Recommended Posts

Unemployment rate for Montreal also down to 6.9% from 7.2% the month previous. Further parsing of the data reveals that population growth is slow but constant, the participation and employment rates are stable.

 

CANSIM - 282-0135 - Enquete sur la population active (EPA), estimations selon la region metropolitaine de recensement basees sur les limites du Recensement de 2011, moyennes mobiles de 3 mois, desaisonnalisees et non desaisonnalisees

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lots of people are retiring this could explain that. But still good news. Les liberaux se lancent des fleurs. Selon moi le taux d'emploi est le plus important.

 

 

 

L'emploi au Québec a connu peu de variation en novembre. À la suite d'une baisse du nombre de personnes à la recherche de travail, le taux de chômage a diminué de 0,6 point de pourcentage pour s'établir à 6,2 pour cent, le taux le plus bas depuis 1976.
Devraient peut etre faire leur possible pour sauver les jobs qui vont disparaitre prochainement . Comme energizer dans l'est de la ville qui au debut de l'année 2017 va fermer ses portes. Et les 454 qui vont disparaitre chez Mondelez et les autres chez Amcor etc... .

 

Le taux de chomage ne restera pas longtemps a 6.2% en 2017

.

But they are right we need more immigrants. Bigger demography = more political power and economic activity. Le PQ et la CAQ sont contre. Mais ils devraient etre pour car c'est essentiel pour le Quebec.

Modifié par andre md

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

<blockquote class="twitter-tweet" data-lang="fr"><p lang="fr" dir="ltr">Tx chômage en nov 2016 par RMR:<br>Calgary: 10,3%<br>Toronto: 6,9%<br>Mtl: 6,8%<br>Ottawa-Gat: 6,2%<br>Vancouver: 5,1%<br>VdeQuébec: 4,4%<br>Moy can: 6,9%</p>— Pa Normandin (@PaNormandin) <a href="https://twitter.com/PaNormandin/status/804685196591239169">2 décembre 2016</a></blockquote>

<script async src="//platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Hey... Toronto là... c't'un méga hub pour l'aviation. Game, set, match.

 

Dude - grow up.

 

This is very good news. However, employment growth needs to lead to GDP/PIB growth. As long as Quebec continues to produce GDP growth of 1.5% (vs. Ontario at 2x), we have trouble paying for social programs and have difficulty increasing the prosperity of our population.

 

A job is not mutually synonymous with prosperity. So let's enjoy this metric, but we need more wealth to be created.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Faut faire la part des choses je suis plus capable du chauvinisme et de l'optimisme aveugle. Par contre je me console en voyant le petage de bretelle de Toronto , ils se croivent vraiment le nombril du monde, ils ne se genent pas pour se donner des qualificatif ronflant de Global City de pluussss meilleur ville du monde. Faut surtout pas tomber dans le meme bateau qu'eux. On doit etre alerte et toujours viser a s'ameliorer.

Only paranoid survive (Andry Grove Ceo of Intel)

Never taking anything for granted. We always have to improve. Ne jamais s'asseoir sur ses lauriers sinon c'est le debut du commencement de la fin. Je regarde les stats et ca me console on ameliore notre taux d'emploi par contre la population active baisse on doit absolument avoir une augmentation d'immigrants.Taux demploi.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par IluvMTL
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7317,97041588&_dad=portal&_schema=PORTAL
      Projets immobiliers à l'etude, en chantier, terminés

       Avec de nouvelles unités résidentielles, l’ajout de bureaux, de plusieurs espaces commerciaux et de chambres d’hôtels, les projets offrent une belle mixité pour le centre-ville. Leur réalisation permet d’améliorer l’expérience et l’animation urbaine et de combler plusieurs terrains vacants et des stationnements de surface, notamment dans l'ouest de l'arrondissement, près du centre des affaires.
      Ces projets favorisent l’attractivité et le dynamisme des quartiers pour en faire un milieu de vie toujours plus sécuritaire, convivial et animé, tant pour ses résidants que pour les travailleurs qui fréquentent chaque jour le centre-ville.
      Carte des projets immobiliers
      La carte ci-dessous montre la variété de projets immobiliers majeurs en chantier ou sur le point de commencer dans les prochains mois. Nouvelles constructions et réaménagements de bâtiments y sont illustrés.
    • Par ScarletCoral
      Le projet en construction au coin de William et Saint-Martin est un projet de l'OSBL Le Portage dont la mission est la réinsertion de toxicomanes http://www.portage.ca/accueil
       
      Il comptera 30 logements répartis sur 6 étages incluant des 2 salles communautaires et des locaux de services
       
