Timothy

Bomb threat - BA flight diverts to Montreal-Trudeau

Recommended Posts

Nous avons la preuve, une fois de plus, qu'Aéroports de Montréal, le SPVM et l'ensemble des intervenants se coordonnent de façon optimale et rapide lors d'atterrissages d'urgence. Nous avons la capacité, à Montréal-Trudeau, de gérer ces événements majeurs avec une grande efficacité, comme en font foi les cinq derniers atterrissages d'urgence vécus à l'aéroport dans les 36 derniers mois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By bxlmontreal
      Air Algérie has been ordered to pay back €11.22 million to Canadian SMI International
       
      Air Algérie, the Algerian national airline has been ordered to pay back 1.5 billion Algerian Dinars (11.22 million Euros) 1 to the Canadian group SMI International, the International Court of Arbitration of Canada (ICC) has decided. The airline now has until Thursday to comply with the judgement and pay the requested amount, if not the airline may face its Airbus A330 aircraft being seized in Canada.
      It’s not the first time that an Air Algérie aircraft was seized: in 2014 a Belgian court seized an aircraft at Brussels Airport, sparking a diplomatic row between Algeria, Belgium and The Netherlands. Finally Air Algérie paid a sum of € 2 million dollars to a Dutch company.
      The dispute concerns the construction of the new Air Algérie headquarters located in Dar El Beida, just next to the old headquarters of Mobilis and worth an investment of €100 million. Back in 2013 Air Algérie canceled the contract with SMI for “non-performance, not completing the project on time and failure of the contractor”. In fact the Lebanese design office Khatib and Alami did not deliver the final version of the correct construction plans until March 2012, only one year from the expiration of the deadlines.
      While SMI requested an extension of the deadline and asked Air Algérie to pay €17.8 million for unpaid work and materials, the latter unilaterally decided to end the contract.
      Air Algérie, already weakened by the economic situation of the country, may now face its new Airbus A330 being seized in Canada.
      1 XE Currency converter: 1,500,000,000 DZD =11,223,741.80 EUR
       
      http://www.aviation24.be/airlines/air-algerie/has-been-ordered-to-pay-back-e11-22-million-to-canadian-smi-international/
    • By GDS
      Some were questioning this one when it appeared on the Carte de projets that I posted earlier
       
      http://www.mtlurb.com/forums/showthread.php/19130-Carte-des-projets
       
      So here it is. I think brings to an end this little rendering blitz I have been on. Hope you all have enjoyed and it will inspire others to share.
       


    • By Malek
      Quelqu'un peut m'expliquer à quoi ça sera la voie réservée de la 15 nord entre la 40 et la 440?? Aucune ligne d'autobus ne roule là, à peine quelques taxis et des covoitureurs, mais surtout pleins de gens tout seuls sur la voie mûres à recevoir une contravention!!
       
      Deux autres exemples, évidents depuis l'ouverture du métro à Laval:
       
      1) Pont Lachapelle, en 15 minutes, je n'ai vu qu'un autobus et ce en temps de pointe du matin. Complètement ridicule.
       
      2) Pont Viau, la voie est pratiquement désertée depuis que les autobus arrêtent à Laval.
       
      Soit on ajoute du service d'autobus pour que ces voies soit vraiment utilisées, où bien qu'on les abolissent... c'est vraiment du gaspillage d'infrastructure et de la frustration qu'on créé en masse.
    • By ScarletCoral
      Nouvelle adresse dans le Quartier des spectacles :
       
      Café Parvis : un petit nouveau, rue Mayor
       
      Publié le 4 février 2014 par Quartier des spectacles
       
       
      Les huit partenaires derrière le Furco frappent encore. Situé dans le grand local adjacent au populaire bar, le Café Parvis, ouvert depuis quelques jours à peine, est un café et une pizzeria. L’endroit séduit déjà les Montréalais le jour et on prévoit une ouverture en soirée d’ici le printemps.
       
       
      Rencontre avec Éric Bélanger, chef superviseur et associé au Café Parvis, au Furco et à la Buvette Chez Simone.
       

      Comment est né le Café Parvis?
       
