Recommended Posts

Pinned posts

Réseau express métropolitain (REM)

REM.png

26 stations / 67 km

http://www.rem.info/
http://www.nouvlr.com/
https://surlesrails.ca/

TRAINS

- Voiture de type métro léger, électrique
- Flotte d'environ 240 voitures à la mise en service
- Rame de 4 voitures en heure de pointe; rame de 2 voitures en hors pointe
- Capacité de 150 passagers par voiture (assis et debout)
- Configuration entre deux voitures de type "boa"
- Alimentation électrique par caténaire
- Systèmes et conduite automatisée des trains
- Vitesse maximale de 100 km/h

STATIONS / GARES

- Quais d'environ 80 m de long
- Portes palières sur les quais
- Accessibles à pied, vélo, par autobus et en voiture
- Accès universel
- Ascenseurs, escaliers mécaniques et supports à vélo
- Wi-Fi offert sur toute la ligne
- Préposés circulant dans les rames et stations pour information et contrôle

---
Fil de discussion pour les prolongements hypothétiques:
https://mtlurb.com/index.php?/topic/15107-rem-expansion-future/

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

I love your London style tube map ...but airport is north and east green line is going south lol

c'est Bonnaventure monctezuma .... comme a Londres I love it le double ballon ou rond avec pont

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a 29 minutes, cprail a dit :

Je me suis inspiré du design Harry-Beckien de la carte du Tube londonnien pour imaginer quelque chose qui pourrait être fait à Montréal avec le REM.

J'ai essayé de garder:

- La balance entre l'Est et l'Ouest (si la carte était un objet physique et qu'on le déposait sur une table, est-ce qu'il tomberait d'un côté ou de l'autre).

- L'attention spécifique au centre-ville

- Certains éléments de la carte actuelle du métro ("U" de la ligne orange au centre ville, bend de la ligne bleue à Outremont, de la ligne verte dans le Sud Ouest, etc.)

Mais j'ai aussi essayé de retirer complètement les repères géographiques (parfois un peu trop; l'aéroport est au Nord-Est de côte vertu, ce qui n'a évidemment aucun bon sens). J'ai aussi relégué les trains de banlieue au niveau de National Rail, il ne faudrait pas que des touristes se risquent à prendre un train de banlieue sans en connaître l'horaire.

Mais je trouve que c'est bien amusant comme exercice!

Métro-TFL.png

Bon travail! Mais comment connecteras-tu le prolongement de la ligne orange à Bois-Francs? ;)

Modifié par Gabmtl

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
57 minutes ago, cprail said:

Je me suis inspiré du design Harry-Beckien de la carte du Tube londonnien pour imaginer quelque chose qui pourrait être fait à Montréal avec le REM.

J'ai essayé de garder:

- La balance entre l'Est et l'Ouest (si la carte était un objet physique et qu'on le déposait sur une table, est-ce qu'il tomberait d'un côté ou de l'autre).

- L'attention spécifique au centre-ville

- Certains éléments de la carte actuelle du métro ("U" de la ligne orange au centre ville, bend de la ligne bleue à Outremont, de la ligne verte dans le Sud Ouest, etc.)

Mais j'ai aussi essayé de retirer complètement les repères géographiques (parfois un peu trop; l'aéroport est au Nord-Est de côte vertu, ce qui n'a évidemment aucun bon sens). J'ai aussi relégué les trains de banlieue au niveau de National Rail, il ne faudrait pas que des touristes se risquent à prendre un train de banlieue sans en connaître l'horaire.

Mais je trouve que c'est bien amusant comme exercice!

Métro-TFL.png

Wow, t'a vraiment fait ça vite! Quelques petites remarques... Oui, la carte de Londre retire la plupart des repères géographiques, mais j'aurait aligné Bois-Franc et Côte vertu. Ça, c'est un repaire immanquable, surtout que tu dois penser que la liaison pourrait éventuellement être construite. La carte devrait refléter cette réalité. Dans la même veine, Pie-IX devrait probablement être aligné de manière à permettre l'ajout du SRB sur la carte. La carte que j'ai mis en lien n'est pas la plus récente. La nouvelle inclus le Tramway. On en as pas à Montréal, mais inclure le SRB avec une  double ligne fine serait probablement approprié lorsque le projet sera finalisé. Je vais également remarquer que j'aime bien l'alignement en angle de la carte actuelle et qu'il serait probablement approprié de le conserver, même sur une carte du métro de Montréal avec un style similaire à celui de Londre. Il y a plus de distance coin en coin sur la page pour représenter la pleine longueur est-ouest. Même si les extrémités des branches de la carte de Londre pointent parfois dans des directement différentes que dans la réalité, le centre conserve un alignement cardinal quand même relativement proche de la réalité. D'ailleurs, le S que fait la Thames proche de Canary Wharf est très bien représenté sur la carte de Londre. Autre élément intéressant de la carte de Londre, les stations accessible universellement sont représenté par le symbole handicapé.

