Recommended Posts

https://www.ctvnews.ca/canada/chateau-laurier-redesign-denounced-as-heritage-vandalism-1.3961277

Chateau Laurier redesign denounced as 'heritage vandalism'

Chateau Laurier addition proposal

An image of the proposed seven-storey addition at the rear of the Chateau Laurier.

  facebook-icon.png  
25
  twitter-icon.png  
  google-icon.png  
  reddit-icon.png  
  share-icon.png  
25
  print-icon.png  
  email-icon.png  

The Canadian Press 
Published Wednesday, June 6, 2018 7:34AM EDT 

OTTAWA -- A preservation society is blasting the redesign of an addition to Ottawa's stately Chateau Laurier hotel as "heritage vandalism," but the lead architect on the project says a contemporary approach is the best way to protect the property's history.

Heritage Ottawa fired yet another salvo this week in its ongoing campaign to prevent the proposed glass and metal structure from moving forward at the national historic site.

"Heritage Ottawa remains unimpressed -- and is gravely concerned that the City of Ottawa may be on track to approve what would be the most disgraceful act of heritage vandalism of our generation," the organization said in a statement Sunday.

PHOTOS

 
Chateau Laurier hotel

A rendering of the original 2016 proposed Chateau Laurier addition.

Leslie Maitland, who co-chairs the organization, welcomed some of the modifications in the latest revision of modernist design, which has faced intense backlash since it was first unveiled in late 2016.

The most recent iteration reduces the addition's height to seven stories in order to preserve views of the hotel, according to the City of Ottawa's website, and has also added limestone accents.

But Maitland said the changes aren't enough to overcome the structure's fundamental clash with the chateau's "picturesque" sensibility.

"They come up with several iterations, but they're basically all versions of a glass box stuck onto this magnificent, Edwardian chateau," she said in an interview Tuesday. "They can't even think outside the box."

Peter Clewes of Toronto-based firm architectsAlliance, who is the lead architect on the project, said he shares Heritage Ottawa's admiration for the hotel's whimsical style, but they starkly diverge in their views of the most effective strategy to preserve the property's heritage.

"We're trying to do a building of our time, and we don't want to confuse the cultural history of Ottawa," Clewes said. "We certainly don't want to demean the hotel in any way."

Clewes said designing a structure in the same style of the hotel would likely amount to ahistorical mimickry, and could create confusion about what elements of the property are new, and what has been there for more than a century.

"When you're dealing with a building of national historic significance, you don't want to confuse history," he said. "Our focus has been trying to create a building that's deferential to the hotel, and allows it a clear legibility of the hotel itself -- what is historic and what is new."

The architect said the public criticism of the project has at times been hurtful, but the process of consulting with stakeholders, government officials and citizens has ultimately influenced his team's designs for the better.

Ottawa City Council is slated to discuss the project later this month.

-- By Adina Bresge in Toronto

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le projet d'agrandissement du Château Laurier ira de l'avant

Radio-Canada

La motion proposée par le conseiller Mathieu Fleury ne sera pas reconsidérée. Les conseillers ont voté contre cette proposition lors d’une brève séance extraordinaire jeudi, au lendemain de débats houleux concernant le projet d'agrandissement du Château Laurier.

La motion du conseiller de Rideau-Vanier, M. Fleury, visait à retirer le permis patrimonial accordé l’an dernier pour la nouvelle portion du Château Laurier.

Mercredi, les membres du conseil avaient rejeté cette motion, mais la conseillère du quartier Gloucester-Southgate, Diane Deans, avait proposé que la motion de M. Fleury soit reconsidérée.

Après un bref plaidoyer de quelques conseillers en faveur de la reconsidération jeudi, les élus sont passés au vote. La reconsidération a été rejetée par 13 voix – dont celle du maire Jim Watson – contre 10. Dans la salle du conseil, la foule a exprimé son mécontentement en scandant : « Shame! (C'est honteux.) »

Parmi les conseillers ayant voté contre figurent Tim Tierney, Keith Egli, Glen Gower, George Darouze, Jan Harder, Eli El-Chantiry, Matthew Luloff, Laura Dudas, Jenna Sudds, Jean Cloutier, Allan Hubley et Scott Moffatt.

