Recommended Posts

http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/859468/une-nouvelle-promenade-urbaine-proposee-pour-atwater/

 

18/10/2015 Mise à jour : 18 octobre 2015 | 23:05

 

Une nouvelle promenade urbaine proposée pour Atwater

Par Jeff Yates Métro

 

Le projet prévoit la création d’une promenade urbaine partant de la station de métro Lionel-Groulx et donnant sur le marché Atwater.

Collaboration spéciale

 

Une promenade urbaine donnant sur une grande esplanade, voilà une des idées mises de l’avant par la proposition de réaménagement du pôle Atwater retenue hier dans le cadre de l’incubateur urbain de l’arrondissement du Sud-Ouest.

 

La proposition gagnante prévoit le retrait du terre-plein central ainsi que de deux voies de circulation sur l’avenue Atwater pour créer une promenade urbaine, partant de la station de métro Lionel-Groulx et donnant sur le marché Atwater.

 

Selon Bryan Marchand, un des trois architectes de l’équipe qui a conçu la proposition gagnante, le flux de la circulation ne sera pas affecté, puisque l’avenue Atwater dispose présentement de trois voies de circulation de part et d’autre du terre-plein, mais le tunnel, lui, ne comporte que deux voies de circulation dans chaque direction.

La promenade aboutirait sur une grande esplanade aménagée autour du marché Atwater, entre la rue Notre-Dame et le canal de Lachine, marquée avec un pavage distinctif. «L’idée rappelle la grande place des villes européennes du Moyen-Âge et de la Renaissance», soutient M. Marchand.

 

Une patinoire sur le canal de Lachine est aussi proposée, accompagnée d’un chalet qui permettrait d’enfiler ses patins. «L’idée est lancée depuis longtemps, mais ça ne se fait pas. Pourtant, ça serait tellement simple à faire, juge M. Marchand. On a toutes les infrastructures nécessaires. Ce qui manque, c’est le chalet.»

 

La sélection s’est faite au terme de trois jours de peaufinage des propositions des cinq équipes, rehaussée par la participation d’une centaine de citoyens venus donner leur avis à la caserne 23 dans Saint-Henri, et de quelque 500 personnes en ligne. Un jury a alors choisi la proposition retenue.

 

Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, était visiblement satisfait de la démarche, entreprise de concert avec l’organisme MTL ville en mouvement. «Ce n’est pas facile de faire changer la recette, la façon de faire des travaux publics, a-t-il lancé en marge de l’annonce. On a voulu challenger nos équipes, et c’est pour ça que ça bouge.»

 

Pour mener à bien le projet de réaménagement, le maire reconnaît que l’arrondissement devra coopérer avec la ville-centre, qui gère les artères principales comme l’avenue Atwater, et avec Parcs Canada, propriétaire du canal, mais il reste optimiste. «Je ne prévois pas de difficultés majeures, on travaille déjà avec eux», estime-t-il.

 

Processus

La proposition d’aménagement sera finalisée, et une version définitive sera présentée au printemps prochain, dans le cadre d’une «diffusion immersive» à la Société des arts technologiques.

• La proposition sera ensuite intégrée dans un plan d’urbanisme soumis à la ville-centre.

• Le maire de l’arrondissement du Sud-Ouest, Benoit Dorais, promet que certains aspects de la proposition pourront être mis en place à «court et moyen terme».

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ok, accouche, sa va faire les rue pietonne, sa va arrive jusqu'a où cette affaire la? Henri-Bourassa? On est a montreal, c'est notre mentallité et tu t'adapte, si tu es pas content, demenage ailleurs.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, accouche, sa va faire les rue pietonne, sa va arrive jusqu'a où cette affaire la? Henri-Bourassa? On est a montreal, c'est notre mentallité et tu t'adapte, si tu es pas content, demenage ailleurs.

 

Pas évident de te suivre...:confused::confused:

Edited by acpnc

Share this post


Link to post
Share on other sites
Ok, accouche, sa va faire les rue pietonne, sa va arrive jusqu'a où cette affaire la? Henri-Bourassa? On est a montreal, c'est notre mentallité et tu t'adapte, si tu es pas content, demenage ailleurs.

Tes interventions sont essentiellement émotives et nostalgiques, mais sans explication ou argument.

 

Et la nostalgie... Sans vouloir te vexer, j'ai de la misère à croire, en lisant la forme de tes interventions, que tu as un vaste vécu...

