jerry

Gallery sur le Canal (Phase 2) - 14 étages

Recommended Posts

Pinned posts

Gallery sur le Canal (phase 2)

Gallery sur le canal.jpg

Citation

Emplacement: 
Hauteur en étages: 14
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 
Promoteur: 
Architecte: Geiger Huot http://www.geigerhuot.com/en/projects/gallery-lofts-sur-le-canal/
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: http://gallerychapitre2.com/
Lien webcam: 
Autres images: 

3-20170501-poursoumission-15048-VUE_du_c

Gallery-terrace-cam-b.jpg

Gallery-terrace-cam1.jpg

Gallery_Pool-2.jpg
 

hero-slide-3c.jpg

3-G_loft_BASSIN_2015_23juin.jpg

4-G_loft_BASSIN_2015_REV_23juin.jpg

6-20160906_151034_HDR.jpg

Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
L'image sans la piscine:

 

GalleryMainProjectHeader.jpg

 

Je crois qu'avec ce complexe résidentiel d'inspiration industrielle, on a voulu donner une réplique dans le même langage architectural, au Nordelec situé de l'autre côté du canal. Donc une belle densité qui est la réponse montréalaise aux tours élevées de Toronto. Ici on bâtit autrement, notamment en rendant hommage à l'histoire, tout en respectant une certaine échelle qui permet de conserver un contact visuel et une forme de proximité avec le sol et l'eau.

 

A terme on aura un bel alignement d'édifices de hauteurs limitées et aux factures variées de part et d'autres de cette voie d'eau, qui sans écraser le voisinage, rehausseront la qualité du paysage urbain. On aura ainsi un heureux dégradé qui ne fera pas compétition au noyau plus élevé du centre-ville et du Mont-Royal, qui demeureront très visibles des berges du canal. C'est le petit côté européen de Montréal qui s'affirme, en créant au passage une avenue aquatique bordée d'immeubles nouveaux, distinctifs et élégants.

 

A noter aussi qu'on construit principalement pour les montréalais, afin qu'ils occupent pleinement le quartier tout en s'adressant à toutes les couches de la société et de toutes origines. Une autre différence notoire avec la capitale ontarienne, où le coût prohibitif des propriétés au centre de la ville, rend son accessibilité quasi impossible pour la moyenne des gens de la ville.

 

Donc au lieu d'avoir une majorité de propriétaires étrangers qui occupent rarement les lieux dans des quartiers déserts. Nous aurons une population dynamique qui profitera des charmes d'un quartier vivant, où les activités extérieures et les nombreuses infrastructures, de même que l'animation 12 mois par année, favoriseront la qualité de vie et les échanges personnalisés entre citoyens du coin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Toujours aussi poétique et clairvoyant ACPNC :)

 

Merci pour ton appréciation, j'essaie seulement de bien garder les pieds sur terre. Je suis conscient cependant que je ne fais pas plaisir aux irréductibles des tours élevées. Mais la réalité montréalaise est bien différente de celle de Toronto et notre vision urbaine demeure encore à échelle humaine. A noter que j'aime bien le noyau de nouvelles tours au centre-ville montréalais, parce qu'il est justement circonscrit à un petit périmètre et que le c-v est l'endroit idéal pour cette concentration bien planifiée.

 

De toute façon à quoi bon collectionner sans fin les grandes tours à condos impersonnelles à la torontoise, qui sont pour la plupart destinées à des gens fortunés qui très souvent n'habitent même pas la ville. Cette pseudo richesse ostentatoire (qui au passage a le défaut de déséquilibrer le marché immobilier) n'apporte d'ailleurs pas grand chose de concret au quotidien des citadins et si peu de charme à la ville. Au contraire, elle pousse de plus en plus loin les classes moyennes et plus pauvres en dehors du coeur de la ville.

 

Montréal s'inspire plutôt des Barcelone et Copenhague de ce monde, où l'emphase est mise sur le quartier dans son ensemble. L'objectif étant de créer une vie urbaine riche et diversifiée, par une occupation modérée du sol et un espace public invitant. C'est justement dans cet esprit que veulent s'inscrire les populations de Griffintown et des quartiers environnants, en faisant le maximum de place aux gens qui y habitent. Une vision plus sociale-démocrate caractéristique du Québec, contrairement à celle plus capitaliste de la métropole canadian.

 

Ce qui ne veut pas dire qu'il ne se fait pas de bonnes choses dans la Ville-Reine. Mais cette tendance au gigantisme assez généralisée dans cette métropole, écrase injustement les autres initiatives plus modestes qui demeurent malencontreusement méconnues et minoritaires. Cette démesure laisse d'ailleurs une désagréable impression de ville champignon, une tendance factice que l'on constate notamment dans les pétromonarchies. Alors entre le paraitre et la substance sur le plan urbain, je choisirai personnellement toujours la deuxième option.

Edited by acpnc

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis plutôt d'accord avec acpnc.

Son commentaire plus haut est pertinent.

Sans discréditer le style de Tor, Mtl batit un nouveau quartier à sa propre image.

Effectivement de style plus européen et pensé pour les résidents.

C'est juste que je le dit en utilisant moins de mots que lui ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By GDS
      https://www.pzrealestate.com/building/980-saint-antoine-ouest/
      Tenants have started to receive eviction notices and lease non-renewals.  The building will be vacant in two years and will be demolished and replaced by a 34 storey residential tower.
      The same fate awaits 1000 Saint-Antoine, but that is only 6 years from now. They are capping those leases to 5 years.
       
    • By UrbMtl
      Queen Alix

      J'ai créé le fil dans "Propositions" parce que si le projet est situé au Nord-Ouest, il est fort possible qu'on dépasse les 4 étages. On parle de plusieurs types d'occupation : lofts, condos d’une à trois chambres, maisons de villes dotées d’une cour arrière et somptueux penthouses avec jardin à ciel ouvert. Il accueillera également un petit commerce au rez-de-chaussée, qui aura pignon sur rue à même cette intersection atypique.
    • By ScarletCoral
      Secteur Bridge-Bonaventure

      D’une superficie de 2,3 km2, situé à cheval sur les arrondissements du Sud-Ouest et de Ville-Marie, il comprend les abords des ponts Champlain et Victoria, le parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles, les rives du fleuve, les bassins Peel et Wellington, la Cité du Havre, la Pointe-du-Moulin ainsi que le quai Bickerdike.
      Le secteur Bridge-Bonaventure est actuellement fortement minéralisé, morcelé par les infrastructures de transport, peu convivial pour les transports actifs, mais aux paysages et patrimoines uniques. Il est occupé par des activités économiques diversifiées, mais est très peu habité, même s'il jouxte le quartier résidentiel de Pointe-Saint-Charles.
      De mai à octobre, plusieurs activités de consultation en personne et en ligne seront organisées afin de permettre à tous de s’informer, de discuter de la vocation du secteur, de mieux le découvrir, de s’inspirer d’exemples d’ici et d’ailleurs et de donner son opinion.
      Les résultats de la consultation permettront à l’équipe de la Ville de Montréal de préparer un document de planification comprenant des hypothèses de mise en valeur.
      Site Web : http://ocpm.qc.ca/bridge-bonaventure
      Diffusion en direct des séances : http://ocpm.qc.ca/en-direct
      Modélisation 3D du secteur : https://ocpm.maps.arcgis.com/apps/webappviewer3d/index.html?id=4ea1dddba94849acb657dcb26175c8fb