Jump to content

Banque de l'infrastructure du Canada (BIC): où sera t'elle située?


ThinkBig

Où sera situé la Banque d'infrastructure du Canada selon vous?  

66 members have voted

  1. 1. Où sera situé la Banque d'infrastructure du Canada selon vous?

    • Montréal
      37
    • Toronto
      18
    • Vancouver
      1
    • Calgary
      3
    • Une autre ville au pays
      7


Recommended Posts

Head Office: Ottawa

 

Bureaux principaux (où la business se fait réellement) à Toronto, Montreal, Calgary & Vancouver et bureaux satellites dans chacune des autres provinces. Regardez comment CPP (Tor), PSP (Mtl) qui gerent les fonds de pension fédéraux entre autres sont répartis. Pour PSP, le siege social est à Ottawa (+/- coquille vide) mais le bureau d'affaire à Mtl. Pas sur pour CPP.

Edited by qwerty
Link to comment
Share on other sites

En posant Montréal et Toronto comme les deux (seules?) villes candidates, le gouvernement fédéral s'expose inévitablement à faire des mécontents. En examinant la nature des activités de ladite BIC, «on» a l'impression que le nombre de joueurs du secteur privé serait somme toute limité (grandes banques, gestionnaires de fonds de retraite, grandes firmes d'ingénierie), et qu'il en serait de même du nombre de transactions (ententes de financement de projets d'infrastructure). Le travail préparatoire de chacun de ces joueurs pourrait bien être accompli au sein de leurs bassins d'expertise respectifs (leurs sièges sociaux, à Toronto, Montréal ou ailleurs), MAIS les négociations proprement dites pourraient aisément être conduites en «territoire neutre», soit naturellement la capitale fédérale. C'est différent des activités de gestion de fonds de retraite ou de financement d'entreprises. On verra bien quelle sera la décision, et on voudra en tirer des indices/leçons sur la véritable stratégie de ce gouvernement.

Link to comment
Share on other sites

50 years ago, where do you think it would have went to?

 

Shawinigan, Moncton, Charlottetown, Saskatoon! Manie de «décentralisation», en réalité dispersion, oblige.

 

Cependant, si le critère primordial avait été «le site de la capitale financière du pays», le choix se serait (déjà) porté sur Toronto. En 1966, et jusqu'au tournant de 1976, Montréal devait son titre de «Métropole du Canada» uniquement au fait qu'elle était (encore) la plus populeuse. Ceci dit, je ne crois toujours pas qu'il soit nécessaire, ni même particulièrement avantageux, que le siège de la BIC soit situé dams ladite capitale financière.

Link to comment
Share on other sites

Shawinigan, Moncton, Charlottetown, Saskatoon! Manie de «décentralisation», en réalité dispersion, oblige.

 

Cependant, si le critère primordial avait été «le site de la capitale financière du pays», le choix se serait (déjà) porté sur Toronto. En 1966, et jusqu'au tournant de 1976, Montréal devait son titre de «Métropole du Canada» uniquement au fait qu'elle était (encore) la plus populeuse. Ceci dit, je ne crois toujours pas qu'il soit nécessaire, ni même particulièrement avantageux, que le siège de la BIC soit situé dams ladite capitale financière.

 

 

Merci! C'est le point que je voulais faire. Même avant le PQ et la loi 101, Toronto était déjà devenu Canada's teacher's pet. Le favoritisme a commencé bien avant qu'on se tienne debout, et reculer n'y changera rien. Oui, on peut faire des amélioration dans nos réglementations et dans notre économie, mais il faut le faire pour nous, pas pour faire plaisir à un establishment qui trouvera simplement d'autres raisons pour nous dénigrer (et pour tirer la couverte de son côté).

 

Pour revenir au sujet, avoir la BIC à Montréal serait toute une acquisition et sa présence à Montréal ne serait pas moins légitime qu'à Toronto, n'en déplaise à l'establishment torontois.

Link to comment
Share on other sites

Without a doubt Toronto.
Explain why Toronto the global did not come up with the idea. Mediocre Montreal is already in the process of implementing this concept.. Montreal has the Finance, including the caisse, the largest of its kind in Canada and the largest engineering firms cluster in the country.

The logical choice is by far Montreal but Toronto can count on a bunch of MP's and finance minister all coming from the GTA and going to bed with Bay Street.Montreal has very little to say, its obvious when it comes to Finance with this government.The choice is their's. Is this a business and infrastructure issue ( Montréal ) or a political grab ( Toronto )

This reminds me of the TSX when it was close to be sold to a Foreign country exchange. The TSX was known world wide to be very poorly managed (not to say a laugh). A little guy, the CEO of the MTL exhange was called to the rescue. Let aside the details, he quickly reversed the demise and the TSX was back inthe game. Soon after they needed a new CEO. They picked an american, his contender was their savior. But he was from Montréal. I dont need to say more.

I'm afraid we might be in for the same bull explained like you do so well by the TO global supremacy.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value