Jump to content

Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

image.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

MINIATURE_VIDEO_c62d53c1725ef3b6c251c8dd29485990.jpg

IMAGE_VIVRE_2000X3000.jpg

IMAGE_AVANCER_2000X3000.jpg

IMAGE_INNOVER_2000X3000.jpg

image.png

RoyalMount


Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

Rapport du MTQ  https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/ministere/acces-information-renseignements-personnels/documents-reglement-diffusion/etudes-rapports/etudes-recherches-transport/Documents/etude_namur.pdf

Plan 2020

royalmount-plans.jpg

Plan 2017-2018

image.png

Plan 2019

image.png


Anciennes images

centrecommercialpoche.jpg

image.png

Royalmount.jpg

 

 

 

Link to post
Share on other sites
  • 9 months later...
  • Replies 3k
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Montreal will one day regret its 'think small' attitude towards high-rises. Quebec City will have Le Phare at 250M, Brossard or Laval will probably beat us to it locally. Now that the economy is stron

On pourrait bannir Rocco temporairement pendant la pandémie? Il fait que répéter la même affaire sur chaque fil. 🙄

Ce projet est une véritable hérésie. Il ne doit absolument JAMAIS voir le jour. C'est de loin le plus ridicule projet des trente dernières années.      P.-s. : je n'avais jamais remarqu

Posted Images

il y a 3 minutes, fmfranck a dit :

Clairement, affecter le traffic des deux axes principaux du traffic autoroutier à Montréal, c'est "un risque qui est assumé par le promoteur". C'est ça?

Tu l'as dit comme plusieurs ici: ce coin est saturé! Quand ils vont avoir fini, ben ça va être saturé!

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, franktko a dit :

Tu l'as dit comme plusieurs ici: ce coin est saturé! Quand ils vont avoir fini, ben ça va être saturé!

C'est le problème des autres j'imagine? Désolé, je suis un sucker pour "l'intérêt public".

Je le répète, si c'était une intersection d'autoroutes normale, je n'aurais qu'une réserve idéologique face à ce projet. Mais l'échangeur 15-40 est particulier parce qu'il jumelle deux autoroutes de six voies une centaine de mètres après la fin de Côte-de-Liesse. SI on veut repenser ce secteur avant la construction du complexe, ok.

Edited by fmfranck
Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, acpnc a dit :

A New York ils peuvent continuer à se développer parce qu'ils ne dépendent pas des autoroutes pour croitre, il le font tout simplement sur place, là où se situe déjà la concentration de population et des affaires. Le métro, les autobus, les taxis et la marche s'occupent du reste. 

Quant au promoteur, on connait le cercle vicieux dans lequel plusieurs s'enferment. Ils roulent sur de l'argent emprunté et pour poursuivre leur croissance il doivent toujours construire plus gros avec encore davantage d'argent emprunté. Ce n'est pas leur argent qu'ils misent mais celui des autres, en mettant en garanti les actifs qu'ils gèrent. Si l'entreprise fait faillite elle abandonne le tout aux créanciers et reprendra ses affaires sous un autre nom. Le beau monde de la construction est une jungle dont la commission Charbonneau nous a déjà donné un bref aperçu.

Je n'ai pas l'impression que tu as déjà mis tes économies dans un projet de business. Si c'était si facile de faire de la business (avec l'argent des autres), je bâtirais un gros building downtown!

Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, fmfranck said:

Clairement, affecter le traffic des deux axes principaux du traffic autoroutier à Montréal, c'est "un risque qui est assumé par le promoteur". C'est ça?

Ça serait intéressant d'avoir l'info sur l'emplacement géographique de la résidence de ceux qui postent sur le forum. Ça aiderait à comprendre les positions de certains membres.

Oui car il existe des alternatives dont un métro dans le coin et une autoroute de contournement pour ne pas passer par l'île. L'impact autoroutier n"est qu'une excuse. 

Link to post
Share on other sites
il y a 2 minutes, fmfranck a dit :

C'est le problème des autres j'imagine? Désolé, je suis un sucker pour "l'intérêt public".

