Jump to content

brossard Solar Uniquartier (Projet global)


mtlurb

Recommended Posts

Pinned posts
  • Administrator

Solar Uniquartier

map.jpg&key=c148a9bea4f3ff169618c979803afc373d7e66b29b93b9e3d5f767f23a42d826

Citation

Emplacement: Intersection autoroute 10 et 30
Hauteur en étages: 
Hauteur en mètres: 
Coût du projet: 1 milliard +
Promoteur: Devimco Immobilier
Architecte: 
Entrepreneur général: 
Début de construction: 
Fin de construction: 
Site internet: 
Lien webcam: 
Vidéo promotionnelle: 
Rumeurs: 
Autres informations: 2 400 unités résidentielles ; un vaste parc verdoyant de plus de 130 000 pieds carrés ; un million de pieds carrés d'espaces commerciaux et à bureaux ; deux hôtels-boutiques et un centre des congrès dernier cri ; un complexe de sport, santé et loisirs d'inspiration européenne ; une place publique dynamique ; une gare potentielle du Réseau électrique métropolitain (REM) qui mènerait jusqu'au centre-ville de Montréal en moins de dix minutes.
Autres images: 


Anciennes images: 
D-12014_Solar_Plan_48x48-1200x800.jpg.bca688944219ce9641c03072c82ebc84.jpg

 

Citation

Phases du projet:

 

 

 

 

  • Like 1
Link to comment
Share on other sites

  • 4 years later...
  • 1 month later...
  • 2 weeks later...
Il y a 11 heures, Rocco a dit :

Les restos sont tellement génériques. Du pur Devimco. Belle vie de "quartier".

Tout dans ce développement est artificiel, on ne peut alors se surprendre des commerces et services sans véritable personnalité, où tout a été planifié par le promoteur pour un semblant d'animation commerciale. On est donc loin ici du développement organique qui créé l'âme d'un quartier, en lui assurant une ambiance conviviale et un sentiment d'appartenance qui fait la fierté des résidents.

Ce sera un grand dortoir où les gens dans leur micro condo ou appart tourneront en rond les jours de congé, puisqu'ils seront en quelque sorte confinés à l'intérieur de cette froide bulle urbaine, elle même encerclée par un périmètre d'autoroutes. Or pour s'en extirper ils dépendront des horaires contraignants du REM (jours fériés) ou devront prendre la voiture pour s'évader d'un ennui garanti. 🤷‍♂️

  • Confused 2
Link to comment
Share on other sites

Il y a 12 heures, Rocco a dit :

Les restos sont tellement génériques. Du pur Devimco. Belle vie de "quartier".

 

il y a 35 minutes, acpnc a dit :

Tout dans ce développement est artificiel, on ne peut alors se surprendre des commerces et services sans véritable personnalité, où tout a été planifié par le promoteur pour un semblant d'animation commerciale. On est donc loin ici du développement organique qui créé l'âme d'un quartier, en lui assurant une ambiance conviviale et un sentiment d'appartenance qui fait la fierté des résidents.

Ce sera un grand dortoir où les gens dans leur micro condo ou appart tourneront en rond les jours de congé, puisqu'ils seront en quelque sorte confinés à l'intérieur de cette froide bulle urbaine, elle même encerclée par un périmètre d'autoroutes. Or pour s'en extirper ils dépendront des horaires contraignants du REM (jours fériés) ou devront prendre la voiture pour s'évader d'un ennui garanti. 🤷‍♂️

C'est exact.  Mais il pouvait difficilement en être autrement.  Le développement organique suppose une évolution graduelle sur un territoire rattaché à des composantes existantes qui ont elles-mêmes suivi le même chemin précédemment.   Ce n'est pas et ça ne peut pas être le cas de développements sur des sites isolés dont les seuls véritables moyens de communication avec des secteurs vivants et diversifiés impliquent le recours à des transports motorisés  -- que ce soit l'automobile ou le TEC.  

Le Solar Uniquartier à Brossard est peut-être un cas extrême, mais quand on scrute la réalité avec plus d'attention, on ne peut pas manquer d'observer que c'est aussi le cas, à quelques nuances près, de nombreux secteurs à vocation presque exclusivement résidentielle, à basse, moyenne ou haute densité, surtout en banlieue, mais aussi à dans des quartiers montréalais comme Rivière-des Prairies.  L'écueil est partiellement évité quand le nouveau développement est situé à proximité d'un ancien noyau villageois, lequel voit toutefois sa vocation transformée par la fréquentation intensifiée de ses établissements dignes d'intérêts.  Les résidents des nouveaux développements ont l'impression d'être  "à quelque part", mais ce n'est que partiellement vrai.  La création ex nihilo d'une véritable ville nouvelle disposant sur place de toutes les fonctions urbaines s'avère moins facile qu'on ne l'espérait-- je prends pour exemple Milton Keynes en Angleterre.  Les attributs de la ville centrale sont difficiles à imiter.      

  • Like 1
  • Thanks 1
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value