IluvMTL

STM - Nouvel édicule Vendôme

Recommended Posts

Pinned posts

STM - Nouvel édicule Vendôme

vendôme.jpg

"Ce projet consiste en l’aménagement d’un nouvel édicule à la station de métro Vendôme ainsi que d’un nouveau tunnel qui servira de lien piétonnier reliant cet édicule à la gare de trains Vendôme, au complexe hospitalier du Centre universitaire de santé McGill (CUSM) et au boulevard Maisonneuve Ouest. Au total, cinq ascenseurs faciliteront vos déplacements à l’intérieur de ce pôle intermodal et vers le CUSM."
https://www.stm.info/fr/consultations/vendome

Share this post


Link to post
Share on other sites
Encore plus d’ascenseurs dans le métro

 

La Société de transport de Montréal (STM) entend poursuivre l’installation d’ascenseurs dans le métro à un rythme soutenu. D’ici 2025, elle souhaite que 41 stations de métro soient équipées d’ascenseurs.

 

«C’est un objectif qu’on poursuit. C’est clair que pour nous, c’est une priorité», a affirmé mardi le président de la STM, Philippe Schnobb, lors du dévoilement du Plan de développement en accessibilité universelle 2016-2020.

 

À ce jour, onze stations de métro sont dotées d’ascenseurs et des travaux sont en cours dans trois autres stations. Au cours des trois prochaines années, des chantiers s’ouvriront dans six autres stations, comme l’avait prévu la STM. À cela, il faut ajouter les ascenseurs qui seront installés dans 14 stations d’ici 2022 grâce au financement consenti l’automne dernier par Québec et Ottawa, ce qui portera à 31 le nombre de stations de métro universellement accessibles dans cinq ans (ou 34 si les stations se trouvent à l’intersection de plusieurs lignes comptent pour deux).

 

Le financement des ascenseurs supplémentaires que la STM compte mettre en place d’ici huit ans dans le réseau du métro n’est pas encore bouclé. «C’est un enjeu qui devra discuter, a dit M. Schnobb. C’est clair que toutes les démarches seront faites pour arriver à cela, mais c’est encore loin. On a du temps devant nous.»

 

Un bureau de projet a été créé à la STM pour planifier les travaux d’installation d’ascenseurs. Jusqu’à présent, les stations où le défi de l’accessibilité universelle était aisément surmontable ont été ciblées. Les travaux dans les prochaines s’annoncent davantage ardus.

 

«Il y a [des stations] qui sont très complexes, a fait part le président de la STM. Avec des gens dédiés, c’est certain qu’on va arriver à trouver des solutions.»

 

En plus des ascenseurs, la STM veut remplacer 24 escaliers mécaniques et en réparer 39 autres pour aider les personnes à mobilité réduite de se déplacer dans le réseau du métro.

 

Dans le réseau de bus, elle entend poursuivre l’acquisition de bus dotés de rampe avant. En 2025, toute sa flotte en sera équipée. Elle prévoit aussi examiner les boîtes de perception pour s’assurer qu’elles sont adéquates pour les personnes handicapées. Le processus des plaintes sera par ailleurs révisé.

 

Stations déjà équipées d’ascenseurs

Montmorency

De la Concorde

Cartier

Lionel-Groulx

Berri-UQAM (ligne orange)

Henri-Bourassa

Côte-Vertu

Champ-de-Mars

Jean-Talon (ligne orange)

Snowdon

Rosemont

 

Stations où des travaux sont en cours

Place-d’Armes

Honoré-Beaugrand

Du Collège

 

Stations où des travaux sont planifiés d’ici 2020

Bonaventure (travaux de l’AMT)

Viau

Vendôme

Berri-UQAM (ligne verte)

Mont-Royal

 

Stations où des ascenseurs seront installés grâce à l’entente entre Ottawa et Québec

Jean-Talon (ligne bleue)

Jean-Drapeau

Angrignon

Jolicoeur

Place-des-Arts

Namur

Outremont

Université de Montréal

Radisson

Place-Saint-Henri

Préfontaine

McGill

Villa-Maria

D’Iberville

 

 

