Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

image.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

Screen_Shot_2018-11-13_at_1_02.17_PM.png

Royalmount.jpg
centrecommercialpoche.jpg
Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

Rapport du MTQ  https://www.transports.gouv.qc.ca/fr/ministere/acces-information-renseignements-personnels/documents-reglement-diffusion/etudes-rapports/etudes-recherches-transport/Documents/etude_namur.pdf

Plan 2017-2018

image.png

Plan 2019

image.png

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui il y a de l’espace entre les immeubles pour donner de l’espace à des petits parcs, piscines, espaces bbq, etc etc. Ça fait plus « aérée » et moins blocs communistes collées un sur l’autre comme j’ai vu à Prague il y a quelques mois. 

Je préfère un immeuble de 20 étages qui prends 2-3 fois moins d’emprise au sol que 3 blocs de 7 étages collés. 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 19 minutes, vincethewipet a dit :

Le Plateau est très dense avec 3 étages aussi, avec une bonne quantité de logements assez grands. La densité de la trame urbaine joue un rôle majeur dans la densité.

Quand on sort du centre-ville, les constructions en hauteur ont tendance à occuper une superficie plus faible du terrain. C'est assez flagrant à Laval, il y a beaucoup de tours à 20 étages, mais plusieurs ont une très faible occupation au sol.

C'est pour cela que dis qu'il faut viser la densité. On peut construire en hauteur pour l'atteindre. Mais la hauteur seule n'est pas une mesure. C'est simplement une façon d'atteindre une certaine densité. Par la suite, si les gens veulent des édifices moins hauts et plus tassés, pourquoi pas? Plus hauts moins tassés? Allons-y fort. Ça reste la même densité. On peut bien sûr faire des édifices hauts et tassés, mais là on arrive dans une échelle que plusieurs n'aiment tout simplement pas et trouvent oppressante. Sans compter les problèmes de services, de circulations, etc...

J'ajouterais que l'idéal c'est d'avoir une diversité. Aucune densité n'est parfaite et aucune densité ne peut convenir à tout le monde.

Contrairement à Paris ou New York, on a la chance d'avoir une grande diversité de typologies. Il est possible d'habiter dans un condo au 30e étage, dans un triplex avec une cours ou dans une maison avec une piscine à une distance raisonnable du centre-ville, ce qui est un atout pour Montréal.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 38 minutes, vincethewipet a dit :

Le Plateau est très dense avec 3 étages aussi, avec une bonne quantité de logements assez grands. La densité de la trame urbaine joue un rôle majeur dans la densité.

Quand on sort du centre-ville, les constructions en hauteur ont tendance à occuper une superficie plus faible du terrain. C'est assez flagrant à Laval, il y a beaucoup de tours à 20 étages, mais plusieurs ont une très faible occupation au sol.

C'est pour cela que dis qu'il faut viser la densité. On peut construire en hauteur pour l'atteindre. Mais la hauteur seule n'est pas une mesure. C'est simplement une façon d'atteindre une certaine densité. Par la suite, si les gens veulent des édifices moins hauts et plus tassés, pourquoi pas? Plus hauts moins tassés? Allons-y fort. Ça reste la même densité. On peut bien sûr faire des édifices hauts et tassés, mais là on arrive dans une échelle que plusieurs n'aiment tout simplement pas et trouvent oppressante. Sans compter les problèmes de services, de circulations, etc...

Si je peux me permettre. Le Plateau n'est pas « très dense ». Il a une bonne densité de population par rapport aux autres arrondissements montréalais car presque la totalité de son territoire est résidentiel : pas de parc industriel, pas de cours d'eau, pas de grands parcs, etc. 

Toutefois le Plateau n'a vraiment pas une grande densité du patrimoine bâti, ni même de densité de population si on se compare...

- Village Shaughnessy 22,396/km2

- Manhattan 28,154.0/km2

- Paris 11e Arrondissement 40,000/km2

... Plateau-Mont-Royal 12,792.1/km2

Share this post


Link to post
Share on other sites
27 minutes ago, Fortier said:

Si je peux me permettre. Le Plateau n'est pas « très dense ». Il a une bonne densité de population par rapport aux autres arrondissements car presque la totalité de son territoire est résidentiel : pas de parc industriel, pas de cours d'eau, pas de grands parcs, etc. 

Toutefois le Plateau n'a vraiment pas une grande densité du patrimoine bâti, ni même de densité de population si on se compare...

- Village Shaughnessy : 22,396/km2

- Manhattan : 28,154.0/km2

- Paris 11e Arrondissement : 40,000/km2

... Plateau-Mont-Royal : 12,792.1/km2

Ce n'est pas tout-à-fait exact pour l'emploi. Le Plateau Mont-Royal arrive en quatrième position des arrondissements avec le plus d'emplois à Montréal, tout en étant le 2ième plus petit. Il y a plus de 60 000 emplois dans le Plateau Mont-Royal, ce qui en fait une des densités les plus importantes sur l'île, plus importante que Saint-Laurent par exemple.

