Jump to content

Recommended Posts

1-50 Regulation in Effect for all Aircrafts as of August 1, 2015

 

 

Transport Canada has announced that the 1:50 ratio will be the new regulation in effect for both wide and narrow-bodied aircraft effective August 1, 2015. Airlines will be able to “flip flop” between the former 1:40 ratio and the new 1:50 ratio according to their operational requirements. Exit doors may also be left uncovered on wide-bodied aircraft, a major change from previous proposed regulations.

 

Your Union views this development as a completely unacceptable and unnecessary risk to the safety of both crewmembers and the public. In changing the regulation without the usual consultation process, Transport Canada and the Harper government continue to act on behalf of the airline industry and in a manner that is without sufficient parliamentary and public scrutiny.

 

Decades of privatization, deregulation and hyper-competition have led to a relentless drive to cut labour costs. Transport Canada makes no secret of this, and has calculated that the regulation will allow operators to achieve cost savings of $288,469,940 during the next ten years by reducing the number of Flight Attendants and associated costs including salaries, hotel stays and per diems. To read the new regulation, please see: http://gazette.gc.ca/rp-pr/p2/2015/2015-06-17/html/sor-dors127-eng.php.

 

For the federal government and its transportation officials to so baldly place profit over safety is a national disgrace. It appears this government has learned nothing from the rail tragedy in Lac Megantic, which has also been linked to deregulation and the loosening of safety rules

 

Your Union is reviewing all available options to continue our legal fight against the 1:50. We will update you on our intended response as soon as possible. We also look forward to the upcoming federal election, which we are confident will oust Harper and elect a government that supports worker rights and public safety. But to achieve that goal, our members must do their part. The Airline Division Political Action Committee will be working hard between now and the election to turn out Flight Attendants to vote.

 

We will bring the full weight of our safety expertise forward to the new government and the public. Our research on this issue has been extensive, and is grounded in the real life understanding of the safety risks associated with reduced cabin crew. In fact, we believe our members’ real life experience is the best possible evidence that 1:50 jeopardizes safety, disrupts service, and reduces the job satisfaction and morale of Flight Attendants.

 

During the past several months we have been compiling our members’ stories about the effect of 1:50. In the coming weeks, we will publish a series of bulletins that capture the voices of members describing how 1:50 has affected them on and off the job. Each bulletin will describe a different aspect of how 1:50 has affected them, including at work where members report increased fatigue, anxiety about decreased safety and service; and at home, where members report reduced income, greater stress and depression, and harm to personal relationships and overall wellbeing.

 

These stories are gleaned from the responses of well over 100

Flight Attendants who responded to questionnaires made available by the Component and CUPE Local 4092. We encourage members to continue to share their stories in the months to come.

 

Please follow the next bulletins. Your Union remains committed to fighting the 1:50 ratio on the legal, regulatory, and political levels.

 

http://accomponent.ca/

Link to comment
Share on other sites

Non seulement couper dans le nombre de membres d'équipages à bord des avions commerciaux est un geste irresponsable, il est en plus contraire à la menace terroriste qui plane sur la sécurité aérienne. Nonobstant ce dernier fait, il permet surtout que des portes de sortie primaire soient laissées vacantes durant les phases les plus critiques (dangereuses) d'un vol (le décollage et l'atterrissage) livrant ainsi les passagers concernés à un risque inacceptable, dont ils ne soupçonnent même pas, eux-mêmes, la gravité. Ainsi des sections complètes de passagers ne pourront plus compter sur le travail professionnel d'un agent de bord, spécifiquement entrainé en matière de sécurité aérienne, d'efficacité en cas de besoin d'évacuation, d'incendie, ou de toute autre avarie qui pourrait surgir.

 

Les passagers de ces sections orphelines auront donc mathématiquement moins de chance de survie, que les autres pax qui jouiront d'une sortie couverte et opérée en tout temps par du personnel navigant. Quand on connait la rigueur et l'intensité des formations annuelles auxquelles tous les membres navigants doivent se soumettre. Quand on connait aussi la complexité des opérations afin d'assurer la survivance de l'ensemble des passagers en cas d'accident. Et surtout quand on sait que la vitesse d'exécution est l'élément le plus important dans une évacuation. On se dit que c'est véritablement jouer à la roulette russe avec la sécurité des clients.

 

Aucun accident d'avion n'est semblable à un autre, sauf pour la chaos qui en résulte inévitablement. C'est ici que l'assistance d'un agent de bord est indispensable, parce qu'il ou elle est formé(e) pour prévenir toutes les situations possibles et réagir spontanément, en s'adaptant immédiatement à chaque cas potentiel. Ainsi si jamais une porte se coince empêchant son ouverture; ou que sa position stratégique oblige à la garder fermée pour éviter que l'avion ne coule subitement (amérissage) avant la sortie de tous les pax; ou que le toboggan refuse de se gonfler instantanément entrainant les passagers dans une chute mortelle; ou que personne ne sache comment détacher le toboggan-radeau de l'appareil et opérer ce dernier avec son équipement de survie, etc, lui saura quoi faire et s'exécutera sur le champ. Autrement c'est la sécurité du public voyageur qui devient aléatoire.

 

On dépense une fortune pour former du personnel navigant de manière professionnelle, dont la tâche principale n'est pas de servir du café durant le vol, mais bien d'assurer le confort, la sécurité, les premiers soins et surtout les meilleures chances de survivance de l'ensemble des occupants d'un vol commercial. Les pnc(s) sont à la fois des pompiers, des assistants médicaux, des agents de sécurité, des combattants en cas de terrorisme et des premiers aidants pour toutes les situations graves pouvant se présenter.

 

Or statistiquement parlant, on devrait pouvoir évacuer un avion rempli à pleine capacité en 30 à 60 secondes selon la capacité et la grosseur de l'appareil. Bien sûr à condition que toutes les sorties de part et d'autre d'un avion soient utilisables, couvertes et opérées en tout temps par du personnel compétent, alerte et disposé à répondre avec célérité à toutes éventualités. Ces mêmes agents de bord sauront aussi rediriger les passagers vers d'autres sorties (en cas de feu notamment), et pourront de surcroit prêter assistance à un autre collègue blessé ou incapable d'assumer ses propres responsabilités, le cas échéant.

 

En conséquence, pour une industrie qui croit de manière exponentielle et qui est soumise à des dangers nombreux et croissants, la logique voudrait que l'on augmente la sécurité proportionnellement. Cependant notre bon gouvernement a décidé d'agir dans le sens contraire et en catimini (pendant les vacances), afin de permettre aux actionnaires des compagnies aériennes canadiennes de faire davantage de profits. En agissant ainsi, on met à prix la tête des passagers canadiens, en donnant préséance à l'argent plutôt qu'à la vie humaine.

 

Tout le monde trouverait scandaleux et totalement irresponsable de couper dans la sécurité dans le seul but d'offrir de meilleurs prix aux passagers. Or le gouvernement Harper descend encore plus bas dans l'échelle morale, car ces économies iront directement aux actionnaires. :thumbsdown:

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value