Jump to content

sherbrooke Ville de Sherbrooke - Les projets


Recommended Posts

Le 2020-10-15 à 15:56, trevor a dit :

Je ne me souviens pas d'avoir déjà vu le rendu apparaissant à l'adresse ci-dessous.

 

https://www.santeestrie.qc.ca/nouvelle/le-grand-projet-de-construction-a-lhopital-fleurimont-est-bonifie/

j'sais pas si c'est encore un rendu a jour. Ya des rendu ici semblable qui date de 2018. Dans l'article ils parlent que le projet a été bonifié. Mais ça donne une bonne idée du résultat finale et du gabarit du projet.
https://jlp.ca/fr/projet/centre-mere-enfant-et-urgence-de-l-hopital-fleurimont-a-sherbrooke/

 

 

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

C'est plus sobre que la version précédente, mais ça devrait bien s'intégrer avec le bâtiment existant. J'aime bien.

 

19 octobre 2020 20h03

L’architecture de la salle intermédiaire est dévoilée

JONATHAN CUSTEAU

La Tribune

L’Atelier Paul Laurendeau et neuf architectes ont remporté le concours d’architecture pour la conception de la salle de diffusion destinée à un public jeunesse à Sherbrooke. Paul Laurendeau, qui a conçu l’Amphithéâtre Cogeco à Trois-Rivières, propose un bâtiment sobre, simple, où la couleur rouge sera prédominante. Il assure qu’il respectera le budget total, établi à 10 M$. Il aura six mois pour élaborer les plans et devis nécessaire à l’appel d’offres pour la construction du théâtre.

La pandémie aura retardé d’un mois l’annonce du lauréat, alors qu’il était prévu, en mars, que le gagnant du concours d’architecture soit connu le 9 septembre. L’inauguration de la salle de spectacles qui sera située au coin des rues Wellington Sud et du Dépôt est toujours planifiée pour la fin de l’année 2022. Le projet gagnant a été choisi à l’unanimité par le comité de sélection. 

Concrètement, la façade du bâtiment sera vitrée, mais recouverte d’une pellicule rouge. Deux entrées distinctes seront aménagées, soit par la billetterie ou par le foyer. Celui-ci sera simple, voué à l’éducation, et sera drapé d’un velours rouge rappelant un rideau de théâtre. « La couleur donne un côté théâtral très expressif, alors que le Centre des arts de la scène Jean-Besré sert à l’entraînement et la pratique », indique Paul Laurendeau pour expliquer le contraste entre les deux édifices qui seront adjacents.  

Dans la salle, les 300 sièges pourront être déplacés pour permettre plusieurs configurations avec une scène d’un côté ou au centre. Des lumières bleues seront installées au plafond pour créer une ambiance.

[...]

Simplicité et sobriété 

Le budget étant un élément-clé, Paul Laurendeau explique avoir opté pour des formes simples. « Le bâtiment est un rectangle très simple. Pour respecter le budget, on choisit souvent des matériaux plus simples. On utilise moins de surfaces en bois à l’intérieur. Juste avec de l’éclairage et de la couleur, on peut créer beaucoup d’impact. Nous avons aussi mis les équipements mécaniques sur le toit, pour économiser des mètres carrés. Un autre élément qui peut coûter cher : la dimension du théâtre. Nous n’avons pas dépassé les 1600 m2 demandés. Souvent, les architectes ajoutent de l’espace pour que ça ait l’air plus agréable, mais on doit en retrancher lors de la réalisation. »

M. Laurendeau affirme que les finalistes du premier concours d’architecture avaient tous proposé un théâtre plus grand que les 1600 m2 carrés demandés. 

[...]

 

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/larchitecture-de-la-salle-intermediaire-est-devoilee-bfcc487c2286f4c6622b07de50fea96e

Link to comment
Share on other sites

L'Institut quantique a monté rapidement depuis le début du mois. La structure est assez inhabituelle, ça s'enligne toujours pour être fidèle aux plans.

