Jump to content

Recommended Posts

Je ne me ferai pas beaucoup d'amis mais Trump apporte quand meme des bon point sur beaucoup de choses. Meme si sur plusieurs de ses decision je suis totalement en desacccord avec lui comme sur l'immigration.

Par exemple concernant les prix des medicaments je l'approuve sans reserve.

 

Trump Sends Pharma Stocks Down With New Tweet on Drug Prices - Bloomberg

 

 

Sur le prix du Air Force One il a critiqué le prix astronomique que ca coute.

Forbes Welcome

 

Sur le prix des F35 il a aussi remis en question ce programme. Lockheed F-35 fighter project in doubt after Trump tweet encourages rival Boeing | US news | The Guardian

 

 

Pour ce qui est de Obama Care il le critique aussi car faut le dire c'est mal foutu meme les Clinton critiquaient ce programme quand bien meme si Bill Clinton s'est retracté par la suite on sait tous que durant sa propre presidence il avait un bien meilleur programme d'assurance santé a proposer.

Bill Clinton calls Obamacare 'the craziest thing in the world,' later tries to walk it back - CNNPolitics.com

Edited by andre md
Link to comment
Share on other sites

andre md - I totally disagree with you.

 

Just because he says "the drug prices are too expensive" doesn't actually prove they are too expensive? Did he value the drugs? Did he do a thorough cost analysis and determine that the margins are excessive? His claims are completely unsupported, simply based on what he believes in his own little reality with population 1.

 

If he is such a proponent of free capital markets, as a true conservative (lol), then his interventions/tweets totally oppose true conservatism.

 

Lockheed Martin had a net profit margin of 7.94% in 2016 - a healthy, non-excessive net gain. If the planes were as overpriced as he claims, their margins would be much higher.

 

To conclude, he doesn't know wtf he's talking about. God bless Canada, Quebec and Montreal. :mtl:

Link to comment
Share on other sites

Trump is damn right . Drugs price are raising like crazy lately don't need to get get a Phd to understand that.Look Valeant

 

 

.Valeant Raises Drug Prices Again, Argues New Hikes Are '''Responsible''' | Fortune.com

 

Look Martin Shkreli

How 4 drug companies rapidly raised prices on life-saving drugs - LA Times

 

 

Martin Shkreli: I'm not upset about HIV drug hike; it was 'woefully underpriced' | Business | The Guardian

 

I don't have any problem with the fact that you don't agree with me. Still Trump having some point that i agree with. Sinon il n'y aurai pas eu autant de gens qui ont voter pour lui. Ce ne sont pas tous des imbeciles quand meme.

andre md - I totally disagree with you.

 

Just because he says "the drug prices are too expensive" doesn't actually prove they are too expensive? Did he value the drugs? Did he do a thorough cost analysis and determine that the margins are excessive? His claims are completely unsupported, simply based on what he believes in his own little reality with population 1.

 

If he is such a proponent of free capital markets, as a true conservative (lol), then his interventions/tweets totally oppose true conservatism.

 

Lockheed Martin had a net profit margin of 7.94% in 2016 - a healthy, non-excessive net gain. If the planes were as overpriced as he claims, their margins would be much higher.

 

To conclude, he doesn't know wtf he's talking about. God bless Canada, Quebec and Montreal. :mtl:

Edited by andre md
Link to comment
Share on other sites

Je n'aurai jamais voter pour Trump qui est anti-immigration. Mais n'empeche que les gens sont tellement rendu Anti-Trump que cela en ai rendu de l'aveuglement.

Personne a tout faux. Mais ce qu'il a de faux... est vraiment, mais vraiment faux.*
Link to comment
Share on other sites

Trump n'a aucune vision sociale, pour lui un gouvernement doit être dirigé comme une entreprise privée avec le minimum de contraintes possibles. Donc on élimine tous les garde-fous qui ont permis de discipliner les entreprises financières, en retournant aux meilleures pratiques des années de capitalisme sauvage. C'est pourtant ce genre de capitalisme qui nous a donné les pires crises économiques, dont celle de 2008 et dont il vient de faire disparaitre toutes les balises de sécurité.

