Recommended Posts

http://www.montrealenhistoires.com

 

Montréal en Histoires est un organisme à but non lucratif. Mis sur pied par d’importants leaders de Montréal réunis autour d’un objectif commun, il vise à développer et à réaliser divers projets afin de permettre aux Montréalais, aux visiteurs et aux touristes de découvrir, d’explorer et de célébrer l’histoire de la métropole.

 

Montréal en Histoires met de l’avant des valeurs de plaisir et de découverte, mais aussi de compétence et de rigueur. Il a à cœur l’accessibilité de ses projets et le partage du savoir, de la culture, de pans d’histoire de la mémoire collective.

 

sent via Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Montreal's history to be projected onto city walls throughout Old Montreal and the Old Port

 

RENÉ BRUEMMER, MONTREAL GAZETTE

More from René Bruemmer, Montreal Gazette

Published on: April 27, 2015

Last Updated: April 27, 2015 5:13 PM EDT

 

Screenshot of a video previewing the new Montréal en histoires augmented reality mobile app. The app lets users see what historic sites in Montreal looked like hundreds of years ago.

Screenshot of a video previewing the new Montréal en histoires augmented reality mobile app. The app lets users see what historic sites in Montreal looked like hundreds of years ago.

 

Montréal en histoires

 

The history of Montreal will come to life, projected in grand moving videos on the sides of buildings and trees or via historical vignettes available on smartphones and tablets starting this June, throughout Old Montreal and the Old Port.

Visits inside churches where today only ruins remain, a look at the fur trade (as seen from the perspective of the beavers), and the life of loggers, nuns, merchants, early settlers and aboriginals will all be illuminated, projected or available via the Internet accompanied by audio presentations explaining what life was like going back anywhere from 50 to 375 years ago.

 

Several short movies with characters in historical dress have been created as well.

 

Three projects have been put together by non-profit historical society Montréal en Histoires to feature the history of the city as Montreal prepares to celebrate its 375th birthday in 2017.

 

Montreal and Quebec have contributed $11 million in funding.

 

The buildings of Old Montreal are beautiful, noted acclaimed multimedia creator Michel Lemieux, but they cannot tell tales. So projections of living, speaking individuals from history telling the stories of their lives will be broadcasted on blank building walls, trees and streets throughout the area.

 

 

 

“It will be as if the spirits who live in the walls of the old city will come out to share their stories,” Lemieux said. “We have beautiful buildings, but it is the people who built those buildings or lived in them” that make our history, he said.

 

Smartphones, normally tools that force individuals to look down, will cause residents and tourist to gaze upward to watch and listen to “all the grandeur and history of Montreal.”

 

The first project will be available to the public as of June 25, featuring self-guided walking audio tours created by the Space and Dreams multimedia firm and offered free by Montréal en Histoires on smartphones and tablets. Users can view 12 “augmented reality” video and audio presentations at different sectors in the Old Port and Old Montreal, as well as 50 historic points of interest introducing people, places or events that shaped the city through the ages.

 

Cité Mémoire, created by Lemieux, Victor Pilon and Michel Marc Bouchard, will project 20 massive moving images on walls, trees and roads depicting well-known and unknown characters from the city’s history starting in May 2016.

 

The service will be available in English, French, Spanish and Mandarin.

 

An website titled Jouez avec l’histoire, available this summer, will present photos, trivia and archival histories, as well as educational tools for teachers.

 

For more on the project, visit montrealenhistoires.com.

 

[email protected]

 

 

 

sent via Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Legs pour le 375e anniversaire de Montréal - La Ville de Montréal et le gouvernement du Québec sont fiers de s'associer au dévoilement public de Montréal en Histoires

 

27 avril 2015

 

Montréal, le 27 avril 2015 - Le ministre des Transports et ministre responsable de la région de Montréal, M. Robert Poëti et Mme Manon Gauthier, membre du comité exécutif de la Ville de Montréal et responsable de la culture, du patrimoine, du design, d'Espace pour la vie et du statut de la femme, sont heureux de participer au dévoilement public du projet Cité Mémoire, une initiative de Montréal en Histoires. Cet important legs du 375e anniversaire de Montréal bénéficie d'un soutien financier de 11 M$ de la Ville de Montréal et du gouvernement du Québec.

 

La Ville de Montréal, grâce à une aide financière du gouvernement du Québec, accorde un investissement de 5 M$ au projet, dans le cadre de l'Entente Montréal 2025 administrée par le Secrétariat à la région métropolitaine. Une contribution de 6 M$ provenant de l'Entente sur le développement culturel de Montréal entre le ministère de la Culture et des Communications et la Ville est également investie.