J'ai superposé la carte de densité des emplois sur une carte des arrondissements:

emplois.png

Le Plateau Mont-Royal est définitivement moins à vocation "résidentielle" que la quasi-totalité de l'île de Montréal. Faut pas oublier que le corridor Saint-Laurent, le Mile-End, et le secteur est du quartier sont des zones très intenses pour l'emploi. Mais bon c'est vrai qu'il n'y a pas des activités à basse densité et que ça augmente sa densité totale.

Et bien sûr, il y a des endroits plus denses que le Plateau sur l'île, mais le Plateau réussit à avoir un peu plus de la moitié de la densité de Shaughnessy avec une échelle moyenne de grosso-modo 3 étages, avec un petit jardin derrière toutes ces résidences. Faut relativiser les choses, c'est certain :P. L'échelle du Plateau est complètement soutenable sans construire en hauteur. si 3 étages est une échelle viable, 6-7 peuvent l'être.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Densité d'emplois et de vie, c'est différent. On peut travailler à 3 ou 4 dans un petit bureau toute la journée, mais pas y vivre en gang 7 jours sur 7. 

Le problème des 3 étages, c'est qu'avec la flambée des prix, la rareté arrive plus vite, ce qui alimente la flambée aussi. Les petits quartiers "à échelle humaine" tant vantés deviendront vite des îlots pour très aisés uniquement. 

Plus ça va, plus l'idée "d'échelle humaine" associée à peu de hauteur entre en dissonance sérieuse avec le principe d'accessibilité. À moins de subventionner à mort ce genre de projet.

Share this post


Link to post
Share on other sites
20 minutes ago, MtlMan said:

Densité d'emplois et de vie, c'est différent. On peut travailler à 3 ou 4 dans un petit bureau toute la journée, mais pas y vivre en gang 7 jours sur 7. 

Le problème des 3 étages, c'est qu'avec la flambée des prix, la rareté arrive plus vite, ce qui alimente la flambée aussi. Les petits quartiers "à échelle humaine" tant vantés deviendront vite des îlots pour très aisés uniquement. 

Plus ça va, plus l'idée "d'échelle humaine" associée à peu de hauteur entre en dissonance sérieuse avec le principe d'accessibilité. À moins de subventionner à mort ce genre de projet.

Je soulignais qu'on ne peut pas expliquer la densité résidentielle du Plateau par son manque d'activité économique. C'est un secteur d'emplois majeur, et malgré l'espace occupé par cette activité économique, c'est un quartier résidentiel relativement dense. Comme il est relativement dense malgré son échelle de 3 étages.

Il n'y a pas nécessairement une corrélation entre la hauteur des édifices et l'accessibilité dans le marché immobilier. En fait on a déjà vu des gouvernements offrir un zonage plus généreux pour justement contrer une chute des prix de l'immobilier, dans certaines villes. C'est la quantité de logements qui devrait faire une différence. Par contre, comme le marché immobilier est particulièrement imparfait, ce n'est pas une certitude quand on regarde dans un secteur géographique donné. Si par exemple demain on construisait des tours de condos dans le Plateau, peu importe leur hauteur et leur nombre, je suis certain que ce serait dans l'ultra-luxueux, ça ne réglerait aucun problème d'accessibilité, en plus d'être un produit TRÈS différent de l'achat d'un plex ou d'une maison de ville à 2-3 étages.

La hauteur n'est pas en opposition avec l'échelle humaine tant qu'à moi par contre (sauf dans certains cas extrêmes, ça peut faire des quartiers oppressants, et je vais préférer des tours à 40 étages plus espacées que du 20 étages mur-à-mur), mon point est seulement qu'on doit viser la densité avant tout, pas la hauteur à tout prix. Malek veut des tours hautes et espacés, je préfère des édifices d'une hauteur moyenne et plus rapprochés pour une trame urbaine plus régulière et riche. Je pense que c'est sain d'avoir le choix pour son milieu de vie. La trame urbaine du Plateau est très dense, construire en hauteur est souvent problématique. C'est la réalité du quartier et de la disposition de ses rues, à bien des endroits. C'est difficile de faire des insertions en hauteur dans ce contexte.

Share this post


Link to post
Share on other sites
14 minutes ago, MtlMan said:

Densité d'emplois et de vie, c'est différent. On peut travailler à 3 ou 4 dans un petit bureau toute la journée, mais pas y vivre en gang 7 jours sur 7. 

Le problème des 3 étages, c'est qu'avec la flambée des prix, la rareté arrive plus vite, ce qui alimente la flambée aussi. Les petits quartiers "à échelle humaine" tant vantés deviendront vite des îlots pour très aisés uniquement. 