       
      Quand nous avons ouvert le Furco, en octobre 2012, nous avions prévu qu’il serait en opération midi et soir. Nous avons d’abord ouvert le soir, pour le rodage, puis, après une semaine, le bar était déjà plein tous les soirs. C’est devenu très rapidement un endroit où c’était continuellement la fête. Nous n’avons donc jamais ouvert le midi. Puis, on nous a proposé le local adjacent. Au départ, nous étions plus ou moins intéressés parce que nous étions satisfaits du Furco. Mais l’idée d’ouvrir un café me trottait dans la tête depuis un moment. Puisque le local était parfait et que ça fonctionnait bien avec les associés du Furco, nous avons décidé d’aller de l’avant.
       
       
      Le Parvis, lui, sera ouvert seulement le midi?
       
       
      Notre objectif est de l’ouvrir matin, midi et soir! Le Parvis ouvre dès sept heures le matin. Nous servons un café haut de gamme – notre barista est même allée suivre une formation en Oregon! – ainsi que des viennoiseries qui sont cuisinées sur place. Nous nous préparons pour l’ouverture de soir, qui se fera d’ici le printemps, quand tout sera à mon goût. Pour le moment, donc, nous sommes ouverts du lundi au vendredi, de 7 h à 15 h, et, bientôt, nous ouvrirons les soirs et les week-ends.
       

       
      Qu’est-ce qu’on retrouve au menu?
       
       
      Il y a six sortes de pizzas, autant de salades et une soupe. On peut manger sur place ou commander pour emporter. Le concept ressemble à celui de la Buvette chez Simone [où Éric Bélanger est aussi associé], c’est-à-dire que, sur le menu, vous encerclez ce que vous voulez et nous l’apportons sur des plateaux pour permettre le partage entre les convives. C’est parfait pour le midi. Cela nous permet de faire un service rapide en moins de 45 minutes. Nous proposons des pizzas romaines, qui ont une pâte plus épaisse et plus croustillante que la pizza napolitaine. Les recettes se veulent inventives. Il y a, par exemple, une pizza avec du boudin maison et des oignons caramélisés. Une autre est garnie de saumon fumé maison, de salade fraîche et d’huile citronnée.
       
       
      Vous avez un permis d’alcool?
       
       
      Oui. C’est un permis pour restaurant, donc il faut manger pour consommer de l’alcool. Nous proposons six bières en fut d’une microbrasserie québécoise. La carte des vins est restreinte, mais bien choisie : il y a douze bouteilles et au verre, nous proposons deux vins d’importation privée qui ont été créés spécialement pour nous. Le vrai bar, il est à côté; c’est le Furco. Ici, nous voulions créer une pizzeria conviviale où les prix sont abordables.
       

       
      Quelle est l’ambiance du Parvis?
       
       
      Nous avons voulu créer une ambiance un peu seventies. Nous souhaitions déménager l’esprit du Mile-End au centre-ville, parce qu’il n’y a pas vraiment d’établissement de ce genre ici. C’est le designer Zébulon Perron, aussi partenaire dans l’aventure, et moi-même qui avons pensé le décor qui comprend des références rétro et beaucoup de plantes.
       
       
      Quels autres projets avez-vous en tête pour le Parvis?
       
       
      Nous souhaitons avoir des places de terrasse sur la rue dès le printemps. La demande de permis a été faite. La terrasse serait ouverte du matin jusqu’à environ 21 h ou 22 h. Nous pourrions la garder ouverte jusqu’à 23 h, mais nous voulons nous assurer d’une bonne cohabitation avec le voisinage. Aussi, j’aimerais ajouter une serre sur le toit. Nous pourrions y faire pousser nos propres piments. Nous allons probablement commencer les travaux en mai.
       
       
       

       
      Quelle image vous vient en tête quand vous pensez au Quartier des spectacles?
       
       
      L’Église Unie Saint-James. J’aime beaucoup l’architecture et je venais souvent me promener dans le quartier pendant les travaux de revitalisation de l’église. C’est comme ça d’ailleurs que j’ai trouvé le local de la rue Mayor, derrière l’église, et que nous nous sommes installés ici.
       
       
      Café Parvis
      433, rue Mayor
    • By Moi
      Annonce ce matin du programme de rue piétonnes. 5 nouvelles rues sont projetées pour cette été : http://www.lapresse.ca/actualites/montreal/201501/18/01-4836240-montreal-devoile-son-programme-de-rues-pietonnes.php