 

Les projets de Montréal en Histoires se déclinent en trois volets : l'œuvre médiatique, Cité Mémoire, qui prendra la forme d'un parcours immersif dans le Vieux-Montréal; une application mobile intitulée Montréal en Histoires qui rendra accessible du contenu historique et d'archives et une plate-forme éducative sur l'histoire de Montréal en cours de développement et intégrée à un site Internet. Ces projets qui mettront en valeur la richesse historique de la métropole en prévision de son 375e anniversaire constituent des attraits touristiques indéniables.

 

« Le gouvernement du Québec est fier de soutenir Montréal en Histoires qui permettra certainement de renforcer l'attractivité de notre métropole lors des célébrations du 375e anniversaire de Montréal, en 2017. Ce legs est une contribution durable en faveur de l'économie montréalaise, en ligne droite avec notre vision de développement du Montréal de demain. En soutenant cette initiative, le gouvernement investit à la fois dans la culture, dans le développement du Vieux-Montréal et dans un secteur clé de notre économie québécoise, le multimédia. Cette innovation émanant du talent de nos artistes montréalais confirme que la créativité est, plus que jamais, une signature montréalaise que nous devons mettre de l'avant», a ajouté le ministre Robert Poëti.

 

« Je me réjouis que la richesse historique de Montréal soit mise en lumière et rendue accessible au plus grand nombre de la population par ce projet technologique d'envergure. Cité Mémoire démontre que les arts numériques ne connaissent pas de limites en matière de création et de diffusion. De plus, ce projet favorisera l'expression du dynamisme et de l'avant-gardisme de nos créateurs et consolidera ainsi la réputation de Montréal comme plate-forme internationale en arts numériques », a conclu la ministre de la Culture et des Communications et ministre responsable de la Protection et de la Promotion de la langue française, Mme Hélène David.

 

« Créé par les artistes de renom que sont Michel Lemieux et Victor Pilon avec la collaboration de Michel Marc Bouchard, Montréal en histoires se veut un puissant levier social, culturel, économique et touristique pour Montréal, en vue des célébrations du 375e anniversaire en 2017. Le concept novateur d'animation urbaine de ce projet témoigne du savoir-faire de nos créateurs et contribuera au rayonnement international de Montréal à titre de métropole culturelle, de ville intelligente et de plaque tournante des arts technologiques. Il permettra aussi aux Montréalais et aux touristes de tous âges de s'imprégner de l'histoire et de la culture montréalaise, tout en découvrant la richesse du Vieux-Montréal, quartier singulier en Amérique du Nord », a affirmé Mme Manon Gauthier.

 

Le projet Cité Mémoire est un concept novateur qui proposera dès le 17 mai 2016 une nouvelle façon de découvrir le Vieux-Montréal et son histoire. Dix mois par année, les visiteurs parcourront l'histoire de Montréal au moyen de projections sur des murs aveugles et des arbres dans le Vieux-Montréal. De plus, grâce à une application mobile, disponible dès juin 2015, les visiteurs pourront découvrir points d'intérêt historiques, réalités augmentées et tableaux en quatre langues proposées.

 

sent via Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin les murs pourront parler, on n'arrête pas le progrès... une excellente initiative en passant :thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Enfin il vont peut etre profiter du mur aveugle géant du Palais de la justice...

 

sent via Tapatalk

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By mtlurb
      Prolongement de la ligne bleue vers l'est

      Prolongement de la ligne bleue vers l'est. La mise en chantier est prévue en 2022, pour une livraison en 2026. Connexion avec le SRB Pie-IX, stationnement de 1200 places aux Galeries d'Anjou. Coût évalué à 3.9 milliards de dollars.
      Le projet en chiffres 
      5 nouvelles stations de métro accessibles, pour une longueur de tunnel de 5,8 km 2 terminus d’autobus et 1 stationnement incitatif de 1 200 places 1 tunnel piétonnier souterrain assurant le lien avec le futur SRB Pie-IX Plusieurs infrastructures opérationnelles : 6 structures auxiliaires renfermant des équipements nécessaires à l’exploitation, 1 poste de district, 1 garage de métro, 1 centre d’attachement hébergeant des véhicules d’entretien des voies et 1 centre de service pour l’entretien des infrastructures Budget estimé de 3,9 G$ Échéancier préliminaire
      Début 2019 : début de la conception des plans et devis.  Printemps 2019 : approbation du mode de réalisation, du plan budgétaire et de l’envergure du projet. Fin 2019 : début de travaux préparatoires sur certains sites. Début 2020 : démarrage des processus de changement de zonage et de consultations publiques.   2021 : dépôt du dossier d’affaires, lancement de la construction des nouvelles infrastructures. 2026 : inauguration du nouveau tronçon. Information : http://www.stm.info/fr/a-propos/grands-projets/grands-projets-metro/prolongement-ligne-bleue
      Consultations publiques : http://www.stm.info/fr/consultations/prolongement-de-la-ligne-bleue
        
       
    • By SkahHigh
      Fil de discussion sur les travaux du tunnel Mont-Royal dans le cadre du REM.

