Jump to content

Tendances 2016 en immobilier


nickdude
 Share

Recommended Posts

Au début des années 80, le taux d'inoccupation a monté en flèche avec l'arrivée sur le marché de quelques tours dont les Bell-BNC, BNP Paribas et l'autre en aluminium sur McGill College.. Après des années de morosité entre 1976 et 1982, ça annonçait plutôt une nouvelle ferveur économique qui ne s'est pas résorbée après ce petit boom, loin de là, car entre 1985 et 1992 ce fut la folie de construction à bureaux. Sommes-nous vers 1984 à nouveau? Deloitte et Manuvie ont lancé le bal, on verra la suite...

Link to comment
Share on other sites

Deloitte et Manuvie ont réussi à faire déménager une compagnie chacune dans leur tour mais à part ça... Les étages 12 à 18 (+150k pc ou +30%) sont disponibles dans la tour Deloitte et les étages 20 à 27 (200K pc ou 42%) de Manuvie sont à louer... Sans compter les 300K dans la place Ville-Marie, les 118K dans le 1250 RL, les 200K au CCE, 140K tour Terminal, 140K tour Telus, 118K au 1000, and on and on... tous du catégorie A. Je pense qu'on est plutôt en 1979 :P

 

Mais qu'est-ce qui me prend à inverser les rôles avec Rocco!!??? :rotfl:

Link to comment
Share on other sites

Deloitte et Manuvie ont réussi à faire déménager une compagnie chacune dans leur tour mais à part ça..

 

Exactement! C'est ça le gros problème avec Montréal. Contrairement aux autres grandes VIlle de L'Am du Nord, nous vivons toujours avec les mêmes acteurs. Ce sont les mêmes compagnies qui ne font que déménager d'une tour à l'autre. Il n'y a pas beaucoup de nouveaux joueurs dans le marché. Il faut faire des efforts pour aller chercher des gros joueurs de l'extérieur du Québec...les encouragers à venir s'installer à Montréal. Quand nous aurons réussi à faire cela, nous verrons beaucoup plus de tours à bureau grimper dans le ciel!

Link to comment
Share on other sites

C'est sans compter que Deloitte a effectivement réduit son espace à bureau plutôt que de l'agrandir, (je ne sais pas pour Manuvie/Standard Life si ce sera le cas également)

 

Et il risque d'y avoir encore plus d'espace qui va se liberer, avec GE Capital qui se fait démanteler et qui avait une bonne présence à Montréal, la somme des nouveaux espaces occupés par les différentes entités sera-t-il moindre ou égal à celui présentement occupé!

Link to comment
Share on other sites

C'est sans compter que Deloitte a effectivement réduit son espace à bureau plutôt que de l'agrandir, (je ne sais pas pour Manuvie/Standard Life si ce sera le cas également)

 

Fort probable que Manuvie va réduire ses pieds carrés...c'est une tendance réelle que nous voyons dans l'industrie depuis quelques années. ON réduit le nombres d'employés, ou bien on réduit l'espace que chaque employé utilise en réduisant la grosseur des bureaux et des cubicules.

Link to comment
Share on other sites

Fort probable que Manuvie va réduire ses pieds carrés...c'est une tendance réelle que nous voyons dans l'industrie depuis quelques années. ON réduit le nombres d'employés, ou bien on réduit l'espace que chaque employé utilise en réduisant la grosseur des bureaux et des cubicules.

Bref, si j’ai bien compris, la perte de qualité de vie dans les tours à bureaux est une tendance lourde. :thumbsdown:

Link to comment
Share on other sites

Bref, si j’ai bien compris, la perte de qualité de vie dans les tours à bureaux est une tendance lourde. :thumbsdown:

 

Elle va avec le reste, on essaie de faire plus avec moins, sans se préoccuper du bien-être des employés et de leurs conditions de travail qui ne cessent de se détériorer. Pendant ce temps les salaires et les bénéfices des dirigeants explosent. Un monde à deux vitesses et qui va dans des directions opposées. On ose en plus appeler cela le progrès économique :confused:

Link to comment
Share on other sites

Bref, si j’ai bien compris, la perte de qualité de vie dans les tours à bureaux est une tendance lourde. :thumbsdown:

 

On passe d'édifice des années 60 désuet à un édifice flambant neuf à la fine pointe et tu parles de perte de qualité de vie? Vraiment? Et si l'employé perd 5 pied carré de bureau individuel pour avoit plus d'espace social genre aires de repos nouveau genre, espaces d'interraction entre employés, aires ouvertes, salles de gym sur place etc.. tu parles encore de perte de qualité de vie? J'imagine que t'aime ton bureau brun enfumé des années 70 pour parler comme ça...

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...