Jump to content

Reconnaissance du mont Royal par l’UNESCO: le soutien des Montréalais réclamé


acpnc
 Share

Recommended Posts

<header id="page-header"> 05/04/2017 Mise à jour : 5 avril 2017 | 16:56

 

 

Reconnaissance du mont Royal par l’UNESCO: le soutien des Montréalais réclamé

 

Par Marie-Eve Shaffer /journalmetro.com/actualites/montreal/1113523/reconnaissance-du-mont-royal-par-lunesco-le-soutien-des-montrealais-reclame/)

 

 

</header> <figure> point-de-presse-mont-royal-unesco-4629.jpg?w=618&h=408&crop=1 (http://journalmetro.com/actualites/montreal/1113523/reconnaissance-du-mont-royal-par-lunesco-le-soutien-des-montrealais-reclame/#) <figcaption> Chantal Levesque Le site du mont Royal vu de l'observatoire de la Place Ville-Marie </figcaption> </figure> L’appui des Montréalais est réclamé afin que le site du mont Royal puisse être proposé pour faire partie du patrimoine mondial de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Les Amis de la montagne ont lancé mercredi une campagne de mobilisation au cours de laquelle ils espèrent obtenir 30 000 signatures de soutien d’ici le 26 avril prochain.

«On espère que ces lettres d’appui viendront ajouter plus de poids à la candidature», a dit mercredi la directrice générale des Amis de la montagne, Silvie Guilbault.

 

À la suite de l’appel de la ministre fédérale de l’Environnement, Catherine McKenna, l’été dernier, la Ville de Montréal a soumis la candidature du mont Royal afin qu’il fasse partie de la liste des sites promus par Ottawa auprès de l’UNESCO. Seul le gouvernement du Canada peut formuler de telles propositions à cet organe des Nations unies et seulement deux sites peuvent être mis de l’avant à chaque année. Les sites retenus par Ottawa seront dévoilés en décembre prochain.

Le patrimoine culturel du site du mont Royal a été vanté dans son dossier de candidature présenté par la Ville, a indiqué Mme Guilbault. «S’il y a un lieu emblématique qui reflète toute l’histoire du pays, c’est le mont Royal», a-t-elle dit.

 

La reconnaissance du mont Royal par l’UNESCO ferait en sorte que la montagne aurait un genre de protection planétaire. «Elle permettrait de dire, au niveau international, qu’on doit toucher ce site avec des gants blancs», a illustré la directrice des Amis de la montagne. Celle-ci a convenu que les mesures de protections du mont Royal devront être renforcées, tout en précisant que cette préoccupation est constante par les citoyens et les organisations qui ont pignon sur la montagne.

À ce jour, 18 sites canadiens font partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont l’arrondissement du Vieux-Québec, le Canal Rideau et le parc des montagnes Rocheuses.

 

La dernière fois que le gouvernement canadien avait proposé des sites, c’était en 2004. Cinq des 11 sites faisant partie de la liste indicative du Canada ont par la suite été retenus pour faire partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, dont le site fossilifère de Terre-Neuve, Mistaken Point, l’an dernier.

Link to comment
Share on other sites

  • 3 weeks later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By mtlurb
      Voici la liste de tous les projets approuvés et le lien vers leur fil.
       
      Dernière mise à jour : 9 février 2010 par Monctezuma
       
       

      Classement par hauteur

       


      33 étages - 701 University - bureaux
      33 étages - Altitude Montréal
      32 étages - Waldorf = Astoria Hotel & Residences
      31 étages - Place de la Cité Internationale - phase 2
       
      28 étages - 900 De Maisonneuve Ouest
      23 étages - 500 de Maisonneuve Ouest
      21 étages - Le Triomphe
       
      19 étages - Hotel-Complexe Chateau Viger
      14 et 12 étages - Le Salto
      14 étages - Cité nature
      14 étages - Faubourg Saint-Laurent
      12 étages - Tour Catania
      10 étages - CHUM Centre de Recherche (*)
       
      8 étages - Le Nordelec
      4 étages - Les Promenades St-Michel
      4 étages - Le Molière
      4 étages - Place Gordon phase 1 & 2
      3 étages - 6605 Hochelaga
      3 étages - Le Germont Nord
       
       
       

      Projets inclassables

       

      Centre Commercial Carrière Francon St-Michel
      Nouveau Planétarium Rio Tinto Alcan
      UDM - Campus Outremont
      Centre Raymond-Préfontaine - réaménagement du terrain
      CHUM
      MUHC
      Village Griffintown
      Le Quartier de la Vie
      Centre sur la biodiversité
      Quartier Norampac
      Bibliothèque Marc Favreau
      Complexe Saint-Charles

    • By mtlurb
      https://www.journaldemontreal.com/les-surs-grises-veulent-leguer-la-maison-de-mere-dyouville-en-heritage-aux-montrealais
      Les Sœurs Grises veulent léguer la Maison de Mère d’Youville en héritage aux Montréalais

