Jump to content

sherbrooke Ville de Sherbrooke - Les projets


Recommended Posts

7 hours ago, rnr_ss said:

J'ai bien hâte de voir le résultat final, c'est vraiment très différent de ce à quoi on a été habitués dans les dernières années (HLMwise).

 

On 2020-01-03 at 8:17 PM, Lake said:

Au coin de Galt et Bowen, la résidence du Groupe Lokia est rendue pas mal avancée. À part pour l'emplacement précis de certaines fenêtres, ça semble s'enligner pour être fidèle au rendu.

https://www.ch2015.ca/fr/portfolio-item/1095/

À suivre...

Une affiche a été installée devant le chantier (data not shown). En plus d'y apprendre que la résidence s'appellera Les Terrasses Bowen, on y voit un rendu (pas celui-ci). Remarquez que les balcons des façades nord et sud ne sont plus "encadrés" comme ils l'étaient précédemment, ce qui n'est pas du tout surprenant compte tenu de l'aspect actuel de la construction.

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

https://www.terrassesbowen.ca/

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...
On 2020-01-17 at 9:03 PM, Lake said:

Une affiche a été installée devant le chantier (data not shown). En plus d'y apprendre que la résidence s'appellera Les Terrasses Bowen, on y voit un rendu (pas celui-ci). Remarquez que les balcons des façades nord et sud ne sont plus "encadrés" comme ils l'étaient précédemment, ce qui n'est pas du tout surprenant compte tenu de l'aspect actuel de la construction.

https://www.terrassesbowen.ca/

Voici la pancarte dont je parlais. Le même rendu est aussi apparu dans des publicités dans les pages de La Tribune, ces derniers jours.

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

19 hours ago, trevor said:

Sur le site web de Construction Longer, il est indiqué dans la section projets en cours:

Démolition partielle des Promenades King.

Êtes vous au courant du projet?

La Tribune vient de publier ça.

 

Un projet de quatre étages sur l’ancien Provigo des Promenades King

JONATHAN CUSTEAU

La Tribune

Le Provigo des promenades King tombera sous le pic des démolisseurs dans les prochaines semaines. Dès le printemps, des travaux commenceront pour aménager un nouvel immeuble de quatre étages totalisant une superficie de 100 000 pieds carrés. Immex Société Immobilière en a fait l’annonce, mardi, en justifiant le projet par la forte demande pour des bureaux dans le secteur de la rue King Ouest.

Selon le permis délivré par la Ville de Sherbrooke, le projet est estimé à 16 M$. Le bâtiment, qui ressemble au complexe Le Baron et à ceux de la Cité du parc, devrait être terminé pour l’été ou l’automne 2021. On compte y accueillir des commerces ou des bureaux au premier étage et des bureaux dans les étages supérieurs. Un stationnement souterrain sera aménagé.

Selon le communiqué du promoteur, on estime que 500 nouveaux employés pourront s’établir sur le site, ce qui profitera forcément aux commerces environnants. 

Tout indique que c’est le projet d’Immex Société Immobilière qui pousse la Ville à revoir son règlement sur les superficies de bureaux à l’extérieur du centre-ville. Le projet aux Promenades King est considéré comme un agrandissement d’un immeuble existant.

Sébastien Morin, vice-président d’Immex, estime que ce nouveau bâtiment de quatre étages permettra aux Promenades King de jouir d’une plus grande visibilité à partir de la rue King Ouest. « Nos discussions sont assez avancées avec un locataire potentiel qui prendrait probablement un peu plus qu’un étage. Nous devrions terminer les négociations bientôt. Des pourparlers sérieux sont aussi ouverts avec un deuxième locataire potentiel. Si nous ne sentions pas que nous avons au moins un locataire important, nous n’annoncerions pas le projet. »

M. Morin refuse pour le moment de préciser si les entreprises intéressées sont déjà présentes à Sherbrooke ou s’il s’agira de nouvelles implantations en région.

« En raison du positionnement du bâtiment, les impacts de la construction pour les commerçants actuels devraient être limités. »

Sherbrooke a-t-elle vraiment besoin de nouveaux espaces à bureaux? « Au Baron, nous sommes sur le point de louer les derniers bureaux encore disponibles. À la Cité du parc, sur les 5000 pieds carrés encore disponibles, il est possible que nous trouvions preneur pour 3000 pieds carrés. Des grands espaces de 10 000 pieds carrés et plus, il n’y en a pas beaucoup et la demande est plus importante que nous l’avions anticipé. »

Ces bureaux seront situés dans l’axe King-Jacques-Cartier alors que la Ville cherche à attirer les bureaux privés au centre-ville. « Nous n’avons pas de bureaux au centre-ville, donc les gens qui nous appellent cherchent parmi ce que nous offrons. J’assume que d’autres cherchent plutôt au centre-ville. Mais dans certains cas, comme pour BRP, on souhaite un bon accès à partir des autoroutes et des espaces de stationnement. »

Sébastien Morin indique qu’Immex n’a pas d’autres projets de construction aux Promenades King pour le moment. « Il n’y a rien dans les plans pour d’autres constructions. Il y a de l’espace inutilisé le long de la rue King, mais tant qu’il n’y a rien de concret, nous ne planifions rien. »

[...]

https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/un-projet-de-quatre-etages-sur-lancien-provigo-des-promenades-king-a814dbffceac6a552946f8f142febdef

 

Sur le même sujet, il y avait cet article dans La Tribune de ce matin.

