Jump to content

mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

https://pq.org/deblocage/

 

EXCLUSIF

Publié le 20 mars 2018 à 05h00 | Mis à jour à 06h08

Un gouvernement péquiste enverrait le REM sur une voie de garage

Le Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec devrait coûter près de 6 milliards $.

PHOTO FOURNIE PAR LA CDPQ

Denis Lessard
DENIS LESSARD
La Presse

(Québec) Porté au pouvoir, un gouvernement du Parti québécois (PQ) mettrait pour l'essentiel au rancart le projet de Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec. En lieu et place, le gouvernement Lisée proposerait un réseau de tramways, plus modeste et moins coûteux, et s'appuierait davantage sur les trains de banlieue et le métro.

Le chef du PQ, Jean-François Lisée, doit, ce matin, annoncer la stratégie de son parti en matière de «mobilité pour Montréal», dans une conférence de presse depuis son bureau de chef de l'opposition à la Place Ville Marie.

À l'interne, des élus péquistes sont surpris de la rapidité de cette annonce. Mercredi dernier, les députés avaient eu une première présentation au caucus hebdomadaire. La réunion s'était prolongée pour les élus de Montréal et du 450. À la différence du REM, le projet mis de l'avant par le PQ déborde largement l'île de Montréal pour rejoindre davantage les électeurs du 450, essentiels pour les prochaines élections générales.

Depuis des mois, les interventions du PQ à l'Assemblée nationale sont invariablement opposées au projet de la Caisse de dépôt. Mais les stratèges de Jean-François Lisée en conserveraient un élément, indiquaient des sources péquistes hier. Le changement de cap sera l'occasion d'imposer une balise qui fait cruellement défaut au projet actuel : le matériel roulant devrait comporter au moins 25% de contenu provenant du pays. Le REM ne prévoit aucune règle quant au contenu canadien ou québécois. Une décision prise pour avoir accès aux appels d'offres internationaux, avait soutenu la Caisse.

 

Annoncé vendredi, le projet de tramway de l'administration Labeaume, à Québec, promet déjà 25% de contenu canadien, et le PQ avait publiquement dit que cela était plein de bon sens, confie-t-on.

Une position qui fait jaser

Dans le milieu des affaires de Montréal, en coulisses, la position du PQ faisait déjà jaser hier. Il faut s'attendre à ce que les groupes patronaux, unanimement favorables au REM, montent vite au créneau pour défendre le projet de la Caisse. Aussi, a relevé un des intervenants du patronat, les contrats sont déjà alloués, et les expropriations ont débuté. L'abandon du projet, ne serait-ce qu'en partie, suppose de très lourdes pénalités.

On ne s'attend pas à un tracé précis ce matin, mais on devrait avancer un coût, qui devrait être en deçà de la barre des 6 milliards de dollars du REM actuel. Du côté des trains de banlieue surtout, on s'appuie sur un réseau existant.

Avec son projet étonnant, le PQ veut, à l'évidence, se démarquer des autres partis, adopter une position qui le distinguera clairement dans l'esprit des électeurs.

La position du PQ n'est qu'un pas de plus vers l'opposition systématique du parti envers le projet de la Caisse de dépôt. Il y a un an, le parti avait tenté, en vain, de convaincre le gouvernement d'accepter la tenue d'une commission parlementaire sur le projet. Pour le PQ, les frais de fonctionnement du REM et l'obligation de rendement de la Caisse de dépôt rendent inaccessible la rentabilité, à moins de lourdes subventions gouvernementales. Pour Jean-François Lisée, le manque de transparence du gouvernement devrait faire craindre le pire aux contribuables.

D'ailleurs, l'opposition péquiste avait fait valoir que le REM rendrait nécessaire une hausse de taxe foncière dans plusieurs villes de la couronne.

Pour élaborer sa position, le PQ a aussi échangé avec les dirigeants de Trainsparence, une organisation opposée au REM et vouée au développement durable en transports collectifs. L'un d'eux, Jean-François Lefebvre, a repoussé jusqu'à cet après-midi ses commentaires. «Je ne peux rien commenter pour l'instant. Il y a des propositions qu'on fait depuis des mois, qui circulent», se contente de dire le chargé de cours en études urbaines de l'UQAM.

Link to comment
Share on other sites

Ah bon, on a fait un pas en avant? Je suis tellement enragé contre ce parti. Vous vous souvenez qu'ai dit que Trainsparence était dangereux et qu'ils fallaient les mettre en demeure. Parfait exemple ici. Que la Caisse signe les contrats au plus crisse et  que les gouvernements ne puissent plus faire d'ingérence.

Edited by p_xavier
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Je ne pense pas que le PQ à 18% est une menace. D'autant plus que ça risque plus de diviser le vote de la CAQ que les Liberaux, et même ouvrir la voie à Couillard si jamais le PQ vole des circonscriptions  à la CAQ sur la rive-nord. Je m'inquiète plus de la réponse de la CAQ.

D'un coté légal, je me demande si ce projet peut vraiment dérailler.. aussi rien n'indique que CDPQ voudra investir dans les niaiseries du PQ si jamais Lisée prend le pouvoir.

Link to comment
Share on other sites

La plèbe n'en connait rien du REM, autant que le PQ. Quand t'as un groupe de pression qui semble être crédible (gens en urbanisme), les politiciens les écoutent pour aussi avoir un semblant de crédibilité. Et c'est ce semblant de crédibilité qui apporte le pouvoir, peut importe si le groupe de pression était juste ou non. Et comme un juge l'a dit, il ne l'est pas.

  • Like 1
  • Confused 1
Link to comment
Share on other sites

il y a 38 minutes, p_xavier a dit :

Ah bon, on a fait un pas en avant?

Bein oui, un pas en avant, sinon je me demande pourquoi il y a un tel interet pour le projet sur le forum. Mais comme le dit Philippe, le risque de faire les deux pas en arriere avec le PQ ne sont pas tres grands, pour l'instant...

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, urbanophile a dit :

Bein oui, un pas en avant, sinon je me demande pourquoi il y a un tel interet pour le projet sur le forum. Mais comme le dit Philippe, le risque de faire les deux pas en arriere avec le PQ ne sont pas tres grands, pour l'instant...

Un pas en avant signifierait pour moi d'avoir bati quelque chose. On a rien pour l'instant, c'est le statu quo.

Link to comment
Share on other sites

il y a 1 minute, urbanophile a dit :

Bon bein on recule tous ensemble d'abord si ca peut te faire plaisir...

 

Tu peux aussi jouer à Serpents et Échelles aussi et mettant les parti politiques et les lignes de métro comme les serpents... Anyways

  • Haha 2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value