Encore plus d’ascenseurs dans le metro | Metro

Share this post


Link to post
Share on other sites

Gaspillage éhonté de fonds.. personne ne les utilisent! Les handicapés ont leur propre réseau de transport. Alors que les stations coulent, que les rénovations de plusieurs stations sont bâclées, et que l'entretien des stations et du matériel roulant est déficient. La STM est littéralement sclérosée et tout le monde s'en fou.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gaspillage éhonté de fonds.. personne ne les utilisent! Les handicapés ont leur propre réseau de transport. Alors que les stations coulent, que les rénovations de plusieurs stations sont bâclées, et que l'entretien des stations et du matériel roulant est déficient. La STM est littéralement sclérosée et tout le monde s'en fou.
C'est justement pour retirer le réseau de transport adapté que c'est fait...

Share this post


Link to post
Share on other sites
Gaspillage éhonté de fonds.. personne ne les utilisent! Les handicapés ont leur propre réseau de transport. Alors que les stations coulent, que les rénovations de plusieurs stations sont bâclées, et que l'entretien des stations et du matériel roulant est déficient. La STM est littéralement sclérosée et tout le monde s'en fou.

 

 

 

Tout à fait faux, les ascenseurs sont très utilisés, notamment par les personnes âgées, les parents voyageant avec de jeunes enfants (et leurs poussettes, je l'ai fait moi-même tous les jours pendant des années), les gens voyageant avec des valises, les gens qui ont des difficultés à se déplacer, etc. *C'est un excellent investissements, d'autant plus que ces stations sont là pour rester des dizaines, et même possiblement des centaines d'années.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Tout à fait faux, les ascenseurs sont très utilisés, notamment par les personnes âgées, les parents voyageant avec de jeunes enfants (et leurs poussettes, je l'ai fait moi-même tous les jours pendant des années), les gens voyageant avec des valises, les gens qui ont des difficultés à se déplacer, etc. *C'est un excellent investissements, d'autant plus que ces stations sont là pour rester des dizaines, et même possiblement des centaines d'années.

 

Très beau commentaire. Vous nous rappellez que la très majorité des utilisateurs potentiels ne sont pas des personnes lourdement handicapées (lesquelles bénéficient en principe d'un «transport adapté»), mais les catégories de personnes et/ou de leurs circonstances, par exemple voyageant avec de très jeunes enfants, que vous mentionnez. Aussi longtemps que toutes les stations de métro ne seront pas dotées des équipements requis, le réseau de métro reste incomplet pour ces personnes: on restreint les points de départ et d'arrivée.

 

Monsieur Rocco a raison de déplorer d'autres lacunes du métro. Mais je ne vois pas pourquoi on devrait en faire porter le fardeau aux personnes «à mobilité réduite». On offre un service ou on ne l'offre pas. Si les ressources (financières) manquent, on peut procéder à une autre () collecte (Ottawa, Québec, municipalités, usagers) et/ou on peut implorer les administrateurs pour qu'ils fassent mieux avec les ressources qui leur sont confiées. Mais pas taper sur les plus faibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites
C'est justement pour retirer le réseau de transport adapté que c'est fait...

 

Exactement. La STM dépense 75 millions par année en transport adapté.

 

Le jour où les bus, le métro et le REM permettront de se déplacer partout sur l'île en fauteuil roulant, on va pouvoir restreindre le service de transport adapté à ceux qui en ont vraiment besoin; les déficients intellectuels et les autres personnes non-autonomes.

 

Ça va nous faire sauver des dizaines de millions par année et grandement améliorer la qualité de vie de ceux qui ne seront plus obligés de dépendre du très contraignant service de transport adapté. Suffit de lire les histoires d'horreur postées sur la page FB "Transport Mésadapté": pour s'en convaincre:

 

Transport mesadapte Public Group | Facebook

 

Un vrai no-brainer que de rendre le réseau de transport en commun universellement accessible.

Edited by nephersir7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien, le transport adapté est là pour resté. Mais présenter comme les ascenseurs pour la mobilité réduite (chaise roulante, par exemple), permets de rendre le projet plus acceptable et surtout aller chercher des subventions que la STM n'aurait pas autrement.

