nephersir7

griffintown Quartier Général — 8, 8 étages (2 phases)

Recommended Posts

Pinned posts

Quartier général

image.png

Citation

Emplacement: 1725, rue des Bassins
Type d'habitation : Copropriété divise
Hauteur en étages: 8 étages, 8 étages
Hauteur en mètres: 25
Nombre d'unités : 300 (Phase 1 : 131, Phase 2 : 169)
Coût du projet : 113 millions 
Promoteur: Prével
Architecte : 
Entrepreneur général: 
Début de construction : Printemps 2020
Fin de construction : Fin 2021 pour la phase 1
Site internet : https://preventequartiergeneral-prevel.ca/
Lien webcam : 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs : 
Documents de l'arrondissement 

Autres informations: 

  • Superficie du terrain : 43 000 pi²
  • Studio d'enregistrement insonorisé de 90m² pour au moins 5 ans
  • Passage public pour relier les rues Basin et William
  • Minimum 20% d'unités à 2 chambre, minimum 10% d'unités à 3 chambres
  • Unités au RDC accessibles de l'extérieur
  • 904 m² d'espace commercial au RDC dans la phase 1
  • Oeuvre d'art public visible de la rue William
  • Local de fabrication artisanale d'alcool de 200 m² avec dégustation ou vente sur place
  • Il y aura des studios, mais aussi des unités d’une à quatre chambres. Les prix varieront de 170 000 $ à 773 000 $, la majorité des condos étant offerts entre 250 000 $ et 500 000 $. 
  •  La première, sur la rue William, comptera 131 unités. L’excavation se mettra en branle ce printemps en vue d’une livraison pour la fin de 2021. La seconde phase disposera de 169 condos, et une passerelle la reliera au premier bâtiment

Autres images :

image.thumb.png.56fcaf71c79ea45988783bccfb810761.png

image.thumb.png.4439eb54f9ab3d24d22558f3bc8d14f6.png

image.png

5e4431b0-4798-11ea-af2f-915cef541143_ORIGINAL.jpg?impolicy=crop-resize&x=0&y=0&w=1200&h=756&width=968x

5a780e80-4798-11ea-af2f-915cef541143_ORI


image.png

 

 

 

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
3 hours ago, Né entre les rapides said:

Je propose un petit calcul rapide* ayant pour objet d'examiner la rationalité sous-jacente à un achat à un prix plus élevé dans le but de minimiser les temps de déplacement (toutes choses égales par ailleurs, e.g. qualité, beauté des lieux  et superficie).  Vous pouvez faire varier les paramètres à votre gré et en observer les effets sur les résultats.  Paramètres de base:

- écart de prix : 100,000 $

- économie de temps de déplacement pour le travail: 250 jours ouvrables x 2 heures par jour= 500 heures

- valeur du temps épargné: 100$/h x 500= 50,000$ par année

- taux d'intérêt: 4%; frais de condo: 2%; taxes foncières mun. et sco.: 2% (équivalent de 2$ par 100$ d'évaluation)

== coûts annuesl supplémentaires associés à l'écart de prix: 100,000 x ( 0,04 + 0,02+ 0,02) = 8,000$

Avec de tels chiffres,  il est clair qu'il vaudrait la peine de payer plus cher (gain brut de 50,000$ moins coûts supplémentaires de 8,000$ = gain net de 42,000$, sans compter l'appréciation).

 Faisons donc varier certains paramètres pour en observer l'effet.  

- écart de prix: 200,000$;

- économie de temps: 200 jours ouvrables x  1 heure par jour= 200 heures;

- valeur du temps épargné: 50$/h x 200= 10,000$ par année;

- coûts annuels supplémentaires associés à l'écart de prix: 200,000$ x (0,004+0,02+0,02) = 16,000$

== Avec de tels chiffres, qui entraîneraient un déficit annuel de 6,000$, le jeu n'en vaudrait pas la chandelle, à moins que l'appréciation annuelle du condo excède 6,000$.  Or, l'expérience des dernières années montre une appréciation très nettement supérieure à ce montant.

Naturellement,  ces conclusions mirobolantes (même dans le second exemple moins optimiste) ne tiennent pas si a) votre salaire est bien moindre, et/ou b) si vous êtes indifférents au temps consacré aux déplacements.  Elles ne tiendront pas non plus si les taux d'intérêt montent drastiquement (peu probable), ou si l'appréciation s'essoufle ou vire au négatif (pas impossible à moyen terme).  Mais avant toute chose, avant de vous aventurer, assurez vous d'avoir les moyens de jouer: il n'y a (presque) rien de plus pénible que de travailler fort, gagner un bon revenu et malgré tout être acculé à la faillite ou être réduit à manger du pain sec et boire de l'eau claire!   Mon impression (pas plus que cela), c'est que ce n'est pas tant le "calcul" des gains nets qui motive des acheteurs à payer ces prix élevés, mais plus tôt l'appréciation considérable observée au cours des dernières années: l'acquéreur d'aujourd'hui espère en faire autant dans les prochaines années.  Malheureusement (pour lui), ce ne sera pas toujours possible.  L'éternelle question à un million de thalers, c'est quand?