Par curiosité, quel programme as tu utilisé pour faire ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

À la demande générale! (je n'ai pas conservé l'angle de la carte actuelle par contre, il faudrait que je change trop de choses pour ce faire. Idem pour la bleue et l'alignement du SRB).

45 minutes ago, Enalung said:

Par curiosité, quel programme as tu utilisé pour faire ça?

Illustrator ;)

 

Métro-TFL-2.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'aime ça voir les plans du métro, j'en faisais un depuis quelques temps pour m'amuser. Voici ma modeste contribution. J'ai repris un peu le look du plan du métro actuel. Je voulais aussi que le tronçon principal du REM soit de la même grosseur que les autres lignes de métro. J'ai fait 3 lignes REM distinctes, ce qui selon moi est beaucoup plus logique et facile à utiliser pour un touriste de passage.

Pour m'amuser, j'ai aussi intégré les projets d'expansions du métro qui ont étés étudiés, ainsi que la future ligne rose, que je vois comme étant opérée par le REM. Je fais référence au SRB aussi, bien que je ne mentionne que les stations de correspondance sur le plan.

J'ai pas mis le nom des stations, principalement par paresse :)

 

metro MTL 2030.png

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 15 heures, cprail a dit :

Je me suis inspiré du design Harry-Beckien de la carte du Tube londonnien pour imaginer quelque chose qui pourrait être fait à Montréal avec le REM.

Beau travail CP vraiment beau

Merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

https://www.ledevoir.com/societe/528074/les-habitues-du-train-de-deux-montagnes-demandent-compensation

 

Citation

La frustration des usagers du train de Deux-Montagnes

Les usagers de la ligne de train de banlieue Deux-Montagnes appréhendent déjà les années difficiles qui les attendent avec la suspension éventuelle du service en raison des travaux de construction du Réseau express métropolitain (REM) de la Caisse de dépôt et placement du Québec. Lors d’une rencontre tenue mardi avec des représentants du bureau de projet, des citoyens ont notamment réclamé une réduction de tarifs et des compensations pendant le chantier qui s’échelonnera jusqu’à la fin de 2023.

Depuis la fin avril, il n’y a plus de service de train la fin de semaine sur la ligne de Deux-Montagnes, la plus achalandée du réseau. À la fin juin, trois départs par jour seront abolis en semaine. Mais le pire reste à venir puisque, comme l’ont annoncé le mois dernier les représentants du bureau de projet du REM, le service de train sur la ligne Deux-Montagnes sera interrompu en deux séquences entre 2020 et 2024.

Pour les usagers, cette perspective n’a rien de réjouissant. Devoir renoncer à un lien direct en train pour prendre l’autobus jusqu’au métro (à la station Montmorency et, éventuellement, à celle de Côte-Vertu) ne fera qu’allonger le temps de parcours. « Nous n’aurons pas d’autre choix que de prendre la voiture et d’abandonner le transport public, puisque la solution qu’on nous propose, c’est de perdre trois heures par jour aller-retour au centre-ville », estime Ilian Kirimidtchiev, résident de Roxboro.

Un groupe d’usagers a rencontré, mardi, des représentants du bureau de projet et de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM). Les citoyens ont exprimé leur frustration ainsi que leurs préoccupations quant aux mesures alternatives qui leur seront offertes.

Des impacts majeurs

M. Kirimidtchiev croit qu’une réduction considérable des tarifs de même qu’une compensation devront être accordées aux usagers. Il évoque même l’option d’une action collective si les citoyens n’obtiennent pas satisfaction.

« Ça va avoir des conséquences importantes sur plusieurs aspects de notre vie, non seulement en temps, mais aussi en argent. Ça va aussi affecter la valeur de nos maisons. C’est peut-être temporaire, mais pour certains, ça peut être critique », dit-il.

Usagère du train de Deux-Montagnes depuis dix ans, Sandra Chaves partage sa frustration, d’autant que l’ARTM a annoncé des hausses de tarifs pour juillet prochain : « Le service est coupé depuis la fin avril et les tarifs sont restés les mêmes. Et là, on apprend qu’ils vont augmenter. C’est une vraie blague. »

Pour elle toutefois, il est hors de question de troquer le transport en commun pour l’automobile compte tenu du temps qu’elle perdrait dans la circulation et des frais de stationnement au centre-ville qu’elle devrait assumer. Selon elle, il faudra que des solutions intéressantes soient offertes aux passagers. « Et les solutions devront être multiples, car ce n’est pas tout le monde qui part de Deux-Montagnes pour se rendre au centre-ville », signale-t-elle.

