Jump to content

ville-marie 1188, rue Sherbrooke ouest (Maison Alcan) - ?? étages


IluvMTL

Recommended Posts

Pinned posts

1188, rue Sherbrooke ouest (Maison Alcan)

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Citation

Emplacement: Maison Alcan
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: Lune Rouge
Architecte: Lemay
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Autres images: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 years later...

My point is that when an investor says I want to build in Montreal, and these committees push back, it pisses investors off. And from an investors standpoint, I totally get why they decide not to build here because of all the red tape and committees. Bad enough if its foreign investment, even worse when it's un gars de Chez Nous. C'est tout bob.

 

 

Sent from my iPhone using Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

My point is that when an investor says I want to build in Montreal, and these committees push back, it pisses investors off. And from an investors standpoint, I totally get why they decide not to build here because of all the red tape and committees. Bad enough if its foreign investment, even worse when it's un gars de Chez Nous. C'est tout bob.

 

 

Sent from my iPhone using Tapatalk

The rules are the same for everyone and transparent and the same everywhere.

 

Every owner knows the zoning for their property or their lot, and the limitations, before submitting a project . If they request a zoning change that doesn't comply to the urban plan, especially a major one, there is a risk it won't be approved unless it is a win-win for all, not just the developer and more money for the city coffers, but for the community.

 

sent via Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

The amount of time you spend justifying the status quo is mind boggling. If you could only use that energy towards an ambitious outlook....

 

Très ironique que tu me reproches de défendre le statut quo, alors que dans d'autres situations je suis censé être un pelleteux de nuage. ;)

Mais au-delà de tes jugements sur ma personne (encore), plusieurs reproches peuvent être formulés concernant la gestion de ce dossier.

 

D'abord la Ville de Montréal et M. Coderre pour avoir fait planer le doute pendant plusieurs semaines. Après s'être rangés derrière le promoteur, ils font volte-face et annoncent finalement vouloir réfléchir.

 

On peut aussi reprocher la mauvaise méthode de gestion du patrimoine par la ministre David, qui n'est pas à ça première décision étrange.

 

Finalement, on peut reprocher la gestion du dossier par le promoteur qui connaissait l'importance de sa propriété, mais qui a décidé de planifier son projet en coulisse et garder le silence pendant toute la controverse. Sortir publiquement et expliquer leur projet, le défendre, ou même s’asseoir avec Heritage Montréal ou Phyllis Lambert aurait démontré de bonnes intentions et aurait probablement assuré une acceptabilité sociale du projet.

 

Bref, y'a moyen de critiquer, mais des arguments du genre "on leur dit d'aller créer des jobs ailleurs", c'est principalement émotif et c'est manquer la cible.

 

Suis-je le seul à être tanné de voir l'ambiance sur le forum se faire pourrir par des attaques personnelles?

Si vous avez un point de vue, étalez vos opinions et vos raisons avec détachement et intelligence, nul besoin de porter des jugements insultants sur les autres et ce qu'ils pensent.

Tout le monde veut le meilleur pour Montréal, et c'est acceptable d'avoir une discussion sur des visions différentes. C'est même à ça que ça sert, un forum. Si on est incapable de voir un point de vue différent, à quoi bon (et je dis ça pour les deux côtés de ce débat)?

 

Tsss, tsss

 

:mtl:

 

Tu as raison.

Je vais faire attention! :thumbsup:

Edited by UrbMtl
Link to comment
Share on other sites

Pour ceux qui craignent le boycotte de Montréal de la part des investisseurs, qu'ils m'expliquent le nombre de chantiers en construction actuellement et les autres annoncés? Montréal regorge de bonnes occasions d'affaires et accuse un énorme rattrappage dans la construction en général. C'est bon pour la ville, c'est bon pour les montréalais, c'est bon pour l'économie et certainement excellent pour les promoteurs éventuels.

 

Cependant comme dans toutes les villes du monde qui ont intérêt à bien contrôler leur développement, il y a des règles à respecter et elles s'adressent même aux amis du maire. Quant au Cirque du Soleil, il n'a jamais été question de déménager le siège social du nord de la ville. Surtout que c'est un tout cohérent avec bureaux, ateliers, école et salle de spectacle, le tout difficilement logeable dans une tour à bureaux.