 

Quand on regarde son équipe rapprochée: son principal conseillé politique est d'extrême-droite. Sa porte-parole se concentre sur des faits alternatifs et son jugement, comme son image, ont tout du comportement d'une adolescente attardée. Son responsable de l'environnement nie les évidences scientifiques et combat les propres politiques de son "ministère". Celle de l'éducation ne croit pas à l'école publique. L'autre en économie est en conflit d'intérêt avec l'industrie pétrolière et essaie de se donner une apparence de neutralité, etc.etc.

 

En d'autres mots les loups sont dans la bergerie et je ne donne pas cher des moutons qui ont voté pour eux. De toute façon ces électeurs font partie de la frange de la société la moins instruite, la plus mal informée et qui donne préséance aux faits non avérés basés sur des croyances et des demi-vérités, le tout baignant dans un océan de pure émotivité.

 

A l'autre bout du spectre, on trouve les milliardaires qui ont tout à gagner de ce genre de régime qui marchandise les services aux citoyens et qui récompense les plus avides. Quant au président lui-même, c'est un narcissique extrême, incapable de compromis et convaincu d'avoir toujours raison. On ne connait absolument rien de ses actifs, sinon des généralités, et il maintient un secret véritable sur la nature de ses relations d'affaires, nationales comme internationales. Cette opacité totale lui donne notamment toute la latitude de veiller à ses affaires, sans avoir à rendre de compte à quiconque.

 

Finalement il rêve de pouvoir absolu comme son modèle russe, un des pires dictateurs de la planète. Avec un tableau pareil, pas besoin de beaucoup de jugement pour comprendre que la porte est ouverte à tous les dérapages et qu'on entre dans une zone de turbulences, dont il est impossible de prévoir les conséquences.

 

Justement ce genre d'homme politique se nourrit de la faiblesse, de l'ignorance et de l'indifférence d'une majorité silencieuse, pour renforcer son pouvoir et se donner une plus grande légitimité. Il n'hésite d'ailleurs pas à attaquer vicieusement tous ceux qui se mettent sur son chemin, dont la Justice et les médias les plus en vue, gardiens de l'information et derniers remparts de la démocratie.

Link to comment
Share on other sites

D'accord en bonne partie avec toi ACNPC par contre Trump a quelque chose qui manque cruellement a beaucoup d'autre politicien il ne cache pas son jeu. Il dit ce qu'il pense. Il en tres grande partie raison a propos de la Chine qui fait du dumping , manipule sa monnaie, ne respecte pas l'environnement, ne respecte pas la propriété intellectuelle, fait de l'espionnage industriel and name it ...... Obama a une belle facade mais derriere cette facade c'est pas tout rose. On a expulsé comme jamais des immigrants et refugiés , la condition des noirs c'est elle vraiment ameliorer sous le regne Obama ? J'ai confiance au systement politique americain. Jamais Trump ne pourra avoir le pouvoir absolu. La constitution americaine et le systeme politique est concu pour eviter cela. Le peuple americain n'est pas un bloc monolitique. Ya divergence de pensée et etre de droite n'est pas une tare. Faut pas se leurrer dans la presse et les medias electronique le pointe de vue de la droite est moins present . On n'a pas le droit de le dire peut etre alors Trump s'y prend maladroitement de la maniere qu'il le dit. A part Fox outrageusement a droite. Le reste des media est plus souvent qu'autrement a gauche et cela de plus a cause de la disparation de plusieurs journaux . La concentration de la presse se retrouve dans les grande villes a majorité démocrate on voit le resultat.

Trump n'a aucune vision sociale, pour lui un gouvernement doit être dirigé comme une entreprise privée avec le minimum de contraintes possibles. Donc on élimine tous les garde-fous qui ont permis de discipliner les entreprises financières, en retournant aux meilleures pratiques des années de capitalisme sauvage. C'est pourtant ce genre de capitalisme qui nous a donné les pires crises économiques, dont celle de 2008 et dont il vient de faire disparaitre toutes les balises de sécurité.

