Jump to content

le-sud-ouest Agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles


Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles

bsc.png

Projet d'agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles dans une ancienne caserne de pompier. L'idée d'y intégrer une maison de la culture a été écartée suite à des consultations publiques et à l'analyse de l'impact de la construction dans son milieu.

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
  • Administrator

La bibliothèque Saint-Charles sera agrandie, mais sans l'ajout d'une maison de la culture. Cette décision a été prise suite à un consultation publique

biblio_saint-charles045.jpg?itok=r5Y96xh
Source : http://ville.montreal.qc.ca/culture/bibliotheque-de-saint-charles

Bibliothèque de Saint-Charles

Cette bibliothèque occupe elle aussi une ancienne caserne de pompiers, celle-là datant de 1891. En 1973, c'est sous la pression des citoyens que l'édifice est sauvé de la démolition et réaménagé. Dès son ouverture en 1976, la bibliothèque devient un véritable lieu de rencontre pour les résidants des environs. Dans ce quartier ouvrier aux multiples problématiques sociales, la bibliothèque devient le coeur vivant d'une participation citoyenne active.

On y trouve une oeuvre d'art unique, intitulée "Monsieur Philippe". Il s'agit d'une table dessinée par Philippe Béha, un illustrateur montréalais d'origine marocaine au talent aussi intarissable que son imagination. La table a été réalisée par l'architecte Philippe Lupien. C'est sur le plateau de cette table insolite que les enfants viennent tous les jours faire leurs devoirs. Inspirant!

 

http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1355932/pas-de-maison-de-la-culture-dans-pointe-saint-charles/


Pas de maison de la culture dans Pointe-Saint-Charles

Par Justine Gravel

Si l’idée d’une maison de la culture dans Pointe-Saint-Charles intéressait la quarantaine de participants à la consultation publique qui s’est déroulée mercredi soir au Centre Saint-Charles, l’empiètement sur l’espace vert du carré d’Hibernia et l’achalandage que cela causerait dans le quartier les a rebutés.

L’arrondissement a profité du projet d’expansion de la bibliothèque Saint-Charles, possible grâce au Programme de rénovation, d’agrandissement et de construction (RAC) de la Ville de Montréal, pour offrir la possibilité aux résidents d’y ajouter une maison de la culture moderne.

Le fait d’intégrer ce lieu culturel à la bibliothèque permettrait que l’entièreté des coûts liés à cette nouvelle construction soit assumée par la ville-centre. Toutefois, cette alternative s’accompagne de son lot d’enjeux, notamment un prolongement du délai des rénovations de la bibliothèque, en piteux état, une augmentation de la circulation dans un quadrilatère déjà achalandé et une réduction importante d’un parc fortement utilisé par les résidents.

La construction de 2600 m2 prendrait en effet place dans l’espace vert de la rue Mullins.

«C’est certain que je suis pour une maison de la culture, mais pas à cet endroit-là malheureusement. C’est dommage parce qu’on ne sait pas quand l’offre reviendra sur la table», déplore Denis Charron, un résident du quartier depuis 11 ans.

Même son de cloche chez tous les résidents présents à la consultation, un consensus plutôt rare dans ce genre d’exercice.

«Les gens sont super intéressés à avoir une offre culturelle intéressante dans le quartier. Qui serait contre? Par contre, avec les paramètres imposés par la Ville, c’est très difficile d’envisager cette offre-là», souligne Cédric Glorioso-Deraiche, chargé de projet à la Table de concertation communautaire de Pointe-Saint-Charles, Action-Gardien.

Autres possibilités

La conclusion de la consultation publique n’a pas surpris le conseiller ville du Sud-Ouest, Craig Sauvé. «Ce sont des gens impliqués que l’on voit souvent, je m’attendais à ce genre de commentaires», dit-il, précisant que le vote et le rapport de la consultation publique de mercredi soir seront les deux seuls éléments pris en compte dans la décision de l’arrondissement.

L’idée d’une maison de la culture n’est toutefois pas écartée de la table. «La conclusion de ce soir ne veut pas dire qu’il n’y en aura jamais. Il y a d’autres opportunités à saisir», indique M. Sauvé.

L’utilisation de l’auditorium de l’école primaire Charles-Lemoyne à des fins de spectacles ou des salles du Centre-Saint-Charles pour y tenir des expositions a d’ailleurs été évoquée par un résident.

«On nous parle d’occuper un espace vert alors qu’il y a plein d’espaces sous-utilisés près de la bibliothèque», mentionne Denis Charron. Une idée jugée intéressante par le conseiller de ville, qui compte explorer cette alternative avec son équipe.

La culture figure parmi une longue liste de priorités pour le nord de Pointe-Saint-Charles, notamment l’offre commerciale de la rue Centre, les espaces verts et l’habitation.

 

Communiqué de l'arrondissement :

Agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles sans maison de la culture

24 janvier 2018

Montréal, le 24 janvier 2018 -Le projet d'agrandissement de la bibliothèque Saint-Charles dans le carré d'Hibernia ira de l'avant sans l'ajout d'une maison de la culture. La question a fait consensus auprès de la quarantaine de personnes ayant participé à la soirée de consultation organisée par les élus du Sud-Ouest, le 17 janvier au Centre Saint-Charles, sur la possibilité d'ajouter un lieu de diffusion culturel au projet.

Ainsi, environ les deux tiers des participants se sont prononcés contre. « Il était important pour nous de sonder l'opinion des citoyens de Pointe-Saint-Charles sur la possibilité d'ajouter un tel volet. Les participants auraient tous bien aimé pouvoir profiter des services d'une maison de la culture dans leur quartier, mais la localisation est loin d'être idéale et les délais qui en auraient découlé pour l'agrandissement et la rénovation de la bibliothèque Saint-Charles inquiétaient aussi », a tenu à préciser le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais. 

Parmi les enjeux soulevés, notons le prolongement des délais de réalisation de la future bibliothèque, l'empiétement supplémentaire dans le parc d'un bâtiment plus imposant de quatre étages et l'augmentation significative de la circulation automobile dans le secteur. 

La réalisation de ce projet s'inscrit dans le cadre du Programme de rénovation, d'agrandissement et de construction (RAC) des bibliothèques de Montréal.  « Ce projet implique une démarche globale de réaménagement du carré d'Hibernia. La construction de la nouvelle bibliothèque constitue bien sûr une priorité. Le bâtiment d'intérêt patrimonial actuel doit faire l'objet d'une rénovation urgente pour en assurer sa sécurité. De plus, l'actualisation des services de la bibliothèque est essentielle pour répondre aux nouvelles normes en vigueur. »

« La soirée de consultation constituait une étape importante dans le processus. Je remercie tous les participants qui, par leurs commentaires et suggestions, nous ont permis de prendre une décision éclairée. Nous pouvons maintenant aller de l'avant avec l'élaboration du programme fonctionnel et technique de la future bibliothèque.», a conclu le maire Dorais.

null

 

 

Capture.JPG

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value