Jump to content

100 millions de dollars pour la création de la grappe québécoise en intelligence artificielle - Montréal et le Québec : pôle incontournable en intelligence artificielle


_mtler_
 Share

Recommended Posts

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/100-millions-de-dollars-pour-la-creation-de-la-grappe-quebecoise-en-intelligence-artificielle---montreal-et-le-quebec--pole-incontournable-en-intelligence-artificielle-622337423.html

MONTRÉAL, le 15 mai 2017 /CNW Telbec/ - La création d'un comité d'orientation qui élaborera un plan stratégique menant à la création de la grappe québécoise en intelligence artificielle a été annoncée aujourd'hui. Ce comité d'orientation sera coprésidé par Pierre Boivin, président et chef de la direction de Claridge, et Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal. Il sera composé de 12 membres issus des domaines des affaires et universitaire (voir la composition du comité en annexe). Comme annoncé lors du dernier budget, une somme de 100 millions de dollars d'ici les cinq prochaines années sera consacrée pour sa création et son développement.

Ce comité d'orientation qui guidera la création de la grappe veillera au développement d'un plan stratégique qui stimulera la recherche et l'innovation en intelligence artificielle, la recherche opérationnelle ainsi que la création d'entreprises et le déploiement des applications partout au Québec. Ce comité d'orientation contribuera à la définition d'une vision québécoise de l'intelligence artificielle afin de renforcer son caractère incontournable dans ce domaine au Canada.

Citations :

« Le 21e siècle amène au Québec, comme ailleurs dans le monde, une vague de changements profonds dont nous commençons à peine à apprécier l'ampleur. Dans ce contexte, le Québec doit prendre part à cette nouvelle économie et à cette société du savoir et transformer les nouveaux enjeux en opportunités. La constitution d'une grappe positionnera encore plus avantageusement Montréal et le Québec en tant que pôle économique et scientifique de premier plan pour la recherche, la formation, le transfert technologique et la création de produits à valeur ajoutée dans le secteur de l'intelligence artificielle. Ensemble, nous allons continuer d'amener le Québec en changement. »

Philippe Couillard, premier ministre du Québec

« Au cours des cinq prochaines années, ce sont 2,8 milliards de dollars que le gouvernement investira en recherche et innovation. Pour hausser leur productivité et leur compétitivité à l'échelle internationale, nos entreprises doivent miser sur l'innovation. L'intelligence artificielle est un élément déterminant qui influencera les façons de faire et les modèles d'affaires des entreprises. Les innovations découlant de l'intelligence artificielle transformeront l'ensemble de la société. »

Dominique Anglade, ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique

« La grappe en intelligence artificielle permettra de consolider le leadership mondial du Québec en apprentissage profond et favorisera les collaborations entre universités, centres de recherche et d'innovation, incubateurs, accélérateurs, startups, petites et grandes entreprises et fournisseurs de capitaux, et ce, à la fois sur les scènes nationale et internationale. »

Pierre Boivin, président et chef de la direction de Claridge, coprésident du comité d'orientation pour la création de la grappe en intelligence artificielle

« Le projet de grappe en intelligence artificielle génère beaucoup d'enthousiasme, tant dans le milieu universitaire que dans le milieu des affaires. Nous allons y travailler ensemble. Parce que nous avons la chance non seulement d'assister à une révolution technologique, mais d'y participer activement, et même d'y jouer un rôle de premier plan. »

Guy Breton, recteur de l'Université de Montréal

Faits saillants :

  • La grappe de l'intelligence artificielle mettra à profit l'expertise développée par l'Institut de valorisation des données (IVADO), qui s'est vu accorder 14,9 M$ par le Gouvernement du Québec.
  • L'Université de Montréal et l'Université McGill comptent plus de 150 chercheurs et étudiants au doctorat dans les domaines reliés à l'apprentissage profond, la plus grande concentration universitaire au monde.
  • Le 21 novembre dernier, Google a annoncé un investissement de 4,5 M$ dans la recherche sur l'intelligence artificielle à Montréal. Cette subvention sur trois ans servira à financer les travaux de huit chercheurs, dont ceux de Yoshua Bengio, reconnu comme un des plus grands experts mondiaux dans ce domaine.
  • Google a aussi annoncé la mise sur pied d'un centre de recherche montréalais sur l'apprentissage profond (intelligence artificielle), qui sera dirigé par Hugo Larochelle et qui travaillera en collaboration avec différentes universités montréalaises.
  • Le 18 janvier dernier, en marge du Forum économique mondial à Davos, la multinationale Microsoft a annoncé qu'à la suite de son acquisition de la startup Maluuba, basée à Montréal, elle vise d'ici deux ans à doubler la taille de cette entreprise qui œuvre dans le domaine de l'intelligence artificielle (IA) et de la compréhension du langage par les machines. Son objectif est d'accélérer la conception de logiciels permettant aux ordinateurs de lire, écrire et tenir des conversations de manière naturelle, comme des humains.
  • Microsoft a également annoncé qu'elle versera, sur une période de cinq ans, des subventions pour la recherche en IA de 6 M$ à l'Université de Montréal et de 1 M$ à l'Université McGill.