 

Quand on regarde son équipe rapprochée: son principal conseillé politique est d'extrême-droite. Sa porte-parole se concentre sur des faits alternatifs et son jugement, comme son image, ont tout du comportement d'une adolescente attardée. Son responsable de l'environnement nie les évidences scientifiques et combat les propres politiques de son "ministère". Celle de l'éducation ne croit pas à l'école publique. L'autre en économie est en conflit d'intérêt avec l'industrie pétrolière et essaie de se donner une apparence de neutralité, etc.etc.

 

En d'autres mots les loups sont dans la bergerie et je ne donne pas cher des moutons qui ont voté pour eux. De toute façon ces électeurs font partie de la frange de la société la moins instruite, la plus mal informée et qui donne préséance aux faits non avérés basés sur des croyances et des demi-vérités, le tout baignant dans un océan de pure émotivité.

 

A l'autre bout du spectre, on trouve les milliardaires qui ont tout à gagner de ce genre de régime qui marchandise les services aux citoyens et qui récompense les plus avides. Quant au président lui-même, c'est un narcissique extrême, incapable de compromis et convaincu d'avoir toujours raison. On ne connait absolument rien de ses actifs, sinon des généralités, et il maintient un secret véritable sur la nature de ses relations d'affaires, nationales comme internationales. Cette opacité totale lui donne notamment toute la latitude de veiller à ses affaires, sans avoir à rendre de compte à quiconque.

 

Finalement il rêve de pouvoir absolu comme son modèle russe, un des pires dictateurs de la planète. Avec un tableau pareil, pas besoin de beaucoup de jugement pour comprendre que la porte est ouverte à tous les dérapages et qu'on entre dans une zone de turbulences, dont il est impossible de prévoir les conséquences.

 

Justement ce genre d'homme politique se nourrit de la faiblesse, de l'ignorance et de l'indifférence d'une majorité silencieuse, pour renforcer son pouvoir et se donner une plus grande légitimité. Il n'hésite d'ailleurs pas à attaquer vicieusement tous ceux qui se mettent sur son chemin, dont la Justice et les médias les plus en vue, gardiens de l'information et derniers remparts de la démocratie.

Edited by andre md
Link to comment
Share on other sites

Si les médias s'en tiennent aux faits, ils ne sont ni à gauche, ni à droite. En fait tout ce que je demande à tout journaliste c'est de l'objectivité dans la nouvelle, et même malgré cela j'irai piger à plusieurs sources, pour pouvoir me faire une idée plus précise de la réalité factuelle. Aujourd'hui avec la multiplicité des médias et les nouvelles en continue, nul ne devrait être mal informé. Et pourtant....

 

Pour revenir à Trump, il ne cache tellement pas son jeu que personne ne sait vraiment où il s'en va :confused:. C'est d'ailleurs la première fois que le fédéral a de sérieuses questions sur le prochain budget, parce qu'une renégociation de l'ALENA peut tout changer, surtout que la vision protectionniste américaine promet de chambarder bien d'autres ententes bilatérales Canada-USA. Nous sommes donc dépassés par la situation et incapables de prévoir à l'avance la direction que l'on devrait prendre. A date aucun ministre libéral n'est revenu des USA avec des précisions, pas tout à fait ce que l'on pourrait qualifier de transparence.

 

Finalement pendant que Trump donne l'impression de dévoiler son "jeu", il continue à refuser de se soumettre à une révélation détaillée de ses intérêts privés. C'est comme s'il se considérait au-dessus des autres (présidents antérieurs) et des façons de faire traditionnelles en politique américaine. Or quand on refuse d'obtempérer, c'est que l'on a soit quelque chose à se reprocher, ou à cacher aux électeurs, ou les deux. Une situation intolérable, puisqu'en acceptant ce fait, cela revient à lui accorder un chèque en blanc. Comme il a déjà démontré son profond mépris pour la vérité, en manipulant la réalité à sa guise, on peut alors supposer fortement qu'il a tout un cimetière dans son placard.

 

En terminant la démocratie est loin d'être une garanti pour tout pays, pas plus les USA. Quand on regarde l'Histoire du monde, on constate qu'aucun régime n'est à l'abri et que tout peut arriver à une nation qui baisse les bras.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value