      Avec l'annulation/report du projet URB, le projet a quelque peu changé depuis la rédaction de ce document de la Ville : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_SOU_FR/MEDIA/DOCUMENTS/1705_WILLIAM_21-06-12_DOC_INFO.PDF
       
      L'appel d'offres a été lancé en janvier 2015 : https://www.seao.ca/OpportunityPublication/ConsulterAvis/Categorie?ItemId=e444b8c9-3fff-4830-88a4-478607950c1c&SubCategoryCode=C01&callingPage=4
       
       
    • Par monctezuma
      Alta Condominiums
       
      Illustration fournie par Les Constructions G. Melatti.
       
      3. Alta Condominiums
       
      1900, boulevard Angrignon (à l'intersection du boulevard Newman)
      Environ 370 appartements répartis dans trois immeubles de 13 étages
      Promoteur et constructeur: Les Constructions G. Melatti Rak&Rak Architectes
      Superficie: de 700 à 1800 pieds carrés
      Prix: de 229 000$ à 875 000$ (taxes incluses)
      >Le bureau des ventes ouvrira au début du mois de janvier, mais le promoteur a commencé à prendre des réservations.
      La construction débutera aussi en janvier.
       
      Les Constructions G. Melatti, entreprise familiale très active à LaSalle depuis plus de 40 ans, s'apprête à construire les premières tours d'habitation en copropriété à LaSalle. Un défi qu'elle voulait relever depuis longtemps! Elle mise sur la proximité de la station de métro Angrignon, du parc et du Carrefour Angrignon et d'un mégacentre commercial pour attirer une clientèle variée. Aussi offre-t-elle un vaste choix d'unités, allant du studio à l'appartement-terrasse de type penthouse réparti sur deux paliers. Le premier immeuble comptera 90 appartements. Les unités surplombant les boulevards Newman et Angrignon auront de grandes fenêtres pour profiter des vues superbes sur le centre-ville et le mont Royal. Une salle d'exercice, un sauna ainsi qu'une salle de réception seront aménagés au rez-de-chaussée. Le stationnement souterrain sera réparti sur deux niveaux. Les copropriétaires devraient emménager au printemps 2012.
       
      http://montoit.cyberpresse.ca/habitation/immobilier/201011/17/01-4343631-onze-projets-a-lasalle.php
    • Par Habsfan
      Vous pouvez remercier Yarabundi sur SSP pour cet Article. Je suis très heureux d'apprendre que nous aurons une nouvelle salle de spectacles, il était temps. Aussi, j'ai hâte d'aller voir le Canadien s'entraîner à Brossard!
       
      Le Groupe Gillett prépare un gros investissement
      06:42 | André Dubuc, Journal LesAffaires
       
       
      Le propriétaire du Canadien George Gillett construira-t-il une salle de spectacles à Montréal, comme plusieurs semblent le croire, après avoir acheté un terrain situé tout juste à côté du Centre Bell ?
       
       
      Pour en savoir plus
       
       
      Groupe Gillett
      Centre Bell
      Canadien de Montréal
       
       
       
      Article connexe
       
      Le 2 mars, une société à numéros dirigée par Alain Gauthier, vice-président aux opérations du Centre Bell, a payé quelque 21,5 M$ pour acquérir un terrain de stationnement de 95 000 pi2 situé à l'angle des rues Peel et Saint-Antoine, au sud-ouest du centre-ville.
       
      Le pied carré revient à 230 $, un montant important qui laisse présager la réutilisation rapide du terrain dans le cadre d'un projet générant des revenus. À titre de comparaison, le terrain situé de l'autre côté de la rue, au sud de la rue Saint-Jacques, s'est vendu 140 $ le pied carré en février.
       
      Selon les renseignements que nous avons recueillis, mais qui n'ont pas été confirmés par le Groupe Gillett, celui-ci y construirait une salle de spectacles de 3 500 à 4 000 places, un stationnement et des commerces.
       
      Alain Gauthier, qui a été un artisan de premier plan lors de la construction du nouveau domicile du Canadien en 1996, n'avait pas rappelé le journal LES AFFAIRES au moment de mettre sous presse.
       
      " Ce terrain est bien situé, servi par l'autoroute, la gare de trains et deux stations de métro. Ce terrain est aussi bien situé que le Centre Bell ", dit André Ménard, vice-président, salles et spectacles, de l'équipe Spectra.
       
      Les vendeurs sont liés à Placements Mirlaw, de la famille Lawee. Mayer Lawee n'a pas donné suite à notre appel.
       
