Jump to content

Le géant américain Lowe's acquiert Rona pour 3,2 milliards


hockey19
 Share

Recommended Posts

http://affaires.lapresse.ca/economie/commerce-de-detail/201602/03/01-4946661-le-geant-americain-lowes-acquiert-rona-pour-32-milliards.php

 

 

(Mooresville, Caroline du Nord) Près de quatre ans après l'échec d'une première tentative pour acquérir le quincailler Rona, le géant américain de la rénovation Lowe's est finalement parvenu à ses fins.

Les deux entreprises ont annoncé mercredi la conclusion d'une entente définitive qui fera passer le fleuron québécois de la rénovation sous contrôle étranger en échange d'une somme de 3,2 milliards de dollars en espèces.

Cette transaction a été approuvée à l'unanimité par les conseils d'administration des deux sociétés.

Le détaillant américain offre 24$ par action ordinaire de Rona, ce qui représente une prime de 104 pour cent par rapport au cours de clôture du titre de l'entreprise québécoise, mardi, à la Bourse de Toronto.

«Nous croyons que le moment est venu de franchir cette nouvelle étape», a commenté le président du conseil de Rona, Robert Chevrier, par voie de communiqué.

Lowe's - qui compte 1840 magasins en Amérique du Nord - s'est engagé à établir le siège social de ses activités canadiennes à Boucherville, en plus de maintenir les bannières exploitées par l'entreprise québécoise.

Le numéro deux de la rénovation aux États-Unis dit également avoir l'intention de conserver «la vaste majorité» des employés actuels de Rona en plus de maintenir en postes des «hauts dirigeants clés».

Le réseau de Rona compte près de 500 établissements corporatifs et magasins affiliés indépendants. Le quincailler québécois compte plus de 17 000 employés dans ses magasins corporatifs et plus de 5000 autres répartis dans ses établissements indépendants.

Ce regroupement représentera la plus importante chaîne de rénovation résidentielle au détail du pays, avec des revenus estimés à 5,6 milliards $ pour l'exercice 2015.

«La transaction devrait accélérer la mise en oeuvre de la stratégie de croissance de Lowe's en intensifiant de manière importante notre présence sur le marché canadien grâce à l'ajout des activités attrayantes de Rona», a estimé le président et chef de la direction de Lowe's, Robert Niblock.

Celui-ci a ajouté que Lowe's, présente en Ontario et ailleurs au Canada, pourra percer le marché québécois - le deuxième en importance au pays - principalement occupé par Rona.

En octobre dernier, le détaillant américain s'apprêtait à rencontrer des fournisseurs québécois, ce qui avait alimenté les rumeurs voulant que la chaîne spécialisée soit en train de préparer son entrée au Québec.

Lowe's avait présenté une offre amicale de 1,76 milliard de dollars pour mettre la main sur Rona en 2012, mais cette approche avait suscité une levée de boucliers, notamment de la part du gouvernement du Québec.

La Caisse approuve

La Caisse de dépôt et placement du Québec, le plus important actionnaire de Rona, avec une participation de 17%, a approuvé la transaction mercredi matin.

Par voie de communiqué, l'institution annonce qu'elle*déposera ses actions dans le cadre de l'offre faite par Lowe's.

«Dans l'ensemble, la Caisse estime que la transaction mènera au maintien ou à la croissance de l'activité économique générée par les bannières de Rona au Québec.»

La Caisse appuie sa décision sur «la recommandation unanime du conseil d'administration de Rona en faveur de cette offre, la prime de 105*% par rapport à la valeur moyenne de l'action à la Bourse de*Toronto*dans les 30 derniers jours, les responsabilités de la Caisse envers ses déposants et les engagements pris par Lowe's quant à sa présence au Québec et au*Canada».

Link to comment
Share on other sites

  • Replies 38
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Posted Images

If they stay true to their word and don't change anything that is good. I am going with Lowe's aquiree Rona at a discount because the loonie is quite low. I wonder who else will be bought up this year... Bombardier?

Link to comment
Share on other sites

I'll prefer to keep Rona in Quebec Inc. But at least they are paying a fair price for it. Also ontario will lost actual Lowe's canadian head office to Boucherville this could compensate eventual job lost.

 

Also it could be an opportunity for Rona's suppliers to sale their stuff to the american market, a company like Stelpro which make electric heater, for exemple.

Link to comment
Share on other sites

Je me rappele des castors bricoleurs il en avait un sur la rue Lapierre a Lasalle ca appartenait au Molson acheter par Val Royal ensuite. Apres renommer Brico Centre. Apres renommer Reno-Depot.

Si je me fie au site web de reno-depot Rona les a acheter en 2003 ca fait 12 ans de cela.

Tres interessant l'historique.

Beaver_Lumber_Logo..JPG

 

 

http://www.renodepot.com/fr/histoire-reno-depot

 

Je ne sais pas si un groupe de Renovation Europeen , comme Leroy Merlin aurait pu etre interesser a acheter Rona. Ils sont dans plusieurs pays deja.

 

http://www.leroymerlin.com/fr/accueil

Edited by andre md
Link to comment
Share on other sites

Comme c'est parti, Bombardier a plus de chances de redevenir une compagnie privée, que le gouvernement l'achète.

 

Dans le Journal de Montréal 3 fév, Argent, dans la page où ils parlent de Desjardins, un spécialiste écrit que le Canada sera touché par d'importantes coupes dans le secteur de la finance dans les prochaines années.

Link to comment
Share on other sites

Dans le Journal de Montréal 3 fév, Argent, dans la page où ils parlent de Desjardins, un spécialiste écrit que le Canada sera touché par d'importantes coupes dans le secteur de la finance dans les prochaines années.

 

Ça c'est plus inquiétant. Pas tant directement qu'indirectement. Si Toronto perd de l'importance en finance et qu'ils voient leur rang parmi les grandes places financières du monde diminuer, ils seront tentés d'essayer de compenser leurs pertes en allant chercher des emplois et des institutions à Montréal, tant en faisant de la sollicitation qu'en poussant le gouvernement fédéral les aider à attirer des emplois de Montréal vers Toronto. Et si on refuse de jouer leur jeu, on se fera encore accuser de ne pas être un joueur d'équipe et de ne penser qu'à nous au détriment du greater good of Canada.

Link to comment
Share on other sites

Selon ce que j'ai lu dans Bloomberg la robotisation et informatisation va eliminer beaucoup de poste en finance.

 

 

Deja la BMO utilise des robots comme conseiller financier.Parait qu'ils sont plus efficace que les humains.

 

BMO to become first Canadian bank to launch robo-advisory service.

http://www.theglobeandmail.com/globe-investor/funds-and-etfs/etfs/bmo-to-launch-online-robo-advisory-service/article26645426/

 

http://www.bloomberg.com/news/articles/2015-11-06/a-money-managing-robot-is-about-to-join-bofa-s-thundering-herd

Edited by andre md
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share




×
×
  • Create New...