Jump to content

sherbrooke Ville de Sherbrooke - Les projets


Recommended Posts

La maçonnerie est déjà terminée sur l'agrandissement des bureaux de Global Excel, à Lennoxville. Ça me semble vraiment une réussite sur toute la ligne.

 

 

Les travaux sont aussi très avancés (sinon terminés) du côté de la bibliothèque John Basset de l'Université Bishop's. C'est fidèle aux rendus et je trouve la nouvelle fenestration beaucoup plus élégante que l'ancienne.

 

Des travaux sont aussi en cours juste en face, sur l'édifice Andrew S. Johnson. Remarquez que les contours des fenêtres qui ne sont pas entourées de briques de même que les grilles d'aération de la tour sont maintenant noirs, ce qui selon moi représente une grosse amélioration par rapport à avant.

 

Ça me semble bien être de l'ardoise.

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 2 weeks later...

Un nouvel hôtel près du CHUS?

EXCLUSIF // Le Groupe Laroche projette de construire un hôtel sur la 12e Avenue sur le terrain adjacent à son Quartier Santé, qui regroupe une station-service et plusieurs restaurants. Une demande de changement de zonage a été déposée à la Ville de Sherbrooke pour ce terrain situé à proximité de l’autoroute 610.

 

Éric Laroche, vice-président du Groupe Laroche, confirme qu’une demande a été déposée. « Nous souhaitons simplement rétablir le zonage initial qui permettait l’hôtellerie. Nous n’avons pas de projet concret, mais nous croyons au potentiel du secteur. Pour que le projet se réalise, il faut un client, mais nous ne pouvons pas approcher les clients tant que le zonage ne permet pas la construction. »

Selon M. Laroche, le zonage permettant l’hôtellerie a été retiré lors de la refonte du règlement de zonage et lotissement adopté en mai 2017. « On nous a intégrés dans le parc régional qui ne prévoit pas ces usages alors que nous ne l’avions pas demandé. Nous avons besoin d’un avis de pertinence de Destination Sherbrooke pour aller de l’avant. »

Pour valider sa demande de changement de zonage, le Groupe Laroche dispose de plusieurs versions d’un projet hôtelier, mais ne peut pas y attacher une bannière pour le moment. Une étude de marché a également été réalisée. Éric Laroche ne souhaite pas dévoiler les résultats de cette étude et ne précise pas de combien de chambres le nouvel établissement pourrait disposer.

« Nous croyons que la proximité avec l’hôpital offre un beau potentiel. Nous avons bien confiance qu’il s’agit d’un endroit stratégique avec une vue superbe. À notre avis, nous avons le prime spot. »

Zonage

Le zonage de l’autre côté de la 12e Avenue, où se trouve déjà l’hôtel Le Floral, permet les établissements hôteliers, pratiquement de la rue Brûlotte jusqu’au CHUS.

M. Laroche avance ne pas connaître la décision de Destination Sherbrooke concernant l’avis de pertinence de son projet.

À Destination Sherbrooke, on refuse de dévoiler la conclusion de l’étude menée à l’interne, étude qui a été transmise au Service de l’urbanisme. Tout laisse pourtant croire qu’il s’agit d’un avis favorable.

« Selon les analyses dont nous disposons, il y aurait de la place pour des chambres d’hôtel supplémentaires à Sherbrooke », confirme Amélie Boissonneau, coordonnatrice aux communications à Destination Sherbrooke. Elle refuse néanmoins d’indiquer s’il serait opportun de construire de nouvelles chambres dans l’est de la ville.

Sherbrooke pourrait-elle accueillir à la fois un hôtel dans l’est de la ville et un hôtel au plateau Saint-Joseph, comme l’a déjà évoqué le maire Steve Lussier? « Si un nouvel hôtel s’est ajouté au moment de concrétiser un projet au plateau Saint-Joseph, il faudra réévaluer tous les paramètres et revoir l’étude d’occupation des chambres à Sherbrooke avant de donner un avis positif », répond Mme Boissonneau.

Enfin, Éric Laroche confirme être toujours intéressé par le projet du Quartier Well Sud. Il en est à étudier les paramètres de l’appel de propositions.

Source : https://www.latribune.ca/actualites/sherbrooke/un-nouvel-hotel-pres-du-chus-acad8e4b17079dd5c10b380cffe943bb

Link to comment
Share on other sites

  • 4 weeks later...

Aviez-vous déjà entendu parler du projet de BHNS à Sherbrooke que les organismes Trajectoire Québec et Équiterre ont placé en numéro 2 sur leur liste des 12 projets de transports collectif qu'ils jugent prioritaire ?

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1119301/equiterre-trajectoire-transport-commun-collectif-quebec-elections-partis-rem-metro-tramway-train-autobus

Leur rapport complet (disponible ici), ils suggèrent d’implanter des lignes de services rapides par bus (bien que je crois qu'ils fassent davantage référence à des lignes à haut niveau de service, sans voies réservés) en axe est-ouest sur Portland, et Nord-Sud entre l'Université et le CHUS. Les lignes 4 et 17 sur Portland, ainsi que 7, 8, 9 et 14 dans l'axe Nord-Sud sont spécifiquement nommées.

