Recommended Posts

Pinned posts

Discussion sur la Ligne Rose, proposée par Projet Montréal

Capture d’écran 2018-06-02 à 22.34.37.png

Discussion sur la proposition de Projet Montréal en terme d'expansion du transport en commun à Montréal.

Entente de principe datant du 2019-06-26 pour le financement de la section ouest de la Ligne Rose, de Lachine vers le centre-ville. Les détails de cette extension ne sont pas connus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je verrais cette ligne prendre la forme d'un VAL (Véhicule automatique léger) comme dans les grandes villes de province en France. Petit métro automatique avec de deux à quatre wagons dépendamment de l'affluence. Ça permettrait évidemment de construire plus de stations à moindre coût.

 

Valdanstunnel.jpg

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ce n'est pas sérieux comme proposition, c'est une idée d'une candidate à la chefferie de Projet Mtl qui a été reprise de l'idée d'un autre élu de PM.

 

Ce n'est pas parce que ça vient d'une candidate de Projet Montréal que cela doit être rejeté comme n'étant pas sérieux !!! Étant donné que le texte que tu as mis en ligne est un peu difficile à lire, voici le texte qu'on peut trouver sur le site de Valérie Plante :

 

"Les Montréalais aiment le métro – il faut remettre les transports collectifs en marche

 

En cette année du 50e anniversaire du Métro de Montréal, on se doit de rêver à l’avenir du transport collectif pour Montréal. Il y a un demi-siècle, Montréal s’est donné la vision et les moyens pour devenir une véritable métropole. Cinquante années plus tard, nous nous devons de moderniser notre système de transport et renouveler notre ville.

 

Toutes les grandes villes du monde investissent dans l’agrandissement de leurs systèmes de transport collectif – Paris construit 68 nouvelles stations et Los Angeles 27, Londres creuse un nouveau tunnel pour son service « Crossrail », Seattle va doubler son réseau de SLR avec 37 nouvelles stations, Toronto mise sur le « Relief line » et des investissements totalisant 69G$ en 25 ans – mais Montréal n’a obtenu aucun investissement significatif en transport collectif depuis la construction de la ligne bleue dans les années 1980. Il y a consensus politique en ce moment afin d’investir 4 milliard d’argent public pour un troisième lien automobile entre les villes de Québec et Lévis, Ottawa est prêt à investir de l’argent neuf en transports collectifs, mais Montréal doit se contenter de 3G$ pour cinq stations de métro sur la ligne bleue et 5.5G$ pour le REM. C’est nettement insuffisant. Montréal doit réclamer sa juste part afin de réaliser un prolongement ambitieux du métro qui répondra aux véritables besoins de mobilité de sa population.

 

Il est grand temps d’exiger des cibles plus visionnaires et de revoir le plan de transport de la ville de Montréal pour l’horizon 2042. Donnons-nous un projet complet et audacieux en transport collectif pour le 400e de la métropole axé sur trois principes : l’accessibilité, l’efficacité et l’engagement écologique.

 

Le Plan 400 – années 1 et 2

 

Gel immédiat des tarifs de la STM

Tarif familial instauré immédiatement

Réinvestissement immédiat dans les budgets de développement de la STM

Consultation immédiate des Montréalais afin de créer plusieurs nouvelles voies réservées d’autobus dans les quartiers mal desservis, notamment Notre-Dame-de-Grâce Ouest, Saint-Laurent, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles et Montréal-Nord.

Bonifier le service de voie réservée sur Saint-Denis afin de désengorger la ligne orange rapidement et de mieux répondre aux besoins quand le métro est en panne

Accélérer les travaux de Service rapide par bus sur Pie-IX

Accélérer la mise en place d’infrastructures visant à atteindre l’accessibilité universelle du système.

Le Plan 400 – moyen terme

 

Prolongements prévus de la ligne bleue dans l’est et de la ligne orange jusqu’à Bois-Francs avec stations entièrement accessible pour les personnes à mobilité réduite et avec un handicap.

