Jump to content

Condos neufs: «explosion» des ventes au centre-ville


hockey19
 Share

Recommended Posts

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201603/08/01-4958342-condos-neufs-explosion-des-ventes-au-centre-ville.php

 

Les ventes de condos neufs ont plus que doublé au centre-ville de Montréal pendant le dernier trimestre de 2015, au moment où le nombre d'appartements invendus a connu une baisse marquée.

 

Selon des données du Groupe Altus que La Presse Affaires a obtenues, 792 condos neufs ont trouvé preneur pendant les trois derniers mois de l'année dans les quartiers centraux de Montréal. Il s'agit d'une hausse de 106% sur un an, et de la meilleure performance depuis la fin de 2012.

 

«Ça a dépassé nos attentes, particulièrement en raison des projets qui ont été lancés pendant le trimestre et qui ont provoqué un fort rebond des ventes», a fait valoir Mathieu Collette, directeur principal de la division résidentielle au Groupe Altus.

 

Autour du Centre Bell, une bonne partie des 438 condos de la Tour des Canadiens 2 (TDC2) ont trouvé preneur en quelques semaines à peine, l'automne dernier. Le secteur de Griffintown - comptabilisé dans le centre-ville par Altus - a pour sa part vu ses ventes augmenter de 150% pendant le trimestre. Un peu plus de 200 condos neufs ont été vendus.

 

«Le quatrième trimestre a été assez phénoménal, j'ai rarement été aussi occupé pendant une si courte période, a souligné Alexandre Tazi, courtier au Groupe immobilier Londono. Et le momentum se poursuit: on voit une vigueur extraordinaire depuis septembre dernier.»

 

24% MOINS D'INVENDUS

 

Ce rebond des ventes a contribué au recul du nombre de condos neufs invendus, qui inquiétait les économistes depuis plusieurs trimestres déjà. Selon Altus, 2181 condos neufs demeurent invendus au centre-ville, sur les 8306 actuellement offerts. Il s'agit d'une baisse de 24% depuis un an.

«Le marché est en train de se corriger en ce moment, il y a eu un écrémage dans le monde des promoteurs de condos. »- Mathieu Collette,directeur principal de la division résidentielle au Groupe Altus

Plus en détail, Altus signale que 91% des condos neufs prêts pour livraison sont vendus, ce qui laisse un «inventaire réel» d'environ 248 appartements disponibles au centre-ville. Les immeubles en construction sont quant à eux écoulés à 74% et représentent 983 condos en quête d'un acheteur.

 

Les projets en prévente affichent quant à eux des ventes de 45%, l'équivalent de 950 copropriétés toujours offertes à l'achat.

 

AILLEURS À MONTRÉAL

 

À l'échelle métropolitaine, 19 nouveaux projets ont été mis en marché pendant le dernier trimestre, pour un total de 1466 appartements, indique Altus. La majorité des logements - 863 - se trouvent au centre-ville. Signe que tous les projets ne suscitent pas le même engouement, cinq ont été annulés ou suspendus.

 

Les projets neufs terminés sont vendus à 84%, ce qui laisse 1562 appartements inoccupés dans le Grand Montréal. Les immeubles en construction sont pour leur part vendus à 64%, contre à peine 33% pour ceux en prévente, indique Altus.

La baisse globale du nombre d'appartements invendus s'élève à 25% depuis un an, avec 6747 logements en quête d'un acheteur, contre 8943 l'an dernier.

 

La revente s'améliore aussi

 

Le marché montréalais de la revente a poursuivi sa remontée en février. La chambre immobilière du Grand Montréal (CIGM) a recensé 3743 transactions le mois dernier, soit une augmentation de 15% depuis un an. Au même moment, le nombre de propriétés à vendre a fléchi de 5% dans la région métropolitaine, un signe encourageant. «Les ventes augmentent de manière plus prononcée en ce début d'année, alors que les inscriptions en vigueur poursuivent leur diminution, de sorte que les conditions de marché se resserrent», a fait valoir Daniel Dagenais, président du conseil d'administration de la CIGM, dans un communiqué. Malgré cette embellie, les prix affichent une tendance beaucoup moins dynamique. Le prix médian des condos a baissé de 2% en février dans la région métropolitaine, à 226000$, tandis que celui des maisons unifamiliales a progressé de seulement 2%, à 285 000$.

 

EN CHIFFRES

 

60% VENDU

Cette banlieue a enregistré le plus faible volume de transactions de la région métropolitaine pendant le quatrième trimestre- 75 unités -, un niveau à peu près stable. Le projet Lofts du boisé a affiché les meilleures ventes, alors que le nombre total de condos invendus s'établit à 776 sur la Rive-Sud.

 

56% VENDU

Les ventes ont augmenté de 8% depuis un an, note Altus dans son étude. On trouve aujourd'hui 904 appartements invendus à Laval. Les projets Marquise phase 2 et Urbania phase 2 bâtiment C se sont démarqués.

 

66% VENDU

Le niveau des ventes a progressé de 2*% depuis un an, avec 2250 condos toujours invendus. Les projets Rouge Condominums, Le Podium et EQ8 ont affiché les meilleures performances pendant le dernier trimestre de 2015.

 

59% VENDU

La progression des ventes est lente dans cette banlieue, remarque Altus. Le projet Cachemire phase 1 a réussi à attirer 23 acheteurs pendant le trimestre. Au total, 636 condos sont invendus dans la région.

 

74% VENDU

Environ 2181 copropriétés achevées, en construction ou en prévente sont toujours offertes dans ce secteur qui inclut aussi Griffintown et le Vieux-Montréal. Outre la Tour des Canadiens 2, le Roccabella phase 2 et W Griffintown ont été les projets les plus populaires, souligne Altus.

Edited by hockey19
Link to comment
Share on other sites

Excellente nouvelle. D'autant plus que plusieurs prédisaient un gros ralentissement et une stagnation des ventes et éventuellement des projets. Mais si la tendance se maintient, ce que je crois, alors on pourrait avoir des surprises bientôt et voir d'autres projets d'envergures.

 

D'ailleurs, dans mon milieu, il y a un grand intérêt de la part d'européens qui cherchent un pied à terre et/ou tout simplement un appartement à Montréal. Français et Suisses, surtout.

Link to comment
Share on other sites

Excellente nouvelle. D'autant plus que plusieurs prédisaient un gros ralentissement et une stagnation des ventes et éventuellement des projets. Mais si la tendance se maintient, ce que je crois, alors on pourrait avoir des surprises bientôt et voir d'autres projets d'envergures.

 

D'ailleurs, dans mon milieu, il y a un grand intérêt de la part d'européens qui cherchent un pied à terre et/ou tout simplement un appartement à Montréal. Français et Suisses, surtout.

L'effet Libéral comme dirait l'autre! Tellement simple!

Link to comment
Share on other sites

Effet libérale fédérale ? Qui a amener 25000 immigrant au Canada ? Si seulement 5000 se sont établi à Montréal, ça prend de la place pour les loger. Ce n'est probablement pas eu qui achète les condos mais ils doivent sûrement faire une pression sur le locatifs

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value