Jump to content

ville-marie Agrandissement 1063-1073, Saint-Denis


nephersir7
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Agrandissement 1063-1073, Saint-Denis

Ils vont ajouter un volume de 4 étages derrière les maisons en pierre grise en face du CHUM, qui seront "conservées à 60%". La façade sera restaurée.

z3eJCCv.png

Citation

Adopter une résolution autorisant l'occupation et l'agrandissement d'un bâtiment situé au 1063 à 1073, rue Saint-Denis, en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble

Une demande d’autorisation de projet particulier a été déposée afin de permettre l'agrandissement et la transformation d'un bâtiment en vue d'y aménager une clinique médicale et des espaces à bureaux, et ce à tous les niveaux (n/d: 3001296215). Le bâtiment est présentement vacant et ces travaux offrent une circonstance opportune de restaurer sa façade remarquable. Ce projet de transformation et d'agrandissement d'un bâtiment non conçu, aux étages notamment, pour du bureau, occasionne des dérogations au Règlement d'urbanisme de l'arrondissement de Ville-Marie quant aux usages autorisés et la hauteur. L'autorisation demandée peut être accordée par le biais du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble (CA-24-011), moyennant le respect des orientations générales de ce règlement et des objectifs du plan d'urbanisme.

Le site

Le bâtiment visé est situé sur le côté est de la rue Saint-Denis, entre le boulevard René- Lévesque et la rue de la Gauchetière. Le secteur subit d'importants changements depuis la construction du Centre de recherche du CHUM et les travaux d'agrandissement en cour de l'Hôpital Saint-Luc. Les maisons en rangée, sur ce côté d'îlot, contribuent au paysage remarquable de la rue Saint-Denis, aux portes du Vieux-Montréal. Construites en 1888-1889 d'après les plans de Théodose Daoust et Arthur Gendron, architectes, la propriété, identifiée Maisons Décary-Deschamps, est en fait composée de deux maisons en rangée identiques. Érigées à des fins résidentielles, elles sont réunies par l'intérieur, depuis 1982, et occupées depuis par des espaces à bureaux. Avec un toit en pente dissimulé par une fausse mansarde, elles comptent un entresol, trois étages et un grenier. Les façades sont de pierre grise et richement parées d'ouvrages de menuiserie. Par les transformations successives du bâtiment, certaines des caractéristiques architecturales d'origine ont été dissimulées ou sont carrément disparues. Néanmoins, le bâtiment est dans un bon état et participe à la qualité du paysage de la rue Saint-Denis.

Le projet

Le projet vise à agrandir et à transformer le bâtiment en démantelant certains appentis et des portions du volume à l'arrière. Un nouveau volume de quatre étages de 16 mètres vient s'accrocher au bâtiment conservé (plus de 60 %) et permet de plus que doubler la superficie de plancher destinée à une clinique médicale et à du bureau. Huit places de stationnement sont accessibles depuis la ruelle (rue Notre-Dame-de-Lourdes) à même un système mécanisé qui permet de superposer 4 cases de stationnement sous 4 autres. Enfin, une partie importante des travaux est liée à la restauration complète de la façade de la rue Saint-Denis.

Les dérogations

Les requérants souhaitent étendre l'usage clinique médicale et espace à bureaux à l'ensemble du bâtiment. Toutefois, la réglementation d'urbanisme prévoit que pour cette portion de la rue Saint-Denis, l'usage commercial n'est autorisé qu'au rez-de-chaussée, en superficie limitée au sous-sol et au premier étage (articles 176, 179, 182 et 230). Par ailleurs, le projet d'agrandissement, portant la hauteur du bâtiment à 16 mètres sur quatre étages déroge aux règles d'insertion en hauteur, considérant qu'il aurait dû respecter la hauteur du bâti adjacent, soit 14,5 mètres répartis sur trois étages (article 24). Enfin, l'aménagement du stationnement n'est pas conforme à toutes les normes prévues (articles 617, 618 et 620)

JUSTIFICATION Le fait d'occuper le bâtiment, pour des fins différentes que celles prévues à l'origine, explique les principales dérogations du projet. Le type d'usage visé par la présente démarche s'apparente et complète l'offre des services qui accompagne le projet d'agrandissement du CHUM. Plusieurs sites satellites sont d'ailleurs appelés à compléter l'offre du CHUM. En plus de compléter une cohabitation intéressante avec le CHUM, la présente proposition permet de mettre en valeur et de conserver un ensemble patrimonial remarquable dans un secteur à valeur patrimoniale exceptionnelle. C'est d'ailleurs là la plus intéressante plusvalue du projet. Cette restauration conjuguée au projet d'agrandissement et d'occupation rehaussent la qualité de l'architecture de la rue de même qu'elles pérennisent un bâti menacé.

Le projet d'agrandissement est nettement en recul de la rue et à peine perceptible depuis la rue Saint-Denis. L'ajout est en retrait de plus de sept mètres de la façade principale et d'une hauteur de 1,2 mètre de plus que le point le plus haut de la fausse mansarde, de telle sorte que le paysage, le caractère et l'échelle du bâti traditionnel de la rue Saint-Denis sont préservés. Enfin, l'aménagement du stationnement avec un système mécanisé diffère des dégagements et dimensions attendus habituellement. Aussi, le fait d'inclure un stationnement, quoique non conforme, permet de répondre à un besoin, mais aussi à protéger un bâti fragile.

En conclusion, la Direction de l’aménagement urbain et des services aux entreprises recommande de donner une suite favorable à cette requête conditionnellement à: L'imposition une garantie bancaire afin de garantir les travaux de restauration des maisons en rangée

http://ville.montreal.qc.ca/documents/Adi_Public/CA_Vma/CA_Vma_ODJ_LPP_ORDI_2017-06-14_19h00_FR.pdf

Link to comment
Share on other sites

Voilà une bonne façon de protéger et pérenniser cet alignement de belles demeures. Un exemple à suivre pour le reste du quadrilatère, ainsi on agrandit par l'arrière sans toucher à l'apparence extérieure de la rue. :thumbsup:

Link to comment
Share on other sites

Ca va bouger pas mal dans ce coin ! (je vais être un brin hors contexte) Je dinais avec un ami qui travaille dans un immeuble sur St-Hubert entre Sainte-Catherine et René Lévesque, le proprio de l'immeuble leur a annoncé que toutes les immeubles du coté est de St-Hubert entre Sainte-Catherine et RL ont été acquis par un même promoteur qui compte proposer un projet majeur intégrant du nouveau bâti avec les anciennes façades. Ils doivent quitter l'immeuble pour l'automne. A suivre...

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value