Plus ça va, plus l'idée "d'échelle humaine" associée à peu de hauteur entre en dissonance sérieuse avec le principe d'accessibilité. À moins de subventionner à mort ce genre de projet.

💯💯💯

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sauf pour un ménage recherchant un plex ou une maison de ville. La construction d'un autre produit au détriment de celui qu'il recherche ne soulage pas le marché pour ce ménage.

Enfin, on s'éloigne pas mal du Royalmount. Et si le Royalmount veut avoir une poignée de tours sur son centre commercial, grand bien lui face. C'est pas comme si ça allait me faire de l'ombre :P.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, vincethewipet a dit :

Je soulignais qu'on ne peut pas expliquer la densité résidentielle du Plateau par son manque d'activité économique. C'est un secteur d'emplois majeur, et malgré l'espace occupé par cette activité économique, c'est un quartier résidentiel relativement dense. Comme il est relativement dense malgré son échelle de 3 étages.

Il n'y a pas nécessairement une corrélation entre la hauteur des édifices et l'accessibilité dans le marché immobilier. En fait on a déjà vu des gouvernements offrir un zonage plus généreux pour justement contrer une chute des prix de l'immobilier, dans certaines villes. C'est la quantité de logements qui devrait faire une différence. Par contre, comme le marché immobilier est particulièrement imparfait, ce n'est pas une certitude quand on regarde dans un secteur géographique donné. Si par exemple demain on construisait des tours de condos dans le Plateau, peu importe leur hauteur et leur nombre, je suis certain que ce serait dans l'ultra-luxueux, ça ne réglerait aucun problème d'accessibilité, en plus d'être un produit TRÈS différent de l'achat d'un plex ou d'une maison de ville à 2-3 étages.

La hauteur n'est pas en opposition avec l'échelle humaine tant qu'à moi par contre (sauf dans certains cas extrêmes, ça peut faire des quartiers oppressants, et je vais préférer des tours à 40 étages plus espacées que du 20 étages mur-à-mur), mon point est seulement qu'on doit viser la densité avant tout, pas la hauteur à tout prix. Malek veut des tours hautes et espacés, je préfère des édifices d'une hauteur moyenne et plus rapprochés pour une trame urbaine plus régulière et riche. Je pense que c'est sain d'avoir le choix pour son milieu de vie. La trame urbaine du Plateau est très dense, construire en hauteur est souvent problématique. C'est la réalité du quartier et de la disposition de ses rues, à bien des endroits. C'est difficile de faire des insertions en hauteur dans ce contexte.

Tu apporte d'excellents point comme toujours. On n'est pas tellement loins l'un de l'autre. Juste sur certains détails. Et c'est vrai qu'on s'éloigne pas mal du Royalmount! 😇

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est sûr que ça aidera toujours de comparer avec des extrêmes uniques en leur genre comme Manhattan et Paris, ou comparer avec des zones bâties beaucoup plus petites dont la densité d'amenuise très rapidement lorsqu'on insère un minimum de contexte plus large, comme Shaughnessy Village, pour "justifier" que le Plateau n'est pas "si dense que ça"....

Le Plateau, lorsqu'on s'adonne à une comparaison qui fait preuve d'un minimum d'honnêteté intellectuelle, est un quartier très dense pour sa réalité nord-américaine, et un quartier relativement dense même quand on inclut la réalité européenne. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By UrbMtl
      Laboratoire de recherche Microsoft Montréal

      Actualités:
      L'édifice actuel est déjà en cours de démolition. 
    • By GDS
      Un beau project de bureau dans le Mile-End / Villeray par Mondev
       
       
       

      Ajoutant créativité et l’esprit d’entreprise au sein de l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension, ce nouveau développement contribuera à l’architecture et à la culture du Mile-Ex. Offrant cinq étages de bureaux et des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, le Soffitta permettra aux nouvelles entreprises et celles déjà établies de résider dans ce que le Vogue Magazine (février 2016) définit comme étant le secteur la plus chaud de Montréal.
      Les espaces disponibles répondront autant aux besoins de sociétés de haute technologie dynamique que ceux d’un café paisible. Le bâtiment continuera de faire évoluer ce secteur industriel autrefois obscur vers un centre où la créativité et la croissance économique est aujourd’hui indéniables.
    • By UrbMtl
      750 Peel

       
       
    • By _mtler_
      http://www.pelletierdefontenay.com/index/#/hme2-1/
      Aout 2017
      Proposition finaliste pour un nouvel hotel particulier dans le Mile-end. L'hotel comprenait quarante chambres, un restaurant, un cafe/bar, une galerie d'art, un club privé, une piscine et terrasse au toit.
      Date : 2017
      Client : privé
      Budget : NA
      Phase : Concours - finaliste
      Images : Pelletier de Fontenay
       

    • By Gilbert
      Développement vert de l'îlot du Monument National, entre les rues Clark/René-Lévesque/St-Laurent/Ste-Catherine.