Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

Screen_Shot_2018-11-13_at_1_02.17_PM.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

Royalmount.jpg
centrecommercialpoche.jpg
Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il faudrait être totalement décroché de la réalité pour ne pas admettre que ce projet est un rêve de mégalomane, qui exigerait des sommes colossales en réaménagement routier, pour pouvoir devenir normalement accessible à la clientèle visée. Encore si ce projet répondait à un besoin véritable de la ville, ce qui est loin d'être le cas. On propose plutôt de faire une concurrence abusive aux centres commerciaux déjà bien établis et bien répartis sur le territoire, pour tout concentrer au même endroit, en déstabilisant au passage l'équilibre des forces.

 

Montréal n'a pas besoin d'un énième projet de centre commercial aux allures de foire banlieusarde, d'autres sont passés avant et ont reçu la même réponse. Il faut s'en tenir au plan d'urbanisme initial, puisqu'il a été pensé pour servir adéquatement la communauté montréalaise dans son développement présent et future, et non favoriser certains promoteurs prédateurs qui n'ont d'intérêt que pour leurs profits à court terme.

 

Es-tu capable de simplement t'opposer à un projet sans rabaisser les promoteurs? En les traitant de mégalomanes tu essayes de rabaisser les opinions de ceux qui pourraient être en accord avec le projet. Et crois-le ou non, il est possible d'être en désaccord avec toi sans être pour autant être décroché de la réalité.

Modifié par ToxiK

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Es-tu capable de simplement t'opposer à un projet sans rabaisser les promoteurs? En les traitant de mégalomanes tu essayes de rabaisser les opinions de ceux qui pourraient être en accord avec le projet. Et crois-le ou non, il est possible d'être en désaccord avec toi sans être pour autant être décroché de la réalité.

 

Je n'essaie de rabaisser personne, je ne fais qu'exprimer une opinion personnelle vis à vis d'un projet que je juge mégalomane dans le contexte présenté par le promoteur. Tu n'as pas non plus à être d'accord avec moi, c'est ton droit. De mon côté je n'ai pas à justifier une opinion plusieurs fois exprimée sur ce fil, puisque je ne cherche pas à faire l'unanimité. Je ne m'étendrai pas davantage sur le sujet pour éviter une diversion que je crois inutile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, Rocco a dit :

Have they thought about all that dust it will bring on the bronze roofs of TMRs mansions?

Bien sûr que oui!  C'est pourquoi il est prévu que les travaux majeurs de démolition et de terrassement seront effectués en hiver, quand les vents dominants proviennent du nord. (Blague)

Rassure-toi: VMR a déjà sa part de poussière et de suie en provenance de la Métropolitaine et de Décarie.  On est loin du concept original de «Model City», quand tout autour s'étendaient des champs verdoyants.

Mais si encore c'était le principal problème associé à ce projet, on serait serein.  Pour ma part, à l'heure actuelle, je suis plutôt dubitatif quant à la vocation prédominante du projet dans sa forme définitive (à venir).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai juste fait une entête standard pour le projet! Pas de nouvelle, juste le ménage que je fais depuis quelques semaines sur le forum depuis que je suis modérateur. 

Je sais que ça fait souvent remonter les sujets de créer une entête (parfois je peux simplement modifier un message déjà existant, mais pas toujours), mais bon, en bout de ligne on a un plus beau forum :P.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par UrbMtl
      Nobel Condominiums

      Actualité:
       
    • Par sim
      Un nouveau projet passé inaperçu de 23 unités sur six étages au 2790 Côte-de-liesse à Ville Mont-Royal (voie de service de la métropolitaine). Ce seront des appartements (dispendieux!) selon le site internet. Rien d'exceptionnel au niveau de l'architecture mais ça fera du bien au secteur qui est bordé par d'autres complexes d'appartements assez vieux et laids... Le site est déjà creusé et la livraison est supposée se faire ce printemps. Le constructeur est Loracon et c'est Lofts Mtl qui s'occupe de la location.
      https://www.loftsmtl.com/fr/athlone-projets-a-venir

       

    • Par nephersir7
      Projet locatif de 18 étages à côté de Concordia

      http://www.lobby.gouv.qc.ca/servicespublic/consultation/AfficherInscription.aspx?NumeroInscription=3teoJdC%2bIdl2362AMJKTRg%3d%3d#D107088
       
    • Par UrbMtl
      Hotel Peel

       
       
    • Par Furn25
      Je crois que ce projet en construction mérite un thread.
       
      Projet du massif de Charlevoix: trois chantiers en simultané
       
      Sylvain Desmeules, collaboration spéciale
      Le Soleil
       
      (Baie-Saint-Paul) Le projet du Massif risque de changer le visage touristique de Charlevoix. Les trois chantiers sont actuellement menés de front, et malgré les retards, les dépassements de coûts, les rumeurs entendues, le projet verra bel et bien le jour, comme ont pu le constater les médias hier, invités à une visite de chantier.
       
