Jump to content

Recommended Posts

Ce serait intéressant d'avoir les chiffres actuels des yields pour ces marchés. À ma connaissance, les yields sont à la baisse sur la majorité des routes des compagnies aériennes américaines et canadiennes. Les plus fortes baisses sont au Canada. AC a respectivement enregistré, pour les deux premiers trimestres de 2015, des baisses de 8% et 9% sur ses routes avec le Pacifique et l'Amérique du Sud/Caraïbes. Aussi, j'ai lu que les compagnies aériennes avaient de la difficulté à récupérer leurs clientèles d'affaires, suite à la crise économique de 2009. Cathay Pacifique et British Airways envisageaient de réduire le nombre de sièges de leur classe Affaires.

 

À la longue c'est lassant de se faire dresser un portrait sombre de Montréal. Tout est toujours plus beau hors de Montréal. Il me semble que si on avait les chiffres des yields on pourrait se faire une idée plus juste de la situation. L'avis est lancé à ceux qui saurait où retrouver l'information sur le web. Merci.

Link to comment
Share on other sites

Ce serait intéressant d'avoir les chiffres actuels des yields pour ces marchés. À ma connaissance, les yields sont à la baisse sur la majorité des routes des compagnies aériennes américaines et canadiennes. Les plus fortes baisses sont au Canada. AC a respectivement enregistré, pour les deux premiers trimestres de 2015, des baisses de 8% et 9% sur ses routes avec le Pacifique et l'Amérique du Sud/Caraïbes. Aussi, j'ai lu que les compagnies aériennes avaient de la difficulté à récupérer leurs clientèles d'affaires, suite à la crise économique de 2009. Cathay Pacifique et British Airways envisageaient de réduire le nombre de sièges de leur classe Affaires.

 

Pour ne prendre que la compagnie pour laquelle je travaille comme exemple, nos voyages d'affaire ont diminués de 95% depuis 15 ans. Nous sommes devenus de grands utilisateurs d'appels conférence, d'utilisation de Live meeting (partage d'écran à distance) et de vidéo conférences. Un peu plus de rencontres en face à face ne feraient pas de tort, mais je dois admettre que ça fonctionne quand même très bien. Pas très bon pour l'industrie du transport aérien par contre...

Link to comment
Share on other sites

Dans la période morte on a plus d'escale aussi simple que ca. C'est ce que je fait pour aller a Athens en novembre. Pas de vol direct.

 

Jamais un transporteur va divulger les chiffres sur les yields. A Montreal, Air France/British/Lufthansa envoye a Montreal les avions avec la plus haute densite avec des cabines premium mince relatif au produit de Toronto, Boston, New York.

 

Juste pour donner des exemples, le 777-300 sur JFK-CDG est celui de 4 classes (First/Business/Pre Eco/Eco). Montreal le 777-300 de 468 places avec 14 business, 28 premium et la balance en eco. British Airways a seulement un type d'avion sans first class le 787-8 (les 777-200 sans F sont a Gatwick maintenat) et elle envoie les 787-8 a des destination plutout faible (Montreal, Seoul, Philadelphia, Chengdu, Seoul)... Boston/Toronto/Chicago/New York en 777-300/747-400.

 

Le probleme de Montreal ce n'est jamais le volume..la majorite des transporteur a reseau on besoin du marche premium pour assurer la rentabilite dans la periode morte.. et Montreal est le plus faible dans l'est du continent a ce regard.

Link to comment
Share on other sites

Suite à une lecture sur le web, j'apprends que les "yields" ne sont pas utiles pour comparer des marchés et / ou des compagnies aériennes car ils varient de façon importante selon la distance parcourue et, ils ne tiennent pas compte du "load factor". Ils seraient utiles afin de mesurer les modifications à apporter aux tarifs au fil du temps (ref. Global Airline Industry Program).

Link to comment
Share on other sites

Suite à une lecture sur le web, j'apprends que les "yields" ne sont pas utiles pour comparer des marchés et / ou des compagnies aériennes car ils varient de façon importante selon la distance parcourue et, ils ne tiennent pas compte du "load factor". Ils seraient utiles afin de mesurer les modifications à apporter aux tarifs au fil du temps (ref. Global Airline Industry Program).

Merci pour ces précisions!

Link to comment
Share on other sites

Je te recommande de contacter rapidement ma source d'information pour qu'il corrige leur site web car il offre un programme d'enseignement sur l'industrie aérienne. Ce serait un grand service à leur rendre et aux étudiants inscrits au programme.

 

MIT Massachusetts Institute of Technology

77 Massachusetts avenue, Cambridge MA 02139

Tel. 617-253-1000

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value