SkahHigh

455 boul. René-Lévesque ouest / coin de Bleury - 42 et 52 étages

Recommended Posts

Pinned posts

455 René-Lévesque Ouest

Citation

Emplacement: 455 René-Lévesque Ouest
Hauteur en étages: 42 & 52
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 
Promoteur: GWL Immobilier
Architecte: NEUF Architectes
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Autres images: Ancienne version du projet:

455-1.jpg

455-2.jpg
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

Modifié par nephersir7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Megafolie a dit :

SurmontéÊtre placé au-dessus de quelque chose d'autre

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/surmonter/75783

BC682CD7-48AC-446B-89CE-7F218871E687.jpeg

C'est aussi la lecture que j'en fais, logiquement. Mais en raison du retrait exigé par la Ville sur le coin ouest d'une des tours entre les 30-34e étages, mettons que ça m'amène à considérer qu'ils ont peut-être voulu écrire: "6 à 7 étages surmontés de deux tours, l'une de 35 étages au total au nord et l'autre de 45 étages au sud"...

Si l'arrondissement exigeait un retrait, c'est probablement au haut de la.tour, et pas un retrait avec une partie en porte-à-faux au-dessus, non? (Ce serait pas mal funky de leur part sinon!) 😉

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J espère que ces tours auront une architecture sophistiquée, car la majorité des édifices construits à Montréal, ces derniers temps ont une forme rectangulaire banale  et une architecture insipide. Il est temps que nous ayons enfin notre tour phare du 21e siècle. Mais ça ne veut pas dire que toutes les tours de Montréal sont ordinaires. L Avenue, les tours Yul, la tour Deloitte et la tour Victoria sur le Parc sont des gratte ciels intéressants. Un peu d innovation en matière d architecture ne ferait pas de mal du tout ! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 18 heures, Memphis 22 a dit :

Et dire qu'en l'an 2000, le secteur de la rue Bleury était un no man land ! :goodvibes:

Avec du recul on se dit heureusement que la tour SNC2 n'a pas vu le jour, elle devait être un peu plus haute que la 1 qui "culmine" à 95m. 

J'ai le même feeling le terrain jouxtant l'OACI, l'attente en vaudra vraiment la peine. 😎

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 11 heures, enrigue9 a dit :

J espère que ces tours auront une architecture sophistiquée, car la majorité des édifices construits à Montréal, ces derniers temps ont une forme rectangulaire banale  et une architecture insipide. Il est temps que nous ayons enfin notre tour phare du 21e siècle. Mais ça ne veut pas dire que toutes les tours de Montréal sont ordinaires. L Avenue, les tours Yul, la tour Deloitte et la tour Victoria sur le Parc sont des gratte ciels intéressants. Un peu d innovation en matière d architecture ne ferait pas de mal du tout ! 

YUL est amusante, mais encore là il ne s'agit que de rectangles avec des volumes déplacés latéralement puis des motifs blancs répétitifs sur les balcons. Élégante à souhait, mais pas si audacieuse. Même VslP est avant tout un long rectangle, toutefois habilement tronçonné en diagonale, puis comportant des balcons formant des motifs en "V", sans compter un basilaire hors-norme inspirant. L'ONF est une classe à part, tout comme le rendu futuriste de l'hôtel proposé sur Peel au sud du MAA, que l'on souhaite tous 2 voir faire boule de neige et inspirer architectes et promoteurs. Ça viendra, mais il nous faudra probablement être patients!

En plus de l'architecture, il peut y avoir des matériaux et leurs agencements qui peuvent rendre un immeuble cubique intéressant. Autrement, certains immeubles pourraient à l'inverse avoir une architecture audacieuse mais comporter des matériaux archi-ordinaires (le mât du stade et Habitat '67, tiens!), et pourtant, ce sont tous 2 des icônes de notre belle ville photographiées plusieurs milliers de fois par an! :D

Et évidemment que tout cela est subjectif, et qu'il y aura toujours quelqu'un pour aimer des immeuble qu'on a en horreur! 😍🤮

P.S.: Le doc de l'arrondissement mentionne que la disposition des 2 tours formera un espèce de "K"... C'est intrigant! J'ai fichtrement hâte de voir un rendu détaillé, avec vues de R-L puis de Bleury! :hyper:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 25 minutes, FrancSoisD a dit :

YUL est amusante, mais encore là il ne s'agit que de rectangles avec des volumes déplacés latéralement puis des motifs blancs répétitifs sur les balcons. Élégante à souhait, mais pas si audacieuse. Même VslP est avant tout un long rectangle, toutefois habilement tronçonné en diagonale, puis comportant des balcons formant des motifs en "V", sans compter un basilaire hors-norme inspirant. L'ONF est une classe à part, tout comme le rendu futuriste de l'hôtel proposé sur Peel au sud du MAA, que l'on souhaite tous 2 voir faire boule de neige et inspirer architectes et promoteurs. Ça viendra, mais il nous faudra probablement être patients!

