Jump to content

Amaya quitte Montréal et change son nom


_mtler_
 Share

Recommended Posts

http://affaires.lapresse.ca/resultats-financiers/201705/12/01-5097239-amaya-quitte-montreal-et-change-son-nom.php

Amaya quitte Montréal et change son nom

Le siège social d'Amaya déménagera de Pointe-Claire à Toronto et l'entreprise adoptera un nouveau nom : le Groupe Stars.

Ces deux décisions seront au coeur des discussions qui animeront l'assemblée annuelle des actionnaires de l'exploitant du site PokerStars prévue à Montréal le 21 juin.

La direction a fait savoir vendredi matin qu'elle entendait déménager en Ontario afin de « gérer plus efficacement ses activités et affaires ».

Le nom d'Amaya est étroitement lié à son fondateur et ex-pdg David Baazov, qui est accusé de délits d'initié en lien avec l'acquisition de PokerStars par Amaya il y a trois ans au coût de cinq milliards de dollars.

 

David Baazov est soupçonné d'être la source d'un « coulage majeur d'informations privilégiées » ayant mené à une série de délits d'initié depuis 2010 en lien avec des projets d'acquisitions en préparation dans l'industrie du jeu. Son procès, prévu en novembre, sera le plus important du genre jamais vu au Québec, voire au pays.

Le siège social de Pointe-Claire est essentiellement un bureau administratif qui ne compte qu'une poignée des quelque 2000 employés de l'entreprise.

L'acquisition de PokerStars avait ajouté environ 1650 employés chez Amaya - pour la majorité en Europe. Le bureau chef de PokerStars est situé dans l'archipel britannique de l'île de Man.

Résultats supérieurs aux attentes

L'entreprise a par ailleurs dévoilé vendredi matin une performance financière de début d'exercice supérieure aux attentes.

Le bénéfice par action des trois premiers mois de l'année a atteint 56 cents, en hausse par rapport aux 43 cents d'il y a un an. Les analystes par Thomson/Reuters prévoyaient 52 cents par action.

Les revenus de 317 millions pour le trimestre s'avèrent conformes aux prévisions du marché.

« Nous avons poursuivi sur notre lancée durant le premier trimestre tandis que nous exécutons notre stratégie et consolidons les bases d'une croissance viable et diversifiée des produits, notamment par le renforcement de notre équipe de direction et de nos activités principales », a commenté le chef de la direction Rafi Ashkenazi. « Notre société continue également d'évoluer en prenant des mesures susceptibles de procurer la meilleure valeur qui soit à nos actionnaires. »

Jeudi, l'entreprise avait annoncé la nomination de Robin Chhabra dans un poste nouvellement créé de chef de l'expansion. Robin Chhabra est l'ex-directeur de groupe, Stratégie et expansion des affaires chez William Hill, une entreprise qui oeuvre dans le même secteur qu'Amaya. Le mandat de Robin Chhabra doit officiellement débuter en septembre.

Link to comment
Share on other sites

L'entreprise n'a-t-elle pas été impliquée dans des magouilles?  Ça mérite au moins que l'AMF se penche sur le cas, même si ça blesse certaines sensibilités.  Je suis certain qu'on irait chercher beaucoup plus d'entreprises si on les laissait faire ce qu'elle veulent en tout temps...

Vanter l'Ontario pour justifier un déménagement est une très belle excuse pour camoufler qu'on aime pas se faire enquêter...  Les médias ontariens vont acheter cette excuse qui les confortera dans leur vision de la supériorité ontarienne sur le Québec, de la même façon que les défaitistes au Québec récupéreront la même nouvelle pour tenter de démontrer que tout va toujours mieux à Toronto...

Je crois le la commission ontarienne des valeurs mobilière enquêtait aussi sur Amaya?  Voyons voir comment cette enquête évoluera si l'entreprise déménage à Toronto.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, mark_ac a dit :

Another HQ lost to Toronto.

Understand that Baazov is no saint - but the exodus continues!

You would think a pro-business attitude could have saved this head office - instead we did everything to incent them to leave.

Oh come on... This has nothing to do with our attitude toward business and everything to do with how we treat frauds. I'm glad they're leaving. They're Ontario's problem now.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures, mark_ac a dit :

Another HQ lost to Toronto.

Understand that Baazov is no saint - but the exodus continues!

You would think a pro-business attitude could have saved this head office - instead we did everything to incent them to leave.

That is not a HQ... It is a fake HQ like Valeant or Burger King. You should know that. They only have 15 people working there and they will maintain the jobs here...

The Qc Securities commission has tried to make a case of their example. Way to go idiots. So,although a small one, a loss is a loss, I guess we will be losing some tax money.

 

Link to comment
Share on other sites

^qwerty, you beat me to it!

Just to be precise, Amaya is promising to keep an office in Montreal with roughly the same amount of staff as their current head office, which in and of itself only has a whopping total of 14 employees in Montreal according to this article in LaPresse:

http://affaires.lapresse.ca/resultats-financiers/201705/12/01-5097239-amaya-conservera-un-bureau-a-montreal.php

Edited by rufus96
Link to comment
Share on other sites

On 5/12/2017 at 3:27 PM, fmfranck said:

On a vraiment le système qu'on mérite quand s'est rendu qu'on blâme la justice pour le départ de fraudeurs. Incroyable.

Regarde la City de Londres. Le plus gros paradis fiscal du monde et pourtant on fait rien contre. Meme qu'on l'encourage. 

Business is a game you go by the book you lost. 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value