Très beau commentaire. Vous nous rappellez que la très majorité des utilisateurs potentiels ne sont pas des personnes lourdement handicapées (lesquelles bénéficient en principe d'un «transport adapté»), mais les catégories de personnes et/ou de leurs circonstances, par exemple voyageant avec de très jeunes enfants, que vous mentionnez. Aussi longtemps que toutes les stations de métro ne seront pas dotées des équipements requis, le réseau de métro reste incomplet pour ces personnes: on restreint les points de départ et d'arrivée.

 

Monsieur Rocco a raison de déplorer d'autres lacunes du métro. Mais je ne vois pas pourquoi on devrait en faire porter le fardeau aux personnes «à mobilité réduite». On offre un service ou on ne l'offre pas. Si les ressources (financières) manquent, on peut procéder à une autre () collecte (Ottawa, Québec, municipalités, usagers) et/ou on peut implorer les administrateurs pour qu'ils fassent mieux avec les ressources qui leur sont confiées. Mais pas taper sur les plus faibles.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Né entre les rapides
      Voici une idée parfaitement insensée de ma part, que je serais le premier à rejeter si elle était proposée sérieusement, mais qui n'est pas totalement dénuée de vraisemblance malgré tout.  Alors...
      L'idée consiste à utiliser les déblais d'excavation des tunnels des futurs prolongements du métro, de les transporter sur le Mont-Royal, de sorte que le sommet de celui-ci se trouverait considérablement rehaussé.  Son profil deviendrait plus "pointu" --signe d'une montagne plus "jeune".  Par voie de conséquence, la hauteur maximale permise pour les futures tours pourrait être augmentée d'autant, sans compromettre l'objectif de conserver la prééminence du "Mont" dans le profil montréalais.  À ceux qui crieraient au sacrilège d'un lieu naturel, les promoteurs répondraient que ce ne serait pas "pire" que la création d'îles artificielles dans le lit du fleuve pour en faire le site d'Expo 67 --en utilisant les déblais de la construction de la première phase du métro.  Ils pourraient même ajouter que les dommages environnementaux sur la faune et la flore du Mont-Royal seraient moindres que ceux infligés au fleuve Saint-Laurent à l'époque.
      Il faudra toutefois attendre un peu avant que la réalité dépasse la fiction.  Ce qui risque cependant de ne pas attendre, c'est la flopée (volée) de dislikes de la part de ceux qui sont congénitalement imperméables à la fantaisie. 
    • By mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
      Le projet en chiffres 
      5 nouvelles stations de métro accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX Plusieurs infrastructures opérationnelles : 6 structures auxiliaires renfermant des équipements nécessaires à l’exploitation, 1 poste de district, 1 garage de métro, 1 centre d’attachement hébergeant des véhicules d’entretien des voies et 1 centre de service pour l’entretien des infrastructures Budget estimé de 3,9 G$ Échéancier préliminaire
      Début 2019 : début de la conception des plans et devis.  Printemps 2019 : approbation du mode de réalisation, du plan budgétaire et de l’envergure du projet. Fin 2019 : début de travaux préparatoires sur certains sites. Début 2020 : démarrage des processus de changement de zonage et de consultations publiques.   2021 : dépôt du dossier d’affaires, lancement de la construction des nouvelles infrastructures. 2026 : inauguration du nouveau tronçon.
    • By MTLskyline
      STM: Prolongement du métro: Ligne 04 jaune vers le sud
      Discussion et actualités sur le prolongement de la ligne 04 jaune vers le sud.