En plus de l'architecture, il peut y avoir des matériaux et leurs agencements qui peuvent rendre un immeuble cubique intéressant. Autrement, certains immeubles pourraient à l'inverse avoir une architecture audacieuse mais comporter des matériaux archi-ordinaires (le mât du stade et Habitat '67, tiens!), et pourtant, ce sont tous 2 des icônes de notre belle ville photographiées plusieurs milliers de fois par an! :D

Et évidemment que tout cela est subjectif, et qu'il y aura toujours quelqu'un pour aimer des immeuble qu'on a en horreur! 😍🤮

P.S.: Le doc de l'arrondissement mentionne que la disposition des 2 tours formera un espèce de "K"... C'est intrigant! J'ai fichtrement hâte de voir un rendu détaillé, avec vues de R-L puis de Bleury! :hyper:

Tu as un très bon point de vue sur l architecture,mon cher ami. Je serais tellement ravi et fier de voir les architectes montréalais avoir l audace de leurs confrère Torontois. Là bas, beaucoup d édifices ont une architecture époustouflantes et avant gardiste. L architecture torontoise est l une des meilleures au monde, selon moi. Souvent, j en suis même jaloux. Mais, je demeure convaincu que l architecture montréalais s améliora avec le temps et de manière inéluctable . Il y a un adage  chinois qui dit ceci : lentement mais sûrement. Donc, l architecture de Montréal a toute les chances de fleurir, tel une rose le fait . Ça fait à peine quelques années que cette ville connaît une telle effervescence en matière de constructions. Nous avons d innombrables années devant nous pour assister à ces changements. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-02-08 à 19:56, IluvMTL a dit :

CA du 12 fevrier 2019image.pngimage.png

 

 

Quelques considérations d'intérêt additionnelles (mes excuses si des points auraient déjà été mentionnés ci-haut):

  • le stationnement offrira 316 espaces pour vélos puis 291 cases pour les véhicules privés; accès via de Bleury (tout un changement de mentalité, mais... hormis les pistes cyclables protégées sur de Maisonneuve puis Berri, les axes cyclables demeurent tout de même anémiques au c-v, principalement un réseau de peinture qui met vraiment beaucoupde temps à être marqué entre le printemps et la fin de l'été...);
  • aucune mention quant à si un espace végétalisé sera conservé entre la tour sud (phase 2) puis la tour Félix-Martin (SNC)... il me semble que ce serait souhaitable, tout comme conserver au moins une partie de la pente présentement gazonnée du côté ouest, pente qui fait d'ailleurs écho à celle arborescente derrière l'église St-Patrick en biais;
  • les étages seront en murs-rideaux, avec des balcons en loggia, sauf au coin R-L./ de Bleury (sage décision);
  • le basilaire serait recouvert de pierres grises (bof...), et comporterait un retrait adjacent au théâtre-église du Jésu (yeah!);
  • une portion d'un mur historique sera conservée.

J'ai hâte en maudit de voir les rendus! :hyper:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Est-ce qu'on sait si la firme NEUF est toujours derrière le projet? La firme d'architecte pourrait potentiellement être BLTA ou MSDL sinon, puisque la personne qui s'est retirée du CCU pour cause de conflit d'intérêt est un associé principal chez Projet Paysage, qui a collaboré récemment avec ces deux firmes. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, Marc90 a dit :

Est-ce qu'on sait si la firme NEUF est toujours derrière le projet?

À priori, oui, elle l'est toujours.

https://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=%2BSc1TPsrvFdBbKTk9hUyWQ%3D%3D#D109275

Il semble que la firme Groupe Atelier est elle aussi impliquée

https://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=1Jf3nAu1CFbDG35vAfVu9Q%3d%3d

Modifié par nephersir7

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-02-10 à 04:58, enrigue9 a dit :

Tu as un très bon point de vue sur l architecture,mon cher ami. Je serais tellement ravi et fier de voir les architectes montréalais avoir l audace de leurs confrère Torontois. Là bas, beaucoup d édifices ont une architecture époustouflantes et avant gardiste. L architecture torontoise est l une des meilleures au monde, selon moi. Souvent, j en suis même jaloux. Mais, je demeure convaincu que l architecture montréalais s améliora avec le temps et de manière inéluctable . Il y a un adage  chinois qui dit ceci : lentement mais sûrement. Donc, l architecture de Montréal a toute les chances de fleurir, tel une rose le fait . Ça fait à peine quelques années que cette ville connaît une telle effervescence en matière de constructions. Nous avons d innombrables années devant nous pour assister à ces changements. 