La motion du conseiller Fleury ne sera donc pas débattue davantage, et le projet d'agrandissement du Château Laurier pourra aller de l'avant. 

M. Fleury a indiqué qu'il travaillerait avec le groupe Les Ami.e.s du Château Laurier et Patrimoine canadien pour établir une stratégie. 

Je n’aime pas le fait que certains élus ont arrêté cette discussion-là. [...] On a une responsabilité face à nos communautés. [...] C’est un manque de respect pour l’entité du conseil, a-t-il ajouté en entrevue, à l'issue de la séance extraordinaire.

L'une des membres du groupe Les Ami.e.s du Château Laurier, Maureen McTeer, s'est dite déçue et a fait valoir qu'il y avait toujours quelques options légales pour contester la décision.

De son côté, la ministre de l'Environnement et du Changement climatique, Catherine McKenna, a indiqué que l'on pouvait faire mieux.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1219381/conseil-municipal-ottawa-chateau-laurier-motion-mathieu-fleury

Screen Shot 2019-07-11 at 4.32.48 PM.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les conseillers municipaux qui ont voté contre la motion proposée par Mathieu Fleury représentent des quartiers de banlieue qui pour une grande part ne faisaient pas partie de la Ville d'Ottawa avant la mega fusion imposée par le gouvernement provincial.  C'est significatif, et c'est une leçon (un peu tard) pour Montréal.  

Pour Toronto et la Ville de Québec, les fusions ont fait en sorte que les anciennes villes de banlieue qui ont "rejoint" la ville-centre sont plus populeuses (et par conséquent ont une représentation politique plus imposante) que la ville-centre: cela ne manque pas d'infléchir les décisions du conseil, sachant que les préférences et les priorités des habitants des quartiers de type banlieusard sont différentes.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=6877%2C142660188&_dad=portal&_schema=PORTAL
      Consultation publique sur le Projet de Plan d'action en patrimoine 2017-2022 de la Ville de Montréal
      Commission sur la culture, le patrimoine et les sports
      Avis public
      Avis public - Reprise de la séance d'information du 15 mars (français) (2017-03-22)[173,1 ko - 1 page] Avis public - Reprise de la séance d'information du 15 mars (anglais) (2017-03-22)[174,5 ko - 1 page] Avis public (français) (2017-03-01)[173,8 ko - 1 page] Avis public (anglais) (2017-03-01)[172,9 ko - 1 page] Invitations
      Invitation - Reprise de la séance d'information du 15 mars (2017-03-22)[189,9 ko - 1 page] Invitation (2017-02-16)[231,5 ko - 1 page] Communiqué
      Communiqué (2017-02-21) Calendrier
      Calendrier des séances publiques d'audition des mémoires (2017-05-02)[75,2 ko - 1 page] Documents de consultation
      Présentation (2017-03-29)[6 Mo - 26 pages] Projet de Plan d'action en patrimoine 2017-2022 (2017-02-15)[4,3 Mo - 37 pages] Documents d'information
      Bilan 2005-2006 de la Politique du patrimoine (Mai 2007)[186,1 ko - 15 pages] Bilan 2005-2008 de la Politique du patrimoine (Septembre 2008)[1,5 Mo - 38 pages] Bilan 2005-2010 de la Politique du Patrimoine (Novembre 2010)[9 Mo - 56 pages] Mémoires
      Consulter la page des mémoires Recommandations
      Recommandations adoptées[112,8 ko - 4 pages] Rapport
      Rapport et recommandations portant sur le projet de Plan d'action en patrimoine 2017-2022 - déposé au conseil municipal le 12 juin 2017[526,9 ko - 27 pages]  
    • By Atze
      Montréal Art déco
       