 

Les Appartements Frontenac ont eux aussi pas mal progressé. C'est vraiment super, espérons que les projets futur dans le secteur des Grandes-Fourches ressembleront plus à ça qu'au 101 des Abénaquis (un autre projet du Groupe Custeau).

 

Cool.

 

Les installations de "Wellington-sur-mer" ont été démantelées en début de semaine sur Wellington Nord. Il en reste quand même (en tout cas pour l'instant) un petit quelque chose de festif avec la peinture au sol et une partie des lumières. Malgré ce qu'en disent les Denis Pellerin de ce monde, j'y ai plusieurs fois vu un bon achalandage certains soirs de semaine. Ce serait vraiment à répéter l'an prochain.

 

Espace Centro continue à monter sur Wellington Sud.

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Enfin, une demande de changement de zonage a été déposé pour construire un bâtiment de 6 étages et 70 logements sur le terrain de l'ancien bar le Magog. Si tout va, une demande de changement de zonage à Sherbrooke prend 7 ou 8 mois, la construction pourrait commencer l'année prochaine. Actuellement, il y a un maximum 18 logements / quatres étages. Je pense que ça fait du sens d'augmenter la densité dans se secteur du centre-ville. Surtout que ce secteur est appelé à se redévelopper au courant des prochaine année à cause du réaménagement de la rue des grandes-fourches.

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/des-logements-sur-le-terrain-de-lancien-bar-le-magog-d095c7507cba71dd79abdcbeeb434fd7

Des logements sur le terrain de l’ancien bar Le Magog

Un projet d’immeuble à logements et de commerces pourrait voir le jour sur le site de l’ancien bar Le Magog, au 256 de la rue Dufferin. Une demande de changement de zonage pour permettre la construction de 70 logements a été déposée au conseil municipal, trois ans après l’incendie qui avait complètement détruit un édifice patrimonial du centre-ville.

Seulement 45 espaces de stationnement sont prévus dans un stationnement sous-terrain du futur immeuble, ce qui a soulevé des questions des élus.

La demande actuelle fait état d’un bâtiment de six étages habitables proposant des commerces aux rez-de-chaussée et 70 logements aux étages supérieurs. Une cour intérieure est prévue au centre et sera accessible à partir de la rue des Abénaquis. On pourrait aussi y accéder par une porte-cochère par la rue Dufferin. En incluant l’accès au stationnement intérieur, l’arrière du bâtiment compterait sept étages.

Pour le moment, la zone ne permet que les bâtiments d’un maximum de 18 logements et de quatre étages. On ne compterait d’ailleurs que quatre étages en façade de la rue Dufferin pour permettre une intégration au cadre bâti. Le règlement de zonage ne peut forcer l’installation de commerces au rez-de-chaussée. Si la demande commerciale faisait défaut, il serait possible d’y aménager des appartements.

Parce que la propriété est située dans une aire patrimoniale de classe 4, le bâtiment sera soumis à un plan d’implantation et d’intégration architecturale, ce qui explique pourquoi aucune maquette n’a encore été présentée. L’architecture de l’édifice et son implantation au sol devront être revues au comité consultatif d’urbanisme de l’arrondissement des Nations. 

Le conseiller Paul Gingues a été le premier à s’inquiéter du nombre de cases de stationnement intégrées au projet, soulevant de mémoire que la norme est fixée à 1,5 case par logement.

Le président du comité consultatif d’urbanisme, Vincent Boutin, précise que le nombre de cases minimum ne s’applique pas au centre-ville. « Dans cette zone, il n’y a pas de minimum imposé parce que nous voulons que les gens utilisent les stationnements déjà présents. Dans nos réflexions, nous voudrions plutôt imposer un nombre maximum de cases pour restreindre notre parc automobile. »

Le projet se trouve pourtant tout près d’un projet d’hôtel sur la rue Frontenac qui avait avorté, selon le promoteur, faute de stationnement à proximité. « Dans un centre-ville, il est commun qu’il n’y ait pas autant de cases de stationnement qu’en banlieue. Ça va dans le sens de la densification. Si on veut diminuer notre dépendance à l’automobile, il faut commencer quelque part, surtout qu’on cherche à faire un milieu dynamique, actif et vivant. »

M. Boutin estime que ce nouveau projet consolidera un secteur qui est en redéfinition, notamment avec le déplacement du pont des Grandes-Fourches, et que la cohérence architecturale devra être respectée pour combler un trou dans la trame historique. 

