UrbMtl

ville-marie Maestria Ste-Catherine et Jeanne-Mance - 57, 61 étages (185m + 202m)

Recommended Posts

Pinned posts
Il y a 6 heures, Rocco a dit :

Le Nasdaq est pratiquement au niveau pré-pandémie et Google, Amazon et cie valent actuellement plus cher qu'avant la pandémie. C'est une véritable reprise en V fulgurante. Bref, cette affaire là sera un blip, une goutte d'eau dans le long terme de l'histoire de la Bourse. Ceux qui ont pu en profiter en mars ont pu profiter du deal d'une génération. 

La santé de la bourse ne veut pas dire la santé économique.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Rocco a dit :

Le Nasdaq est pratiquement au niveau pré-pandémie et Google, Amazon et cie valent actuellement plus cher qu'avant la pandémie. C'est une véritable reprise en V fulgurante. Bref, cette affaire là sera un blip, une goutte d'eau dans le long terme de l'histoire de la Bourse. Ceux qui ont pu en profiter en mars ont pu profiter du deal d'une génération. 

La bourse n’est pas l’économie. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Faitlemou a dit :

La santé de la bourse ne veut pas dire la santé économique.

 

Il y a 3 heures, Arn_DC a dit :

La bourse n’est pas l’économie. 

Tout n'est pas interrelié ? On m'aurait donc menti !  

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 16 heures, Fortier a dit :

Bon, pour te rassurer, un chose est certaine : à Montréal il n'y a pas de bulle.

Sinon : il ne faut pas oublier que Montréal est dans une pénurie de logement, donc même si la demande devait arrêter de s'accélérer (baisse de l'immigration/étudiants étrangers et contraction des ménages en raison de la crise économique), il faudrait encore construire au même rythme pendant 1 an ou 2 pour rattraper le retard. Sois donc rassurer, il va continuer à y avoir des mises en chantier dans les prochains mois.

Si l'augmentation des prix risque surement de décélérer, je doute fortement qu'il y ait des baisses de prix. Dans tous les cas, même si les prix baissaient légèrement, il sera encore avantageux de construire avec le faible prix du pétrole et les faibles taux d'intérêt. 

Par curiosité, quels indicateurs vous permettent de dire qu’il n’y a pas de bulle à Montréal? Le Canada dans son ensemble, comme ses cousins l’Australie et la Nouvelle-Zélande, a vu le prix de l’immobilier exploser grâce aux faibles taux d’intérêt dans les 15 dernières années et de nombreux acteurs internationaux s’en inquiètent. Bien sûr, Montréal vu une augmentation moins forte que Toronto ou Vancouver, mais tout de même une augmentation très substantielle avec un rapport prix/revenus beaucoup plus haut qu’avant. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non la bourse n'est pas l'économie, c'est un champ de paquerettes! Eh boboy....

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, 3dimensions a dit :

 

Tout n'est pas interrelié ? On m'aurait donc menti !  

Vois le comme ça

Économie = climat

Bourse = météo

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
Il y a 2 heures, Rocco a dit :

Non la bourse n'est pas l'économie, c'est un champ de paquerettes! Eh boboy....

Avant que je réponde : effectivement je pense que cette discussion devrait être déplacée ailleurs puisqu'elle n'a pas rapport avec le Maestria. Désolé c'est ma faute. 

Bon je vais étendre ma culture comme sur une tartine pas subtile. Je sais que ce n'est pas un moyen d'argumenter, mais je vais y aller quand même avec mon 'appeal to authority fallacy' avant de continuer. J'ai quand même passé mon parcours universitaire à faire de l'économétrie et de la macro et microéconomie, qui m'ont données un bac et une maîtrise en économie d'une université pas pire. Et je travaille disons dans les milieux de 'l'économie internationale' depuis plus de 10 ans. Alors oui prenez ce que je dis avec un grain de sel, mais je sais quand même au minimum de quoi je parle. 

Non, l'économie, ce n'est pas la bourse. L'une est influencée par l'autre et même s'il est vrai qu'en général il est rare que quand l'une va très mal l'autre va très bien, en période de crise vraiment particulière comme maintenant, leurs trajectoires peuvent diverger. Quand on parle de la santé de l'économie, entre le marché boursier et les variations du PIB, prendre le marché boursier est une recette pour faire des interprétations de la situation à côté de la plaque. Le marché boursier est le reflet d'une partie de l'économie et ne calcule évidemment pas la production ou consommation totale de biens et services, qui est 'l'économie', telle qu'on la comprend généralement. 

Edited by Arn_DC

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 3 heures, Arn_DC a dit :

Par curiosité, quels indicateurs vous permettent de dire qu’il n’y a pas de bulle à Montréal? Le Canada dans son ensemble, comme ses cousins l’Australie et la Nouvelle-Zélande, a vu le prix de l’immobilier exploser grâce aux faibles taux d’intérêt dans les 15 dernières années et de nombreux acteurs internationaux s’en inquiètent. Bien sûr, Montréal vu une augmentation moins forte que Toronto ou Vancouver, mais tout de même une augmentation très substantielle avec un rapport prix/revenus beaucoup plus haut qu’avant. 