Mais de moins en moins de terrains disponibles avec notre règlementation pour le moins restrictive. Donc, il va falloir un changement d’attitude assez rapide au niveau architectural pour ne pas gâcher la recette et se retrouver avec un ensemble de boites rectangulaires issus des années ´60 sur des terrains stratégiques pour l’image de la ville.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      Quelle est votre préférence d'appellation pour le secteur en plein de développement au sud du boul. Rene-Levesque de chaque côté du pont Jacques-Cartier  (entre la rue Frontenac et la rue Amherst)?
      Pensez à un nom représentatif qui reunierait les secteurs.
    • Par IluvMTL
      https://www.ledevoir.com/culture/547819/le-monastere-ouvre-un-cabaret-de-cirque-dans-une-eglise
      http://le-monastere.ca/
      Le Monastère ouvre un cabaret de cirque dans une église
      [Culture]
      Photo: Marie-France Coallier Le Devoir Jeudi et vendredi, les trapézistes Shannon Gélinas (sur cette photo) et Evelyne Paquin-Lanthier se produiront à l’église anglicane St. Jax, s’entortillant dans un long tissu blanc devant des vitraux emblématiques.
      Caroline Montpetit
      14 février 2019
      Culture
      Evelyne Paquin-Lanthier s’élance du haut du plafond de bois de l’église anglicane St. Jax, s’entortille dans un long tissu blanc et atterrit au sol avant de remonter par le même chemin, devant un vitrail illustrant l’Ascension. Bienvenue au Monastère, cet organisme sans but lucratif qui s’est donné pour mission de tenir des cabarets de cirque à Montréal. Depuis peu, c’est dans la vieille église montréalaise de St. Jax, rue Sainte-Catherine, que l’organisme a élu domicile.
      Rosalie Beauchamp et Guillaume Blais, les deux fondateurs du Monastère, sont tous deux issus du milieu du cirque. Après avoir bourlingué à travers le monde, ils ont senti le besoin d’offrir une scène aux artistes de cirque québécois. Ceux-ci sont invités à y présenter leurs propres créations.
      Les cabarets se succéderont au rythme d’une dizaine par année, et seront présentés par un maître de cérémonie. Jeudi et vendredi, les 14 et 15 février, on pourra notamment y voir le duo des trapézistes Evelyne Paquin-Lanthier et Shannon Gélinas. On pourra aussi y voir en première montréalaise le duo de sangles de Guillaume Paquin et Nicole Faubert, qu’ils viennent de présenter au Festival mondial du cirque de demain, à Paris. Cette semaine, c’est Joe de Paul qui sera maître de cérémonie. « C’est l’un des meilleurs clowns de Montréal », dit Guillaume Blais.
      « Montréal est qualifiée de capitale du cirque, mais il n’y a aucun artiste qui travaille ici. Les gens viennent se former ici, mais personne ne présente ses oeuvres. Même pour les grosses compagnies, 90 % du marché est à l’international », dit Guillaume Blais. « Les artistes ont créé des numéros qu’on considère comme des oeuvres d’art », dit Rosalie Beauchamp. Les cabarets du Monastère leur permettent de les présenter à l’état pur.
       Ils veulent démontrer comment on peut ramener les gens dans les églises, à travers l’art entre autres
      — Rosalie Beauchamp
      Mais c’est vraiment le lieu qui donne toute sa particularité à cette nouvelle édition du cabaret du Monastère. L’église de style néogothique St. Jax a été inaugurée en 1864 sous le nom de Saint-James the Apostle. À l’époque, elle était située au milieu d’un champ. Comme la plupart des églises du Québec, depuis quelques années, elle a vu le nombre de ses fidèles baisser. Plutôt que de fermer ses portes, elle a décidé de diversifier ses activités.
      « Il y a encore une messe qui est célébrée tous les dimanches », dit Rosalie Beauchamp. L’église a cependant évacué les bancs d’église de son sanctuaire pour faire place à des chaises, qui peuvent être déplacées lors de la tenue de spectacles. En fait, les bancs d’église ont même servi à la construction d’un bar, où on servira des alcools locaux lors de la tenue des cabarets du Monastère.
      « C’est encore une église fonctionnelle, dit Guillaume Blais. Mais la réalité des églises d’aujourd’hui, c’est qu’elles ne sont pas pleines et qu’il y a des coûts d’entretien. Donc plutôt que de fermer l’église et de la vendre pour que cela devienne des condos, ils ont décidé de ramener des gens de la communauté ici, par l’entremise de projets artistiques sans but religieux. »
      « Ils veulent démontrer comment on peut ramener les gens dans les églises, à travers l’art, entre autres. C’est un projet-pilote de leur côté aussi », dit Rosalie Beauchamp.
      Les deux artistes circassiens avaient d’abord eu l’idée de présenter des spectacles dans une autre église, rue Jarry, abandonnée puis démolie depuis. Ils ont présenté l’an dernier quelques éditions de leurs cabarets au Théâtre Plaza, rue Saint-Hubert, avant de s’installer pour de bon à l’église St. Jax.
      L’aménagement d’une scène de cirque en pleine église a nécessité de nombreux travaux. « Il a fallu faire venir des ingénieurs », pour assurer la transformation des lieux, dit Guillaume Blais.
      Le Monastère
      Cabaret de cirque, 14 et 15 février, église St. Jax, Montréal
       
    • Par Feanaro
      Carré Saint-Laurent