André Baron est exaspéré à l’idée d’une interruption de service de quatre ans alors que le train actuel fonctionne bien, quoiqu’il soit fort achalandé. « Le choix qu’on a, c’est de vendre sa maison, changer d’emploi ou prendre l’auto », résume ce résident de Deux-Montagnes qui se demande comment des autobus pourront arriver à accommoder les 30 000 passagers par jour.

Rappelons que dans le cadre du projet de train de la Caisse de dépôt, la ligne Deux-Montagnes doit faire l’objet d’importants travaux, car le REM utilisera une technologie et des équipements différents.

Solutions de rechange à l’auto solo

Président de Trajectoire Québec (autrefois Transport 2000), François Pepin a assisté à la rencontre de mardi. Les impacts du chantier seront importants et les solutions alternatives devront être substantielles, dit-il, mais selon lui, les représentants du bureau de projet ont démontré de l’ouverture face aux inquiétudes et aux revendications des usagers. D’autres rencontres sont prévues au cours des prochains mois, dont une en juin.

Il croit cependant prématuré d’envisager une action collective : « Ce serait difficile de faire valoir des préjudices qui n’ont pas encore été subis. Devant un juge, il faut être en mesure de mesurer leur ampleur. »

Cette rencontre était la première d’une série de consultations que compte mener le bureau de projet du REM auprès des usagers, rappelle Louis-Vincent Lacroix, directeur des relations médias à CDPQ Infra. « Cela a permis de clarifier certains aspects du projet. Les préoccupations des citoyens sont légitimes. […] L’objectif, c’est d’offrir des solutions plus attrayantes que l’auto solo. » Selon lui, toutefois, il est trop tôt pour envisager une réduction de tarifs ou des compensations aux usagers.

L’ARTM reconnaît que les temps de trajet vont s’allonger et qu’il y a un risque que les usagers soient tentés de prendre leur voiture. « Mais on croit qu’ils vont revenir au transport en commun, parce que le REM va être tellement efficace et nécessaire », indique Fanie St-Pierre, chef des affaires publiques et des communications à l’ARTM.

La suspension du service sur la ligne de train Deux-Montagnes la fin de semaine a eu des effets immédiats : la navette d’autobus 400 aux gares de Deux-Montagnes et Grand-Moulin n’a attiré qu’entre 25 et 30 % de la clientèle habituelle, a noté le Réseau de transport métropolitain (RTM) les 4, 5 et 6 mai derniers. Mais l’achalandage devrait connaître une progression à la hausse au fil des semaines, croit la porte-parole du RTM, Élaine Arsenault.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par p_xavier
      https://www.tvanouvelles.ca/2019/01/04/en-route-vers-une-prochaine-station 
      Quelques erreurs dans le texte mais ça résume bien les projets STM en 2019.
       
    • Par ProposMontréal
      Webcam: http://www.nouveauchamplain.ca/chantier/chantier-en-direct/
       
      Discussion portant sur le nouveau Pont Champlain.
    • Par greenlobster
      The reason of this  new subect is in english is that it concerns a company not from France . One of the top 10 ten Europen IT companies will build a new IT megacenter for North America in, notre belle ville de Montréal, annonce debut 2019. 1600 empois sur 5 ans .Ils construrions une centre de donnéesNord Americain de plus de 400 millions , oui dans lz region de Montréal. 
    • Par p_xavier
      Des transports collectifs en mouvement…
      La grande réforme dans l’organisation des transports collectifs de la région métropolitaine de Montréal s’est concrétisée le 1er  juin 2017, alors que deux nouvelles entités ont pris la relève de l’Agence métropolitaine de transport (AMT) et des autorités organisatrices de transport (AOT) des couronnes nord et sud :
      L’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) est responsable de la planification, de l’organisation et du financement des services de transports collectifs pour la grande région métropolitaine de Montréal. Elle favorise l’intégration des services entre les différents modes de transport. Le Réseau de transport métropolitain (connu sous exo) est responsable sous mandat de l’ARTM, d’exploiter sur son territoire les services de transport collectif réguliers par autobus (couronnes nord et sud) et par trains de banlieue, incluant le transport adapté pour les personnes handicapées). Le Réseau de transport de Longueuil (RTL), la Société de transport de Laval (STL) et la Société de transport de Montréal (STM), continuent de fournir leurs services respectifs, sous le mandat de l’ARTM.