Jump to content

Recommended Posts

  • Administrator

[video=youtube;WH-3FsmU6KQ]

 

At Amtrak we know the future of the Northeast Corridor (NEC) depends on the investments we make today, which is why we are excited to announce the upcoming arrival of the next-generation of high-speed rail. The new trainsets will replace the current Acela Express equipment and begin service in 2021. As part of this multi-faceted modernization program, Amtrak is also investing in the infrastructure needed to improve your customer experience onboard the train and in major NEC stations including Washington Union Station and Moynihan Station New York.

This investment will expand and modernize the Acela Express service you’ve come to expect, while adding the amenities and ride quality of international high-speed train services. This next-generation of Acela Express will give you a more comfortable and productive travel experience throughout your entire journey. Just a few of the new amenities include:

 

  • Approximately one-third more passenger seating, while preserving the spacious, high-end comfort found onboard today
  • Modern interior design
  • Improved Wi-Fi access and quality
  • Personal outlets, USB ports and adjustable reading lights at every seat
  • Enhanced food service options
  • Exceed the ADA minimum accessibility requirements

By adding 40-percent more trainsets than the current Acela Express fleet, we are providing you with more travel options. Upon delivery of the new trainsets, Acela Express service will be offered every half-hour between Washington, D.C. and New York City during peak times, and every hour between New York City and Boston throughout the day. This expanded fleet will give you more departure options during peak travel times.

The new trainsets are among the safest, most reliable and energy efficient in the world. They have a 35-year track record of transporting billions of customers to their destinations safely. In reliability, we anticipate the new trainsets will be at least eight times more reliable than the equipment it replaces, ensuring that we will get you where you need to go on time, every time. Finally, the new trainsets will reduce operating energy consumption by at least 20 percent, through a combination of minimal aerodynamic drag and lightweight design.

This is the most significant investment Amtrak has made in its infrastructure and technology in the 45 years of providing passenger rail service to the American public and it was important to us that these trainsets be “Made in America” as much as possible. For this project, we are pleased to be partnering with Alstom, a leading global provider of innovative systems and equipment in the railway sector. Alstom will be building these new trainsets in New York State, with 95 percent of the trainset’s components being made in America, and parts coming from more than 350 suppliers in over 30 U.S. states.

We look forward to having you join us on this journey as we work to revolutionize high-speed passenger rail in the country, support the American economy and continue to provide you with a reliable, smooth and efficient ride as you travel throughout the Northeast. Continue to check back here for more details on the progress of next-generation high-speed rail on the Northeast Corridor.

 

Amtrak’s Next-Generation of High-Speed Trains - blog.amtrak.com

Link to comment
Share on other sites

C'est drôle que, par ici, quand un gros projet d'investissement est annoncé, ce qu'il y a en avant plan c'est toujours le montant investi... un projet de x milliards! de y millions! Pas un mot ici... :confused:

 

En tout cas, nice train! Man que j'aimerais sauter dans un train et être à NYC trois heures plus tard au lieu des 11 heures actuellement... :P

Link to comment
Share on other sites

Le plus impressionnant c'est que le train Acela partage les rails avec les freight train sur certaines sections ca prend toute une logisitique.

Ce qui rend possible un train haute vitesse quebec-montreal-ottawa-toronto

 

Pour le matériel roulant, ça devrait être comparable (ajusté pour le taux de change ainsi que la taille de la flotte). Mais pour l'état actuel du réseau ferroviaire et ses contraintes, il faudrait voir les détails afin de faire une juste comparaison. Notamment, il faudrait examiner les investissements déjà consentis dans cet axe américain pour cette fin. Aussi, il faut bien réaliser que le bassin de population du corridor BosWash est plusieurs fois supérieur à celui de Québec-Toronto ou même Québec-Windsor (cette seconde option étant mentionnée en considération du fait que la population du segment Toronto-Windsor (excluant la première mais incluant la seconde) est supérieure à celle de sa contrepartie québécoise). Cette réalité se traduit par des recettes brutes anticipées bien inférieures pour «notre» ligne, en supposant un taux de fréquentation comparable. Il est par ailleurs douteux que les investissements et les coûts d'opération soient proportionnellement inférieurs. Ergo, une rentabilité inférieure-- ce qui toutefois n'est pas nécessairement une raison suffisante pour condamner le projet. En définitive, ça prendra une analyse avantages/coûts «made in Canada», sans s'encombrer d'une comparaison potentiellement défavorable avec l'exemple américain. Bien entendu, une analyse ne saurait se limiter aux seuls critères financiers; les considérations environnementales (ainsi que de sécurité et de confort) doivent y avoir leur place. Beaucoup a déjà été dit et écrit sur le sujet, mais l'annonce d'Amtrack pourrait motiver une sérieuse remise à jour.

 

Et à franktko: malheureusement, comme tu sais, une ligne BosWash ne passe pas par Montréal, ce qui fait que...on va rêver encore longtemps.:( ...A moins que, si j'étais suffisamment masochiste pour souhaiter m'attirer une volée de:thumbsdown::thumbsdown::thumbsdown:, j'écrirais qu'il suffira de se rendre à Toronto par «notre» futur TGV, en se disant que ça vaut bien NYC.:eek: Mais comme je NE suis PAS masochiste, je ne l'écrirai pas.

Link to comment
Share on other sites

Le corridor BOS-WAS comptait un peu plus de 52m d'habitants en 2010 sur une distance d'environ 750km de rails pour le Northeast Corridor(NEC), en comparaison, le corridor QC-Windsor c'est 1150km pour 18m d'habitants! 50% plus de distance pour 35% de la population, donc c'est sur que sur une base strictement financière ca ne fait pas le poids!

 

Viens ensuite la propriété des rails, dans le NEC, une grande partie des rails appartient soit a Amtrak ou aux états qu'ils traversent, une minorité appartient aux transporteurs ferroviaires, tout l'inverse d'ici. Ce qui nous amène aux éternelles chicanes entre CN/CP et tout les autres sur l'utilisation prioritaire. C'est certain que le dédoublement des voies combiné au retrait des passages à niveau (comparaison dans le NEC il ne reste que 11 passages à niveau tous dans un même secteur ou presque) permettrait déja une méchante amélioration du service, tant en rapidité (les trains actuels pourraient rouler plus rapidement sur une plus grande distance) qu'en diminution des délais (arrêts pour trains de marchandises) et augmentation des fréquences.

 

Ensuite seulement on pourrait parler de nouveau matériel roulant haute vitesse. Comme VIA est bonne dans l'achat de matériel usagé, aussi bien acheter les vieux ACELA rendu là :)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value