      Une salle qui comblerait un besoin
       
      Une salle intermédiaire constitue le chaînon manquant dans le réseau de scènes montréalaises. La ville compte plusieurs salles de 2 000 places et moins, mais l'offre se raréfie rapidement au-delà de 3 000 sièges. Après la salle Wilfrid-Pelletier de la Place des Arts, on ne trouve pas grand-chose avant le Centre Bell et ses 21 273 sièges.
       
      " Il y a le Cepsum, le cube du parc Jarry, mais un vrai théâtre de 5 000 places, Montréal n'en a pas, constate M. Ménard. C'est un fait que, parfois, ils [les gens du Groupe Gillett] aimeraient bien avoir une salle de cette taille. C'est un commentaire qu'ils m'ont déjà fait. "
       
      En février, George Gillett confiait d'ailleurs au Journal de Montréal qu'il étudiait la possibilité de faire un investissement substantiel à Montréal, qui ne serait pas lié au sport.
       
      " Je sais que le Centre Bell a un taux d'occupation très élevé, au-delà, je pense, de 320 jours. De ce côté, je peux comprendre qu'il aille dans une salle d'environ 5 000 sièges car c'est le type de spectacles que Gillett accueille déjà ", dit Pierre Deschênes, directeur général du Partenariat du Quartier des spectacles.
       
      Projet de centre d'entraînement à Brossard
       
      On sait que le Groupe Spectacles Gillett a beaucoup de succès. Le Centre Bell affiche complet ou presque. En 2005, il s'était classé au 14e rang sur les revenus annuels tirés de spectacles parmi 104 amphithéâtres de 15 000 places et plus dans le monde, selon le magazine Billboard.
       
      En fait foi la valeur foncière attribuée par la Ville de Montréal au Centre Bell, qui a grimpé de 50 % avec le dépôt du rôle d'évaluation en 2007, est de 225 M$.
       
      Pour libérer des plages horaires, les propriétaires du Club de hockey Canadien envisagent d'aménager une patinoire dans le Quartier DIX30, à Brossard, pour y tenir les séances d'entraînement. Selon Devimco, le promoteur du centre DIX30, ce projet est toujours à l'ordre du jour. Il est même question d'un partenariat avec la Ville de Brossard, qui déménagerait des services municipaux dans le centre d'entraînement.
       
      Le maire de Brossard, Jean-Marc Pelletier, ne veut pas accorder d'entrevue sur ce sujet avant deux à trois semaines, nous dit-on à l'hôtel de ville.
       
      Ça bouge dans Griffintown
       
      La récente transaction de la société liée au Groupe Gillett s'inscrit dans le renouveau immobilier qui anime le quartier Griffintown, au sud-ouest du centre-ville.
       
      En février, True North Properties, qui a développé avec succès les copropriétés des Terrasses et Jardins Windsor, a vendu son dernier terrain vacant de 130 000 pi2 au prix de 18,1 M$ à Cannonfield, un grand propriétaire foncier de Toronto. Le lot est situé en façade de la rue Peel, au sud de la rue Saint-Jacques.
       
      Le terrain bénéficie d'un zonage qui permet la construction en hauteur de tours de bureaux et d'hôtels, d'une superficie pouvant atteindre 1,5 million de pi2.
       
      Pour sa part, Devimco, ce développeur associé à la famille Beaudoin (de l'industriel Bombardier), veut construire le Village Griffintown, un projet aux vocations multiples dont la valeur pourrait atteindre 1,5 milliard de dollars.
       
      Selon nos informations, son partenaire financier serait Investissements PSP, le bras investisseur de la caisse de retraite des fonctionnaires fédéraux. PSP est le financier du Groupe Dayan dans la revitalisation du secteur L'Acadie-Chabanel, dans le nord de Montréal.
       
      Devimco a pour vision de construire des plateformes commerciales sur lesquelles seraient érigés des immeubles de logements. Le territoire visé est compris entre les rues Ottawa et l'autoroute Bonaventure, la rue Wellington et le canal Lachine.
       
      La portion commerciale accueillerait des grandes surfaces et des boutiques.
       
      Présent au Marché international des professionnels de l'immobilier (MIPIM), tenu la semaine dernière à Cannes, en France, le coprésident de Devimco, Jean-François Breton, a alors rencontré le maire de Montréal, Gérald Tremblay, et le responsable du développement économique au comité exécutif, Alan DeSousa.
       
      Par le passé, Devimco s'était déjà plainte de la lenteur à laquelle cheminait son mégaprojet dans la machine de l'administration municipale.