Espaces à bureau : Sherbrooke veut prévenir les agrandissements disproportionnés

 

—————

 

On a aussi pu voir des premiers rendus de la nouvelle bibliothèque du Campus de la santé dont la construction devrait commencer au printemps 2021.

Carrefour du savoir: le projet de 9,5 M$ est lancé

 

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

J’espère que Kruger va tout de même construire son centre de distribution à Sherbrooke dans une zone plus industrielle. C'est quand même un investissement de 50 millions et sans doute des dizaines d'emplois. Il reste encore des terrains disponible dans le parc industrielle de Brompton mais je ne sais pas s'ils sont assez grand.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1500880/kruger-projet-construction-mega-entrepot-sherbrooke?fbclid=IwAR1R4kmIuWlzLfPoL3Rq7O37W8KeF-eTH_gTNn-zHPmkIvpVLeiCMV2VwOY

Kruger renonce à son projet de construction d’un méga-entrepôt sur le chemin des Écossais

Radio-Canada

Publié à 16 h 22

Kruger fait marche arrière et renonce à son projet de construction d’un méga-entrepôt sur le terrain de l'ancien terrain de golf Prince-de-Galles, dans le secteur de Brompton, à Sherbrooke. C’est ce qu’a annoncé l’entreprise par voie de communiqué, vendredi après-midi.

Une annonce qui a été très bien accueillie par Thierry Nootens, résident de la rue Peter-McLellan, rue perpendiculaire au chemin des Écossais, qui s’était déplacé, mardi, à la rencontre d’information citoyenne organisée par l’entreprise.

C’est une excellente nouvelle, se réjouit-il lors d'une entrevue téléphonique avec Radio-Canada Estrie. À première vue, la compagnie s’est comportée en bon citoyen corporatiste et a pris acte des inquiétudes très importantes des citoyens du secteur, explique-t-il.

M. Nootens, comme plusieurs dizaines de citoyens de Brompton, avaient fait part de leurs inquiétudes face à ce projet d’entrepôt de plus de 45 000 mètres carrés, mardi dernier, car ils craignaient pour leur quiétude.

L’entreprise s’est ravisée après avoir déterminé que des modifications requises à l’infrastructure routière pour rendre l’accès au site sécuritaire ne permettraient pas de respecter l’échéancier de mise en service au printemps 2021, explique l’entreprise dans un communiqué.

Kruger dit néanmoins qu’elle était confiante de pouvoir instaurer des mesures d’atténuation qui auraient minimisé l’impact du projet pour les résidents du secteur, notamment en raison de la configuration favorable du terrain.

Contactée par Radio-Canada Estrie, l'entreprise a dit ne pas vouloir faire d'autres commentaires sur le sujet.

 

Link to comment
Share on other sites

J'ai hâte de voir c'est quoi les projets du groupe MACH avec le carrefour de l'Estrie, surtout après avoir vu les rendu de leur quartier des lumière a Montréal. 


https://www.lesaffaires.com/dossier/les-grands-de-l-immobilier/la-vente-du-carrefour-de-l-estrie-s-invite-dans-le-top-5/614285?fbclid=IwAR3Awgzy7TURIqjDL_ps-mTMkGL_5w6q9QNqjhx2ZXckZqwOnQ2pc65WHZY

LES GRANDS DE L'IMMOBILIER. À l'ère d'Amazon, les centres d'achat ne constituent pas la «saveur du mois» auprès des grands investisseurs immobiliers, concède d'emblée Vincent Chiara, président du Groupe Mach. Pourtant, son entreprise a versé 236 millions de dollars au printemps dernier afin de se porter acquéreur du Carrefour de l'Estrie, à Sherbrooke.

Le changement de propriétaire de cette place commerciale, qui était la propriété à parts égales d'Ivanhoé Cambridge et de l'Office d'investissement du fonds du régime de pensions du Canada (OIRPC), représente la quatrième plus importante transaction immobilière commerciale de notre classement 2019 Les Affaires-JLR Solutions foncières. C'est également la seule du top 10 qui a eu lieu à l'extérieur de l'île de Montréal.

