Recommended Posts

Voici une autre entrevue de Benoit Dutrizac de qub.radio à propos de la rue Saint-Denis. Cette fois-ci l'entrevue c'est avec la présidente de la SDC Saint-Denis.

La dame marche sur des œufs afin de ne pas entrer en conflit avec Ferrandez et/ou l'arrondissement. Elle est très gentille mais elle manque un peu de panache. Ses demandes sont pourtant simples.

Elle ne veut pas réouvrir la rue et défaire les trottoirs et je la comprend. Bien que je sois pour l'élargissement des trottoirs, ce ne doit pas être pour tout de suite. 

Tout ce qu'elle demande c'est une baisse de taxe (évidemment) et une plus grande flexibilité de l'arrondissement afin de facilité la conversion des locaux commerciaux. Elle dit que ca prend 8 mois et $8 000 pour faire une demande de conversion, ce qui est inacceptable. Franchement ca devrait être assez facile d'accepter cette demande, de réduire et le temps d'attente et le tarif.

https://www.qub.radio/balado?id=b0c8fd61-64ef-4a06-9781-a96e000052de&episode=e1e3b8b5-e081-4951-a242-aa4700d2d78a

J'en profite pour dire bravo à M. Dutrizac pour deux entrevues en 2 jours à propos de Saint-Denis. On sent bien son attachement à cette rue et son désarroi face au laisser aller de la ville. De plus, il a bien saisi l'importance de cette rue pour les francophones et la place qu'elle occupe dans l'esprit de plusieurs d'entre nous, à tout le moins les plus de 40 ans !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Revitalisation de la rue Saint-Denis: «Ça fait 10 ans que Ferrandez est assis sur ses mains», dit Benoit Dutrizac

 

Mercredi, 8 mai 2019 13:27MISE À JOUR Mercredi, 8 mai 2019 13:27

L’animateur Benoit Dutrizac ne s’explique pas la situation actuelle qui prévaut depuis plus d’une décennie sur la rue Saint-Denis, objet d’un énième plan de revitalisation. 

«Ramassez les vidanges avant de planter des arbres, a lancé Benoit Dutrizac mercredi matin sur QUB radio à l’intention de Luc Ferrandez. Ça fait 10 ans qu’il est assis sur ses mains à mal gérer son arrondissement.»  

À LIRE AUSSI: Pas d’échéancier pour revitaliser la rue Saint-Denis   

À Dutrizac de 6 à 9, l’animateur a reçu mercredi Judith Noël Gagnon, présidente du Conseil d’administration de la Société de développement commercial Saint-Denis, qui a dit être «révoltée», par l’état de la situation.  

De son côté, Benoit Dutrizac a déploré l’absurdité de la situation.Rappelons que le maire du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, a suggéré mardi un plan d’action d’ici un an pour revitaliser cette artère majeure de la ville de Montréal.  

La proposition est toutefois loin de faire l'unanimité.«Pour les locataires, c’est difficile de survivre», a déploré Mme Noël Gagnon.  

«La rue Saint-Denis est essentielle à la culture francophone de Montréal», a renchéri l’animateur de l’émission du matin, ahuri par l’état lamentable de la rue. L’accessibilité aux commerces fait partie des demandes urgentes soulevées par Judith Noël Gagnon. En ce sens, M. Ferrandez a laissé entrevoir la possibilité de mettre une piste cyclable, ce qui est loin de satisfaire les commerçants.  

«S’il-vous plaît, ne cassez pas le trottoir», a supplié la présidente du Conseil, découragée par cette idée qui mettrait une fois de plus en péril la situation des commerces.

https://www.journaldemontreal.com/revitalisation-de-la-rue-saint-denis-ca-fait-10-ans-que-ferrandez-est-assis-sur-ses-mains-dit-benoit-dutrizac

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 2019-04-19 à 13:58, MDCM a dit :

Merci Steve pour tes efforts/implications, des citoyens qui se bougent le pompon pour défendre son coin de rue, ça reste rare.

Sur un autre ordre d'idées, cette semaine, fermeture du garage et permis de démolition obtenu pour le 4548 St-Denis, 2ième voisin du projet Univert, une bonne nouvelle possiblement.

 

Screen Shot 2019-04-19 at 2.00.39 PM.png

Quesse que tu veux dire?

(http://www.pfklaw.com/analytis - la page web de Maitre Geracimos J. Analytis, propriétaire du bâtiment qui s'écroule depuis 1 an près du Square St-Louis)

Le projet de remplacement

 

 

 

 

 

image.png

image.png

image.png

image.png

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, steve_36 a dit :

J'en profite pour dire bravo à M. Dutrizac pour deux entrevues en 2 jours à propos de Saint-Denis. On sent bien son attachement à cette rue et son désarroi face au laisser aller de la ville. De plus, il a bien saisi l'importance de cette rue pour les francophones et la place qu'elle occupe dans l'esprit de plusieurs d'entre nous, à tout le moins les plus de 40 ans !

