Jump to content

Ottawa - Projets


IluvMTL
 Share

Recommended Posts

  • Replies 21
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

18, 45 et 55 étages

 

http://ici.radio-canada.ca/regions/ottawa/2015/02/11/001-ottawa-projet-trois-tours-lac-dow-richcraft-homes.shtml#top

 

La plus haute tour d’Ottawa sera construite au lac Dow

Mise à jour le mercredi 11 février 2015 à 8 h 03 HNE

OPTIONS DE PARTAGE

14

PARTAGESPARTAGERFacebookTwitterPlus

0

ImprimerAugmenter la taille du texte

Le projet immobilier de l'entreprise Richcraft Homes prévoit la construction de trois tours de 18, 45 et 55 étages près du lac Dow, à Ottawa. Crédit photo : Courtoisie

 

1 / 7

 

Plein écran

Le Comité d'urbanisme d'Ottawa a donné son feu vert, mardi, à la construction de trois tours résidentielles de 18, 45 et 55 étages au 845, avenue Carling, près du Lac Dow.

 

Si le conseil municipal entérine cette décision, le projet immobilier de l'entreprise Richcraft Homes deviendra l'édifice le plus haut de la ville. La plus haute des tours aura une hauteur de 178 mètres, soit 85,8 mètres de plus que la Tour de la Paix, sur la colline du Parlement.

 

Dessinés par la firme Graziani & Corazza Architects, les trois édifices à utilisation mixte comporteront quelque 1120 condominiums et environ 6800 mètres carrés d'espaces commerciaux au rez-de-chaussée.

 

Le complexe immobilier, baptisé « Sky », sera construit en face d'une autre future tour de 45 étages et de 250 unités, déjà approuvée par la Ville.

 

« C'est assurément un projet innovateur, c'est un changement de direction. Ce seront les deux plus hauts édifices dans notre ville », affirme la présidente du Comité de l'urbanisme, Jan Harder. « C'est presque comme une poussée de croissance. »

 

« Ça monte la barre quant à ce vers quoi Ottawa se dirige. »

— Jan Harder, présidente du Comité de l'urbanisme

De récents amendements au Plan de conception communautaire du secteur Preston-Carling ont pavé la voie à la construction de ces nouveaux édifices en hauteur, qui seront construits près d'une station de l'O-Train.

 

Richcraft Homes pourrait toutefois attendre jusqu'à cinq ans avant de lancer les travaux. Des responsables de l'entreprise expliquent cette décision par la faiblesse du marché des condominiums.

 

Le promoteur pourrait d'ailleurs changer ses plans, par exemple en réduisant le nombre de condominiums et en ajoutant des chambres d'hôtel, selon le contexte économique.

 

 

Pour voir la carte sur votre appareil mobile, cliquez ici.

 

La circulation inquiète

 

Richcraft Homes a promis d'investir 3,4 millions de dollars en « avantages communautaires », notamment pour construire un passage entre le « Sky » et la station Carling de l'O-Train, ainsi que pour enfouir les câbles électriques le long des rues avoisinantes.

 

Des résidents s'inquiètent toutefois de la circulation accrue dans le secteur.

 

Même s'il est anticipé que les résidents des nouvelles tours se déplaceront surtout à pied, à vélo et en transport en commun, le projet inclut 728 places de stationnement.

 

Or, « moins d'espaces de stationnement devrait être un principe directeur pour tous les projets immobiliers dans cette zone et ce serait une situation gagnante pour la ville », croit Kathy Kennedy, du groupe communautaire Civic Hospital Community Association.

 

Le conseil municipal d'Ottawa se prononcera sur le projet de Richcraft Homes le 25 février prochain.

 

sent via Tapatalk

Link to comment
Share on other sites

Il serait fascinant de pénétrer dans les pensées des conseillers municipaux qui sont favorables à ce type de développement, et à la conception de l'urbanisme que cela sous-tend. Précisons: le projet en question comporte(rait) principalement une tour résidentielle de 55 étages, certes bien desservie par le TEC et assez centrale par rapport à l'aire bâtie de la ville, MAIS bien trop loin du centre des affaires (et des arts) et les 100,000+ emplois qui s'y trouvent, pour en permettre l'accès par voie pédestre. Pour les futurs résidents, ce serait un peu comme habiter la banlieue, avec un environnement verdoyant et doublement attrayant de par sa proximité du lac Dow/canal Rideau: pas au coeur de la vie urbaine. J'y vois deux explications possibles, qui ne sont pas mutuellement exclusives. 1) Cela pourrait refléter les préférences de la majorité des clients potentiels. 2) Dans les secteurs résidentiels plus rapprochés du centre, les citoyens manifesteraient une opposition féroce à l'érection d'édifices d'une si grande envergure: par conséquent, la seule option (potentiellement) acceptable consisterait à s'en éloigner.

 

Quoiqu'il en soit, je n'aime pas cette vision, qui semble d'inspirer des principes de la Charte d'Athènes (1933)--(Le Corbusier 1941 La Ville fonctionnelle), probablement repris par le Français Jacques Gréber qui avait été chargé de planifier la capitale (fédérale) après la guerre. Pour rappel, elle promeut des zones indépendantes pour les soit-disantes "quatre" fonctions: vie(résidence), travail, loisirs et infrastructures de transport. J'avoue être bien davantage séduit par la "Charte d'Aalborg" (1993) en faveur de la densité et de la mixité des fonctions. On dirait que les "Ottaviens" (c'est ainsi qu'ils se désignent, en français!) sont encore mariés avec l'ancienne.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