*Dans les deux exemples, j'ai consciemment fait abstraction d'éléments  importants comme l'impôt sur le revenu; il est cependant facile de les introduire dans le calcul.

 

 

20200213_022932.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Né entre les rapides intéressants tes calculs et fort pertinents. Disons que c'est l'aspect économique qui est à la base même du succès mathématique de l'opération. Une fois qu'on a fait le tour de la question financière, restent tout de même les avantages reliés aux habitudes de vie et qui peuvent ajouter une dimension supplémentaire non négligeable à l'équation. Dans certains cas cet aspect peut aider à compenser les dépenses supérieures associées au prix total de la propriété.

En effet à combien peut-on évaluer la satisfaction de vivre dans un quartier près de tous les services et qui correspond aux activités de loisirs et divertissements que l'on souhaite consommer. Encore là la proximité nous fait économiser temps et argent, tout en multipliant les occasions d'échanges avec autrui.

Dans mon expérience de vie urbaine, je payais plus cher au prorata pour mon logement, mais j'en retirais un plus grand contentement puisque l'extrême majorité de mes déplacements se faisaient en transport actif. Je marchais à pied au Mont-Royal ou je faisais le tour de l'ile à vélo, j'allais à pied au travail, au musée, au bar, au cinéma, au théâtre, au centre commercial et j'étais à proximité de tous les services, épiceries, boulangeries, etc.

A suivi ma période banlieusarde, où ma voiture était devenue indispensable pour la plupart de mes déplacements puisque mes habitudes de vie étaient restées les mêmes. J'ai donc regretté après quelques années cet isolement qui n'était tout compte fait pas plus économique que je le croyais au départ et certainement moins satisfaisant.

La leçon que je retiens de tout cela: le bien-être quotidien exige un milieu de vie en adéquation avec notre style de vie. Donc le lieu de résidence est primordial et doit figurer en tête dans nos priorités si on souhaite que ce choix soit durable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

 

Nous vous informons que tous les rendez-vous pour réserver une unité en prévente dans la première phase de Quartier Général ont été accordés.

 

À partir du 24 février, nous vous invitons à nous rendre visite au bureau des ventes situé au 1725 rue des Bassins pour le lancement officiel du projet.

 

Certains d’entre vous nous ont signalé avoir été incapables de s’inscrire et ont reçu un message d’erreur. En quelques secondes à peine, l’ensemble des rendez-vous a été accordé et, suite à une erreur technique, le message informant que tous les rendez-vous avaient été attribués a été remplacé par celui d’erreur. Veuillez nous excuser pour cette confusion.

 

Merci pour votre compréhension.

 

L’équipe de Quartier Général

Share this post


Link to post
Share on other sites
8 minutes ago, vanylapep said:

Bonjour,

 

Nous vous informons que tous les rendez-vous pour réserver une unité en prévente dans la première phase de Quartier Général ont été accordés.

 

À partir du 24 février, nous vous invitons à nous rendre visite au bureau des ventes situé au 1725 rue des Bassins pour le lancement officiel du projet.

 

Certains d’entre vous nous ont signalé avoir été incapables de s’inscrire et ont reçu un message d’erreur. En quelques secondes à peine, l’ensemble des rendez-vous a été accordé et, suite à une erreur technique, le message informant que tous les rendez-vous avaient été attribués a été remplacé par celui d’erreur. Veuillez nous excuser pour cette confusion.

 

Merci pour votre compréhension.

 

L’équipe de Quartier Général

Je comprends peut-être mal.
Si tous les RDV ont été pris, c'est que la phase est vendue à 95%.
Quel est l'intérêt du lancement officiel?

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Invesco said:

Je comprends peut-être mal.
Si tous les RDV ont été pris, c'est que la phase est vendue à 95%.
Quel est l'intérêt du lancement officiel?

Prendre rendez-vous ne signifie que tu reserves. Réserver ne signifie pas que tu achètes.

Donc j'sais pas où vous avez pris le 95% vendu. Il y aura toujours des unités disponible pour le lancement officiel. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Invesco said:

Je comprends peut-être mal.
Si tous les RDV ont été pris, c'est que la phase est vendue à 95%.
Quel est l'intérêt du lancement officiel?