Évelyne Beaudin considère qu’il s’agit d’une bonne nouvelle pour le centre-ville. Elle ajoute toutefois sa préoccupation de voir « trop peu de projets qui proposent des logements abordables ». 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Ce n'est pas un nouveau projet mais on dirait que le projet va se réaliser bientôt maintenant.

Un nouveau pôle commercial et industriel à St-Élie

Un pôle commercial et industriel en bordure d’autoroute pourrait voir le jour près de la sortie 137 de l’autoroute 10-55, celle donnant accès à la route 220 dans le secteur Saint-Élie. Le Groupe Laroche, propriétaire des terrains à vocation résidentielle, fait entre autres valoir la proximité avec l’autoroute pour demander à la Ville d’amender son schéma d’aménagement et le zonage des terrains pour lui permettre de réaliser son projet.

 

 

Pour permettre la construction de ce nouveau pôle industriel et commercial d’une longueur d’environ un kilomètre, une entente sera nécessaire avec le ministère des Transports du Québec pour réaménager la sortie de l’autoroute, construire un carrefour giratoire, et permettre l’accès aux terrains adjacents au Pôle de quartier Saint-Élie, qui compte déjà huit locaux commerciaux.

Le terrain en question a une superficie de 27 hectares et permettrait de développer 68 841 m2 de bâtiments commerciaux. Le projet est en élaboration depuis une dizaine d’années avec un objectif de construction pour 2018 ou 2019. Si toutes les étapes suivent leur cours normalement, il n’est pas envisageable de commencer la construction avant la fin de 2021 ou le début de 2022. Une maquette déposée au conseil municipal présente l’ampleur du projet, mais l’implantation des bâtiments et leur architecture devront être approuvées dans des étapes subséquentes.

Le président du comité consultatif d’urbanisme, Vincent Boutin, rapporte qu’il reste plusieurs étapes à traverser pour arriver à la réalisation de ce projet. « La première étape est de mettre la balle en jeu pour voir s’il est possible de changer le schéma d’aménagement. Ensuite nous procéderons avec le zonage s’il y a lieu. Le promoteur organisera une séance d’information dans les prochaines semaines pour présenter son projet et pour voir comment il pourrait le bonifier. Ensuite, il y aura les consultations officielles de la Ville concernant le schéma d’aménagement. »

Selon lui, le processus gouvernemental prendra entre huit mois et un an. « Nous avons déjà une idée des problèmes qui pourraient être soulevés en consultation publique et nous travaillons avec le promoteur pour apporter des améliorations. »

Julien Lachance, conseiller du district de Saint-Élie, exprime que les besoins pour des vitrines autoroutières sont réels non seulement pour le quartier, mais pour la ville dans son ensemble. « On n’a pas trop de terrains industriels et la Ville se développe rapidement. Pour les citoyens, ce qu’il est important de retenir, c’est qu’il n’y a pas de voie véhiculaire entre le projet et les rues résidentielles. Une zone tampon est prévue. »

Éric Laroche, vice-président du Groupe Laroche, espère tenir sa séance d’information au plus tard en janvier. « Nous pourrons rassurer les gens et leur présenter les mesures de mitigation qui sont prévues. Une fois que les premières étapes de consultation seront terminées et que nous aurons des assises solides, nous pourrons négocier des lettres d’intérêts avec des entreprises. »

Le type d’affection recherché par le Groupe Laroche est déjà présent à trois endroits sur le territoire de la Ville de Sherbrooke, soit le long de l’autoroute 55 dans le secteur de Brompton, le long du boulevard Bourque dans le secteur de Deauville et au nord-ouest du périmètre d’urbanisation de Brompton. Il reste quelques terrains le long du boulevard Bourque, mais leur attractivité est faible selon les documents de la Ville. 

