Recommended Posts

Pinned posts

Réseau express métropolitain (REM)

REM.png

26 stations / 67 km

http://www.rem.info/
http://www.nouvlr.com/
https://surlesrails.ca/

TRAINS

- Voiture de type métro léger, électrique
- Flotte d'environ 240 voitures à la mise en service
- Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe
- Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout)
- Configuration entre deux voitures de type "boa"
- Alimentation électrique par caténaire
- Systèmes et conduite automatisée des trains
- Vitesse maximale de 100 km/h

STATIONS / GARES

- Quais d'environ 80 m de long
- Portes palières sur les quais
- Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture
- Accès universel
- Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo
- Wi-Fi offert sur toute la ligne
- Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle

---
Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
9 hours ago, nephersir7 said:

 You would be mistaken.

Coût d'aménagement d'une place de stationnement = ~20-40k$

Coût d'entretien annuel = ~1000-2000$ / place

source: https://seanmarshall.ca/2015/11/12/go-transit-and-the-high-cost-of-free-parking/

 

 

 

I mean.. it's kind of hard to compare Pickering to Kirkland. 

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le 2019-02-11 à 00:08, FrancSoisD a dit :

Ça illustre tristement l'absence de vision urbanistique lors de la construction de notre métro, car même si peu de terrains étaient construisibles à proximité des stations, aucun plan d'urbanisme ne prévoyait augmenter significativement les hauteurs permises dans un certain rayon, comme à Tokyo et tant d'autres métropoles du monde.

...et comme à Toronto, où un chapelet de tours est visible depuis longtemps le long de la ligne de métro parallèle à la rue Younge.  Pour Montréal, j'ai toujours eu l'impression que les stations de métro à l'extérieur du centre-ville étaient destinées exclusivement à accueillir des passagers allant vers le centre-ville ou y revenant.  Jean-Talon est une exception mineure; Henri-Bourassa, qui aurait pu devenir un noeud majeur avec sa desserte par autobus d'Ahuntsic, Cartierville, Montréal-Nord et Laval/Laurentides, est demeuré très modeste.  Je ne saurais cependant dire si c'est un cas "d'absence de vision urbanistique", ou plutôt la conséquence d'un choix délibéré de concentrer le plus d'activités possibles au centre-ville proprement dit.

Aujourd'hui, 50+ ans plus tard, on parle bien de favoriser des constructions résidentielles plus denses (et plus hautes) à  proximité des stations du REM,  mais on ne semble pas imaginer que ces noeuds pourraient aussi devenir des pôles d'attraction pour les emplois (Montmorency sur le terminus nord de la ligne orange, et Dix30 sur la branche "sud" du REM sont des exceptions, mais elles se produisent sans la volonté de la Ville de Montréal).  Peut-être que le prolongement de la ligne bleue jusqu'aux Galeries d'Anjou offrira une nouvelle occasion. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Train à grande fréquence: Bonnardel presse Ottawa d'approuver le projet de VIA Rail

https://www.lapresse.ca/affaires/economie/transports/201902/12/01-5214388-train-a-grande-frequence-bonnardel-presse-ottawa-dapprouver-le-projet-de-via-rail.php?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Partie sur le REM:

Citation

« Très, très sensible »

L'allocution du ministre Bonnardel devant les 400 convives du groupe Trajectoire, hier midi, a été courte. À peine plus de 10 minutes. Il a renouvelé son intention de donner suite à la politique de mobilité durable présentée par le gouvernement précédent, qui vise à faire augmenter la proportion des déplacements quotidiens réalisés en transports collectifs, plutôt qu'en automobile.

Il s'est dit « très, très sensible » aux inquiétudes des usagers des trains de banlieue de Deux-Montagnes et de Mascouche, qui perdront leur accès vers le centre-ville de Montréal dans moins d'un an à cause de la construction du futur Réseau express métropolitain (REM). Il a promis pour « très bientôt » des annonces pour la mise en place « de services de remplacement les plus performants possible ».

En parlant du REM, en cours de construction par la Caisse de dépôt et placement du Québec, le ministre a rappelé que « le gouvernement a beaucoup d'ambition pour permettre au REM de se déployer. Non seulement avec le projet actuellement en cours de réalisation, mais aussi avec une vision pour le développement des phases ultérieures », en banlieue nord de Montréal.

En campagne électorale, la Coalition avenir Québec a promis des prolongements du REM totalisant près de 40 kilomètres vers Laval, en banlieue nord, et jusqu'à Chambly, sur la Rive-Sud. M. Bonnardel a confirmé hier que le gouvernement avait déjà mandaté la Caisse de dépôt pour étudier la faisabilité de tels prolongements du REM.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est beau les prolongements, mais j’ai peur qu’on fasse la même erreur qu’avec le métro (Orange et Bleue par exemple): des lignes trop longues, au lieu de plus de lignes. C’est une recette pour un réseau saturé. Surtout considérant la faible capacité des rames du REM: on ne pourra pas augmenter la fréquence à l’infini.