    • By ScarletCoral
      Communiqué de la Ville : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31328
      Stratégie de développement de 12 000 logements sociaux et abordables - La Ville de Montréal donne une deuxième vie à un stationnement afin de créer du logement abordable
      13 mars 2019
      Montréal, le 13 mars 2019 - La Ville de Montréal poursuit ses efforts afin de maintenir une offre de logements diversifiée dans la métropole. La responsable de l'habitation, de la gestion et de la planification immobilière et de la diversité montréalaise au comité exécutif, Mme Magda Popeanu, est fière de collaborer au développement de logements abordables dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.
      Le comité exécutif a approuvé le retrait définitif du terrain de stationnement, situé à l'angle de l'avenue Trans Island et du chemin Queen-Mary, de l'entente avec Stationnement Montréal. Cette modification permettra la vente future du terrain à l'organisme Habitat pour l'humanité, qui souhaite y construire un immeuble d'environ six logements abordables privés.
      « Il y a un manque de logements abordables à Montréal, notamment dans l'arrondissement de Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce. Notre administration s'est engagée à développer 12 000 logements sociaux et abordables sur le territoire et ce projet est un bon exemple de nouveau modèle de développement. Ce projet permettra de transformer un stationnement en un nouveau chez soi abordable et confortable pour des résidents du quartier Côte-des-Neiges », déclare Mme Popeanu, également conseillère de Ville dans Côte-des-Neiges–Notre-Dame-de-Grâce.
      « Depuis de nombreuses années, nous travaillons à offrir des logements décents et sécuritaires à la population. Ce projet, nous permettra de construire six nouveaux logements à un prix abordable et ainsi offrir un toit à des familles montréalaises. Nous sommes très contents de compter sur la Ville de Montréal comme partenaire dans ce dossier », affirme Mme Madeleine Martins, directrice générale d'Habitat pour l'humanité province de Québec.
      La Ville de Montréal entend poursuivre vigoureusement le développement de logements sociaux et communautaires et de logements abordables sur son territoire.

      Lot 2647805

    • By Marc90
      En partant des principes hautement utopiques que le CP et le CN deviennent des partenaires dans le transport de personnes ET que le gouvernement du Québec finisse par admettre le potentiel et l'urgence du développement du transport collectif structurant comme le moteur économique et social, voici une vision personnelle d'une expansion globale et intégrée du réseau montréalais qui - c'est en tout ce que j'ai visé - s'insère dans des paramètres qui relèvent du techniquement et technologiquement possible, du socialement souhaitable/envisageable et du économiquement relativement viable. Au final, je ne suis certainement pas un expert, mais je crois que c'est ce que la région métropolitaine mérite. Et encore davantage. 

      Puis j'ai eu bien du plaisir à nommer les stations aussi! Plusieurs ont des référents géographiques clairs mais plusieurs sont des noms qui, je crois, auraient tout simplement du sens dans leurs quartiers et/ou devraient avoir leur place dans le panthéon des stations de métro. J'ai essayé de mettre le plus de noms de femmes aussi, puisqu'on en manque cruellement en ce moment dans la toponymie montréalaise.

      J'admet l'existence des trains de banlieue, biensûr, mais ils ne sont pas inclus dans le design des cartes que j'ai produit. On pourrait imaginer qu'un train de banlieue pourrait continuer à emprunter le corridor pour se rendre à St-Jérôme malgré un partage avec mon idée de ligne REM mauve, et ainsi de suite. De la même manière, je suis tout à fait d'accord avec l'idée de tramway, que je trouve complémentaire au métro, mais les lignes potentielles de tramway ne sont pas illustrées dans cette vision. Par contre, d'importants tronçons de la ligne REM Mauve seraient en mode tram. 

      L'idée de la ligne bleue qui se divise en plusieurs branches permettrait à la ligne de se rendre au centre-ville sans transfert. Ça incorpore littéralement le trajet de la ligne rose aussi. Je crois que la possibilité d'avoir des branches diverses à un même tronc devrait être exploré davantage à Montréal, de même que de changer la technologie de certaines lignes (la jaune avant tout) pour permettre aux expansions de sortir de terre. J'ai tout de même mis, dans les plans globaux, l'option AVEC ligne rose et SANS ligne rose.

      Certains secteurs névralgiques du développement futur de Montréal méritent également une attention particulière, comme le secteur de Victoriatown, de Blue Bonnets, de Lachine-Est, de Royalmount et de la pointe de Longueuil. J'ai essayé d'intégrer et le présent, et l'avenir de la région dans cette vision. 

      Bref, voilà, petite fantaisie du lundi soir. Enjoy!
      -MAP