Recommended Posts

Ravi de constater que la situation sur Saint-Denis préocuppe d'autres personnes. Suite à cet article dans La Presse, Benoit Dutrisac en a parlé aussi ce matin sur QUBradio avec la proprio du Arthur Quentin

https://www.qub.radio/balado?id=b0c8fd61-64ef-4a06-9781-a96e000052de&episode=18ca4333-17a6-4424-808b-aa4600d14c68

Dans cette entrevue, la Dame jette l'entièreté des problèmes de Saint-Denis sur Ferrandez. Je ne suis pas en accord avec elle mais force est de constater qu'il n'a malheureusement pas fait grand chose pour améliorer la situation donc il doit assumer une partie du blâme ainsi que la ville centre.

Au delà des blâmes ici et là, il doit y avoir sérieusement un effort concerter de tous pour trouver LA ou LES idées qui vont améliorer l'expérience de cette magnifique rue et Ferrandez doit convaincre la Mairesse de s'y intéresser.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Congé de taxes pour 5 ans pour la portion commerçante, le problème sera réglé en coutant moins cher que n'importe quelle étude et mesures.

/Début Grosse conspiration

Le laisser-faire de Ferrandez sur ce sujet est préoccupant, tout en sachant que son parti est le genre à faire de la micro gestion partout où il peut.

Mais peut-être une excuse pour en faire une rue barrée aux autos, genre regardez, le statut quo fonctionne pas... on essai quelque chose de différent (et qui fonctionne pas en Amérique du nord)....  (ok j'exagère et je vais enlever mon chapeau en aluminium).

/Fin Grosse conspiration

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, steve_36 a dit :

Ravi de constater que la situation sur Saint-Denis préocuppe d'autres personnes. Suite à cet article dans La Presse, Benoit Dutrisac en a parlé aussi ce matin sur QUBradio avec la proprio du Arthur Quentin

https://www.qub.radio/balado?id=b0c8fd61-64ef-4a06-9781-a96e000052de&episode=18ca4333-17a6-4424-808b-aa4600d14c68

Dans cette entrevue, la Dame jette l'entièreté des problèmes de Saint-Denis sur Ferrandez. Je ne suis pas en accord avec elle mais force est de constater qu'il n'a malheureusement pas fait grand chose pour améliorer la situation donc il doit assumer une partie du blâme ainsi que la ville centre.

Au delà des blâmes ici et là, il doit y avoir sérieusement un effort concerter de tous pour trouver LA ou LES idées qui vont améliorer l'expérience de cette magnifique rue et Ferrandez doit convaincre la Mairesse de s'y intéresser.

La proprio de Arthur Quentin blâme Ferrandez, mais n'a pas proposé de solution non plus.  Je trouve qu'elle simplifie un peu l'histoire du déclin de St-Denis.  Quelle influence avait-il sur cette artère qui est sous la responsabilité de la Ville-centre?  Les longs travaux d'infrastructure qui se sont conclus par une rue St-Denis remise dans un état identique n'ont certainement pas aidé.  Par contre Ferrandez fait partie de l'équipe au pouvoir maintenant, j'espère qu'il a un pouvoir d'influence pour imposer une vision plus moderne de la rue.

Le marché a changé, même les grands magasins éprouvent des difficultés suite à la montée du commerce en ligne. Pas étonnant que les affaires aillent moins bien dans certains types de commerce.  

Mon impression, c'est que certains commerçants et restaurateurs ont beaucoup nui à leur propre cause en exagérant dans les médias les difficultés à se stationner et à circuler dans le Plateau, et en annonçant à haut cris le déclin de la rue.  Ils ont fait peur aux visiteurs des autres quartiers et des banlieues en leur faisant croire que la rue était dans un état catastrophique et que c'était impossible de s'y rendre.  Ça s'est avéré être une "self-fulfilling prophecy" (une prophétie qui s'auto-réalise)...  À un moment donné, il y a tellement de nouvelles négatives qui sont sorties dans les médias sur l'état de la rue et du quartier que ça a enlevé le monde le goût d'y aller à bien du monde.