 

Maintenant si Laliberté ne choisit pas bien ses projets, et qu'il laisse planer le doute un fois de plus concernant le CdS, c'est son problème. Il y a tout de même des limites à vouloir surfer sur sa réputation. Si cela n'avait pas été des précieuses subventions accordées par les gouvernements au début de la carrière internationale du Cirque du Soleil, on n'en parlerait pas aujourd'hui.

 

Alors je me demande qui doit le plus à l'autre?

Link to comment
Share on other sites

Publié sur la page facebook de héritage Montréal

 

Ce matin, nous avons reçu une lettre officielle de la ministre de la Culture et des Communications, madame Hélène David, qui confirmait son intention de classer le complexe de la maison Alcan et de délimiter une aire de protection autour de celui-ci. C'est une excellente chose puisque l'aire de protection comprend le Winter Club et couvre tout l'îlot de Sherbrooke jusqu'à De Maisonneuve.

Rappelons que la ministre nous a informés de cette intention de classement, la semaine dernière, par voie de communiqué. Nous avons maintenant entre les mains un document qui officialise le tout ! À suivre.

Link to comment
Share on other sites

Ils auraient plutôt dû écrire: ''Nous nous acharnons sur ce projet pour nous faire du capital politique sur un projet majeur question de nous faire connaitre de la population. Ne nous parlez pas de petits projets de démolition inconnus, on s'en criss.''

Link to comment
Share on other sites

Ils auraient plutôt dû écrire: ''Nous nous acharnons sur ce projet pour nous faire du capital politique sur un projet majeur question de nous faire connaitre de la population. Ne nous parlez pas de petits projets de démolition inconnus, on s'en criss.''

 

DING DING DING! We have a winner.

Link to comment
Share on other sites

Ils auraient plutôt dû écrire: ''Nous nous acharnons sur ce projet pour nous faire du capital politique sur un projet majeur question de nous faire connaitre de la population. Ne nous parlez pas de petits projets de démolition inconnus, on s'en criss.''

 

Il ne faudrait pas penser que tous les gens sont des deux piques, en politique ou ailleurs. Si on intervient dans un projet de plusieurs dizaines de millions, il faut tout de même agir avec prudence car des lois protègent aussi les investisseurs. Ce n'est donc pas une décision basée sur l'humeur de la madame , mais bien sur des enjeux sérieux qui font consensus dans le milieu.

 

Il y a bien d'autres endroits où planter sa tour à Montréal et la ville ne perd rien au change. Quant à ceux qui voient des tours partout, c'est une opinion qui se respecte, mais qui n'est de toute évidence pas partager par la majorité.

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Toute la vérité sur l’avenir de la Maison Alcan

 

Source: Les Affaires

 

L’avenir de la Maison Alcan a fait couler beaucoup d’encre en 2015. Depuis la vente de l’édifice patrimonial par Rio Tinto, qui s’apprête à déménager dans la nouvelle Tour Deloitte, des rumeurs de démolition partielle ou complète circulent. Du coup, l’opposition s’est organisée.

 

Les plans sont nébuleux et un nuage de mystère entoure le dossier. Mais pour la première fois, la firme d’architectes associée au projet, Lemay, s’est confiée à Les Affaires.

 

«Il a beaucoup de commentaires, beaucoup de réactions sur le projet de la Maison Alcan, mais les gens ne savent pas de quoi ils parlent», lance Louis T. Lemay, président de la firme d’architecture éponyme.

 

«Quand le public va comprendre, ils verront que c’est un excellent projet. Il va s’inscrire dans la même volonté qu’avait l’architecte de l’époque, (Ray) Affleck, de se servir de l’architecture contemporaine pour mettre en valeur le patrimoine».

 

Aucune destruction

«Il n’y aura aucune destruction du patrimonial, assure l’expert. Aucune démolition. Au contraire, on va remettre l’édifice en valeur. En ce moment, c’est un bunker. Avant de construire la tour, nous allons effectuer plusieurs travaux de réfection.»

 

Les plans actuels prévoient notamment la construction de jardins publics en plus de donner accès au public à la Citadelle (l’édifice connexe).

 

près la réfection et la «mise en valeur», le projet prévoit la construction d’une nouvelle tour, au-dessus du complexe existant. L’édifice serait conçu pour accueillir à la fois des espaces destinés au résidentiel comme des espaces de bureaux.