Relancer le projet de trolleybus à biberonnage sur Saint-Michel abandonné sous l’administration Coderre afin de mieux répondre à la demande sur l’un des axes nord-sud les plus achalandés de Montréal.

Étudier la conversion de certaines voies réservées en trolleybus à biberonnage ou en SLR.

Le Plan 400 – sur 25 ans

 

La construction d’une nouvelle ligne diagonale de métro du centre-ville à Montréal-Nord (universellement accessible ) pour désengorger les lignes verte et orange ainsi que la station Berri-Uqam, et desservir le centre-ville, Milton-Parc, Plateau-Est, Vieux-Rosemont, Sault-au-Récollet,Saint-Michel et Montréal-Nord

Étudier les prolongements de la ligne bleue à l’ouest, de la ligne verte à l’est, de la boucle orange à Laval et de la diagonale au sud.

L’état du système actuel

 

Les trois années au pouvoir du maire Coderre ont été catastrophique sur le plan du développement du transport collectif. Les coupures des premières années auront été suivies de légères augmentations, mais le service dans son ensemble aura diminué en quantité et en qualité. Le projet de REM et les trains Azur ne suffiront pas à répondre aux besoins actuels. De plus, le maire Coderre a sabré dans les budgets de développement de la STM, minant notre capacité de planifier l’évolution de notre système de transport.

 

Nous sommes à même de le constater chaque jour, les besoins sont criants et s’étendent sur l’ensemble de l’île :

 

Plusieurs quartiers sont mal desservis par le transport en commun, dont Montréal Nord, Notre-Dame-de-Grâce Ouest, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Trembles, Lachine et LaSalle, sans aucun plan pour répondre aux besoins.

Les services d’autobus sont insuffisants à des endroits pourtant cruciaux.

La ligne 747 offre un service largement insuffisant.

Le bilan en accessibilité universelle est désastreux; il faut agir!

Les lignes orange et verte approchent rapidement des limites de leurs capacités.

Le système est inefficace et souffre de pannes fréquentes, souvent aux heures de pointe.

Les plaintes et les retards sont en augmentation constante."

 

Les Montrealais aiment le metro - il faut remettre les transports collectifs en marche - Valerie Plante

Edited by yarabundi

Share this post


Link to post
Share on other sites
J'ai été mal compris : l'idée provient d'un autre candidat à la chefferie de PM, inspiré par une idée d'un autre élu. Valérie Plante s'en est servi pour mousser médiatiquement sa candidature, c'est pour ça que je ne trouve pas ça sérieux. Par contre, tant mieux si l'idée est montré au grand jour et que ça en parle parce que c'est évidemment une nécessité!

 

 

Qui sait, peut-être que ça va allumer la CDPQ... :)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Cette ligne serait une excellente chose. Elle coûterait cher, mais au bout du compte je crois qu'elle serait un ajout formidable au réseau de transport en commun montréalais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Considérant qu'elle passerait en plein milieu de quartier centraux assez dense, je doute que le métro léger type REM ou VAL puisse faire la job. Ça risque de demander la capacité de pointe de notre bon vieux métro!

Share this post


Link to post
Share on other sites

De toute façon, cette candidate va se faire démolir par Guillaume Lavoie.

 

Lavoie est tout un candidat et risque de livrer une chaude lutte à Coderre. Brillant, éloquent , prestance, charisme, visionnaire : Lavoie a tout pour lui pour faire un grand maire pour Montréal. Ne lui manque la notoriété. il a 12 mois.

 

Coderre était parfait en 2013. Mtl avait besoin d,un homme comme Coderre mais Lavoie à 39 ans est le candidat parfait en 2017 ou 2021 .

 

 

Évidemment ce sera pratiquement impossible pour lui en 2017 car avec le 375e, Coderre sera partout et avec raison.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By IluvMTL
      Bâtiment-pont ferroviaire de la Gare Centrale
      Discussion et actualités sur l'édifice-pont ferroviaire de la Gare Centrale. 
       