Contrairement à la prorprio d'Arthur Quentin, je trouve que d'élargir les trottoirs serait une excellente idée. J'ai toujours trouvé que c'était désagréable de se promener sur cette rue, à cause de l'étroitesse des trottoirs.  Ceux que ne sont pas d'accord avec moi ne sont sûrement jamais allés sur St-Denis avec une poussette!  Pas agréable pour 2 cents, congestion piétonne dès qu'il fait beau (sûrement moins maintenant!), zig zag constant entre le mobilier de rue, les poteaux, parcomètres, craques et bosses sur le trottoirs, etc. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'oubliais un autre facteur : depuis 15 ans, l'offre de restauration et même commerciale s'est beaucoup développée dans d'autres quartiers montréalais et en banlieue.  Pourquoi partir de Rosemont, Verdun, St-Henri ou Ahuntsic pour aller manger sur le Plateau, quand nos autres quartiers comptent maintenant des tonnes d'excellents restaurants?  Même chose en banlieue ou l'offre est aussi bien meilleure que dans les années 90 / début 2000, époque de l'apogée du Plateau.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 24 minutes, Malek a dit :

Congé de taxes pour 5 ans pour la portion commerçante, le problème sera réglé en coutant moins cher que n'importe quelle étude et mesures.

Le congé de taxes pour 5 ans peut être discutable mais choses certaines c'est que la taxe commerciale est le problème numéro un à mon avis. Pas le seul, bien sur, mais le premier. 

Donc une baisse significative de la taxe pour les petits commerçants indépendants serait un bon début. Ensuite on pourrait s'occuper de reconfigurer la rue pour une plus belle expérience. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, steve_36 a dit :

Le congé de taxes pour 5 ans peut être discutable mais choses certaines c'est que la taxe commerciale est le problème numéro un à mon avis. Pas le seul, bien sur, mais le premier. 

Donc une baisse significative de la taxe pour les petits commerçants indépendants serait un bon début. Ensuite on pourrait s'occuper de reconfigurer la rue pour une plus belle expérience. 

Ce n'est pas un problème unique à la rue St-Denis, ce seul facteur n'est pas suffisant pour expliquer son déclin relatif.  Sinon on assisterait au même déclin sur Monkland, Wellington, Notre-Dame, Masson, etc.  Mais c'est sûr que ça n'aide sûrement pas.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 26 minutes, begratto a dit :

La proprio de Arthur Quentin blâme Ferrandez, mais n'a pas proposé de solution non plus.  Je trouve qu'elle simplifie un peu l'histoire du déclin de St-Denis.  Quelle influence avait-il sur cette artère qui est sous la responsabilité de la Ville-centre?  Les longs travaux d'infrastructure qui se sont conclus par une rue St-Denis remise dans un état identique n'ont certainement pas aidé.  Par contre Ferrandez fait partie de l'équipe au pouvoir maintenant, j'espère qu'il a un pouvoir d'influence pour imposer une vision plus moderne de la rue.

Mon impression, c'est que certains commerçants et restaurateurs ont beaucoup nui à leur propre cause en exagérant dans les médias les difficultés à se stationner et à circuler dans le Plateau, et en annonçant à haut cris le déclin de la rue.  Ils ont fait peur aux visiteurs des autres quartiers et des banlieues en leur faisant croire que la rue était dans un état catastrophique et que c'était impossible de s'y rendre.  Ça s'est avéré être une "self-fulfilling prophecy" (une prophétie qui s'auto-réalise)...  À un moment donné, il y a tellement de nouvelles négatives qui sortent dans les médias sur l'état de la rue et du quartier que ça enlève à tout le monde le goût d'y aller.

Contrairement à la prorprio d'Arthur Quentin, je trouve que d'élargir les trottoirs serait une excellente idée. J'ai toujours trouvé que c'était désagréable de se promener sur cette rue, à cause de l'étroitesse des trottoirs.  Ceux que ne sont pas d'accord avec moi ne sont sûrement jamais allés sur St-Denis avec une poussette!  Pas agréable pour 2 cents, congestion piétonne dès qu'il fait beau (sûrement moins maintenant!), zig zag constant entre le mobilier de rue, les poteaux, parcomètres, craques et bosses sur le trottoirs, etc. 

Je suis assez en accord avec ton commentaire. Le Plateau/St-Denis bashing n'a pas aidé du tout mais il n'y avait personne pour être la Capitaine et prendre le dossier en main et le piloter jusqu'à la ville centre, dans les médias et voir à Québec. Ferrandez aurait pu jouer ce rôle.

La Dame en met trop sur le dos de Ferrandez, aucun doute. Elle en a sur le cœur et je peux la comprendre mais il faut aussi savoir s'adapter à une nouvelle réalité. Je crois qu'elle lui en veut surtout parce qu'il n'a pas pris les problèmes de Saint-Denis au sérieux et qu'il a semblé ignorer les commerçants.

 

il y a 1 minute, begratto a dit :

Ce n'est pas un problème unique à la rue St-Denis, ce seul facteur n'est pas suffisant pour expliquer son déclin relatif.  Sinon on assisterait au même déclin sur Monkland, Wellington, Notre-Dame, Masson, etc.  Mais c'est sûr que ça n'aide sûrement pas.