 

Explique toi plutôt que d'avoir l'air simplement apeuré du changement! ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montréal est une ville cosmopolite ou les activités commercials, l'autonomie des l'automobilistes sont autant importants. C'est ca marché une metropole.Et c'est pour ca que la ville vit encore depuis 373 ans. C'est une mentalité, selon moi, a adopter pour le bien de tous. Modifier une rue commercial horrifique dans des poles cest toute a fait justes.Il aura de belle resultat par la suite. Mais, mais là...Atwater. Le gars qui a proposé cela, ne doit pas se sentir vraiment chez lui ici.:confused:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Montréal est une ville cosmopolite ou les activités commercials, l'autonomie des l'automobilistes sont autant importants. C'est ca marché une metropole.Et c'est pour ca que la ville vit encore depuis 373 ans. C'est une mentalité, selon moi, a adopter pour le bien de tous. Modifier une rue commercial horrifique dans des poles cest toute a fait justes.Il aura de belle resultat par la suite. Mais, mais là...Atwater. Le gars qui a proposé cela, ne doit pas se sentir vraiment chez lui ici.:confused:

 

??? Je ne comprends pas très bien non plus, je suis aussi confus que ton emoticon. Si ta première langue est l'anglais, ne te gêne pas d'écire dans cette langue car la plupart des contributeurs à ce forum sont bilingues.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Traduction: Atwater est une voie de transite majeur pour les automobilistes (bibi inclus). Là, on la réduit de façon significative. Le gars qui a proposé çà doit surement venir de Val d'Or.

Edited by Nameless_1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Traduction: Atwater est une voie de transite majeur pour les automobilistes (bibi inclus). Là, on la réduit de façon significative. Le gars qui a proposé çà doit surement venir de Val d'Or.

Sûrement pas, les gens des régions sont très attaché à l'auto et à l'asphalte

 

J'imagine que ça viens plutôt de quelqu'un venant du coin

Share this post


Link to post
Share on other sites
Sûrement pas, les gens des régions sont très attaché à l'auto et à l'asphalte

 

J'imagine que ça viens plutôt de quelqu'un venant du coin

 

Ouais ok peut-être... alors ça vient de quelqu'un du Danemark? Ces méchants scandinaves sont bien capables de conspirer pour rendre notre métropole plus jolie, verdoyante et fonctionnelle.

En passant, merci pour la traduction Nameless_1!

Share this post


Link to post
Share on other sites

On ne peut pas blâmer les gens du coin de vouloir humaniser davantage la ville, en la rendant plus conviviale pour ses résidents. En tant que voie de transit on conserve deux voies automobiles de chaque côté, comme dans le tunnel Atwater, et on ajoute une voie polyvalente aménagée avec verdure et mobilier. Le tout afin de bien relier tous les pôles du secteur incluant le métro et le canal Lachine et ainsi favoriser au maximum et de manière agréable, le déplacement à pied pour tous les montréalais du quartier.

 

Ce sera meilleur pour la qualité de l'air et pour l'apparence générale du secteur. On encouragera en plus l'activité physique par la marche, quand on sait que c'est bon pour la santé des gens, comme pour le budget provincial de santé publique. La ville doit évoluer avec son temps. Ces interventions sont donc bienvenues, tout en représentent à mon avis un pas dans la bonne direction, en accord avec l'esprit du développement durable.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By ScarletCoral
      Secteur Bridge-Bonaventure

      D’une superficie de 2,3 km2, situé à cheval sur les arrondissements du Sud-Ouest et de Ville-Marie, il comprend les abords des ponts Champlain et Victoria, le parc d’entreprises de la Pointe-Saint-Charles, les rives du fleuve, les bassins Peel et Wellington, la Cité du Havre, la Pointe-du-Moulin ainsi que le quai Bickerdike.
      Le secteur Bridge-Bonaventure est actuellement fortement minéralisé, morcelé par les infrastructures de transport, peu convivial pour les transports actifs, mais aux paysages et patrimoines uniques. Il est occupé par des activités économiques diversifiées, mais est très peu habité, même s'il jouxte le quartier résidentiel de Pointe-Saint-Charles.
      De mai à octobre, plusieurs activités de consultation en personne et en ligne seront organisées afin de permettre à tous de s’informer, de discuter de la vocation du secteur, de mieux le découvrir, de s’inspirer d’exemples d’ici et d’ailleurs et de donner son opinion.
      Les résultats de la consultation permettront à l’équipe de la Ville de Montréal de préparer un document de planification comprenant des hypothèses de mise en valeur.
      Site Web : http://ocpm.qc.ca/bridge-bonaventure
      Diffusion en direct des séances : http://ocpm.qc.ca/en-direct
      Modélisation 3D du secteur : https://ocpm.maps.arcgis.com/apps/webappviewer3d/index.html?id=4ea1dddba94849acb657dcb26175c8fb
       
       
       
    • By Fortier
      Discussion sur la Ligne Rose, proposée par Projet Montréal

      Discussion sur la proposition de Projet Montréal en terme d'expansion du transport en commun à Montréal.
      Entente de principe datant du 2019-06-26 pour le financement de la section ouest de la Ligne Rose, de Lachine vers le centre-ville. Les détails de cette extension ne sont pas connus.
    • By ScarletCoral
      Beaucoup d'interventions durant la période de questions des citoyens du conseil d'arrondissement du Sud-Ouest concernant ce projet. En fait, le promoteur n'a fait qu'une demande de permis de démolition du bâtiment existant. Il n'a pas encore déposé les plans de son projet à l'arrondissement.
      http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1962104/des-organismes-defendent-le-4700-rue-saint-ambroise/
      03/12/2018 Mise à jour    : 3 décembre 2018 | 15:52 
      Des organismes défendent le 4700 rue Saint-Ambroise
      Par Justine Gravel

