Jump to content

Toronto is 6th worst city for commuting, study finds


Recommended Posts

Il y a toujours plusieurs variables explicatives, mais je serais intéressé à voir la corrélation avec le taux comparatif de croissance de la population de l'agglomération sur une période de 5-10 ans, soit assez longtemps pour que la croissance démographique cumulative ait eu «le temps»  d'exercer une pression significative sur la demande, et pas assez longtemps pour que l'augmentation de l'offre (nouvelles infrastructures) soit effective.  L'idée (à vérifier) est qu'il y a souvent un retard (lag) entre une augmentation de la demande et une hausse correspondante de l'offre.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value