Je suis d'accord mais je trouve qu'il manque un peu de neutralité journalistique et qu'il essaye un peu trop de mettre l'entièreté du blâme sur Ferrandez. Qu'on l'aime ou pas, je ne doute absolument pas de l'amour que ce dernier porte à la rue Saint-Denis. C'est indéniable lorsqu'on écoute sa présentation de 2016 sur le sujet.

Je suis loin d'être son plus grand fan, mais je trouve que là dessus, le blame game allait vraiment trop loin.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, RLCBBR a dit :

Je suis d'accord mais je trouve qu'il manque un peu de neutralité journalistique et qu'il essaye un peu trop de mettre l'entièreté du blâme sur Ferrandez. Qu'on l'aime ou pas, je ne doute absolument pas de l'amour que ce dernier porte à la rue Saint-Denis. C'est indéniable lorsqu'on écoute sa présentation de 2016 sur le sujet.

Je suis loin d'être son plus grand fan, mais je trouve que là dessus, le blame game allait vraiment trop loin.

Oui, je suis d'accord avec toi. Ferrandez ne mérite pas tout le blâme. Par contre, pour Saint-Denis, il faut mettre de la pression sur les élus et c'est lui qui est le Maire de l'arrondissement et ce depuis plusieurs années alors il n'a pas le choix de prendre la critique et de faire avec. On peut lui dire merci pour plusieurs petits projets dans le Plateau et le Mile End, mais pour Saint-Denis, c'est un échec. Et dans ce sens, je suis ravi que Dutrizac en parle et lui mette un peu de pression. 

Il y a 7 heures, UrbMtl a dit :

image.png

image.png

image.png

Aaaaaah, merci pour ce rendu. Un super beau petit projet comme je les aime. Il est parfait pour ce secteur et il s'intègre parfaitement.

Share this post


Link to post
Share on other sites
On 2019-05-08 at 5:03 PM, UrbMtl said:

Le projet de remplacement

 

 

 

 

 

image.png

image.png

image.png

image.png

Merci pour l'information!

Je suis pas convaincu des balcons juliettes, ce projet ajoute des résidents au secteur, mais bon, sans plus (peut-être un nouveau local à louer! ha! ha!) 

Share this post


Link to post
Share on other sites

On peut ne pas être d'accord sur les solutions préconisées par Dutrizac ou Ferrandez ou d'autres intervenants dans ce dossier. Il n'en demeure pas moins que de garder la rue St-Denis sur la sellette est le meilleur moyen d'interpeler la Ville et l'Arrondissement, pour que l'on règle une fois pour toute la problématique de cette rue si chère aux montréalais.

Comme on sait la situation est plus complexe qu'elle n'y parait et il faut se méfier des solutions trop simplistes, qui risqueraient de créer d'autres problèmes par ricochet. Dans tous les cas il ne faut pas oublier que c'est une artère majeure et que son débit ne peut pas être endigué sans conduire à des conséquences importantes sur la mobilité du secteur.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 41 minutes, acpnc a dit :

On peut ne pas être d'accord sur les solutions préconisées par Dutrizac ou Ferrandez ou d'autres intervenants dans ce dossier. Il n'en demeure pas moins que de garder la rue St-Denis sur la sellette est le meilleur moyen d'interpeler la Ville et l'Arrondissement, pour que l'on règle une fois pour toute la problématique de cette rue si chère aux montréalais.

Comme on sait la situation est plus complexe qu'elle n'y parait et il faut se méfier des solutions trop simplistes, qui risqueraient de créer d'autres problèmes par ricochet. Dans tous les cas il ne faut pas oublier que c'est une artère majeure et que son débit ne peut pas être endigué sans conduire à des conséquences importantes sur la mobilité du secteur.

Mais on peut être d'accord avec toi!

J'aimerais qu'on fasse un effort pour circonscrire les objectifs résumés par l'expression "pour que l'on règle une fois pour toute la problématique de cette rue si chère aux Montréalais".

A l'heure actuelle, j'ai l'impression qu'il y a loin de l'unanimité sur ce point (la problématique), ce qui tend à expliquer la divergence (ou au moins la diversité) des remèdes (solutions) proposés.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, Né entre les rapides a dit :

Mais on peut être d'accord avec toi!

J'aimerais qu'on fasse un effort pour circonscrire les objectifs résumés par l'expression "pour que l'on règle une fois pour toute la problématique de cette rue si chère aux Montréalais".