      Après une première séance spéciale, le 26 juin, le comité d'études avait refusé l'octroi du permis de démolition. Or, le 24 octobre, lors d'une seconde séance portant sur le même sujet à la suite du dépôt du projet immobilier, ils étaient toujours en réflexion.
      Photo : Justine Gravel (Journal Métro)
      Devant l’hésitation des élus quant à la démolition d’espaces à bureaux sur la rue Saint-Ambroise pour y construire un immeuble résidentiel, les organismes membres de la table de concertation Solidarité Saint-Henri (SSH) font circuler une lettre d’opposition à l’octroi d’un permis. Ceux-ci préféreraient que la bâtisse reste intacte et que des logements sociaux destinés aux femmes en détresse et aux mères monoparentales soient construits sur le stationnement adjacent.
      Après deux séances du comité d’études des demandes de permis de démolition, en juin et en octobre, l’arrondissement du Sud-Ouest a du mal à trancher sur l’avenir du 4700, rue Saint-Ambroise, un terrain d’une superficie de 15 330 m2.
      Les promoteurs immobiliers Groupe Quorum et les Développements du Canal souhaitent remplacer l’immeuble existant par plus de 400 unités de logement, dont 300 condos, un projet qui suscite de vives réactions chez les groupes communautaires.
      Malgré la promesse d’y inclure une centaine de logements sociaux, un centre de la petite enfance (CPE), une épicerie zéro déchet, un toit vert et un incubateur d’entreprises, ceux-ci croient qu’un tel projet ne répondrait pas aux besoins locaux.
      «L’arrivée d’autant de nouvelles résidences privées et non abordables contribuera directement à l’accroissement des inégalités sociales dans Saint-Henri et forcera la cohabitation de plus en plus difficile entre nouveaux arrivants et ménages à faible revenu», indique la coordonnatrice de SSH, Shannon Franssen.
      Pour Maxime Laporte, vice-président au développement chez Groupe Quorum, le projet répond aux besoins du quartier et a d’ailleurs l’appui d’organismes communautaires tels que Mission Bon Accueil et Logifem.
      «En dix ans, il y a eu seulement 12 nouveaux logements sociaux dans ce secteur de Saint-Henri. Donc, 100 logements, c’est une énorme croissance, dit-il. Quand l’intégration est bien pensée, la mixité se fait naturellement.»
      Les promoteurs sont d’ailleurs familiers avec le Sud-Ouest, puisqu’ils se trouvent derrière de nombreux projets, dont Le William dans Griffintown, Henri Condominiums et les Condos Monk.
      Contradiction
      La lettre ouverte en opposition à la démolition du bâtiment, qui a recueilli plus de 500 signatures jusqu’à présent, met également de l’avant la contradiction entre ce projet et les intentions des élus de Projet Montréal.
      «Si les élus permettaient la démolition du bâtiment, ils iraient à l’encontre de leurs propres orientations pour ce secteur, adoptées en avril passé», souligne Mme Franssen. Dans le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Turcot, l’arrondissement entend préserver la vocation économique de l’immeuble de la rue Saint-Ambroise.
      L’arrondissement a refusé de se prononcer pour le moment quant aux raisons qui justifient son hésitation à approuver ou décliner la demande de permis. Les détails seront divulgués à l’occasion de la prochaine séance du comité d’études, prévue avant le congé des Fêtes.
      «Il ne s’agit pas d’un dossier facile, soutient Marie Otis, la directrice de cabinet du maire Benoit Dorais. La nouvelle réglementation prévoyant un usage à caractère économique tel qu’annoncé dans le PDUES n’a pas eu le temps d’être adoptée par le conseil avant le dépôt du projet par le propriétaire. Le projet est donc conforme à la réglementation actuelle qui prévoit des usages mixtes.»
      Les locataires de la bâtisse, le Réseau-Bureautique et les Studios Saint-Ambroise, ont préféré garder le silence face à cette situation en raison des négociations en cours avec les nouveaux propriétaires du bâtiment. Il est envisagé qu’ils soient relocalisés dans le secteur Cabot, un quartier industriel du Sud-Ouest.
    • By UrbMtl
      2512, Saint-Patrick 

    • By UrbMtl
      Premier aperçu du projet de Musto pour les lots A1 et B-A1.
      Difficile à comprendre, donc je vous ai fait un plan d'ensemble avec les vues :

      Vue I :

      Vue 2 :

      Vue 3 :