 

D’ailleurs, le secteur où est situé la Maison Alcan, le Mille carré doré [Golden Square Mile], est parmi les plus prisé de la métropole

Selon Lemay, ce sont environ 500 000 pi2 [environ 46 000 m2] qui vont s’ajouter au complexe actuel, pour un total oscillant entre 800 000 et 900 000 pi2. L’immeuble pourrait compter 30 étages, à terme.

 

Avant d’aller de l’avant, la firme d’architectes a toutefois tenu à préciser que la Ville devait accepter des modifications au zonage.

«Quand la Maison Alcan a été construite, la rue Sherbrooke a connu un regain de vie, assure Louis T. Lemay. Nous avons la même approche qu’il y a trente ans. C’est comme ça qu’une ville se bâtit».

 

Le culte du secret

 

Les réactions négatives quant au projet sont dues à un «problème de communication, croit le président de la firme d’architecture. Les propriétaires ne veulent pas être sur la place publique. C’est pour ça [la levée de boucliers]».

 

Les Affaires a tenté à plusieurs reprises et pendant plusieurs semaines de communiquer avec les Immeubles Yale (properties), associés au projet, sans succès.

Link to comment
Share on other sites

Toute la vérité sur l’avenir de la Maison Alcan

 

Source: Les Affaires

 

L’avenir de la Maison Alcan a fait couler beaucoup d’encre en 2015. Depuis la vente de l’édifice patrimonial par Rio Tinto, qui s’apprête à déménager dans la nouvelle Tour Deloitte, des rumeurs de démolition partielle ou complète circulent. Du coup, l’opposition s’est organisée.

 

Les plans sont nébuleux et un nuage de mystère entoure le dossier. Mais pour la première fois, la firme d’architectes associée au projet, Lemay, s’est confiée à Les Affaires.

 

«Il a beaucoup de commentaires, beaucoup de réactions sur le projet de la Maison Alcan, mais les gens ne savent pas de quoi ils parlent», lance Louis T. Lemay, président de la firme d’architecture éponyme.

 

«Quand le public va comprendre, ils verront que c’est un excellent projet. Il va s’inscrire dans la même volonté qu’avait l’architecte de l’époque, (Ray) Affleck, de se servir de l’architecture contemporaine pour mettre en valeur le patrimoine».

 

Aucune destruction

«Il n’y aura aucune destruction du patrimonial, assure l’expert. Aucune démolition. Au contraire, on va remettre l’édifice en valeur. En ce moment, c’est un bunker. Avant de construire la tour, nous allons effectuer plusieurs travaux de réfection.»

 

Les plans actuels prévoient notamment la construction de jardins publics en plus de donner accès au public à la Citadelle (l’édifice connexe).

 

près la réfection et la «mise en valeur», le projet prévoit la construction d’une nouvelle tour, au-dessus du complexe existant. L’édifice serait conçu pour accueillir à la fois des espaces destinés au résidentiel comme des espaces de bureaux.

 

D’ailleurs, le secteur où est situé la Maison Alcan, le Mille carré doré [Golden Square Mile], est parmi les plus prisé de la métropole

Selon Lemay, ce sont environ 500 000 pi2 [environ 46 000 m2] qui vont s’ajouter au complexe actuel, pour un total oscillant entre 800 000 et 900 000 pi2. L’immeuble pourrait compter 30 étages, à terme.

 

Avant d’aller de l’avant, la firme d’architectes a toutefois tenu à préciser que la Ville devait accepter des modifications au zonage.

«Quand la Maison Alcan a été construite, la rue Sherbrooke a connu un regain de vie, assure Louis T. Lemay. Nous avons la même approche qu’il y a trente ans. C’est comme ça qu’une ville se bâtit».

 

Le culte du secret

 

Les réactions négatives quant au projet sont dues à un «problème de communication, croit le président de la firme d’architecture. Les propriétaires ne veulent pas être sur la place publique. C’est pour ça [la levée de boucliers]».

 

Les Affaires a tenté à plusieurs reprises et pendant plusieurs semaines de communiquer avec les Immeubles Yale (properties), associés au projet, sans succès.

 

 

 

What a piss off. Vive Montreal and its millions of big talkers who don't know what they're talking about other than to oppose/complain/stifle investment and progress. Truly a lost opportunity.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value