Le public aurait intérêt à utiliser les TEC et à lâcher sa voiture ou mieux gérer ses déplacements. Tu tiens absolument à prendre ton char? Ben reste pogné dans le trafic.

On ne règle pas le problème de trafic en arrêtant le développement. On ne le règle pas non plus en construisant plus de routes. On le règle en développant les TEC. Les gouvernements semblent finalement commencer à comprendre ça.

Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, franktko a dit :

Je n'ai pas l'impression que tu as déjà mis tes économies dans un projet de business. Si c'était si facile de faire de la business (avec l'argent des autres), je bâtirais un gros building downtown!

Justement l'art de faire des affaires c'est de risquer l'argent des autres, pas son propre argent. Trump en est le parfait exemple et il est loin d'être le seul. On connait ses méthodes angéliques pratiquées aussi par la majorité de ses semblables. Une vraie mafia.

Link to post
Share on other sites
9 minutes ago, franktko said:

Tu l'as dit comme plusieurs ici: ce coin est saturé! Quand ils vont avoir fini, ben ça va être saturé!

Bien aussi bien aller magasiner tant qu'à être pogné dans le trafic?

Edited by p_xavier
Link to post
Share on other sites
il y a 6 minutes, franktko a dit :

Tu l'as dit comme plusieurs ici: ce coin est saturé! Quand ils vont avoir fini, ben ça va être saturé!

Y'a des nuances dans la vie. Si je te blesse en t'administrant des voies de fait simple (un coup su'a yeule), ça n'a pas la même implication que si je t'administre des voies de fait grâves (jte casse le fémur). Y'a saturation et saturation MAJEURE. Il y a des pertes économiques liés au traffic, si ton commute passe de 45 minutes à 1 heure et demi, ça à un gros impact sur la vitalité économique de la région.

il y a 2 minutes, p_xavier a dit :

Oui car il existe des alternatives dont un métro dans le coin et une autoroute de contournement pour ne pas passer par l'île. L'impact autoroutier n"est qu'une excuse. 

Il existe présentement? Il aura des effets sur la vitalité économique de Montréa?  Alors il n'est pas une excuse. 

il y a 2 minutes, p_xavier a dit :

Bien aussi bien aller magasiner tant qu'à être pogné dans le trafic?

Sans blagues je crois que ça fait effectivement parti de la logique d'affaire de construire ce site à cet endroit.

Link to post
Share on other sites
il y a 1 minute, fmfranck a dit :

Y'a des nuances dans la vie. Si je te blesse en t'administrant des voies de fait simple (un coup su'a yeule), ça n'a pas la même implication que si je t'administre des voies de fait grâves (jte casse le fémur). Y'a saturation et saturation MAJEURE. Il y a des pertes économiques liés au traffic, si ton commute passe de 45 minutes à 1 heure et demi, ça à un gros impact sur la vitalité économique de la région.

Morpheus_-_Stuck_in_Traffic_Funny_Meme.j

Link to post
Share on other sites
il y a 4 minutes, franktko a dit :

Le public aurait intérêt à utiliser les TEC et à lâcher sa voiture ou mieux gérer ses déplacements. Tu tiens absolument à prendre ton char? Ben reste pogné dans le trafic.

On ne règle pas le problème de trafic en arrêtant le développement. On ne le règle pas non plus en construisant plus de routes. On le règle en développant les TEC. Les gouvernements semblent finalement commencer à comprendre ça.

Reste que cet échangeur à mal été pensé à la base. Résoudre une erreur historique n'est pas "rajouter des routes". C'est combler une lacune qui existe du fait d'une mauvaise planification.

On tourne en rond de toute façon. L'échangeur 15-40 ne changera pas, et sans mesure d'apaisement (Cavendish ou autre), ça sera l'enfer.

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • By Gilbert
      1500 Sherbrooke Ouest
       
      Architectes: DCYSM
      Fin de la construction:2001
      Utilisation: Résidentiel/Hôtellier
       
      Emplacement: Centre-ville, Montréal
       
      ? mètres - 32 étages
       

    • By Gilbert
      Place de la Cité Internationale – Phase 2
      Architectes: Fox&Fowle
      Utilisation: Bureaux
      Emplacement: Quartier International, Montréal
      Descriptions:
      - Le terrain que la tour occupera est maintenant un grand espace gazonné.