    • By acpnc
      14:23 14 août 2019Par: Henri Ouellette VézinaMétro
      Tous les tunnels et passages inférieurs de Montréal seront éclairés aux DEL d’ici 2021
      https://journalmetro.com/actualites/montreal/2361619/tous-les-tunnels-et-passages-inferieurs-de-montreal-seront-eclaires-aux-del-dici-2021/
       
      Photo: Josie Desmarais/MétroLes ampoules DEL ont un meilleur rendement énergétique et produisent moins de chaleur que les produits d’éclairage à incandescence.
      L’ensemble des 143 passages inférieurs et des tunnels de la métropole passeront à l’éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL) d’ici 2021, a annoncé la Ville mercredi. Montréal a ainsi ratifié deux contrats pour la fourniture et l’installation totalisant près de 5,5 M$.
      Par cette décision, l’administration Plante vise «une réduction de sa consommation électrique» tout en engendrant «des économies substantielles», lit-on dans un document du comité exécutif, qui a signé les deux ententes avec Schréder Inc et Bruneau Électrique mercredi.
      «Avec l’utilisation des ces luminaires DEL, les usagers pourront bénéficier d’une meilleure visibilité dans les passages inférieurs et ainsi, la Ville augmente la sécurité des déplacements sur son réseau», particulièrement la nuit, ajoute-t-on.
      L’administration municipale estime qu’elle baissera sa consommation énergétique «de plus de 50%» et la valeur de ses coûts d’entretien de 55% avec ces nouvelles façons de faire qui rejoignent certains objectifs du plan d’action Vision Zéro de la Ville. Celui-ci a pour but de réduire au maximum les décès et les blessures graves dans les rues de Montréal.
      «Les femmes qui circulent seules, et qui nous ont souvent fait part de leurs craintes, devraient se sentir plus en sécurité et en confiance grâce à ces améliorations», a insisté le responsable de l’urbanisme et de la mobilité, Éric Alan Caldwell, dans un communiqué mercredi.
      «La lumière sera plus adéquate, ce qui permettra aux usagères et usagers qui se partagent la route de mieux se voir», a-t-il illustré.
      D’ici 2021, quelque 130 000 luminaire «souvent vulnérables» auront été remplacés «au bénéfice de la visibilité des usagers», promet la Ville de Montréal.
    • By ScarletCoral
      Communiqué de la Ville
      http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=5798,42657625&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=31903
      Accélérer Montréal: La Ville de Montréal se penche sur la problématique des locaux commerciaux vacants
      19 août 2019
      Montréal, le 19 août 2019 - La Ville de Montréal mandate la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation afin de mener des consultations publiques sur les locaux vacants sur les artères commerciales. 
      « Les artères commerciales jouent un rôle fondamental dans la vitalité des quartiers et dans le développement économique de la métropole. Elles sont au coeur des préoccupations de notre administration. Montréal, comme plusieurs autres métropoles, doit toutefois faire face à un enjeu des locaux vacants. La consultation que mènera la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation permettra d'entendre les parties prenantes du monde du commerce et la population sur les principaux enjeux reliés au taux de vacance sur les artères commerciales. Elle mènera à une série de  recommandations et de solutions innovantes qui nous permettront de redynamiser ce secteur névralgique de l'économie de Montréal », a affirmé la mairesse de Montréal, Valérie Plante. 