Cest exactement pour ça que l’expansion du réseau devrait être laissée entièrement sous la gouverne d’un organisme expert neutre, sans ingérences politiques.

Modifié par bob

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
43 minutes ago, bob said:

C’est beau les prolongements, mais j’ai peur qu’on fasse la même erreur qu’avec le métro (Orange et Bleue par exemple): des lignes trop longues, au lieu de plus de lignes. C’est une recette pour un réseau saturé. Surtout considérant la faible capacité des rames du REM: on ne pourra pas augmenter la fréquence à l’infini.

Cest exactement pour ça que l’expansion du réseau devrait être laissée entièrement sous la gouverne d’un organisme expert neutre, sans ingérences politiques.

Au fait non, car la CDPQi va s'assurer de la disponibilité de capacité pour ses projections. L'ARTM était supposée être apolitique par sa composition mais c'est encore une marionnette politique. Je fais 100x plus confiance à la caisse que de n'importe quel organisme public, incluant un organisme apolitique. Ces derniers n'ayant pas de pression de livraison ou d'efficacité en général.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 56 minutes, mk.ndrsn a dit :

Et le REM peut être considéré comme 3 lignes attenantes. Pas une seule.

Au niveau de la saturation (ce qui est discuté ici), il faut la considérer comme une seule ligne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
57 minutes ago, mk.ndrsn said:

Et le REM peut être considéré comme 3 lignes attenantes. Pas une seule.

Et devrait l'être, simplement pour dissocier les lignes quand l'achalandage sera assez grand.  Pour la saturation, la CDPQi fait plus d'argent avec plus de clients, donc c'est clairement à son avantage d'offrir la capacité nécessaire, mais adéquate.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Né entre les rapides a dit :

...et comme à Toronto, où un chapelet de tours est visible depuis longtemps le long de la ligne de métro parallèle à la rue Younge.  Pour Montréal, j'ai toujours eu l'impression que les stations de métro à l'extérieur du centre-ville étaient destinées exclusivement à accueillir des passagers allant vers le centre-ville ou y revenant.  Jean-Talon est une exception mineure; Henri-Bourassa, qui aurait pu devenir un noeud majeur avec sa desserte par autobus d'Ahuntsic, Cartierville, Montréal-Nord et Laval/Laurentides, est demeuré très modeste.  Je ne saurais cependant dire si c'est un cas "d'absence de vision urbanistique", ou plutôt la conséquence d'un choix délibéré de concentrer le plus d'activités possibles au centre-ville proprement dit.

Je pense que c'est beaucoup une question de NIMBY.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 10 heures, Né entre les rapides a dit :

Aujourd'hui, 50+ ans plus tard, on parle bien de favoriser des constructions résidentielles plus denses (et plus hautes) à  proximité des stations du REM,  mais on ne semble pas imaginer que ces noeuds pourraient aussi devenir des pôles d'attraction pour les emplois (Montmorency sur le terminus nord de la ligne orange, et Dix30 sur la branche "sud" du REM sont des exceptions, mais elles se produisent sans la volonté de la Ville de Montréal).  Peut-être que le prolongement de la ligne bleue jusqu'aux Galeries d'Anjou offrira une nouvelle occasion. 

Je crois me souvenir qu'il y a un projet important de densification commerciale et d'un pôle d'emplois important, et un développement résidentiel dense proche de la station De La Savane...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par p_xavier
      https://www.tvanouvelles.ca/2019/01/04/en-route-vers-une-prochaine-station 
      Quelques erreurs dans le texte mais ça résume bien les projets STM en 2019.
       
    • Par ProposMontréal
      Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/
       
      Discussion portant sur le nouveau Pont Champlain.
    • Par greenlobster
      The reason of this  new subect is in english is that it concerns a company not from France . One of the top 10 ten Europen IT companies will build a new IT megacenter for North America in, notre belle ville de Montréal, annonce debut 2019. 1600 empois sur 5 ans .Ils construrions une centre de donnéesNord Americain de plus de 400 millions , oui dans lz region de Montréal. 
    • Par p_xavier
      Des transports collectifs en mouvement…
      La grande réforme dans l’organisation des transports collectifs de la région métropolitaine de Montréal s’est concrétisée le 1er  juin 2017, alors que deux nouvelles entités ont pris la relève de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et des autorités organisatrices de transport (AOT) des couronnes nord et sud :
      L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) est responsable de la planification, de l’organisation et du financement des services de transports collectifs pour la grande région métropolitaine de Montréal. Elle favorise l’intégration des services entre les différents modes de transport. Le Réseau de transport métropolitain (connu sous exo) est responsable sous mandat de l’ARTM, d’exploiter sur son territoire les services de transport collectif réguliers par autobus (couronnes nord et sud) et par trains de banlieue, incluant le transport adapté pour les personnes handicapées). Le Réseau de transport de Longueuil (RTL), la Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM), continuent de fournir leurs services respectifs, sous le mandat de l’ARTM.