Jump to content

Kodun
 Share

Recommended Posts

11 juillet 2016

 

Plusieurs projets pour les terrains de la CCN à Ottawa et Gatineau

La Commission de la capitale nationale (CCN) propose son Plan de la capitale du Canada 2017-2067. Le document d'une centaine de pages présente le cadre de planification qui définira la vision de la capitale nationale jusqu’en 2067.

Les grandes lignes directrices entourant l’utilisation des terrains fédéraux, des immeubles, des parcs, des réseaux de transport et des lieux symboliques de la capitale y sont définies. Celles-ci devraient permettre de bâtir un legs durable pour les prochaines générations tout en résumant le rôle du gouvernement et de ses partenaires dans la mise en œuvre du plan.

 

Tout un chapitre du document est dédié à 17 projets marquants qui devraient voir le jour dans les 50 prochaines années. Ceux-ci sont :

 

 

Un centre d’accueil autochtone sur l’île Victoria ;

Des sites nouveaux et inspirants pour des commémorations majeures ;

Des institutions nationales culturelles et scientifiques des deux côtés de la rivière des Outaouais ;

Une résidence officielle renouvelée pour le premier ministre du Canada ;

Le Plan lumière de la capitale ;

Des berges et espaces verts accessibles et améliorés ;

Le développement des sites LeBreton et des îles ;

Améliorer l’intégration urbaine des secteurs fédéraux d’emploi ;

Renouveler et renforcer la protection des vues sur les symboles nationaux ;

Améliorer l’interface entre le domaine de la capitale et le domaine civique sur le boulevard de la Confédération et ses connexions ;

Améliorer le transport interprovincial et l’intégration des systèmes de transport collectif de même que les liaisons intermodales ;

Rajeunir la pointe Nepean et compléter la promenade riveraine du canal aux chutes Rideau ;

Régénérer la forêt urbaine de la capitale ;

Consolider les corridors écologiques et protéger les milieux naturels ;

Un nouveau centre des visiteurs au parc de la Gatineau et des sentiers améliorés ;

Revitaliser le secteur du ruisseau de la Brasserie incluant une nouvelle vocation de la capitale pour la Maison Wright-Scott ;

Le parachèvement du sentier de la Ceinture de verdure.

Source : CCN

 

Tiré de Portail Constructo

Pour plus de détails, voir le site de la CCN

 

Consultez le plan (PDF)

Link to comment
Share on other sites

Un plan pour les ««50»» prochaines années! Il aurait mieux valu parler d'orientations générales à long terme, et intégrer un PLAN sur un horizon beaucoup moins long--10 ans, comportant des éléments spécifiques pour cette période.

 

Un demi-siècle est beaucoup trop lointain pour pouvoir anticiper correctement des bouleversements technologiques et économiques majeurs, imprévisibles dans les détails mais inévitables pour autant, sans compter de possibles changements politiques qui toucheraient la fonction de «capitale».

 

En passant, je n'ai jamais «aimé» la désignation «capitale nationale» pour Ottawa; an anglais, le terme «National Capital» veut plutôt dire «capitale du pays», ce qui est plus exact. C'est pourquoi je préfère, pour qualifier le statut de capitale dans le cas d'Ottawa, l'expression «capitale fédérale». --Ce qui explique aussi, sous mon identifiant «Né entre les rapides», mon usage de l'expression «Bundeshaupstadt Kanadas», un calque de «Bundeshaupstadt Deutschlands» (capitale fédérale de l'Allemagne) en parlant de Berlin, par opposition par exemple à «Landhaupstadt Bayerns» (capitale du Land (ou état) de Bavière) en parlant de Munich. Le plus cocasse, dans une perspective montréalaise, c'est qu'on a aussi une autre «capitale nationale»--je parle de la Ville de Québec, dotée de sa propre «Commission de la Capitale nationale». Il faudrait peut-être épurer la terminologie, et dire: Ottawa, capitale du Canada, et Québec, capitale du Québec, tout comme Paris est (tout simplement) la capitale de la France.

Link to comment
Share on other sites

En passant, je n'ai jamais «aimé» la désignation «capitale nationale» pour Ottawa; an anglais, le terme «National Capital» veut plutôt dire «capitale du pays», ce qui est plus exact. C'est pourquoi je préfère, pour qualifier le statut de capitale dans le cas d'Ottawa, l'expression «capitale fédérale». --Ce qui explique aussi, sous mon identifiant «Né entre les rapides», mon usage de l'expression «Bundeshaupstadt Kanadas», un calque de «Bundeshaupstadt Deutschlands» (capitale fédérale de l'Allemagne) en parlant de Berlin, par opposition par exemple à «Landhaupstadt Bayerns» (capitale du Land (ou état) de Bavière) en parlant de Munich. Le plus cocasse, dans une perspective montréalaise, c'est qu'on a aussi une autre «capitale nationale»--je parle de la Ville de Québec, dotée de sa propre «Commission de la Capitale nationale». Il faudrait peut-être épurer la terminologie, et dire: Ottawa, capitale du Canada, et Québec, capitale du Québec, tout comme Paris est (tout simplement) la capitale de la France.

 

Je suis entièrement d'accord avec toi!

Link to comment
Share on other sites

  • 1 month later...

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value