      Malgré une conjoncture économique favorable, de nombreuses artères commerciales montréalaises présentent des taux de vacances qui se situent entre 10 % et 15 %. Plusieurs éléments peuvent expliquer ce phénomène, notamment la hausse des loyers, la spéculation immobilière, l'adéquation entre l'offre et la demande commerciale et l'essor du commerce électronique. Ces espaces vacants ont un impact sur la vitalité des artères, sur l'image de Montréal comme destination commerciale régionale et sur la qualité de vie dans les quartiers. 
      « Les artères commerciales et le commerce sont au cœur des préoccupations de la Ville de Montréal. C'est pour cela que nous avons dévoilé un plan d'action dédié au commerce en juin 2018. Au cours de la dernière année, nous avons mis en place plusieurs mesures pour soutenir le commerce, dont un programme d'aide financière dédié aux commerces sur des artères en chantier, qui constitue une première au Canada. Nous nous attaquons maintenant avec force à la problématique des locaux vacants », a souligné Robert Beaudry, responsable du développement économique et commercial et de l'habitation au comité exécutif. 
      La consultation de la Commission du développement économique sur les locaux vacants se déroulera comme suit : 
      Septembre à novembre 2019 : Diagnostic de la situation actuelle et analyse des meilleures pratiques pour répondre à l'enjeu des locaux vacants;  Décembre 2019: Présentation du document de consultation en séance de consultation publique;   Janvier 2020 : Déroulement des consultations publiques.  « Les membres de la Commission se pencheront avec sérieux sur cette problématique et travailleront afin d'obtenir un portrait clair de la situation, d'identifier des pistes de solutions efficaces pour préserver la mixité et d'assurer le dynamisme de nos commerces locaux », a conclu Richard Ryan, président de la la Commission sur le développement économique et urbain et l'habitation et conseiller de ville du Mile-End, dans l'arrondissement du Plateau Mont-Royal. 
      Montréal agit pour soutenir le commerce 
      Rappelons qu'au cours de la dernière année, la Ville de Montréal, par le biais de sa stratégie de développement économique 2018-2022, a adopté une série de mesures fortes pour soutenir le commerce: 
      Dévoilement du plan commerce, « Vivre Montréal » en juin 2018; Mise en place d'un comité consultatif sur l'élaboration du Plan d'action en commerce, dont le rapport a été déposé en juin 2018 https://blogues.desjardins.com/communiques-de-presse/VilleMtl_RapportCom_PlanCommerce_vFinal.pdf; Diminution du fardeau fiscal des commerçants par la réduction de la taxe foncière pour la première tranche de 500 000 $ d'évaluation foncière;  Programme d'aide financière aux établissements situés dans un secteur affecté par des travaux majeurs, premier programme du genre au Canada. Investissement de 25 M$ d'ici 2021;  Programme Artère en transformation, visant à contribuer au maintien et au développement des affaires ainsi qu'à la mise en valeur et à la dynamisation de l'offre commerciale des artères sélectionnées pendant des travaux majeurs d'infrastructure et une fois que ceux-ci seront réalisés. Investissement de 16,8 M$ jusqu'en 2028.  Consultez Accélérer Montréal, la stratégie de développement économique 2018-2022 : https://ville.montreal.qc.ca/affaires/
    • By monctezuma
      Cinq usines de biométhanisation seront construites d’ici 2014 dans le grand Montréal
       
