec circonspection les outils qui lui sont offerts par les autorités. Au final on n'aura peut-être pas créé le quartier le plus remarquable sur le plan visuel. Mais il est devenu à mes yeux un modèle de participation citoyenne pour en faire un milieu de vie de qualité, à l'image de sa population jeune et dynamique. :veryhappy:

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value