ANNEXE

COMPOSITION DU COMITÉ D'ORIENTATION POUR 
LA CRÉATION DE LA GRAPPE EN INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

Domaine des affaires

  • Pierre Boivin (coprésident), président et chef de la direction, Claridge
  • Chris Arseneault, associé directeur, iNovia
  • Thomas Birch, vice-président, fonds et technologies, Caisse de dépôt et placement du Québec
  • Magaly Charbonneau, cofondatrice et chef des opérations, Password Box (INTEL)
  • Patrick Pichette, administrateur de société et conseiller stratégique
  • Louis Têtu, chef de la direction, Coveo
  • Valery Zamuner, vice-présidente principale, fusions, acquisitions et initiatives stratégiques, Stingray

Domaine universitaire

  • Guy Breton (coprésident), recteur, Université de Montréal
  • François Bertrand, directeur de la recherche et des affaires internationales, Polytechnique Montréal
  • Martha Crago, vice-principale à la recherche et à l'innovation, Université McGill
  • Robert Gagné, directeur de la recherche et du transfert, HEC Montréal et président du conseil de direction, IVADO
  • Marie-Josée Hébert, vice-rectrice à la recherche, à la découverte, à la création et à l'innovation, Université de Montréal

Observateurs

  • Gilles Savard, directeur général, IVADO
  • Yoshua Bengio, directeur, MILA
  • Doina Precup, professeure associée, École d'informatique de l'Université McGill
  • Marie-Josée Blais, sous-ministre adjointe, MESI
  • Mario Bouchard, sous-ministre adjoint, MESI

Grappe en intelligence artificielle : un atout stratégique pour l'avenir de la métropole

http://www.newswire.ca/fr/news-releases/grappe-en-intelligence-artificielle--un-atout-strategique-pour-lavenir-de-la-metropole-622332973.html

MONTRÉAL, le 15 mai 2017 /CNW Telbec/ - La Chambre de commerce du Montréal métropolitain se réjouit de la création d'un comité d'orientation chargé d'élaborer le premier plan stratégique de la future grappe québécoise en intelligence artificielle. L'annonce en a été faite aujourd'hui en présence du premier ministre du Québec, monsieur Philippe Couillard, et de la ministre de l'Économie, de la Science et de l'Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, madame Dominique Anglade. Il s'agit d'un secteur d'activité hautement stratégique et l'annonce d'aujourd'hui est un geste concret qui prépare l'avenir de l'intelligence artificielle dans la métropole.

L'intelligence artificielle : un secteur sur lequel tous les acteurs économiques doivent miser
« L'intelligence artificielle est un domaine en pleine croissance qui occupera d'ici quelques années une place prépondérante dans notre économie. Le moment est venu de miser sur ce secteur, et Montréal se positionne avantageusement puisque l'expertise de nos entreprises et de nos universités dans le domaine est maintenant reconnue dans le monde. Nous devons continuer à mettre les efforts pour accentuer notre position, et la Chambre invite les entreprises de la métropole de tous les secteurs à se préparer, à ajuster leurs modèles d'affaires, à investir et à s'engager résolument dans cette révolution technologique déjà en cours », a affirmé Michel Leblanc, président et chef de la direction de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. 

L'Université de Montréal comme hôte du comité d'orientation de la grappe
« La Chambre plaide depuis de nombreuses années en faveur d'un rapprochement entre les entreprises et le milieu de la recherche universitaire. L'annonce d'aujourd'hui qui désigne l'Université de Montréal comme hôte du comité d'orientation de la grappe en intelligence artificielle vient concrétiser cette alliance entre les deux milieux. L'Université de Montréal est une institution phare de la métropole et son leadership sera certainement un précieux atout pour la nouvelle grappe », a poursuivi M. Leblanc.

100 M$ pour le développement de la future grappe
« Les 100 millions de dollars sur cinq ans annoncés dans le dernier budget pour la création et le développement de la grappe permettront à cette dernière de devenir un acteur central au sein de la supergrappe canadienne annoncée par le gouvernement fédéral. L'expertise de la métropole, qui compte plus de 150 chercheurs en intelligence artificielle, est déjà reconnue à l'échelle internationale. Cet investissement permettra à Montréal de se positionner comme le principal pôle du développement de la filière de l'intelligence artificielle au pays », a conclu M. Leblanc.

À propos de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain (CCMM)
Forte d'un réseau de plus de 7 000 membres, la CCMM agit sur deux fronts : porter la voix du milieu des affaires montréalais et offrir des services spécialisés aux entreprises et à leurs représentants. Toujours au fait de l'actualité, elle intervient sur des dossiers déterminants pour la prospérité des entreprises et de la métropole. Avec l'appui de ses experts Acclr, la CCMM vise à accélérer la création et la croissance des entreprises de toutes tailles, ici et à l'international.

Link to comment
Share on other sites

  • 4 months later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value