Jump to content

Belgrade Waterfront


Acajou
 Share

Recommended Posts

Je reviens tout juste de Belgrade où j'ai pu observer l'immensité du chantier du projet Belgrade Waterfront. 

Ce projet consiste en la ré-urbanisation d'une partie du quartier de Savamala qui il y a peu était principalement constitué de docks. Le projet s'étend en largeur de la gare centrale aux rives de la Save et en longueur de la Foire de Belgrade au pont Branko. 

Ce méga-projet n'en est qu'à ses débuts et il fait déjà face à de nombreuses polémiques (manque de transparence, brutalité, corruption, etc.)

De très nombreuses autres sources se retrouvent facilement en ligne et proposent une vision plus complète de la polémique, pour ceux que ça intéressent. Entre autres, cet article intéressant du NY Times "To Build Dubai of the Balkans, Serbia Deploys Bulldozers and Baseball Bats".

https://www.nytimes.com/2018/04/29/world/europe/serbia-belgrade-waterfront-uae-aleksandar-vucic.html

De ce que j'ai pu voir, seul le complexe BW Résidences (première photo) est proche d'être terminé, les autres phases Vista et Parkview sont elles aussi en construction. 

La dernière photo date de juillet 2017 (https://www.dreamstime.com/editorial-image-belgrade-serbia-july-belgrade-waterfront-construction-site-aerial-view-evening-image96680110).

https://www.opendemocracy.net/can-europe-make-it/aleem-datoo/drowning-belgrade-belgrade-waterfront-project-in-context

Controversy

But there have been four main political controversies around the project so far. Firstly, under Serbian law, riverbanks come explicitly within municipal ownership. Without explicit consent from the City of Belgrade, the investment contract is trying to transfer the rights of the Sava riverside to a private foreign developer.

Secondly, when the government autonomously decided to sell the land to Eagle Hills, they did not adhere to a standard bidding procedure. The Abu Dhabi based group was simply chosen through an opaque process, raising suspicion as to the incentive deployed to subvert the investment modus operandi.

Thirdly, an organisation investigating the official contract between Eagle Hills and the Government discovered a clause stipulating that the Government would adopt laws to facilitate the realisation of the project and block any bills that would impede its development. This has widely been regarded as no less than full political capitulation to the imperatives of the project.

Finally, in May 2016 a group of masked men blocked off a contentious street near the riverside, tied up a number of residents and subsequently bulldozed several buildings to the ground. When residents called the police to intervene not a single member of the force responded, claiming that they had orders from “higher up.”

The annual report of Serbia’s Ombudsman confirms this and implicates the Ministry of the Interior in the event. These controversies resulted in ongoing and increasing popular protests in Belgrade, by thousands of people.

 

beograd_na_vodi_2_091115_tw630.jpg

Belgrade-Waterfront-Kula-Belgrade-View-from-River-1920-x-200.jpg

BW_Vista.jpg

536939_101110c6_f.jpg

Beograd-na-vodi.jpg

belgrade-serbia-july-belgrade-waterfront-construction-site-aerial-view-evening-96680110.jpg

Edited by Acajou
  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...
Le 2018-06-21 à 15:36, Acajou a dit :

Je reviens tout juste de Belgrade où j'ai pu observer l'immensité du chantier du projet Belgrade Waterfront. 

Ce projet consiste en la ré-urbanisation d'une partie du quartier de Savamala qui il y a peu était principalement constitué de docks. Le projet s'étend en largeur de la gare centrale aux rives de la Save et en longueur de la Foire de Belgrade au pont Branko. 

Ce méga-projet n'en est qu'à ses débuts et il fait déjà face à de nombreuses polémiques (manque de transparence, brutalité, corruption, etc.)

J'ai lu ton message dans les premiers jours de sa parution, mais j'ai hésité à commenter, justement à cause des polémiques.  Par conséquent, ce qui suit fait abstraction de ces dernières, pour se concentrer sur un seul aspect: la motivation économique des investisseurs.

Pourquoi Belgrade et pourquoi maintenant?  Je suppose que c'est parce que la perspective de l'adhésion de la Serbie à l'Union européenne (UE)  est devenue crédible (et qu'à défaut d'une adhésion formelle, il y aurait au minimum un niveau de «coopération» étendue).  Je  me permets de faire un parallèle avec l'adhésion de la Pologne en 2004, et le développement considérable survenu à Varsovie (en particulier) depuis ce temps.  On peut également observer l'effervescence à Istanbul (Turquie) depuis qu'existe une forme de «coopération» entre ce pays et l'UE,  même si dans ce cas la perspective d'une adhésion formelle n'est plus à l'ordre du jour.

Quand un pays à faible coûts (et à faible niveau de vie) rejoint un ensemble plus prospère, il s'ensuit un processus de convergence, offrant d'extraordinaires perspectives de profit pour les premiers venus.  L'ironie, si c'en est une, c'est que ces premiers investisseurs sont de Dubai plutôt que de Francfort, Paris ou Vienne.

Je pense aussi que n'eut été du conflit de la guerre entre des pays constituants de l'ex-Yougoslavie, ceux-ci auraient rejoint l'UE bien avant la Roumanie et la Bulgarie, moins développés et plus éloignés du centre de gravité de l'UE.  On a eu la Slovénie, puis récemment la Croatie, ce serait maintenant le tour de la Serbie!

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value