Tu as raison, mais pourquoi j'ai le sentiment que la taxe est plus lourde sur St-Denis que sur les rues dont tu as mentionné ?  

il y a 22 minutes, begratto a dit :

J'oubliais un autre facteur : depuis 15 ans, l'offre de restauration et même commerciale s'est beaucoup développée dans d'autres quartiers montréalais et en banlieue.  Pourquoi partir de Rosemont, Verdun, St-Henri ou Ahuntsic pour aller manger sur le Plateau, quand nos autres quartiers comptent maintenant des tonnes d'excellents restaurants?  Même chose en banlieue ou l'offre est aussi bien meilleure que dans les années 90 / début 2000, époque de l'apogée du Plateau.

Il est vrai qu'on trouve de bons restos ailleurs et le besoin d'aller sur Saint-Denis est moindre. Mais ce qu'on trouvait sur Saint-Denis, au delà des bons restos et cafés, c'est un état d'esprit particulier. C'était, et ce l'est encore, la Grande rue du Montréal Francophone par rapport à la Crescent plus anglophone, à la Ste-Catherine plus internationale et touristique ainsi qu'à la Main plus multi ethnique.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disons que Ferrandez a été pogné avec Coderre qui avait décidé de la refaire à l'identique. Résultat: des travaux qui se prolongent, nuisent au commerce et une rue pas améliorée pour une cenne...

Mais oui, depuis octobre 2017, il aurait dû prendre les choses en mains et élaborer un plan clair pour remettre St-Denis sur les rails.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 8 minutes, ydg a dit :

Disons que Ferrandez a été pogné avec Coderre qui avait décidé de la refaire à l'identique. Résultat: des travaux qui se prolongent, nuisent au commerce et une rue pas améliorée pour une cenne...

Mais oui, depuis octobre 2017, il aurait dû prendre les choses en mains et élaborer un plan clair pour remettre St-Denis sur les rails.

La rue Saint-Denis est sous la responsabilité de la ville-centre comme toutes les rues définies comme « artères » de Montréal.
C'est Éric Alan Caldwell qui s'occupe de l'urbanisme au comité exécutif, c'est sur lui qu'il faut faire pression pour élaborer un plan pour rendre Saint-Denis plus conviale. Ferrandez lui a sûrement déjà fait des demandes à titre de maire de l'arrondissement.  

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, ScarletCoral a dit :

La rue Saint-Denis est sous la responsabilité de la ville-centre comme toutes les rues définies comme « artères » de Montréal.
C'est Éric Alan Caldwell qui s'occupe de l'urbanisme au comité exécutif, c'est sur lui qu'il faut faire pression pour élaborer un plan pour rendre Saint-Denis plus conviale. Ferrandez lui a sûrement déjà fait des demandes à titre de maire de l'arrondissement.  

Peut être que j'ai été mal compris, mais oui, Saint-Denis est une artère, donc sous la responsabilité de la ville-centre. Il reste qu'en tant que maire d'arrondissement, c'est lui qui se fera lapider sur la place publique (il est une bonne tête de turc sur le plateau apparamment). C'est aussi à lui de pousser auprès de la ville-centre lorsque nécessaire.

En 2016, Ferrandez avait notamment fait une conférence sur l'avenir de la rue St-Denis, et avait présenté plusieurs pistes de solutions. Sous Coderre, il avait probablement tout sauf une oreille attentive de l'administration.

Depuis 2017, en tant que maire d'arrondissement, membre de la majorité au conseil et membre du comité exécutif, la donne a radicalement changé! Il devrait talonner ses collègues et la mairesse pour que la revitalisation soit une priorité de la ville-centre, notamment en présentant un plan de revitalisation.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Restore formatting

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By SupremeMTL
      Hello everyone, 
      I have posted a poll just to get the general sense on what fellow Montrealers think is the greatest issue plaguing the city that should be addressed in the coming decade. 
      I would like to know your opinions, and i think that this would be a fun hypothetical discussion as there are no guarantees the city will do anything to address any of the issues mentioned in the poll. 
      If i have missed any issues you felt were important or needed to be in the poll please feel free to talk about them below. 
      Enjoy!
    • By loulou123
      La PresseLe samedi 28 avril 2007
       
      Tout indique que Montréal fera une importante annonce sur le vélo au centre-ville lundi. La fameuse épine dorsale du réseau cyclable, attendue depuis 20 ans, sur le boulevard de Maisonneuve, deviendrait enfin réalité, selon ce qu'a appris La Presse.
       