Je comprends le besoin d'augmenter le service sur Portland, la 4 et la 17 étant complètement pleines en heure de pointe, ainsi que la 9 et la 8 (assez achalandée entre le 24 juin et la station du Dépôt) à moindre échelle, mais le véritable goulot d'étranglement du système est la ligne 11, où, à l'UdeS en direction de Bishop's, entre 4h30 et 5h, 2 ou 3 peuvent passer avant qu'il soit possible d'entrer.

Ainsi, au lieu de mettre en place une ligne à haut niveau de service partant du Carrefour et se rendant CÉGEP, et une autre allant du CHUS à l’université sans que les deux se croisent, et sans véritablement transformer la mobilité à Sherbrooke, il serait peut être préférable de faire une boucle débutant du Carrefour, se rendant au CÉGEP par Portland, rejoignant le Dépôt par la rue du CÉGEP et King, puis l'Université par King, Belvédère, Galt/Denault et Université, puis de retour au Carrefour par Université et l'autoroute 410. Bien qu'il faudrait qu'elle soit bidirectionnelle, cette ligne relierait tous les pôles majeurs du transports en commun de la ville.

Au besoin, une ligne supplémentaire pourrait être faite dans un axe nord-Sud à partir du CHUS vers le CÉGEP en passant par les 12e/13e avenues et Terrill, vers le Dépôt en partageant l'axe de la boucle, puis, par exemple, vers le sud par Belvédère pour desservir Ascot et le trajet actuel de la 11 vers Bishop's par College. Une autre pourrait aussi être mise en place pour desservir Rock Forrest et le parc industriel, partant par exemple du Carrefour vers la plaza de l'ouest via Portland et René-Levesque, puis dans l'axe Bourque/King à travers toute la ville vers Fleurimont, peut-être jusqu'à Chalumeau par Galt est et Galvin.

J'ignore jusqu'à quel point le projet du BHNS est crédible, mais je crois réellement qu'il s'agit de la meilleure solution pour la mobilité durable à Sherbrooke.

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 11 heures, Elpi12 a dit :

Ainsi, au lieu de mettre en place une ligne à haut niveau de service partant du Carrefour et se rendant CÉGEP, et une autre allant du CHUS à l’université sans que les deux se croisent, et sans véritablement transformer la mobilité à Sherbrooke, il serait peut être préférable de faire une boucle débutant du Carrefour, se rendant au CÉGEP par Portland, rejoignant le Dépôt par la rue du CÉGEP et King, puis l'Université par King, Belvédère, Galt/Denault et Université, puis de retour au Carrefour par Université et l'autoroute 410. Bien qu'il faudrait qu'elle soit bidirectionnelle, cette ligne relierait tous les pôles majeurs du transports en commun de la ville.

Il me semble que ces deux lignes-là se croiseraient au moins au Cégep ou au Dépôt, non?

Le concept du SRB n'est pas nécessairement d'y faire rouler un seul trajet à haute fréquence, mais plutôt d'avoir une infrastructure qui peut être utilisée par plusieurs lignes. Selon la plan proposé, la 11 pourrait utiliser une partie du SRB entre l'UdeS et le CHUS et bifurquerait vers Ascot plus tard, tout comme la 7 par exemple qui n'utiliserait que la portion au centre-ville+Fleurimont. Dans le fond, c'est un peu de formaliser ce qui existe déjà. Quelqu'un qui part du Carrefour vers le Cégep peut prendre la 4 ou la 17 de façon interchangeable, mais là ce serait en site propre et sans congestion.

Le problème de la 11, c'est la fréquence et la capacité des bus, pas la congestion. Le SRB changerait rien à sa capacité si on change pas le type de bus ou la fréquence.

Link to comment
Share on other sites

Une piscine intérieure et un gym dans l'ancien Sears Décor à Sherbrooke

 

Signe que les temps changent dans le commerce de détail, l'ancien Sears Décor situé près du Carrefour de l'Estrie aura une nouvelle vocation. Une piscine intérieure et un gym y seront construits.

La compagnie World gym Laval a l'oeil sur cette grande surface pour établir une succursale à Sherbrooke. Dans le document présenté aux élus à la séance du conseil municipal lundi soir on peut voir qu'en plus du gym et de la piscine le centre comprendra une salle de yoga, une salle de cardiovélo (spinning) et une salle de cardio cinéma.

« C'est un bâtiment qu'on va recycler et rénover afin de lui donner une deuxième vie. Ça devrait emmener un achalandage supplémentaire au Carrefour », explique Vincent Boutin, conseiller municipal à la Ville de Sherbrooke.

 

Les demandes de changement de zonage sont donc entamées en vue de l'arrivée de ce nouveau centre.


Une consultation publique sur le projet est prévue pour la fin du mois de septembre.

|

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 5 heures, helios_the_powerful a dit :

Il me semble que ces deux lignes-là se croiseraient au moins au Cégep ou au Dépôt, non?

