Recommended Posts

Pinned posts

Le TNM voit grand

 

Le Devoir

Édition du vendredi 04 avril 2008

 

Douze ans après la rénovation du Théâtre du Nouveau Monde, l'institution de la rue Sainte-Catherine rêve de réaliser la seconde phase de son expansion en 2010-11, dates respectives du 100e anniversaire du bâtiment et du 60e anniversaire du TNM.

 

«L'explosion du Quartier des spectacles était bonne occasion» de ranimer le projet, a expliqué la directrice, Lorraine Pintal. Un étage additionnel abriterait une deuxième salle de répétition, des locaux d'archives et d'entreposage ainsi que des bureaux administratifs. L'estimation précise des travaux reste à faire. La directrice a bon espoir que les gouvernements appuient son projet.

 

[ATTACH=CONFIG]6444[/ATTACH]

 

Agrandissement du TNM : un projet de 12,5 millions en attente

Edited by monctezuma

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oops, je me suis trompé de fil je crois, faudrait plutôt déplacer ca dans la section "propositions". Désolé!

Share this post


Link to post
Share on other sites
Oops, je me suis trompé de fil je crois, faudrait plutôt déplacer ca dans la section "propositions". Désolé!

 

Ouais, ou plus dans la section Quartier des spectacles. Je fais ça.

 

Merci pour l'info! Un projet de plus pour le Quartier, c'est toujours une bonne nouvelle.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Publié le 01 septembre 2009 à 15h02 | Mis à jour le 01 septembre 2009 à 15h07

 

Deux millions pour le Théâtre du Nouveau Monde

 

Alexandre Vigneault

La Presse

 

Le Théâtre du Nouveau Monde dispose de la moitié des fonds nécessaires pour aller de l'avant avec son projet de modernisation de ses équipements scénique et de ses espaces de création grâce à un appui financier de 1 983 106 $ de Patrimoine canadien. Ne manque plus que la réponse de Québec, à qui le TNM a également demandé 2 millions, pour boucle le budget.

 

Lorraine Pintal, directrice du TNM, reconnaît que son théâtre est «l'un des mieux dotés en ville», mais ajoute les technologies évoluent rapidement. L'institution ressent donc le besoin de se doter d'appareils d'éclairage et de projections qui correspondent au théâtre qu'il «fait», selon elle, citant en exemple les productions de Robert Lepage ou du tandem Michel Lemieux/Victor Pilon.Douze ans après les importants travaux qui lui ont donné sa forme actuelle, le TNM a aussi besoin de rénovations. Mme Pintal signale que «l'entretien est difficile à faire à même les subventions de fonctionnement» du théâtre. «On fait le strict minimum», dit-elle, en précisant qu'il lui apparaît important que l'essentiel des fonds reçus par le TNM aille dans ses créations.

 

Dans l'attente d'une réponse de Ministère de la Culture et des Communications (le dossier chemine normalement, dit en substance Mme. Pintal), le TNM nourrit déjà d'autre projets. Il est notamment question de l'agrandissement de son aire d'accueil, mais sa directrice en parle comme «la phase deux» de son projet de modernisation.

 

Le TNM est le quatrième théâtre à obtenir des fonds fédéraux pour des travaux d'infrastructures. Ces dernières semaine, Patrimoine canadien a officialisé son appui financier à des projets présentés par La Licorne, le Théâtre d'Aujourd'hui et Aux Écuries.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il y en a pour dire qu'on s'enfonce dans la morosité à Montréal. Il n'y a pas longtemps on prévoyait que Toronto allait nous damer le pion comme centre culturel canadien !! Voilà un bel exemple du dynamisme de notre ville. Le QDs prend forme et rapidement.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Wow ! Ça aurait été sur le site de la Maison du développement durable. Je vais créer un fil dans la section des projets annulés pour celui-ci plus tard.

Share this post


Link to post
Share on other sites

637735-projet-agrandissement-tnm-comprend-ajout.jpg

 

Agrandissement du TNM : un projet de 12,5 millions en attente

Depuis sa revitalisation de 1996-1997, le Théâtre du Nouveau Monde n'a cessé d'accroître ses activités. Il souhaite donc s'agrandir. Sa directrice Lorraine Pintal veut que ce projet de 12,5 millions se réalise avant le 375e anniversaire de Montréal, en 2017, mais Québec n'a pas d'argent. Du moins, pas pour l'instant.

 

L'agrandissement du TNM est dans les plans du théâtre depuis plusieurs années. «On veut rattraper le manque d'espaces qu'on n'a pu avoir en 1996-1997, dit Lorraine Pintal à La Presse. J'avais dit à Jacques Parizeau à l'époque que cette revitalisation ne répondrait pas à toutes les fonctions du TNM.»

 

Le théâtre a connu une forte croissance de sa fréquentation. Avec quelque 10 500 abonnés, il ne répond pas adéquatement à cette affluence. «On est occupé 300 jours sur 365», assure Mme Pintal.

 

Proche du Café du Nouveau Monde, très populaire, l'aire d'accueil ne serait pas assez grande pour servir correctement le public les soirs de représentation.

 

«C'est une vraie course à obstacles, souligne la directrice. Il faut aller à la billetterie, bifurquer vers le vestiaire, revenir vers la salle, ça crée des cohues.»

 

Ajout d'un étage

 

Le projet comprend l'ajout d'un étage pour installer une deuxième salle de répétition, de nouveaux espaces administratifs et de production pour tenir compte de la croissance du personnel, et des espaces d'entreposage et de présentation de la collection de costumes et de rideaux de scène.