Le Groupe Laroche a embauché des biologistes pour évaluer la valeur écologique du terrain visé. « Nous avons trouvé des milieux humides qui sont majoritairement de faible valeur écologique. Un seul milieu a une forte valeur, soit le ruisseau Dorman. Il sera entièrement protégé. »

Notons par ailleurs que la mise aux normes de l’usine d’épuration de Saint-Élie, projetée pour 2021, sera nécessaire pour assurer la construction du projet.

Le promoteur évalue l’investissement privé projeté, incluant celui des partenaires, à environ 90 M$, en plus de permettre la création de 1000 emplois directs et indirects.

https://www.latribune.ca/affaires/un-nouveau-pole-commercial-et-industriel-a-st-elie-904c0ca1fa59f574fcfcab28c857ea42

 

Sur le site du Groupe Laroche on peut voir une version agrandie du premier rendu que j'avais posté et un nouvel angle du Quartier Santé:

 

https://groupelaroche.com/quartiers/quartier-sante/

On peut aussi y trouver un premier rendu de leur projet à Magog, le Quartier du Marais:

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

https://groupelaroche.com/quartiers/quartier-du-marais/

Link to comment
Share on other sites

L'aménagement au confluent des rivières Magog et Saint-François — qui sera rendu possible par le déménagement du pont — continue de se préciser. La présentation est disponible ici. Les sources d'inspiration sont très prometteuses, c'est exactement le genre de parc riverain que j'imaginais.

 

17 novembre 2020

Une consultation sur l’aménagement du secteur des Grandes-Fourches

JONATHAN CUSTEAU

La Tribune

SHERBROOKE — Comment se déploieront les espaces publics prévus dans le nouveau quartier des Grandes-Fourches, qui verra le jour avec le déplacement du pont du même nom? C’est ce que la Ville de Sherbrooke veut savoir en organisant une soirée d’idéation virtuelle le 9 décembre à 19 h. L’aménagement du parc riverain, le long de la rivière Saint-François, et quatre autres places publiques seront au cœur des discussions. 

Les résultats de la soirée d’idéation seront présentés au comité de revitalisation du centre-ville et au conseil municipal au début de l’année 2021.

Les sites visés par l’idéation sont le parc linéaire le long de la rivière, la rue Frontenac, qui deviendra piétonnière entre la rue Wellington Nord et le nouveau pont, une place publique dans le prolongement de la rue des Abénaquis, là où se trouvait la place Nikitotek, une esplanade qui prolongera la promenade de la gorge de la rivière Magog et le viaduc ferroviaire qui sera transformé en belvédère. Parmi les objectifs : verdir le secteur, limiter les îlots de chaleur, redonner les berges aux citoyens et renaturaliser les berges. 

Dans les documents publiés par la Ville, il est question de l’aménagement de sentiers le long des berges. 

La construction des infrastructures routières et du pont est prévue en 2021 et en 2022. La démolition du pont actuel sera réalisée en 2022. Suivront les aménagements de l’espace Frontenac, du parc riverain et des autres espaces publics. Rappelons qu’un carrefour giratoire sera construit sur la rue Terrill, à l’intersection de la nouvelle rue des Grandes-Fourches. 

[...]

Lors de la soirée d’idéation, les citoyens pourront intervenir verbalement ou par écrit. Plusieurs méthodes seront mises de l’avant pour susciter les interactions. Des sous-groupes seront formés afin que la population puisse s’exprimer. 

La conseillère du district du Lac-des-Nations, Chantal L’Espérance, assure que les citoyens peuvent réellement influencer le projet. 

« Nous voulons faire de ce quartier quelque chose qui rassemblera », ajoute Vincent Boutin, président du comité consultatif d’urbanisme.

[...]

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/une-consultation-sur-lamenagement-du-secteur-des-grandes-fourches-f62e120a7b2b54074d67c1ed798cf45e

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

https://www.sherbrooke.ca/fr/projets-majeurs/3/grandes-fourches-nord

 

In other news, s'il y en a qui ne prennent pas la peine d'aller marcher sur le bord de la rivière malgré tout ça, ce sera la rivière qui viendra à eux...