      MARIE-EVE SHAFFER
      MÉTRO
      01 février 2010 20:36
       
      La collecte des matières organiques, ce n’est pas pour demain, mais c’est pour bientôt. Lundi, Québec et Ottawa ont annoncé qu’ils accordaient une aide financière à Montréal, à Laval, à Longueuil et à la couronne sud pour que cinq usines de biométhanisation soient construites d’ici 2014. Les investissements totaliseront 559 M$.
       
      «C’est fini le gaspillage, a lancé lundi la ministre de l’Environnement Line Beauchamp. On va arrêter de gaspiller et d’envoyer des matières organiques qui ont une valeur dans des sites d’enfouissement. (…) On va prendre ces matières organiques et on va en faire des biocarburants et un compost utilisable.»
       
      Le biocarburant pourra servir à chauffer un bâtiment ou à faire rouler un véhicule automobile. Sinon, il pourra être vendu à Gaz Métro. Québec espère ainsi bannir totalement l’enfouissement des matières organiques d’ici 2020. «C’est un objectif extrêmement ambitieux mais largement endossé», a précisé Line Beauchamp. Pour le moment, seulement 6 % des matières organiques sont traitées.
       
      «Le défi, ce sera de convaincre les gens d’utiliser un bac brun, a dit le maire de Montréal, Gérald Tremblay. Ce n’est pas évident, [mais] nous n’avons pas le choix […] si nous voulons améliorer notre qualité de vie.» Les bacs bruns devraient être remis aux citoyens d’ici 2014 ou 2015, selon les villes. Seulement pour l’île de Montréal, près de 230 000 ton*nes de déchets seront détournées de l’enfouissement grâce aux nouvelles usines vertes.
       
      Deux sites de compostage à Montréal
      En plus de deux usines de biométhanisation, Montréal aménagera deux sites de compostage, de même qu’un centre pilote de prétraitement. Celui-ci recevra les sacs de déchets traditionnels et s’assurera qu’ils ne contiennent pas de matières organiques ou recyclables. Le cas échéant, ces ma*tières seront envoyées à l’usine de biométhanisation ou au site de compostage afin de réduire l’enfouissement des déchets.
       
      Des choix s’imposent
      Les emplacements de ces installations vertes à Montréal seront connus d’ici le mois de juin. «Les élus des arrondissements et des villes liées doivent s’entendre sur les meilleurs lieux pour accueillir ces usines, a indiqué Gérald Tremblay. Le pas-dans-ma-cour ne doit plus exister.» À Longueuil et dans la couronne sud, la localisation des usines de biométhanisation n’a pas été décidée. À Laval, l’usine de biométhanisation se trouvera à côté de l’usine d’épuration, dans le quartier Saint-François.
    • By SupremeMTL
      Hello all!
      Im back with another poll, this time about potential new sports teams in Montreal. 
      A little backstory, I've often been in many discussions with my friends about which sports team Montreal should push for next and our discussions always come down to 3 main points supporting a team for each of the big three leagues in North America.
      1) Montreal should get an NBA team, look at the Raptors and their recent success, Montreal is an international city with many of its citizens immigrating from or coming to study here from African and Asian countries where basketball is popular (Angola, China, Taiwan, Philippines, Cameroon, Nigeria, Congo) for example. A basketball arena already exists in the Bell Center (1996) and the team could play there. Montreal's NBA basketball team would naturally rival the Raptors and would make for exciting match-ups. Link - https://www.cbc.ca/sports/basketball/nba/nba-montreal-1.4857187
      2) Montreal should get an MLB team, we used to have the Expos. Already there is talk about the Tampa Bay Rays splitting games between their home arena in Tampa Bay and playing in Montreal. Stephen Bronfman (son of former Expos owner Charles Bronfman) has already expressed interest in owning the Expos should they ever come back to Montreal. Arena talks are underway near the griffintown / peel basin area and would greatly aid Montreal in getting a team back. Link - https://montrealgazette.com/sports/todd-stephen-bronfman-embraces-plan-to-bring-baseball-back-to-montreal
      3) Montreal should get an NFL team, the NFL is looking to expand already to places like London or Mexico City. If the NFL realizes that those two cities are too logistically challenging and they wont pursue them, then the NFL could look at a closer to home option in Montreal as realistically it is the only viable city in Canada that could support an NFL team. The NFL can't expand to Toronto because the Buffalo Bills would veto it. They can't expand to Vancouver because the Seattle Seahawks would veto it. Toronto already holds the title as "Canada's NBA team", and maybe the NFL would like to try and have the Montreal NFL team marketed as "Canada's NFL team". Link - https://www.si.com/nfl/2019/06/07/expansion-cities-san-diego-portland-montreal-oklahoma-city-bismarck-anchorage
      I am curious to what you guys think is the best argument below. Please feel free to add anything that i may have forgotten. This discussion is purely hypothetical and aims at being a fun place to build on / argue against differentiating points.
      Thank you for reading!