20% des unités reviennent sur le marché après un lancement, en moyenne. Y'en a toujours une gang qui se croient superman et dont la balloune pète rendu à la Banque.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 57 minutes, Rocco a dit :

20% des unités reviennent sur le marché après un lancement, en moyenne. Y'en a toujours une gang qui se croient superman et dont la balloune pète rendu à la Banque.

Information intéressante.

Ne vaut-il pas mieux que leur "balloune pète rendu à la Banque", plutôt que quelques mois après!

Selon toi, intuitivement ou parce que tu en connais des exemples: est-il concevable que certains jouent (compulsivement) au jeu de prendre un RDV, puis de faire une réservation, tout en sachant très bien que la banque n'autorisera pas le prêt?  -- Pas par masochisme, mais simplement pour goûter un instant de gloire au moment de la réservation?  Et est-ce que les vendeurs (je suis certain qu'ils ont un titre plus glorifiant) sont capables de détecter ce type de faux acheteurs?  Si la question t'amuse, tant mieux! 😉

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 9 heures, Né entre les rapides a dit :

Information intéressante.

Ne vaut-il pas mieux que leur "balloune pète rendu à la Banque", plutôt que quelques mois après!

Selon toi, intuitivement ou parce que tu en connais des exemples: est-il concevable que certains jouent (compulsivement) au jeu de prendre un RDV, puis de faire une réservation, tout en sachant très bien que la banque n'autorisera pas le prêt?  -- Pas par masochisme, mais simplement pour goûter un instant de gloire au moment de la réservation?  Et est-ce que les vendeurs (je suis certain qu'ils ont un titre plus glorifiant) sont capables de détecter ce type de faux acheteurs?  Si la question t'amuse, tant mieux! 😉

Les dépôts sont déjà une première forme de filtre qui éloignent les plus hardis. Il y a des conditions à respecter et le remboursement n'est pas aussi automatique qu'on le croit.

Share this post


Link to post
Share on other sites
9 hours ago, Né entre les rapides said:

Information intéressante.

Ne vaut-il pas mieux que leur "balloune pète rendu à la Banque", plutôt que quelques mois après!

Selon toi, intuitivement ou parce que tu en connais des exemples: est-il concevable que certains jouent (compulsivement) au jeu de prendre un RDV, puis de faire une réservation, tout en sachant très bien que la banque n'autorisera pas le prêt?  -- Pas par masochisme, mais simplement pour goûter un instant de gloire au moment de la réservation?  Et est-ce que les vendeurs (je suis certain qu'ils ont un titre plus glorifiant) sont capables de détecter ce type de faux acheteurs?  Si la question t'amuse, tant mieux! 😉

Je répond même si je ne suis pas Rocco.

Ça m'est déjà arrivé de réserver hors de mon budget lol. Mais c'est les vendeurs qui m'ont encouragé de le faire, ils ont dit, fait le, au pire la banque te refuse, et tu sauras ta capacité. J'ai mis un dépôt aussi, qui a été annulé. Mais j'ai fait tous ça dans la période de grâce de 10 jours.

 

En dehors du 10 jours ça devient un peu plus compliqué, tu peux retirer à cause d'un refus de banque, mais si t'as déjà mis un 5% en général ils te redonnent mais ça dépend du développeur.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By IluvMTL
      Registre des lobbyistes
       
      Devimco Immobilier Inc.
      Mandat :
      Période couverte par le mandat : du 2020-01-16 au 2020-12-31
      Contrepartie reçue ou à recevoir : plus de 100 000 $
      Objet des activités : Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action
        Permis, licence, certificat ou autre autorisation
      Renseignements utiles :
      Le mandat consiste à représenter le client auprès de l’arrondissement Le Sud-Ouest de la Ville de Montréal pour obtenir les approbations nécessaires à la réalisation d’un projet immobilier résidentiel(appartements locatifs) au coin des rue Wellington et rue Murray.
      Les activités auprès de la Ville englobent principalement la présentation des demandes de modification du plan d’urbanisme et du règlement d’urbanisme (hauteur actuelle 60m) afin de permettre la hauteur du projet (70m), ainsi que les demandes pour l'approbation de l’aménagement de site et d’architecture en vertu du règlement sur les plans d'implantation et d'intégration architecturale ainsi que des demandes de permis de construction, d’affichage et d’aménagement en vertu du règlement sur les permis.
    • By ScarletCoral
      à propos du terrain que la Ville a proposé à la CSDM pour construire une école
      On semble revenir à un projet de logement social...

