Jump to content

le-plateau-mont-royal Site des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph


acpnc
 Share

Recommended Posts

Pinned posts

Site des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Citation

Terrain acquis par la ville de Montréal, 36 605 mètres carrés à l'angle de l'avenue des Pins et de l'avenue du Parc. Les propriétés que la Ville va acquérir comprennent le couvent, le musée, trois chapelles, des jardins et des bâtiments de service. Seule la crypte restera entre les mains de la congrégation. La mise en valeur des bâtiments se fera en fonction de cinq principes précis : la préservation de l'esprit des lieux; le respect des valeurs de la Congrégation et de sa mission spirituelle; la protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel; la cohérence avec l'histoire du site; l'ouverture sur la collectivité et la réponse à ses besoins.

 

Link to comment
Share on other sites

  • 1 year later...

http://ici.radio-canada.ca/regions/Montreal/2016/05/16/002-montreal-acquisition-religieuses-hospitalieres-patrimoine.shtml

 

 

Société

Montréal va acquérir le site des Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph

Publié aujourd'hui à 10 h 38 | Mis à jour il y a 47 minutes

 

L'Hôtel-Dieu de Montréal (archives) Photo : Radio-Canada

 

La Ville de Montréal va acheter les propriétés appartenant aux Religieuses Hospitalières de Saint-Joseph dans l'arrondissement Plateau-Mont-Royal. L'ensemble patrimonial, qui s'étend sur 36 605 mètres carrés à l'angle de l'avenue des Pins et de l'avenue du Parc, pourra ainsi être protégé et mis en valeur.

 

L'annonce de cette acquisition a été faite lundi matin par le maire de Montréal Denis Coderre, accompagné pour l'occasion de la supérieure générale de la congrégation religieuse, soeur Marie-Thérèse Laliberté.

 

Les propriétés que la Ville va acquérir comprennent le couvent, le musée, trois chapelles, des jardins et des bâtiments de service. Seule la crypte restera entre les mains de la congrégation.

 

Le montant de la transaction n'a pas été dévoilé parce que des évaluations et des négociations sont toujours en cours, a précisé le maire Coderre. Il sera publiquement dévoilé au moment opportun, a-t-il assuré.

 

Les religieuses seront elles-mêmes relocalisées au pavillon Masson de l'Hôtel-Dieu, qui devrait être rénové et agrandi pour l'occasion.

 

Le maire a aussi indiqué qu'une centaine de logements sociaux seront construits sur une partie des terrains de l'Hôtel-Dieu actuellement utilisés comme stationnement. M. Coderre a expliqué avoir eu des discussions préliminaires à ce sujet avec le ministre de la Santé, Gaétan Barrette.

 

Les jardins situés sur le terrain deviendront accessibles à la population au terme du processus, a également affirmé M. Coderre.

 

La mise en valeur des bâtiments se fera en fonction de cinq principes précis :

 

la préservation de l'esprit des lieux;

le respect des valeurs de la Congrégation et de sa mission spirituelle;

la protection et la pérennisation du patrimoine bâti et naturel;

la cohérence avec l'histoire du site;

l'ouverture sur la collectivité et la réponse à ses besoins.

 

Plus de détails à venir.

Link to comment
Share on other sites

Je suis très heureux d'apprendre cette nouvelle (acquisition du site par la ville, suivie de la mise en valeur des bâtiments).

 

J'aurais toutefois préféré que des «terrains de l'Hôtel-Dieu actuellement utilisés comme stationnement» soit convertis en parc

public plutôt qu'à accueillir des logements (fussent-ils «sociaux» ou privés). Non pas que je m'oppose au soutien gouvernemental (municipal, provincial, ou parfois indirectement fédéral) en faveur de l'accès à des logements abordables et convenables, MAIS je n'aime pas les «gestes symboliques» (par ex. construction de 100 logements sociaux) qui mettent de côté les besoins de 100,000 autres ménages défavorisés. L'accès à l'aide ne devrait pas être comme une loterie, où on a une chance sur mille de gagner un gros lot, et 999 chances sur mille de devoir continuer à espérer (= listes d'attente).

Link to comment
Share on other sites

Le développement de ces terrains aideront grandement ce segment du boulevard Saint-Laurent dans sa "transition".

 

On est plutôt ici sur St-Urbain :P

Link to comment
Share on other sites

On est plutôt ici sur St-Urbain :P

 

Saint-Urbain | Clark | Saint-Laurent.

 

Gageons que les futurs résidents n'iront pas uniquement au Café Santropol et qu'ils marcherons les deux coins de rue qui les séparent de Saint-Laurent. :silly:

Link to comment
Share on other sites

Un parc?? Tu sais qu'il y a juste ça autour, des parcs...

 

Il y a des chances que je le sache parfaitement--ce qui ne m'empêche pas d'avoir une forte préférence pour cet usage sur cette partie du site, parce que au sud et encore plus à l'est, il y a une mer de constructions de brique et de béton, qui n'est pas prête à retourner à son état naturel. D'autant plus qu'à la périphérie sud-est et sud-ouest du centre, on trouve encore une foule de sites abandonnés ou sous-utilisés qui se prêteraient bien à la construction résidentielle.

 

Mais enfin, j'admets que la construction d'une centaine de logements sociaux sur le site en question ne viendrait pas compromettre mon orientation préférée, alors je n'en ferai pas une histoire.:)

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...