      Jean-Christophe Laurence
      La Presse
      Publié le 20 mai 2009 à 07h44 | Mis à jour le 20 mai 2009 à 07h52
       

      Le cinéma Snowdon, boulevard Décarie.
      Photo fournie par Art Déco Montréal
       
      Bien peu de gens le savent, mais Montréal compte parmi les plus importantes villes d'architecture Art déco de la planète. Le problème, c'est que ce patrimoine bâti est trop souvent négligé, quand il n'est pas carrément démoli, comme ce fut le cas l'an dernier du mythique Ben's Delicatessen.
       
      C'est un peu, beaucoup dans l'espoir de sensibiliser nos élus à cette richesse mal exploitée, que Sandra et Colin Cohen-Rose, fondateurs de l'organisme Art déco Montréal, ont décidé d'accueillir le 10e Congrès international d'Art déco le week-end prochain, avec des visiteurs venus d'aussi loin que la Nouvelle-Zélande.
       
       
      «Les gens ne réalisent pas l'importance de cet héritage, souligne Sandra Cohen-Rose, auteure du livre Northern Deco: Art Deco Architecture in Montreal. Au delà de sa valeur historique, c'est une richesse qui pourrait rapporter beaucoup d'argent au plan touristique. À New York, le bâtiment le plus populaire est encore le Chrysler Building. Ça en dit beaucoup sur l'attrait de ce style.»
       
      Selon Mme Rose, d'autres villes dans le monde exploitent déjà avec succès leur patrimoine Art déco. C'est le cas de South Beach en Floride, de Napier en Nouvelle-Zélande et de Saint-Quentin en France, qui l'ont mis au centre de leurs programmes touristiques.
       
      Avec des lieux aussi connus que le cabaret du Lion d'or, la Casa d'Italia, le Cinéma Empress, le théâtre Le Château, l'église Saint-Esprit, l'Université de Montréal ou le mythique 9e étage de chez Eaton, Montréal a tout ce qu'il faut pour jouer dans les mêmes ligues, croient M. et Mme Cohen-Rose. Mais encore faut-il que le politique s'en soucie, ajoutent-ils.
       
      Si certains de ces édifices sont aujourd'hui protégés (Eaton's, le Château), la plupart ne bénéficient d'aucun statut, ce qui les rend encore vulnérables. Le cas de Ben's, détruit il y a peu, est encore frais dans les mémoires. Mais on pourrait aussi mentionner le théâtre York, le théâtre Snowdon, l'ancien Woolworth. l'ancien Kresge ou l'hôtel Laurentien, que Sandra et Colin ont vu disparaître, en tout ou en partie, pendant le dernier quart de siècle.
       
       
      Un Art déco typiquement canadien?
       
      Consacré à Paris en 1925, l'Art déco (pour Art décoratif) a connu son heure de gloire jusqu'au milieu des années 50.
       
      Fait intéressant, Montréal a adopté très tôt ce style architectural en vogue, parce que plusieurs architectes allaient étudier en France.
       
      C'est le cas d'Ernest Cormier, à qui l'on doit certains des plus prestigieux édifices du genre, à commencer par le pavillon central de l'Université de Montréal, son grand oeuvre, dont la construction dura plus de 12 ans.
       
      Autre fait intéressant: l'Art déco canadien avait aussi sa propre couleur, ou plutôt son absence de couleur!
       
      Moins flamboyants qu'en Floride et moins mégalo qu'à New York, les constructions montréalaises se caractérisent généralement par leurs dimensions modestes (l'édifice Aldred, sommet du genre, ne fait que 24 étages) et leur côté «pierreux» un peu gris.
       
      Ironiquement, ce sont nos églises qui ont été les plus excentriques. Les créations du moine français Dom Bellot, surnommé le «poète de la brique» sont, à ce chapitre, très impressionnantes, notamment l'abbaye Saint-Benoît-du-Lac avec ses mosaïques de briques colorées.
       