Une rivière virtuelle coulera sur Wellington Nord

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
On 2020-09-05 at 12:46 PM, Kingd'laKing said:

Le site de Sherplex a encore été mis à jour avec des nouveaux rendus de leur complexe multi-résidentiel au sommets de la santé.

Il y a aussi un nouveau projet des sommets de la santé qui a été rajouté au site:

16 LOGEMENTS HAUT-DE-GAMME À LOUER ÉTÉ 2021

16 logements haut-de-gamme prévu pour l’été 2021 avec garage intérieur chauffé et ascenseur dans le ronds point de la rue Alice-Girard situé en face du CHUS.

https://sherplex.ca/realisations/developpement/

Le projet a maintenant son propre site web et s'appellera Nordicéa. Il en est question dans La Tribune d'aujourd'hui, où l'on peut voir que la construction est assez avancée. Ce sera vraiment super pour les étudiants qui sont au CHUS, il ne manquerait plus qu'une passerelle piétonne pour traverser la 12e Avenue un peu plus tranquillement et ce serait parfait.

 

On 2020-09-11 at 11:41 PM, Lake said:

Ça bouge pas mal sur le campus principal de l'Université.

Il y a bien sûr l'Institut quantique, qui continue à prendre forme conformément aux plans.

 

On en avait aussi parlé ici en juin, des travaux majeurs sont en cours au Pavillon de la vie étudiante (E1). Il fallait s'y attendre compte tenu de l'ampleur de la transformation, mais il n'y a à peu près que l'ossature de béton et le gros de la maçonnerie qui ont été épargnés.

 

Finalement, des travaux majeurs sont aussi en cours à l'entrée de la Faculté des lettres et sciences humaines (A4). Le granit de l'étage du haut est en train d'être complètement remplacé à l'identique.

Je n'en avais pas parlé, mais il y a en fait un quatrième chantier sur le campus. Il s'agit d'un nouveau CPE de 80 places qui doit ouvrir au printemps 2021.

 

On 2020-09-27 at 4:47 PM, rnr_ss said:

J'ai aussi remarqué qu'il y avait une demande de démolition pour ses deux bâtiments sur la rue King Est. le H et R block et le Mr. Robot. Après vérification, il y a aussi une demande de démolition pour bâtiments à droite du HetR et pour la maison en arrière.  C'est le même propriétaire que le bâtiment du pain voyageur, donc on peut s'attendre à quelque chose de bien qui va les remplacer. En souhaitant qu'il ne mette pas le bâtiment au fond du terrain avec le stationnement en façade.
https://contenu.maruche.ca/Fichiers/3337a882-4a53-e611-80ea-00155d09650f/Entities/m_0c4c53e4-0eff-e911-8197-00155d4d070d/2020/ap-comite-demolition-20200930.pdf

On apprenait dans La Tribune de ce matin que non loin de là, un stationnement vient d'être transformé en place publique. Ça se limite pour l'instant à six chaises et quelques sapins, mais il est aussi question d'y implanter une "bande végétalisée permanente" et des "maisonnettes [faisant] honneur aux bâtisseurs du quartier." L'entente avec le propriétaire du terrain est pour trois ans, mais on comprend que ça pourrait devenir permanent si l'achalandage est au rendez-vous.

La Placette, un nouvel espace public sur King Est

Je vous rappelle que ce terrain avait déjà été identifié dans le PPU pour accueillir une place publique, mais que le projet était abandonné depuis au moins 2016.

 

On 2020-10-12 at 9:57 PM, Lake said:

Justement, des travaux sont en cours depuis quelques temps dans l'ancien Burger King au coin de la 10e Avenue. La partie est accueillera visiblement un PFK (Un nouveau revêtement métallique posé à la verticale de couleur rouge vif comprendra des insertions en bandes verticales de couleur blanche. Cette composition est associée à l’image commerciale du futur locataire.), par contre les bandes blanches ont reçu une recommandation défavorable.

https://contenu.maruche.ca/Fichiers/3337a882-4a53-e611-80ea-00155d09650f/Entities/m_7a65d0c7-b307-ea11-8198-00155d4d070d/Conseils arrondissement/Fleurimont/2020/Agenda/ag_ca_fl_20200928.pdf

Le chantier cette semaine.

