Jump to content

Recommended Posts

Crise financière: Montréal tient bon

 

19 avril 2008 - 08h05

 

La Presse

 

Philippe Mercure

 

Le blues qui frappe les milieux financiers de Londres et New York ne semble pas avoir gagné Montréal. La crise du crédit n'a pas entraîné de vague de pertes d'emploi chez nous ce qui ne veut pas dire qu'elle n'y a aucun impact.

 

«À mon avis, il y en a un», dit Jean-Pierre Sablé, associé de la firme Secor spécialisé dans les institutions financières.

 

M. Sablé rappelle que les banques font de l'argent avec deux choses: le crédit et l'épargne. Dans la première catégorie, si le marché des hypothèques ne semble pas touché, la vigueur des prêts aux entreprises risque de pâtir du ralentissement américain.

 

«Le crédit commercial reste très corrélé à ce qui se fait aux États-Unis», dit M. Sablé qui souligne qu'il faudra attendre pour voir si les consommateurs canadiens finiront aussi par ralentir leur cadence d'achat comme l'ont fait les Américains.

 

Du point de vue de l'épargne, l'effondrement des marchés boursiers signifie moins d'argent pour les banquiers, surtout qu'ils sont de plus en plus nombreux à se payer à partir d'un pourcentage des actifs sous gestion.

 

«Disons que vous mettez 50 000$ à la banque et que vous devez payer 2 ou 3% à la fin de l'année. Si vous passez à 40 000$ parce que les marchés ont dégringolé, ça fait moins de revenus», illustre M. Sablé.

 

«Il y a moins de liquidité sur les marchés, donc moins de deals d'entreprises en terme d'acquisitions et de rapprochements. Et ça coûte plus cher d'aller chercher des fonds sur le marché. Tout ça va dans le même sens pour dire que les banques ne voient pas de revenus supplémentaires: c'est plutôt le contraire.»

 

Si les revenus sont moins importants et que les coûts d'opération ne diminuent pas en conséquence, cela veut dire que la rentabilité décline. Pour l'instant, cependant, l'équation ne semble pas s'être traduite par des pertes d'emploi massives à Montréal.

 

«Je n'ai pas vu ça et je n'anticipe pas ça dans un horizon de six mois, dit M. Sablé. Mais on a des mauvaises nouvelles tous les jours en provenance des États-Unis. Si ça devient vraiment pas beau là-bas, ça pourrait avoir des conséquences sur les banques canadiennes.»

 

Au Centre financier international de Montréal, un organisme qui cherche à développer Montréal comme place financière internationale, on ne sent pas non plus les effets de la crise du crédit.

 

L'organisme a réussi à attirer six centres financiers à Montréal l'an dernier, un résultat qui se compare aux années précédentes.

 

«Notre nouvelle année financière commence et jusqu'à maintenant on ne sent pas d'effet. () Mais je ne suis pas devin et on verra bien quelle sorte d'année on va avoir», dit Jacques Girard, PDG de l'organisme.

 

Quant aux impacts que la crise aurait pu avoir sur les centres financiers déjà établis à Montréal, M. Girard affirme que «jusqu'à maintenant on n'a pas d'indications à cet effet».

 

Mouvement vers Toronto

 

Il faut dire que Montréal est loin d'être une plaque tournante de la finance comme Londres ou New York, et qu'un mouvement des activités vers Toronto avait déjà été entamé bien avant la crise du crédit.

 

Il y a deux mois, le service de recherche de la division boursière du Mouvement Desjardins était devenu encore plus torontois après le départ vers la Ville reine de son directeur, Jon Reider.

 

Selon le site internet de Valeurs mobilières Desjardins (VMD), seulement cinq des 17 analystes principaux ont encore des bureaux à Montréal. À la Financière Banque Nationale, le principal concurrent de VMD, il n'en reste plus que deux sur 21.

 

Mais selon les observateurs, ces mouvements sont le reflet de choix d'affaires qui n'ont rien à voir avec la crise du crédit.

 

MONTRÉAL

 

5,8% Taux d'inoccupation des tours à bureaux de Montréal.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...