      Source : rosey12387
    • By UrbMtl
      Bleury/Sherbrooke

      Ce coin ne cesse de se densifier…
      Hotel de 270 chambres. 
         
    • By CFurtado
      Tom Perlmutter rêve de déménager l'ONF dans le Quartier des spectacles. Inspiré par les bureaux de Google dans le monde et par l'édifice de l'Art Gallery of Ontario, Tom Perlmutter voit le futur de l'Office national du film dans un espace accessible aux créateurs comme au grand public.
       
      «J'aimerais un site plus accessible aux créateurs et au grand public, créer un espace vivant, explique Tom Perlmutter, rencontré la semaine dernière. On parle avec la Ville de Montréal: ce serait beaucoup plus intéressant, par exemple, d'être dans le Quartier des spectacles, avec les Montréalais, de créer un espace créatif.»
       
      Construit sur le modèle des studios américains, le bâtiment qui héberge les bureaux de l'Office depuis 1956 n'est plus adapté aux besoins de l'ONF, croit M. Perlmutter. Longs couloirs menant à une multitude de petits bureaux, ou studios délaissés par l'Office: «On n'a pas besoin de tout ça», dit-il.
       
      Le gouvernement fédéral étudie les besoins de l'ONF, et le ministère des Travaux publics, propriétaire de l'actuel siège de l'ONF, émettra des recommandations dès l'été 2011. Situés au 3155 chemin de la Côte-de-Liesse, les bureaux de l'ONF ne correspondent plus aux exigences de l'époque.
       
      «J'ai préparé il y a quelques semaines un document de discussion et j'ai cherché ailleurs ce qu'il est possible de faire, dit Tom Perlmutter. On pense qu'à Toronto, par exemple, dans les grands projets comme le ROM et l'AGO de Frank Gehry, il y a vraiment une architecture intéressante et vivante.»
       
      L'espace dont rêve Tom Perlmutter abriterait tant les créateurs travaillant pour l'Office qu'un café ou un cinéma accessible au grand public comme aux réalisateurs ne tournant pas pour l'ONF. Parmi les images que Tom Perlmutter a intégré à son document de discussion, on retrouve les espaces ouverts, ludiques et conviviaux qui sont devenus la marque des bureaux de Google dans le monde.
       
      Ce déménagement, insiste Tom Perlmutter, ne répondrait pas seulement à des considérations esthétiques. «Fondamentalement on veut revenir à un espace créatif et d'échange avec les créateurs et le grand public, dit-il. On veut devenir une source de fierté pour les Montréalais et créer un centre mondial d'innovation, un espace d'expérimentation du numérique.»
       
      Discussions
       
      Concrètement, Tom Perlmutter dit avoir entamé des discussions avec la Ville de Montréal et Travaux publics Canada. Hier, l'arrondissement de Ville-Marie disait n'avoir reçu «aucune demande en ce sens-là». Quant à Travaux publics, nous n'avions pas obtenu des réponses au moment d'écrire ces lignes.
       
      Mais le déménagement n'est pas le seul projet que Tom Perlmutter a en tête pour l'ONF. Une annonce concernant de nouveaux projets pour l'internet sera faite en juin. On a également appris que l'ONF négocie actuellement avec la chaîne franco-allemande Arte un partenariat concernant le numérique.
       
      Enfin, du côté du documentaire traditionnel, l'ONF produira le prochain film de Richard Desjardins et Robert Monderie. Après Le peuple invisible, le duo s'intéressera à l'histoire des mines au Québec et en Ontario. Sarah Polley (Away from Her) réalisera aussi pour l'ONF son premier long métrage documentaire. On ignore encore le sujet de ce film.
       
      http://moncinema.cyberpresse.ca/nouvelles-et-critiques/nouvelles/nouvelle-cinema/11461-lonf-reve-de-grands-espaces.html



×
×
  • Create New...