A l'heure actuelle, j'ai l'impression qu'il y a loin de l'unanimité sur ce point (la problématique), ce qui tend à expliquer la divergence (ou au moins la diversité) des remèdes (solutions) proposés.

 

On peut au moins s'entendre sur un point. Tous. Et c'est qu'il y a un problème en profondeur sur Saint-Denis. Je crois que tout le monde est d'accord avec ce constat là. Ce n'est pas le désastre, loin de là.  Mais à partir de ce constat qui est évident, il faut que les personnes en charges s'en occupent. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Au sujet de la rue Saint-Denis refait à l'identique, je crois que le WTF était justifié ;)

https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/201905/13/01-5225929-luc-ferrandez-lance-what-the-fk-en-plein-conseil-municipal.php

Publié le 13 mai 2019 à 19h48 | Mis à jour à 19h48

Luc Ferrandez lance «What the f**k !» en plein conseil municipal

ISABELLE DUCAS
La Presse

Le maire de l'arrondissement du Plateau-Mont-Royal, Luc Ferrandez, a lancé de gros mots en pleine séance du conseil municipal, lundi, alors qu'il a utilisé le terme « f**k », le même qui lui avait valu des remontrances à la fin du mois d'avril, après un commentaire sur Facebook.

Le bouillant élu s'est énervé en répondant à une question du conseiller de l'opposition Aref Salem sur la revitalisation de la rue Saint-Denis.

Le conseiller Salem soulignait que le taux d'inoccupation des commerces de cette artère atteint 25 % et que les commerçants se plaignent de ne pas être écoutés par l'administration municipale.

« En 2015-2016, les commerçants de Saint-Denis ont dû vivre avec des travaux d'infrastructures urgents et majeurs. Comment peut-on leur dire aujourd'hui qu'ils vont encore devoir subir des mois de travaux ? », a demandé Aref Salem.

Piqué au vif, le maire Ferrandez a rappelé que son confrère faisait partie de l'administration de l'ancien maire Denis Coderre, qui avait réalisé les travaux d'infrastructure de la rue Saint-Denis à l'époque sans en modifier l'aménagement pour la rendre plus agréable et conviviale.

« À la maison, j'ai des pantalons avec des trous à la place des genoux, à force que je me suis mis à genoux devant M. Coderre pour demander une action sur la rue Saint-Denis », a-t-il tonné.

« Vous étiez au pouvoir, M. Salem ! Rappelez-vous, j'étais allé vous voir en disant ‟What the f* *k, Aref, esti ! Tu refais la rue à l'identique, ça n'a pas de bon sens ! " Tu m'as dit : ‟T'as raison, ça n'a pas de bon sens, pose la question en conseil. " Et quand j'ai posé la question, votre patron M. Coderre m'a aussi donné raison, il a dit que c'était une erreur. »

La présidente du conseil, Cathy Wong, est intervenue pour souligner le vocabulaire inapproprié utilisé par M. Ferrandez.

Le conseiller Salem estime que les solutions proposées par l'administration actuelle ne répondent pas aux besoins des gens d'affaires qui y ont pignon sur rue. « Qu'est-ce que le maire du Plateau propose pour relancer l'activité commerciale sur Saint-Denis ? D'élargir des trottoirs, planter des arbres et ajouter une piste cyclable, qui ne va pas apporter de clients supplémentaires. Ce n'est pas ce dont les commerçants ont besoin », a-t-il affirmé.

« Les commerçants se plaignent d'être sur une rue avec un tel volume de circulation, de bruit et de pollution. Ce qu'ils veulent, c'est un peu de calme, et le verdissement des trottoirs va permettre d'aller dans ce sens », a rétorqué Luc Ferrandez.

À la fin du mois d'avril, le maire du Plateau-Mont-Royal avait diffusé sur Facebook un message débutant par « Fuck you, nous autres ! », où il faisait part de son exaspération devant le fait que le Québec continuait de permettre la construction en zones inondables et poursuivait plusieurs autres projets ayant des conséquences néfastes sur l'environnement.

La mairesse Valérie Plante a ensuite fait savoir que son collègue s'était excusé pour les mots employés.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By SupremeMTL
      Hello everyone, 
      I have posted a poll just to get the general sense on what fellow Montrealers think is the greatest issue plaguing the city that should be addressed in the coming decade. 
      I would like to know your opinions, and i think that this would be a fun hypothetical discussion as there are no guarantees the city will do anything to address any of the issues mentioned in the poll. 
      If i have missed any issues you felt were important or needed to be in the poll please feel free to talk about them below. 
      Enjoy!
    • By loulou123
      La PresseLe samedi 28 avril 2007
       
      Tout indique que Montréal fera une importante annonce sur le vélo au centre-ville lundi. La fameuse épine dorsale du réseau cyclable, attendue depuis 20 ans, sur le boulevard de Maisonneuve, deviendrait enfin réalité, selon ce qu'a appris La Presse.
       