 

Mme Pintal dit que le théâtre est dans une zone où de nouveaux bâtiments ont surgi avec une belle architecture moderne (l'Adresse symphonique, le 2-22, la Maison du développement durable) et que, «tout en rendant hommage au talent de Dan Hanganu», le TNM a besoin de «revoir sa signature architecturale».

 

Projet réduit

 

Le projet avait été transmis à l'ex-ministre de la Culture Christine St-Pierre il y a cinq ans. Elle l'avait trouvé trop onéreux. Le TNM l'a donc ramené de 18 millions à 12,5 millions, soit à peu près le coût de la revitalisation de 1996-1997.

 

«Le projet a été approuvé par le Conseil des arts et des lettres du Québec, rappelle Mme Pintal, mais le nouveau ministre de la Culture, Maka Kotto, nous a prévenu qu'il n'y a pas d'argent pour l'instant pour le réaliser.»

 

Le TNM estime qu'il serait capable d'aller chercher deux millions sur les 12,5 millions du projet. Québec aurait donc à verser 7 millions et Ottawa, 3,5 millions. Mais si Québec et Ottawa ne sont pas capables d'avancer de telles sommes, Lorraine Pintal est-elle prête à aller chercher un commanditaire privé?

 

«Je ne ferme aucune porte si ça nous permet de procéder plus rapidement à la rénovation, répond-elle. Je pense que le conseil d'administration serait très ouvert à cette possibilité.»

 

Lorraine Pintal verrait d'un bon oeil la création d'un Espace culturel portant le nom d'une grosse entreprise.

 

«On n'a pas été considéré, lors du dernier budget, comme une priorité, ce que je peux comprendre», dit Lorraine Pintal.

 

«Le milieu théâtral a quand même profité d'un maintien d'actifs. J'espère que 2013 sera plus faste et suscitera davantage de projets de développement, dont le nôtre!»

 

http://www.lapresse.ca/arts/spectacles-et-theatre/theatre/201301/23/01-4614176-agrandissement-du-tnm-un-projet-de-125-millions-en-attente.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B9_arts_244_accueil_POS1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By ScarletCoral
      Secteur Bridge-Wellington

      D’une superficie de 2,3 km2, situé à cheval sur les arrondissements du Sud-Ouest et de Ville-Marie, il comprend les abords des ponts Champlain et Victoria, le parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles, les rives du fleuve, les bassins Peel et Wellington, la Cité du Havre, la Pointe-du-Moulin ainsi que le quai Bickerdike.
      Le secteur Bridge-Bonaventure est actuellement fortement minéralisé, morcelé par les infrastructures de transport, peu convivial pour les transports actifs, mais aux paysages et patrimoines uniques. Il est occupé par des activités économiques diversifiées, mais est très peu habité, même s'il jouxte le quartier résidentiel de Pointe-Saint-Charles.
      De mai à octobre, plusieurs activités de consultation en personne et en ligne seront organisées afin de permettre à tous de s’informer, de discuter de la vocation du secteur, de mieux le découvrir, de s’inspirer d’exemples d’ici et d’ailleurs et de donner son opinion.
      Les résultats de la consultation permettront à l’équipe de la Ville de Montréal de préparer un document de planification comprenant des hypothèses de mise en valeur.
      Site Web : http://ocpm.qc.ca/bridge-bonaventure
      Diffusion en direct des séances : http://ocpm.qc.ca/en-direct
      Modélisation 3D du secteur : https://ocpm.maps.arcgis.com/apps/webappviewer3d/index.html?id=4ea1dddba94849acb657dcb26175c8fb
       
       
       
    • By IluvMTL
      https://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/ConsultationCitoyen.aspx
      Registre des lobbyistes
      Brookline   Mandat : Période couverte par le mandat : du2018-08-01au2018-12-31   Contrepartie reçue ou à recevoir : de 50 000 $ à 100 000 $   Objet des activités : Proposition législative ou réglementaire, résolution, orientation, programme ou plan d'action   Renseignements utiles : Le mandat consiste à représenter le client auprès de l’arrondissement Ville-Marie pour obtenir les approbations nécessaires à la réalisation d’un projet mixte (commerce de détail et résidentiel) sur les lots 1 066 111, 1 066 112, 1 066 113, 1 066 149, 1 066153, 1 066 154 et 1 066155 situé à l’angle de la rue Pierce et de la rue Saint-Catherine Ouest. Les activités auprès de l’arrondissement englobent principalement une demande d’étude préliminaire auprès de la division d’urbanisme, patrimoine et services aux entreprises et une demande de projet particulier de construction, de modification ou d'occupation d'un immeuble, en vertu du règlement CA-24-011 pour faire approuver une densité et une hauteur de bâtiment plus élevée des normes prévues au règlement d’urbanisme #01-282 qui sera précisé dans le cadre du travail de conception en cours. Par exemple une densité autorisée de 3.0 au règlement d’urbanisme #01-282 pour atteindre 6.0 tel que permis au plan d'urbanisme et une hauteur maximale de 14 m à 35 m tel que permis au plan d'urbanisme.
    • By IluvMTL
      Nom: 21e Arrondissement
      Hauteur en étages: 9, 14
      Hauteur en mètres:
      Coût du projet:
      Promoteur: Prével
      Architecte: Groube IBI CHBA
      Entrepreneur général:
      Emplacement:
      Début de construction: 2013
      Fin de construction:
      Site internet: http://le21e.prevel.ca/fr/
      Lien webcam:
      Autres informations:
      Rumeurs:
      Aperçu artistique du projet: 

      Maquette:
      Vidéo promotionnelle:
      Autres images:
       
    • By IluvMTL
      On perce le sol dans le stationnement à l'ouest