Jump to content

Finance, bourse & investissement


Cataclaw

Recommended Posts

Le problème est aussi que la valeur a grandement grimpé et tout le monde dit d'en acheté. C'est vraiment le plus mauvais moment d'acheter. C'est mon avis, j'en aurait peux être acheté et/ou farmé à l'époque mais j'étais occuper à acheter une maison. Maintenant, je préfère investir dans des ETF avec très bas frais de gestion. Je préfère ça puisqu'ils génère de la vrai valeur au lieu d'être simplement de la spéculation comme le bitcoin. 

je supporte cependant l'argument d'investir 10% dans les monnaies virtuelles si on est intéressé à investir. Mais encore la, il ne faut pas oublié qu'on achète de la spéculation et non quelque chose de tangible. 

Et puis, je ne crois pas trop au long terme pour ces monnaies. Il n'y a rien sur le radars pour le moment, mais rien ne dit qu'une nouvelles monnaies ne les remplaceront pas et/ou qu'elle ne seront pas crackable un jour. En gros, investissé si vous êtes prêt à perdre ce que vous avez investit. 

 

Sinon perso je fait affaire avec Questrade, très bon service à la clientèle, et aucun frais à l'achat d'ETF. Facile de transféré de l'argent de et vers son compte, etc..

 

Mais sinon, j'ai une question, Qu'utilisez vous pour tracker vos investissements? 

Link to comment
Share on other sites

C'est quand même pas mal plus cher que Questrade ou les frais de comission sont entre 4,95$ et 9.99$ maximum, 1 cent par action. Et pour les ETF, on paie la commission seulement à la vente, pas à l'achat. 

Pour transférer des sous, suffit d'ajouter une facture Questrade et le lendemain, l'argent se retrouve dans son compte. Pour renvoyé de l'argent dans son compte, on configure les détails de son compte bancaire et on fait un dépôt direct. 

Et on peut ouvrir son compte RRSP ou TSFA de la maison. 

Link to comment
Share on other sites

http://business.financialpost.com/news/fp-street/royal-bank-raises-posted-fixed-five-year-mortgage-rate-to-5-14-per-cent

Les taux hypothécaires viennent de monter aujourd'hui chez RBC, TD et CIBC. C'est presque certain que la Banque du Canada va augmenter le taux directeur de 1,0% à 1,25% mercredi prochain.

Link to comment
Share on other sites

Le problème est que s'il augmente trop rapidement, certaines personne vont se retrouver pris à la gorge et devront faire faillite. Leur nombre pourrait entraîner l'économie vers le bas. 

Ça va faire une augmentation de 0,75% en 6 mois C'est déjà pas mal. Il faut dire que les taux était au plancher. 

 

Il faut donc s'attendre à ce que les FNB d'obligation continue de baisser malgré qu'ils sont généralement plus affecté par les taux à long terme. (dépendant de la longueur moyenne des obligations qu'ils contienne). Ce n'est pas dramatique sauf si on en a besoin bientôt. Normalement on ne devrais pas acheté ces ETF si on n'est pas prêt de les laisser mûrir pour la durée moyenne des obligations qu'elles contienne. (Par Exemple, XBB a une moyenne pondéré de 10 ans. il ne perdra jamais d'argents sur 10 ans, mais on peut perdre de l'argent si on le revend après 1 ans)

 

 

  • Like 2
Link to comment
Share on other sites

Bon point, Davidbourque. Il ne faut surtout pas paniquer et vendre ses obligations. C'est un produit d'investissement à long terme et une protection/hedge. En 1 an j'ai perdu 3%, mais les dividendes ont couvert la différence et je suis à +/- 0%. J'ai des amis qui paniquent et qui vendent immédiatement tout ce qui tombe dans le rouge..

Link to comment
Share on other sites

Il y a 19 heures, Rocco a dit :

L'économie roule à plein régime, le taux de chômage est le plus bas depuis 40 ans, les ventes immobilières frôlent la bulle, mais le taux directeur est à 1%. Y'a quelqu'un qui fait pas sa job comme du monde à kek part. Sérieux..

Traditionnellement, et dans un cours de macroéconomie 101, un taux de chômage bas entraînerait une surchauffe du marché du travail, et donc des hausses de salaires qui allumeraient/rallumeraient le feu de l'inflation des prix.  Mais ça ne fonctionne pas comme ça aujourd'hui. Les causes sont nombreuses et complexes, et les avis sont partagés (divisés/divergents).  On ne réglera pas cette question ici en un paragraphe!

Néanmoins, il y a un point  qui fait largement consensus: une hausse brusque (et substantielle) des taux d'intérêts provoquerait une convulsion incroyable, bien plus encore que celle provoquée par la politique (monétaire) très restrictive menée par Paul Volcker (fin 1979 et début des années 1980) pour combattre l'inflation (alors) galopante.   La raison en est que le niveau d'endettement est aujourd'hui beaucoup plus important.  L'économie mondiale est aussi beaucoup plus «intégrée».  La «job», comme tu dis, est devenue d'une complexité stupéfiante.

Je dois m'abstenir de tenter (misérablement) d'expliquer ma conclusion pratique, qui est: pour le Canada, je verrais d'un très mauvais oeil une politique monétaire qui divergerait sensiblement de celle conduite aux USA.

Link to comment
Share on other sites

En parlant de Cryptomonaies...

 

L'«Apple de la cryptomonnaie» s'intéresse au Québec

La société chinoise Bitmain Technologies, souvent décrite comme l'« Apple du bitcoin » en raison de sa taille et de son importance dans le secteur des cryptomonnaies, songe à s'installer au Québec.

La firme établie à Pékin est le plus grand fabricant au monde d'équipement voué au « minage » de cryptomonnaies, en plus d'exploiter les plus importants centres de données destinés à l'extraction des monnaies virtuelles en Chine.

« Ce sont les plus gros au monde, explique le porte-parole d'Hydro-Québec Marc-Antoine Pouliot, qui confirme que des pourparlers ont lieu entre le géant chinois et la société d'État. Nous les voyons comme des partenaires sérieux, compétents et bien capitalisés. »

Bitmain fait partie de la trentaine d'entreprises, provenant principalement d'Asie, qui aspirent à s'installer dans la province et qui sont en discussion avec Hydro-Québec en vue d'acheter à la société d'État les quantités phénoménales d'électricité nécessaires au fonctionnement des centres de données voués aux monnaies virtuelles.

 

« Nous recevons énormément de demandes depuis quelques mois, c'est complètement fou », dit Marc-Antoine Pouliot.

Entreprise à capital fermé, Bitmain projette de s'inscrire en Bourse après un premier appel public à l'épargne estimé à plusieurs milliards de dollars, selon Bloomberg. En septembre, Bitmain a obtenu un financement de 50 millions US de la part des firmes d'investissement Sequoia et IDG Capital afin de produire des puces informatiques dédiées aux applications d'intelligence artificielle, en plus d'ouvrir de nouveaux centres de minage aux États-Unis.

Selon Forbes, 90 % des transactions de bitcoins dans le monde sont effectuées en Chine, sur des sites d'échange qui n'exigent aucune commission. Depuis le mois de novembre, la valeur du bitcoin s'est envolée, passant de 5800 $US à plus de 18 000 $US en un seul mois, avant de reculer autour de 13 800 $US.

http://affaires.lapresse.ca/economie/201801/13/01-5149884-lapple-de-la-cryptomonnaie-sinteresse-au-quebec.php

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value