      Le responsable du transport au comité exécutif de la Ville de Montréal, André Lavallée, a confirmé hier qu'il s'apprête à dévoiler quelque chose de «gros». Mais il s'est contenté de rire lorsque questionné au sujet de l'ouverture d'une voie sur de Maisonneuve.
       
      Le lien manquant
       
      Vélo Québec espère depuis 20 ans l'ouverture de ce tronçon qui compléterait le lien d'est en ouest. Présentement, la piste cyclable s'arrête d'un côté à la rue Berri, et de l'autre, à la rue Green. Les cyclistes doivent ensuite s'engager en zigzag dans les rues de Montréal pour accéder au coeur du centre-ville.
       
      Patrick Howe, de Vélo Québec, explique qu'une piste cyclable est au centre du «plan d'accès au centre-ville» que son organisation avait déposé auprès des élus, en 2005. Ce plan était le fruit de deux études qui avaient conduit Vélo Québec jusqu'à Vancouver et Toronto pour comparer les réseaux cyclistes et identifier les meilleures solutions.
       
      Carrefour du Parc
       
      Par ailleurs, l'équipe Tremblay est sur le point d'annoncer l'ouverture d'une piste cyclable d'environ un kilomètre, dans l'axe des avenues du Parc et des Pins. La voie s'étendra de la rue Rachel (au nord) à la rue Hutchison (au sud).
       
      Cette piste cyclable sera réalisée à l'intérieur du budget de 6,5 millions consacré à l'aménagement des abords du nouveau carrefour du Parc. La dernière phase de ces travaux, qui s'élève à 29,5 millions, comprend la construction du trottoir à l'est de l'avenue du Parc, l'installation de lampadaires de rue et de parcs, et la plantation d'arbres.
       
      «Ce sera une piste cyclable confortable, drapée de vert, assure André Lavallée, qui en fera l'annonce prochainement. La piste deviendra une des entrées du centre-ville.»
       
      Le responsable du dossier au comité exécutif ajoute qu'il est impératif pour Montréal de repartager la chaussée avec les cyclistes et les piétons.
       
      «Autrefois, les cyclistes et les piétons étaient considérés comme une nuisance au centre-ville, dit-il. Les pistes cyclables dans la rue Wellington, Saint-Urbain et Notre-Dame, qui ont été ouvertes l'an dernier, sont en train de transformer les habitudes de circulation des Montréalais.»
    • By vincethewipet
      Passages à niveau à Montréal sur les voies du CP
       
    • By ScarletCoral
      Programme de rues piétonnes et partagées de Montréal

      Montréal vient d'annoncer 4 projets de rues piétonnes pour l'été 2020  https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/
      La rue Jean-Brillant : parfait pour les étudiants de l'UdeM, HEC et Poly ça! https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/jean-brillant  Le boulevard Gouin E. entre la rue De Martigny et l’avenue Hamelin https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/ancien-village-du-sault-au-recollet La rue Bellerive entre Baldwin et Des Ormeaux https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/halte-bellerive La rue Island dans Pointe-Saint-Charles entre le canal et la rue Grand Trunk https://ville.montreal.qc.ca/ruespietonnes/rue/rue-island
    • By jerry
      Transports: Du financement pour les tramways de Québec et de l'Est de Montréal
       
      ELSA ISKANDER 
       Mercredi, 26 juin 2019 09:55MISE À JOUR  Mercredi, 26 juin 2019 09:55
      Une entente de principe entre Montréal et le gouvernement du Québec a été conclue pour remettre les 800 millions $ d'une enveloppe fédérale allouée à la Société de transports de Montréal au tramway de Québec, a annoncé ce matin la mairesse de Montréal, Valérie Plante.   
      En contrepartie, le gouvernement donnera une somme équivalente à Montréal pour plusieurs projets de transports, dont un lien de tramway entre Lachine et le centre-ville, qui s'intégrera au projet de tramway dans l'axe de la rue Notre-Dame, dans l'Est de Montréal.   
      C'est une entente «gagnante-gagnante», a soutenu la mairesse.  
      Elle était accompagnée du président du Conseil du trésor, Christian Dubé, et de la la ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole, Chantal Rouleau, pour cette annonce sur le réseau transport en commun de la ville de Québec, faite à l'hôtel de Ville de Montréal.   
      Plus de détails à venir.
      https://www.journaldemontreal.com/2019/06/26/transports-du-financement-pour-les-tramways-de-quebec-et-pour-la-ligne-rose-a-montreal