      Communiqué de presse de la Ville :
      http://www.newswire.ca/fr/news-releases/valerie-plante-fait-dun-autre-engagement-electoral-une-realite---la-ville-de-montreal-va-de-lavant-avec-un-projet-doccupation-temporaire-de-batiments-inoccupes-662624853.html
      Valérie Plante fait d'un autre engagement électoral une réalité - La Ville de Montréal va de l'avant avec un projet d'occupation temporaire de bâtiments inoccupés
      SOURCE
      Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif Déc. 07, 2017, 16:53 ET
      MONTRÉAL, le 7 déc. 2017 /CNW Telbec/ - Les membres du comité exécutif ont approuvé, lors de leur réunion hebdomadaire, un premier projet pilote d'occupation temporaire d'un édifice municipal vacant du quartier Griffintown. Cette initiative, baptisée Laboratoire transitoire, se déploiera grâce à l'apport de l'Atelier Entremise et pourrait mener à l'aménagement d'ateliers d'artistes, à l'arrivée d'entreprises sociales en démarrage ou à tout autre projet pilotés par des groupes ou des individus qui ont besoin d'espaces abordables.
        « En offrant l'accès à un bâtiment municipal pour accueillir le premier projet pilote d'urbanisme transitoire, notre administration assume son rôle de leader et de propriétaire exemplaire, comme elle s'était engagée à le faire dans le Plan d'action en patrimoine 2017-2022. Alors que plusieurs entrepreneurs, groupes communautaires, artistes et citoyens sont à la recherche de locaux pour mener à bien leurs projets, leur offrir d'occuper des bâtiments publics vacants de façon temporaire relève de la bonne gestion. Plutôt que de payer pour garder des bâtiments vides, nous allons encourager l'entrepreneuriat, le travail communautaire, la vie culturelle et la création d'emplois. Tout le monde en sortira gagnant », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.
      La collaboration entre la Ville et l'Atelier Entremise pourra servir de modèle dans l'emploi transitoire des locaux vacants, tant publics que privés, sur le territoire montréalais. Les membres du comité exécutif ont ainsi autorisé l'attribution à l'Atelier Entremise d'un soutien financier de 192 532,80 $. Ce montant permettra, d'une part, d'accomplir des travaux de sécurisation dans les locaux prêtés par la Ville, situés au 204 et 206, rue Young, et d'amorcer la mise en œuvre du Laboratoire transitoire. Au terme du projet pilote d'occupation temporaire, à la fin de 2019, l'édifice municipal de la rue Young sera démoli pour faire place à un projet d'habitation sociale.
      « L'immeuble vacant offert par la Ville de Montréal est situé dans un secteur associé à l'innovation et où l'engagement social est au cœur de la vie des citoyens et citoyennes. C'est un bâtiment appelé à disparaître et tout désigné pour accueillir le premier projet d'urbanisme transitoire. Ce sera aussi l'occasion d'amorcer le développement d'outils et de façons de faire pour la poursuite de nouveaux projets en urbanisme transitoire. Nous sommes convaincus que ce projet pilote aura aura un impact structurant significatif sur le milieu urbain environnant », a déclaré le maire de l'arrondissement du Sud-Ouest et président du comité exécutif de la Ville de Montréal, Benoit Dorais.
      « L'impact réel du Laboratoire transitoire se mesurera à divers niveaux, tant urbain, environnemental et social que communautaire, économique et patrimonial. Afin de soutenir cet impact positif et réduire le nombre de bâtiments vacants à Montréal, la Ville poursuivra le développement d'un répertoire des immeubles vulnérables, vacants ou à risque d'être démolis en vue de valoriser ce patrimoine à risque », a indiqué l'élue responsable de la culture, du patrimoine et du design au comité exécutif, Christine Gosselin.
      L'Atelier Entremise, qui collaborera avec la Ville de Montréal pour le projet pilote qui se déploiera sur la rue Young, est un organisme à but non lucratif qui a pour mission de développer et d'implanter des projets d'occupation temporaires et transitoires dans des bâtiments vacants et sous-utilisés, avec l'implication de groupes locaux. L'Atelier Entremise implantera le projet d'occupation transitoire dans l'immeuble de la rue Young en collaboration avec la Maison del'innovation sociale, la Fondation McConnell (Des villes pour tous) et la Ville de Montréal. Un appel de propositions sera lancé sous peu afin de déterminer quels projets verront le jour dans le bâtiment.
      Le Plan d'action en patrimoine 2017-2022 peut être consulté ou téléchargé sur le site de la Ville en cliquant ici.
      SOURCE Ville de Montréal - Cabinet de la mairesse et du comité exécutif
    • By ScarletCoral
      225, rue Young (220-240, rue Peel)

       
       
       
    • By ScarletCoral
      YNG (215-225, rue Murray)