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

 

Le Groupe Custeau vient de lancer un concours pour trouver un nom pour la tour nord du projet Espace Centro. La date limite pour participer est le 11 décembre 2020.

https://www.groupecusteau.com/concours/

 

Link to comment
Share on other sites

Le 2020-08-17 à 08:41, rnr_ss a dit :

Enfin, j'suis vraiment contant que cette bâtisse soit enfin démolie. Par contre je ne comprends vraiment pas comment ils ont réussi à avoir leur permis, c'est situé directement dans une zone inondable. Il y a peut-être des exceptions pour les terrains déjà construits. Je ne connais pas ce qui est autorisé ou pas dans les zones inondables à Sherbrooke.

J'avais oublié de te répondre, mais il n'y a pas de problème pour construire dans la zone jaune (fréquence "100 ans"), c'est la rouge qui est interdite (fréquence "20 ans").

(Malgré le fait que ça soit permis, un propriétaire le moindrement intelligent va quand même s'arranger pour avoir une bâtisse adaptée, même si ce n'est "qu'en zone jaune". Je ne suis pas surpris que le rez-de-chaussée soit un stationnement, et que le bâtiment soit sur pilotis.)

L'immeuble de Bétonel rue William-Ives ne pourrait plus être reconstruit; la partie de l'immeuble de l'OMH (51-55 King Est) qui est en zone rouge a recyclé le squelette du bâtiment du California Gym qui était déjà existant... la Ville a pris l'idée du projet qu'on leur avait soumis (tant mieux, c'était une bonne idée) parce qu'à l'origine, leur plans évitaient simplement la zone rouge. 

 

 

Untitled_1

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Untitled_2
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By mtlurb
      1900 - 1950 Sherbrooke Ouest
      Architecte : Panzini
       

       

       

       

       

       

       

    • By Marc.PMR
      http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/09/06/002-projet-train-passagers-montreal-bromont-sherbrooke-etude.shtml
       
      Ce n'est pas la nouvelle la plus récente, mais je m'étonne qu'elle n'ait pas été reprise et commentée sur ce site.
       
      Avec la collaboration d'une société comme Kéolis ou Transdev (opérateurs de trains pour passagers en Europe et toutes deux bien présentes au Québec), j'aimerais croire que l'exploitation d'un tel service est au moins envisageable. Un train régional entre Montréal et Sherbrooke desservirait un bassin de population non négligeable et offrirait une option de transport pratique aux amateurs de sports d'hiver
    • By ouaouaron
      Un beau projet de rénovation. Y a-t-il déjà un fil pour ce projet?


    • By Fortier
      Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler de ce projet, j'imagine que c'est mort dans l'oeuf il y a longtemps? À moins que quelqu'un ait des infos? 
      Tour de l'Université Laval sur le terrain vague à côté du Chatelain sur Sherbrooke.
       



       
    • By mtlurb
      Quartier Concordia
       
      Quartier Concordia will transform the Sir George Williams campus from a collection of scattered buildings into a welcoming and cohesive urban campus in the area bordered generally by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop.
      The goals of the Quartier Concordia project include improving the use of outdoor spaces, stimulating street life, and providing respite for the Concordia community and the public. The project will optimize vehicular and bicycle traffic as well as pedestrian flow, facilitate movement between campus buildings, and ensure the safe interaction of vehicles and pedestrians. Quartier Concordia will also maintain a welcoming environment for the Concordia community and the public, highlight landmarks, improve the use of space, promote the display of artwork and create a distinct campus environment within the downtown core.
      The project will be carried out over several years by Groupe Cardinal Hardy and in conjunction with the City of Montreal.
       
      Facts:

      A multi-year project
      Landscape architect: Groupe Cardinal Hardy
      Location: The area bordered by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop
      The project will promote a distinct, welcoming, and efficient downtown campus
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value