      Le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, a confirmé hier qu'il s'apprête à dévoiler quelque chose de «gros». Mais il s'est contenté de rire lorsque questionné au sujet de l'ouverture d'une voie sur de Maisonneuve.
       
      Le lien manquant
       
      Vélo Québec espère depuis 20 ans l'ouverture de ce tronçon qui compléterait le lien d'est en ouest. Présentement, la piste cyclable s'arrête d'un côté à la rue Berri, et de l'autre, à la rue Green. Les cyclistes doivent ensuite s'engager en zigzag dans les rues de Montréal pour accéder au coeur du centre-ville.
       
      Patrick Howe, de Vélo Québec, explique qu'une piste cyclable est au centre du «plan d'accès au centre-ville» que son organisation avait déposé auprès des élus, en 2005. Ce plan était le fruit de deux études qui avaient conduit Vélo Québec jusqu'à Vancouver et Toronto pour comparer les réseaux cyclistes et identifier les meilleures solutions.
       
      Carrefour du Parc
       
      Par ailleurs, l'équipe Tremblay est sur le point d'annoncer l'ouverture d'une piste cyclable d'environ un kilomètre, dans l'axe des avenues du Parc et des Pins. La voie s'étendra de la rue Rachel (au nord) à la rue Hutchison (au sud).
       
      Cette piste cyclable sera réalisée à l'intérieur du budget de 6,5 millions consacré à l'aménagement des abords du nouveau carrefour du Parc. La dernière phase de ces travaux, qui s'élève à 29,5 millions, comprend la construction du trottoir à l'est de l'avenue du Parc, l'installation de lampadaires de rue et de parcs, et la plantation d'arbres.
       
      «Ce sera une piste cyclable confortable, drapée de vert, assure André Lavallée, qui en fera l'annonce prochainement. La piste deviendra une des entrées du centre-ville.»
       
      Le responsable du dossier au comité exécutif ajoute qu'il est impératif pour Montréal de repartager la chaussée avec les cyclistes et les piétons.
       
      «Autrefois, les cyclistes et les piétons étaient considérés comme une nuisance au centre-ville, dit-il. Les pistes cyclables dans la rue Wellington, Saint-Urbain et Notre-Dame, qui ont été ouvertes l'an dernier, sont en train de transformer les habitudes de circulation des Montréalais.»
    • By vincethewipet
      Passages à niveau à Montréal sur les voies du CP
       
    • By ScarletCoral
      Programme de rues piétonnes et partagées de Montréal

      Montréal vient d'annoncer 4 projets de rues piétonnes pour l'été 2020  https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/
      La rue Jean-Brillant : parfait pour les étudiants de l'UdeM, HEC et Poly ça! https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/jean-brillant  Le boulevard Gouin E. entre la rue De Martigny et l’avenue Hamelin https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/ancien-village-du-sault-au-recollet La rue Bellerive entre Baldwin et Des Ormeaux https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/halte-bellerive La rue Island dans Pointe-Saint-Charles entre le canal et la rue Grand Trunk https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/rue-island
    • By jerry
      Transports: Du financement pour les tramways de Québec et de l'Est de Montréal
       
      ELSA ISKANDER 
       Mercredi, 26 juin 2019 09:55MISE À JOUR  Mercredi, 26 juin 2019 09:55
      Une entente de principe entre Montréal et le gouvernement du Québec a été conclue pour remettre les 800 millions $ d'une enveloppe fédérale allouée à la Société de transports de Montréal au tramway de Québec, a annoncé ce matin la mairesse de Montréal, Valérie Plante.   
      En contrepartie, le gouvernement donnera une somme équivalente à Montréal pour plusieurs projets de transports, dont un lien de tramway entre Lachine et le centre-ville, qui s'intégrera au projet de tramway dans l'axe de la rue Notre-Dame, dans l'Est de Montréal.   
      C'est une entente «gagnante-gagnante», a soutenu la mairesse.  
      Elle était accompagnée du président du Conseil du trésor, Christian Dubé, et de la la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, pour cette annonce sur le réseau transport en commun de la ville de Québec, faite à l'hôtel de Ville de Montréal.   
      Plus de détails à venir.
      https://www.journaldemontreal.com/2019/06/26/transports-du-financement-pour-les-tramways-de-quebec-et-pour-la-ligne-rose-a-montreal