      On ne construit pas tout un ensemble récréotouristique d'une valeur 258 millions $ sans avoir un effet sur l'offre touristique. Le printemps prochain, le train touristique aura fait ses premiers voyages, l'hôtel accueilli ses premiers clients et la montagne de ski, ses premiers lugeurs. L'intérêt grandit, mais aussi la curiosité, puisque nombreux sont les futurs clients qui sont impatients de voir la couleur de ce mégaprojet. C'est sans compter les centaines d'emploi, autant pour la construction que pour les opérations après coup.
       
      Les 150 chambres seront réparties en cinq pavillons. Le bâtiment principal qui comprendra une salle multifonctionnelle de 500 invités et le restaurant, est en construction. Une passerelle le relie à la gare où, là encore, des chambres de type nomade logeront aux niveaux supérieurs.
       
      Centre de soins de santé avec spa, marché public, comptoir du terroir, restaurants, place publique, le tout doublé d'événements festifs, risquent de faire de l'hôtel un pôle d'attraction de Baie-Saint-Paul.
       
      On parle ici de chambres «minimalistes et sobres», avec un «confort supérieur». L'utilisation de bois et un environnement de champs et de boisés rappelleront le passé agricole de ce secteur. D'un côté, les clients s'abreuveront d'un paysage agricole avec en toile de fond le fleuve Saint-Laurent, de l'autre, ils seront attirés par le village de Baie-Saint-Paul, accessible à pied.
       
      L'hôtel ouvrira au printemps prochain.
       
      Piste de luge
       
      La construction d'une piste de luge de 7,5 kilomètres, «une première en Amérique du Nord», comme se plaît à le dire le directeur général de la station de ski, Pierre Raymond, risque d'être l'attraction de l'hiver.
       
      Les lugeurs (10 ans et plus) seront amenés par groupes de 15 au sommet du mont à Liguori, d'où ils s'élanceront, soit sur une luge traditionnelle autrichienne, soit sur une luge non traditionnelle, couchés sur le ventre. Les plus vites négocieront le parcours en 30 minutes. À mi-chemin, un refuge et une passerelle avec vue sur de superbes chutes permettront une courte pause.
       
      Ceux qui arriveront par le train touristique ou la navette ferroviaire (en 2012) pourront emprunter une télébenne qui les mènera directement de la gare le long du fleuve au pied des pentes de la montagne. La construction d'une spectaculaire passerelle de 100 mètres au-dessus de la rivière Grande-Pointe fera le lien avec le chalet de la base.
       
      Ce n'est pas pour cette année, mais le projet comprend aussi la construction d'hébergement en montagne, soit près de 400 unités incluant les fameuses «maisons signature», sorte d'expérience singulière axée sur la mer, le vent ou les grands espaces.
       
      Le train
       
      C'est connu, le train touristique fera son voyage inaugural le 9 septembre. Les voyageurs auront droit à une escapade de trois heures trente de 140 kilomètres longeant le littoral, du parc de la Chute-Montmorency à La Malbaie. Le chemin de fer a subi une cure de rajeunissement de 20 millions $ en 22 mois, avec notamment le remplacement de 22 kilomètres de rail et des interventions sur 25 ponts et 86 ponceaux.
       
      Les huit voitures pourront embarquer 528 passagers. Le Massif a garanti 27 départs à l'automne. Pour 249 $, les clients auront droit à un dîner trois services à l'aller et à un souper gastronomique quatre services au retour, incluant une escale de trois heures à La Malbaie.
       
      110 millions $ dépensés
       
      Le président-directeur général du Massif, Claude Choquette, est content de ce qu'il voit. Il assure que les échéanciers sont respectés.
       
      Actuellement, 110 des 258 millions $ prévus au projet ont été engagés, ce qui permet de déduire que plus de 40 % du projet est réalisé.
       
      Reste encore des demandes d'aide financière du gouvernement en suspens, résultats des ajustements liés au contexte parasismique de Charlevoix.
       
      «Le projet est toujours de 258 millions $. On a fait des demandes au gouvernement pour nous aider à certains niveaux, pour des coûts supplémentaires. C'est sous analyse actuellement», nous dit M. Choquette. Pour rendre les bâtiments conformes aux normes sismiques, il a fallu ajouter entre 7 et 8 millions $ au projet.
       
      Rappelons que l'hôtel est construit dans une zone à haut risque sismique. On voit, de l'hôtel, l'Hôpital de Baie-Saint-Paul, condamné à être détruit en raison de sa vulnérabilité à un fort séisme.
       

      http://www.lemassif.com/fr/accueil