      PARA-SOL ARCHITECTURE ET DÉVELOPPEMENT
          
      GUILLAUME PICARD
      Mercredi, 6 février 2019 13:39
      La Maison de Mère d’Youville, dans le Vieux-Montréal, pourrait être mise en valeur dans le cadre d’un projet de conservation de plus de 35 millions $ visant à en assurer la pérennité et à en faire un pôle patrimonial, éducatif et culturel.  
      Mais avant que les ouvriers ne débarquent sur place, il faudra compléter le montage financier avec l’aide d’Ottawa, de Québec et de la Ville de Montréal, avec qui les discussions se poursuivent.  
      Et il faudra aussi retenir les services d’un promoteur pour mettre de l’avant la proposition présentée mercredi, fruit du travail des firmes d'architectes Para-Sol, Beaupré Michaud et Associés ainsi que Civiliti.  
      L’ensemble, qui est classé bien patrimonial, date de 1693 et comprend plusieurs éléments architecturaux du 17e siècle. Abritant autrefois l’ancien hôpital général de Montréal, il pourrait être conservé pour les prochaines générations dans le cadre d’un projet émanant de la congrégation des Sœurs Grises de Montréal, avec la collaboration du musée Pointe-à-Callière et de l’Université de Montréal.  
      C’est ainsi que les Sœurs Grises souhaitent voir naître l’Espace Marguerite d’Youville au terme de travaux qui pourraient s’échelonner sur deux ans. On y mettrait en lumière l’héritage de Marguerite d’Youville (1701-1771), fondatrice en 1737 de la congrégation des Soeurs de la Charité de Montréal (Sœurs Grises).  

      Les Sœurs Grises ont travaillé avec des experts en patrimoine et en archéologie afin de permettre éventuellement aux visiteurs de s’imprégner de l’époque de la Nouvelle-France, alors que Montréal n’était encore qu’une bourgade.  
      «Au moment où de nombreux immeubles patrimoniaux du Québec se trouvent dans une position de fragilité, nous tenons non seulement à assurer la protection de cet espace historique, mais aussi à donner une nouvelle vie à la Maison de Mère d’Youville. Il est important pour nous de contribuer activement à la transmission de notre histoire et de notre patrimoine», a dit sœur Aurore Larkin, supérieure générale des Sœurs Grises de Montréal.  

      L’idée est de donner accès à des lieux inédits, dont la Salle des pauvres où les gens moins nantis se sustentaient et se reposaient à une autre époque. Elle est «quasi intacte» depuis le 17e siècle. De plus, les gens pourraient accéder à une voûte de l’époque de la Nouvelle-France. Elle est, dit-on, «unique par son ampleur» et les curieux pourraient y découvrir un four à pain d’origine.  
      L’Espace Marguerite d’Youville serait un lieu d’enseignement, de recherche et de diffusion. Il accueillerait le laboratoire d’archéologie citoyenne de l’Université de Montréal. L’institution d’enseignement pourrait ainsi poursuivre, avec le musée Pointe-à-Callière, ses activités de recherche et de formation.  
      On souhaiterait de plus, avec l’Espace Marguerite-d’Youville, réunir des collections archéologiques à Pointe-à-Callière, lieu de fondation de Montréal. Ces pièces sont disséminées en plusieurs endroits en ce moment.  
      «Ce partenariat avec la congrégation des Sœurs Grises et Pointe-à-Callière permettra à nos chercheurs et à nos étudiants de profiter d’un espace patrimonial exceptionnel, tout près du lieu de fondation de Montréal. Un cadeau rare», a indiqué M. Frédéric Bouchard, doyen de la Faculté des arts et des sciences de l’Université de Montréal.  
      Mais avant de procéder à la première pelletée de terre, le projet devra obtenir le soutien de tous les ordres de gouvernement, a-t-on précisé en point de presse, mercredi après-midi.  
      «Notre congrégation demande l’appui financier nécessaire des gouvernements et de la Ville de Montréal pour permettre à cet ensemble patrimonial unique de continuer à témoigner de la fondation de notre ville et de notre congrégation. Face à l’enthousiasme que notre projet suscite, nous sommes persuadées de recevoir l’aide financière souhaitée. Nous avons des partenaires solides, l’Université de Montréal et Pointe-à-Callière, et un projet exemplaire», a dit sœur Aurore Larkin.
       
    • By IluvMTL
      Vocation recherché
       
      http://plus.lapresse.ca/screens/40301657-821f-473f-ba7b-dd30723bddb6%7Ci1h7ogNewh7-.html
       
       
       
      sent via Tapatalk
    • By YMQ
      Nom: Icône
      Hauteur en étages: 40
      Hauteur en mètres: 146
      Coût du projet: 120 000 000,00$
      Promoteur: Stationnement Metropolitain et Groupe Essaris
      Architecte: Béïque, Legault, Thuot Architectes
      Entrepreneur général: Pomerleau
      Emplacement: Coin nord-est de la Montagne / René-Lévesque O.
      Début de construction: Printemps 2013 pour la phase 1
      Fin de construction: Juin 2016 pour la phase 1
      Site internet: http://iconecondos.com/
      Lien webcam: 
      Autres informations: Le restaurant Queue de Cheval sera transformé en Bier Markt au courant de 2013. La tour de 40 étages (phase 1) sera composée de 357 appartements (condos). La tour de 27 étages (phase 2) sera composée de commerces, bureaux, appartements locatifs et hôtel, La queue de cheval déménage temporairement à 1234 de la montagne et ce jusqu'au fin des travaux à 1181 de la montagne.
      Rumeurs: 70% vendu en date de avril 2013
      Images (cliquez pour agrandir) :

       

       
      Vidéo promotionnelle:
       
    • By ScarletCoral
      Une entrevue intéressante avec le chroniqueur Marc-André Carignan au Téléjournal 18h. Il donne les exemples du CHUM et du nouveau pavionne de HEC
       
       
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value