Des prix qui augmentent rapidement ne signifient pas qu’il y a une bulle. Pour qu’il y ait une bulle, il faudrait que les prix soient surestimés.

Or, les prix à Montréal étaient au contraire sous-estimés depuis longtemps et sont passés en mode rattrapage récemment.

Mais le plus important à comprendre c’est que Montréal a connu une très forte croissance démographique et économique dans les dernières années ce qui a fait gonfler la demande (des dizaines de milliers de nouveaux ménages). Pendant ce temps, l’offre en numéraire est demeurée plutôt stable (hormis au centre-ville).

Si le sujet t’intéresse, tu peux consulter les rapports de la SCHL, JLR ou Desjardins Immo pour plus d’infos.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)
il y a 18 minutes, Fortier a dit :

Des prix qui augmentent rapidement ne signifient pas qu’il y a une bulle. Pour qu’il y est une bulle, il faudrait que les prix soient surestimés.

Or, les prix à Montréal étaient au contraire sous-estimés depuis longtemps et sont passés en mode rattrapage récemment.

Mais le plus important à comprendre c’est que Montréal a connu une très forte croissance démographique et économique dans les dernières années ce qui a fait gonfler la demande (des dizaines de milliers de nouveaux ménages). Pendant ce temps, l’offre en numéraire est demeurée plutôt stable (hormis au centre-ville).

Si le sujet t’intéresse, tu peux consulter les rapports de la SCHL, JLR ou Desjardins Immo pour plus d’infos.

Les observateurs locaux tendent à être plus prudents ou indulgents avant de parler de bulle (pas particulièrement bon pour leurs propres intérêts de mettre un doute dans la tête des gens, on l'a bien vu avant la crise de 2008), mais effectivement même selon le FMI, bien que les prix soient surévalués légèrement à Montréal, ça ne semble pas être une bulle, alors que Toronto et Vancouver, well: https://betterdwelling.com/the-imf-crunched-numbers-on-canadian-real-estate-heres-how-overpriced-it-is/#_

Merci bien pour la réponse 

Edited by Arn_DC

Share this post


Link to post
Share on other sites

La 'bulle' à Toronto et Vancouver dure depuis 20 ans. J'appellerais plutôt ça une norme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By WestAust
      Nom: 1101, rue Stanley
      Hauteur en étages:
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
       
      Promoteur:
      Architecte:
      Entrepreneur général:
      Emplacement: voir aperçu du projet
       
      Début de construction:
      Fin de construction:
       
      Site internet:
       
      Lien webcam:
       
      Autres informations:
       
      * Aucun projet prévu sur ce terrain pour le moment. Le terrain est simplement à vendre.
       
      Rumeurs:
       
      Aperçu du projet :
       

      Autres images :
       
      Vidéo promotionnelle:
    • By IluvMTL
      https://www.foufouneselectriques.com/
      http://exclaim.ca/music/article/you_can_now_visit_the_montreal_alternative_venue_foufounes_electriques_in_the_sims
      You Can Now Visit Montreal's Foufounes Electriques Venue in 'The Sims'
       
    • By IluvMTL
      Registre des lobbyistes
      Hudson's Bay Company 
      Mandat : Période couverte par le mandat :du 2020-04-17 au 2020-12-31
      Contrepartie reçue ou à recevoir :de 50 000 $ à 100 000 $ 
      Objet des activités :
      Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
      Renseignements utiles :
      Le mandat consiste à accompagner et représenter le client pour la transformation d’une partie du bâtiment sur le terrain sis au 585 rue Sainte-Catherine Ouest à Montréal (arr. Ville-Marie).
      Il est prévu d’élaborer un projet de redéveloppement mixte qui inclut la rénovation du magasin à rayons et pourrait également comprendre les usages : bureau, commercial (notamment restaurant et/ou vente au détail), résidentielle (notamment condo et/ou logements locatifs).
      Afin de permettre cette transformation, une demande de modification du plan d’urbanisme (règlement 04-047) et du règlement d’urbanisme (règlement 01-282) sera évaluée. Les composantes spécifiques qui feront l’objet d’une demande de modification à prévoir devront être déterminées en concertation avec la Ville.
      Elles seront potentiellement liées à l’augmentation du coefficient d’occupation au sol pour passer de 9.0 à 12 et de la hauteur maximale à plus de 65 m, soit jusqu’à 120 m. Le mandat implique aussi de représenter le client auprès de la Société de Transport de Montréal puisque l’immeuble est construit au-dessus de la station de métro McGill.
      Institutions visées :
      Montréal Société de transport de Montréal