      «L'architecture Art déco reflète le contexte social et économique d'une certaine période, souligne Sandra Cohen-Rose. Les églises voyaient gros et cherchaient à se moderniser. On remarque aussi des bas-reliefs très éloquents sur les édifices publics, qui représentent souvent l'époque ou un certain folklore propre à l'histoire du Québec.»
       
      C'est pourquoi il est vital de préserver ces bâtiments, conclut-elle.
       
      «Ils sont attirants pour les visiteurs, mais aussi importants pour les générations futures qui voudront comprendre d'où l'on vient...»
       
       
      En savoir plus
       
      Dixième Congrès international d'Art déco, du 24 au 30 mai. Informations sur le programme:
       
      http://artdecomontreal.com/fr/
       
       

      La maison Cormier, avenue des Pins.
      Photo fournie par Art Déco Montréal
       
       
      Montréal Art déco
      10 adresses
       
      1. Pavillon principal de l'Université de Montréal.
       
      2. Oratoire Saint-Joseph.
       
      3. Théâtre Snowdon.
       
      4. Cinéma Empress.
       
      5. Neuvième étage de chez Eaton
       
      6. Pavillon central du Jardin botanique
       
      7. Cabaret le Lion d'or (rue Ontario, angle Papineau)
       
      8. Théâtre Le Château (angle Saint-Denis et Bélanger)
       
      9. Casa d'Italia (angle Berri et Jean-Talon)
       
      10. Église Saint-Esprit (angle Rosemont et 8e Avenue)
    • By WestAust
      Nouveau site web
      http://www.lemurray.ca/
       
       

       
      Deux autres angles de vue


       
      http://www.guidehabitation.ca/fr/5242/le-murray/
       
      Selon Guidehabitation, ce serait situé au coin de Murray et Ottawa, coin Nord-Ouest à la place de cela

    • By monctezuma
      LES COURS GARNEAU
       

       
      NOUVEAU PROJET DE 14 CONDOS AVEC GRAND BALCON OU TERRASSE SUR TOIT
      PROJET LIVRAISON ÉTÉ 2012 AVEC UNITÉ DE 1 ET 2 CHAMBRES À COUCHER. TOUTES LES UNITÉS ONT UN BALCON OU TERRASSE SUR LE TOIT ET CERTAINES ONT UNE ENTRÉE PRIVÉE. IL Y AURA UNE COUR INTÉRIEUR PAYSAGÉE
       
      Adresse
      470 GARNEAU MONTRÉAL
       
      Quartier
      À 2 PAS DU METRO LAURIER AU COEUR DU PLATEAU MONT-ROYAL SITUÉE SUR UNE PETITE RUE TRANQUILLE
       
      Nombre d'unités
      14
       
      Bureau des ventes
      A VENIR
      Tél: 514-916-3141
      Courriel: [email protected]
       
      http://www.montrealdevelopers.com
    • By monctezuma
      Le Laurier - Nouveau à Rosemont, Montréal. Subvention disponible
      Seulement 16 unités de condo. livraison 2012 Réservez dès maintenant!
       
       
      Nouveau projet 16 condos à Rosemont, lofts et condos de 1 et 2 chambres. À partir de $199,900. Condos de qualité avec choix de couleur pour les cuisines et céramique. Venez visitez notre condo modèle et réservé votre unité au projet Le Laurier.
       
       
       
      Quartier
       
      Le quartier Rosemont est situé au coeur de Montréal. Avec tous les commodités à proximités ainsi que plusieurs atouts d'importance tel que; jardins botanique, plusieurs parc, cinéma Beaubien, plusieurs Métro et ligne d'autobus, piste cyclable, etc. Ce quartier offre une excellente qualité de vie. Découvrez ce quartier et saisissez l'opportunité que vous offre Le Laurier.
       
       
       
      Nombre d'unités
      16