Pourquoi le Groupe Mach a-t-il choisi d'aller contre la tendance ? «Le commerce de détail, plus précisément les centres commerciaux fermés, a un avenir en région», croit M. Chiara. Le bâtiment d'une superficie de 1,2 million de pieds carrés est unique dans le grand Sherbrooke et ses environs. Il abrite entre autres les bannières L'entrepôt Rona, Simons, Super C, Best Buy et Sports Experts. «Situé en bordure de l'autoroute 410, le Carrefour de l'Estrie a été fréquenté par plus sept millions de visiteurs en 2018. Il évolue dans un marché captif de plus de 400 000 consommateurs», indique l'investisseur. M. Chiara se dit d'ailleurs très satisfait du coût de la transaction. Juste avant l'achat, la valeur du Carrefour de l'Estrie était estimée à plus de 335 M $, selon l'évaluation municipale.

Ce n'est d'ailleurs pas le seul centre commercial dont le Groupe Mach s'est porté acquéreur au cours de la dernière année. L'entreprise

montréalaise est également devenue propriétaire du Faubourg de l'Île, à Pincourt - qui a récemment perdu la bannière Walmart - et du Cornwall Square Mall, à Cornwall, en Ontario. Les centres d'achat fermés correspondent désormais à plus de 25 % du portefeuille immobilier du Groupe Mach, qui cumule plus de 30 millions de pieds carrés.

Un investisseur qui aime le goût du risque

Pour plusieurs experts, notamment Sylvain Leclair, du Groupe Altus, l'investissement du Groupe Mach est audacieux. «Il s'inscrit néanmoins dans la nouvelle tendance de ces investisseurs qui prennent le pari de vouloir repositionner les centres commerciaux à l'ère du commerce en ligne», souligne M. Leclair. «Les gestionnaires de centres commerciaux nord-américains ont fortement été touchés avec les faillites de Sears, de K-Mart et de JC Penney. Plus particulièrement ceux qui avaient ces trois bannières sous leur toit, concède le président du Groupe Mach. Le Carrefour de l'Estrie avait d'ailleurs une bannière Sears, mais nous avons déjà des plans pour combler cette perte.»

Son entreprise souhaite en effet transformer le Carrefour de l'Estrie en un nouveau quartier multiusage à la fois résidentiel et commercial, le tout bonifié par des activités de divertissement. «Les centres commerciaux traditionnels doivent s'adapter aux nouvelles réalités ; ils doivent devenir des milieux de vie où ça bouge à toute heure du jour», soutient M. Chiara.

L'investisseur compte justement injecter plusieurs dizaines de millions de dollars dans le repositionnement du Carrefour de l'Estrie. Il maintient qu'il y a encore plus de 700 000 pieds carrés d'espace vacants pour de futurs développements.

«C'est une très bonne nouvelle pour l'urbanisme commercial de Sherbrooke», commente Charles-Olivier Mercier, directeur général de Commerce Sherbrooke. Cette transaction, ajoute-t-il, a un large potentiel de développement, de diversification et de densification sur l'un des plus grands terrains commerciaux de la ville.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By mtlurb
      1900 - 1950 Sherbrooke Ouest
      Architecte : Panzini
       

       

       

       

       

       

       

    • By Marc.PMR
      http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/09/06/002-projet-train-passagers-montreal-bromont-sherbrooke-etude.shtml
       
      Ce n'est pas la nouvelle la plus récente, mais je m'étonne qu'elle n'ait pas été reprise et commentée sur ce site.
       
      Avec la collaboration d'une société comme Kéolis ou Transdev (opérateurs de trains pour passagers en Europe et toutes deux bien présentes au Québec), j'aimerais croire que l'exploitation d'un tel service est au moins envisageable. Un train régional entre Montréal et Sherbrooke desservirait un bassin de population non négligeable et offrirait une option de transport pratique aux amateurs de sports d'hiver
    • By ouaouaron
      Un beau projet de rénovation. Y a-t-il déjà un fil pour ce projet?


    • By Fortier
      Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler de ce projet, j'imagine que c'est mort dans l'oeuf il y a longtemps? À moins que quelqu'un ait des infos? 
      Tour de l'Université Laval sur le terrain vague à côté du Chatelain sur Sherbrooke.
       



       
    • By mtlurb
      Quartier Concordia
       
      Quartier Concordia will transform the Sir George Williams campus from a collection of scattered buildings into a welcoming and cohesive urban campus in the area bordered generally by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop.
      The goals of the Quartier Concordia project include improving the use of outdoor spaces, stimulating street life, and providing respite for the Concordia community and the public. The project will optimize vehicular and bicycle traffic as well as pedestrian flow, facilitate movement between campus buildings, and ensure the safe interaction of vehicles and pedestrians. Quartier Concordia will also maintain a welcoming environment for the Concordia community and the public, highlight landmarks, improve the use of space, promote the display of artwork and create a distinct campus environment within the downtown core.
      The project will be carried out over several years by Groupe Cardinal Hardy and in conjunction with the City of Montreal.
       
      Facts:

      A multi-year project
      Landscape architect: Groupe Cardinal Hardy
      Location: The area bordered by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop
      The project will promote a distinct, welcoming, and efficient downtown campus
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value