Le concept du SRB n'est pas nécessairement d'y faire rouler un seul trajet à haute fréquence, mais plutôt d'avoir une infrastructure qui peut être utilisée par plusieurs lignes. Selon la plan proposé, la 11 pourrait utiliser une partie du SRB entre l'UdeS et le CHUS et bifurquerait vers Ascot plus tard, tout comme la 7 par exemple qui n'utiliserait que la portion au centre-ville+Fleurimont. Dans le fond, c'est un peu de formaliser ce qui existe déjà. Quelqu'un qui part du Carrefour vers le Cégep peut prendre la 4 ou la 17 de façon interchangeable, mais là ce serait en site propre et sans congestion.

Le problème de la 11, c'est la fréquence et la capacité des bus, pas la congestion. Le SRB changerait rien à sa capacité si on change pas le type de bus ou la fréquence.

Mon point justement est que je ne crois pas qu'il soit question de voie réservées, mais plutôt d'un système semblable au métrobus de Québec. Le trafic n'est pas vraiment un problème pour le système de transport en commun à Sherbrooke, il s'agit vraiment d'un problème de capacité. 

Link to comment
Share on other sites

22 hours ago, Elpi12 said:

Aviez-vous déjà entendu parler du projet de BHNS à Sherbrooke que les organismes Trajectoire Québec et Équiterre ont placé en numéro 2 sur leur liste des 12 projets de transports collectif qu'ils jugent prioritaire ?

Je ne sais pas si leur projet est basé là-dessus, mais je me souviens qu'il y a quelques années, lors d'une consultation publique du CMDS à la salle Alfred-Desrochers, il était question de mettre en place des lignes de BHNS avec des autobus articulés (c'est d'ailleurs mentionné dans le Plan de mobilité durable). Même si ce n'était pas très détaillé, c'était présenté comme si c'était vraiment imminent. Je ne crois pas en ravoir entendu parlé concrètement depuis.

 

—————

 

La murale de la SAQ est presque terminée. Remarquez que depuis ma dernière photo, la "communauté des Frères chrétiens" (whatever it was) semble être passée à un plan d'existence supérieur...

Member uploaded pictures are not shown to unregistered visitors.spacer.png

Create a free account or sign in to view the pictures.

Link to comment
Share on other sites

Dans le plan de mobilité durable, les axes est-ouest King (lignes 1 et 3) et Portland (lignes 4 et 17), ainsi qu’entre l’UdeS et le CHUS (lignes 7, 8, 9 et 14) sont priorisés pour des lignes de BHNS, ce qui concorde avec ma proposition d'hier. Un système comme le métrobus de Québec, avec des bus articulés et des passages fréquents, mais sans voies réservées et des arrêts aux 450 mètres, fonctionnerait vraiment bien dans le contexte sherbrookois. En plus, j'ai cru lire quelque part que le MTQ payait l'intégralité des coûts initiaux pour les lignes de métrobus de la RTC.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By mtlurb
      1900 - 1950 Sherbrooke Ouest
      Architecte : Panzini
       

       

       

       

       

       

       

    • By Marc.PMR
      http://ici.radio-canada.ca/regions/estrie/2016/09/06/002-projet-train-passagers-montreal-bromont-sherbrooke-etude.shtml
       
      Ce n'est pas la nouvelle la plus récente, mais je m'étonne qu'elle n'ait pas été reprise et commentée sur ce site.
       
      Avec la collaboration d'une société comme Kéolis ou Transdev (opérateurs de trains pour passagers en Europe et toutes deux bien présentes au Québec), j'aimerais croire que l'exploitation d'un tel service est au moins envisageable. Un train régional entre Montréal et Sherbrooke desservirait un bassin de population non négligeable et offrirait une option de transport pratique aux amateurs de sports d'hiver
    • By ouaouaron
      Un beau projet de rénovation. Y a-t-il déjà un fil pour ce projet?


    • By Fortier
      Je ne me souviens pas d'avoir entendu parler de ce projet, j'imagine que c'est mort dans l'oeuf il y a longtemps? À moins que quelqu'un ait des infos? 
      Tour de l'Université Laval sur le terrain vague à côté du Chatelain sur Sherbrooke.
       



       
    • By mtlurb
      Quartier Concordia
       
      Quartier Concordia will transform the Sir George Williams campus from a collection of scattered buildings into a welcoming and cohesive urban campus in the area bordered generally by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop.
      The goals of the Quartier Concordia project include improving the use of outdoor spaces, stimulating street life, and providing respite for the Concordia community and the public. The project will optimize vehicular and bicycle traffic as well as pedestrian flow, facilitate movement between campus buildings, and ensure the safe interaction of vehicles and pedestrians. Quartier Concordia will also maintain a welcoming environment for the Concordia community and the public, highlight landmarks, improve the use of space, promote the display of artwork and create a distinct campus environment within the downtown core.
      The project will be carried out over several years by Groupe Cardinal Hardy and in conjunction with the City of Montreal.
       
      Facts:

      A multi-year project
      Landscape architect: Groupe Cardinal Hardy
      Location: The area bordered by Sherbrooke, Guy, René-Lévesque, and Bishop
      The project will promote a distinct, welcoming, and efficient downtown campus
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value