  • Similar Content

    • By budgebandit
      https://www.ctvnews.ca/canada/chateau-laurier-redesign-denounced-as-heritage-vandalism-1.3961277
      Chateau Laurier redesign denounced as 'heritage vandalism'
      An image of the proposed seven-storey addition at the rear of the Chateau Laurier.
          25                 25        
      The Canadian Press 
      Published Wednesday, June 6, 2018 7:34AM EDT  OTTAWA -- A preservation society is blasting the redesign of an addition to Ottawa's stately Chateau Laurier hotel as "heritage vandalism," but the lead architect on the project says a contemporary approach is the best way to protect the property's history.
      Heritage Ottawa fired yet another salvo this week in its ongoing campaign to prevent the proposed glass and metal structure from moving forward at the national historic site.
      "Heritage Ottawa remains unimpressed -- and is gravely concerned that the City of Ottawa may be on track to approve what would be the most disgraceful act of heritage vandalism of our generation," the organization said in a statement Sunday.
      PHOTOS
        A rendering of the original 2016 proposed Chateau Laurier addition.
      Leslie Maitland, who co-chairs the organization, welcomed some of the modifications in the latest revision of modernist design, which has faced intense backlash since it was first unveiled in late 2016.
      The most recent iteration reduces the addition's height to seven stories in order to preserve views of the hotel, according to the City of Ottawa's website, and has also added limestone accents.
      But Maitland said the changes aren't enough to overcome the structure's fundamental clash with the chateau's "picturesque" sensibility.
      "They come up with several iterations, but they're basically all versions of a glass box stuck onto this magnificent, Edwardian chateau," she said in an interview Tuesday. "They can't even think outside the box."
      Peter Clewes of Toronto-based firm architectsAlliance, who is the lead architect on the project, said he shares Heritage Ottawa's admiration for the hotel's whimsical style, but they starkly diverge in their views of the most effective strategy to preserve the property's heritage.
      "We're trying to do a building of our time, and we don't want to confuse the cultural history of Ottawa," Clewes said. "We certainly don't want to demean the hotel in any way."
      Clewes said designing a structure in the same style of the hotel would likely amount to ahistorical mimickry, and could create confusion about what elements of the property are new, and what has been there for more than a century.
      "When you're dealing with a building of national historic significance, you don't want to confuse history," he said. "Our focus has been trying to create a building that's deferential to the hotel, and allows it a clear legibility of the hotel itself -- what is historic and what is new."
      The architect said the public criticism of the project has at times been hurtful, but the process of consulting with stakeholders, government officials and citizens has ultimately influenced his team's designs for the better.
      Ottawa City Council is slated to discuss the project later this month.
      -- By Adina Bresge in Toronto
    • By Cataclaw
      Fil de discussion pour l'Euro 2008
       
      --
       
      Ca commence bien pour mon equipe
       
      Portugal 2
      Turkey 0
       
      FORCA PORTUGAL!
       

       

    • By ErickMontreal
      MLS : Ottawa officiellement candidate
       

       

       

       

       

       
      Mardi 16 septembre 2008
      RDS.ca

      Le propriétaire des Sénateurs d'Ottawa, Eugene Melnyk, a dévoilé mardi son projet pour amener une équipe de la Ligue majeure de soccer (MLS) à Ottawa et construire un stade multifonctionnel de classe mondiale, dédié expressément au soccer, mais qui pourra aussi servir pour présenter des événements en plein air.
       
      "Le soccer est un sport établi et qui a une portée à l'échelle mondiale. Il est inculqué dans la culture et la tradition et il possède une capacité unique de rejoindre des amateurs de partout dans le monde, a déclaré M. Melnyk. Nous souhaitons amener le sport le plus populaire au monde à Ottawa et rien de mieux que le faire en adhérant à la Major League Soccer."
       
      En juillet, Ottawa s'est retrouvée sur une liste de neuf villes nord-américaines visées par la MLS, pour établir deux équipes d'expansion qui feront leur entrée dans le circuit en 2011.
       
      Afin de répondre à une condition préalable pour obtenir une franchise de la MLS à Ottawa, M. Melnyk a aussi dévoilé les plans pour la construction d'un stade extérieur de classe mondiale. Le stade de la MLS à Ottawa aura une capacité qui pourra accueillir jusqu'à 30 000 personnes et comprendra une surface de jeu de gazon naturel ainsi que cinq terrains de soccer qui seront construits à proximité du stade et qui seront mis à la disposition de la communauté. Ces éléments permettront la création d'un complexe majeur de soccer. Le stade sera situé à côté de la Place Banque Scotia.
       
       
      M. Melnyk a insisté sur le fait que la construction d'un stade de cette envergure exige un appui massif de la part de la communauté, une équipe de direction chevronnée, un solide plan d'affaires ainsi que la collaboration entre les secteurs privé et public.
       
      "Le stade est l'élément central de notre candidature pour amener la Major League Soccer dans notre région, mais les besoins pour un stade dans notre ville vont au-delà de cela. Toutes les villes de renommée mondiale possèdent un stade extérieur de classe mondiale. Le stade représente un investissement majeur dans notre communauté, donc nous désirons ériger un amphithéâtre de divertissement multifonctionnel. Nous aurons besoin d'un bâtiment sophistiqué afin d'avoir la possibilité d'attirer des événements sportifs internationaux, des concerts en plein air et des festivals dans la capitale nationale, de souligner M. Melnyk."
    • By monctezuma
      Je ne crois pas qu'on avait de fil pour ce projet.
      Nouveau projet de Développements McGill
       
      http://www.habiter.com/lachine/fr/
       

    • By MtlMan
      9 septembre 2011. Rénos qui ont commencées il y a quelques semaines. Je ne sais pas trop ce que c'est. Peut-être y avait-il un fil là-dessus. Je n'ai pas vu.
       
      [/img]
       
      [/img]
       
      [/img]
       
      [/img]



×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value