    • By ScarletCoral
      Discussion générale sur l'illumination des édifices et infrastructures de Montréal 
      En passant, Montréal n'a pas de plan lumière à l'exception du Quartier des spectacles et du Vieux-Montréal

      Voir ici un reportage au Téléjournal 18h  de Nabi-Alexandre Chartier (Ça fait toujours drôle de voir à Radio-Canada depuis ses débuts à Musique Plus!!)
       
       
    • By ScarletCoral
      Valérie Mahaut et son équipe de l'Université de Montréal ont recensé tous les anciens cours d'eau et plans d 'eau de l'île de Montréal. 
      On peut consulter les cartes ici : https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/16311 

      Très intéressant pour expliquer pourquoi les fondations de certains projets prennent du temps à construire.
    • By IluvMTL
      https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1136958/parc-automobile-agglomeration-voitures-vehicules?fbclid=IwAR1o1mYJdYbsfGoomVM14xorfEMiTzviEr1O11iNk3Oa5hTX4A43c05_w98
      En route vers le million de véhicules immatriculés sur l'île de Montréal
      Publié aujourd'hui à 11 h 53Mis à jour à 12 h 24 Congestion routière sur le pont Jacques-Cartier, à l'heure de pointe matinale à Montréal. Photo : Radio-Canada/Simon-Marc Charron
        L'île de Montréal comptera bientôt plus d'un million de voitures, à en croire les plus récentes statistiques de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ).
      Un texte de Jérôme Labbé
      Les chiffres relayés lundi par le bulletin Montréal en statistiques indiquent que le parc automobile de la métropole continue de croître, et non l'inverse.
      Ainsi, l'île de Montréal comptait 968 466 véhicules immatriculés en 2017, en hausse de 1,64 % par rapport à 2016. C'est la plus forte augmentation enregistrée depuis 2004, alors que le même territoire comptait 115 000 véhicules en moins.
      Depuis 13 ans, près de 9000 véhicules s'ajoutent au parc automobile montréalais chaque année, calcule la SAAQ.
      Cette hausse provient surtout des véhicules de promenade. Car si le nombre d'automobiles décroît un peu chaque année depuis le début des années 2010, celui des camions légers – une catégorie qui englobe notamment les véhicules utilitaires sport (VUS) – a plus que doublé depuis 2004.
      En fait, il y a maintenant un camion léger pour deux automobiles à Montréal.
      Quant aux véhicules institutionnels, professionnels ou commerciaux, ils connaissent sensiblement le même phénomène – réduction des automobiles et augmentation des camions légers – avec comme résultat un nombre total relativement stable, autour de 150 000.
      À noter que le nombre de taxis, lui, a légèrement diminué au fil des ans, passant de 3489 en 2004 à 3190 l'an dernier.
      La faute à la croissance
      La SAAQ remarque que la fluctuation du prix de l'essence influence généralement le nombre de véhicules immatriculés à Montréal : plus les prix à la pompe augmentent, plus la croissance du parc automobile ralentit.
      « Par contre, après 2016, la conjoncture économique favorable à Montréal fait en sorte que même avec une hausse des prix de l'essence, peu d'impacts sont ressentis sur l'achat de véhicules », observe-t-elle.
      Et la croissance démographique n'explique pas à elle seule la croissance du parc automobile, puisque le nombre de véhicules de promenade par habitant a augmenté, passant de 0,365 à 0,392 entre 2004 et 2017.
      Enfin, la Société affirme que 5323 véhicules électriques étaient enregistrés sur l'île de Montréal en septembre dernier, alors qu'elle n'en comptait que 652 en août 2004.
      Ces nouvelles données sont publiées alors que le conseil municipal de Montréal, à l'instar de la Communauté métropolitaine, a adopté lundi une « déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique » sur la nécessité de réduire rapidement les émissions de gaz à effet de serre.
      Avec la collaboration de Benoît Chapdelaine