Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

Screen_Shot_2018-11-13_at_1_02.17_PM.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

Royalmount.jpg
centrecommercialpoche.jpg
Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

il y a 43 minutes, acpnc a dit :

Justement si les travailleurs réagissent à la congestion du secteur en l'évitant, ou pire en refusant un bon emplois dans une entreprise des environs du projet Royalmount, c'est clair que le problème sera nettement aggravé avec l'ajout de dizaines de milliers d'automobilistes quotidiens supplémentaires, sans parler des milliers de livraisons pour approvisionner le méga-centre commercial.

Il y a du vrai dans l'article, mais il y a aussi pas mal de sensationalisme à mon avis. Ça fait un peu NIMBY.

il y a 44 minutes, acpnc a dit :

On ne peut tout de même pas laisser faire et ensuite tenter de résoudre le problème en aval quand cette partie de la ville se sera dévitalisée d'une partie de ses emplois. Quand on fait le bilan des avantages de ce méga-projet versus les inconvénients. On constate que les avantages ne font pas le poids et qu'ils sont loin d'être garantis. Tandis qu'au contraire la réalisation de ce projet tel que proposé, risque de couter très cher aux payeurs de taxes, s'il devient nécessaire de construire des infrastructures lourdes pour y remédier.

"On constate", qui exactement? La perception change selon les parties prenantes, d'ou le fait que le projet est si polarisateur.

Aussi, les payeurs de taxes doivent payer la construction des infrastructures lourdes pour remédier au problème actuel de toute façon. À moins que tu suggères le statut-quo (ie: ne rien faire)?

il y a 47 minutes, acpnc a dit :

Tout ce boucan pour quelques centaines de boutiques et de restos que l'on peut facilement construire au centre de la ville près de la population et des TEC et sans déranger personne.

Sérieux, je sais que tu es contre le projet, mais je crois que tu délires si tu crois qu'on peut facilement placer quelques centaines de boutiques et restos au centre-ville.

il y a 48 minutes, acpnc a dit :

J'ai bien hâte que la logique prenne enfin le dessus sur les rêves de grandeur et qu'on mette au pas un promoteur qui ne fait que favoriser ses intérêts personnels au détriment de ceux de la collectivité. Parce que si des entreprises du voisinage peinent déjà à attirer des travailleurs, ce sera encore pire quand Montréal voudra faire la promotion de son nouveau quartier résidentiel à Blue-Bonnet. Ce dernier risque alors de demeurer en friche si ses accès son bouchés par des consommateurs qui n'habitent même pas le secteur.

Ce dernier risque de demeurer en friche longtemps à mon avis. J'entends très peu sur le projet.

il y a 50 minutes, acpnc a dit :

En résumé le projet Royalmount est une totale improvisation, un projet bâclé sans études sérieuses et dont le seul objectif est de forcer un énième centre commercial tout à l'auto, dans le coeur même de la ville.

C'est tout un art d'improviser dans les investissements, règles et processus établies. Pour moi l'improvisation vient des règlements en place, des mesures en place, et de toute l'intervention pour arrêter ce qui a été approuvé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

ACPNC, tu es hors sujet et je vais t'expliquer pourquoi.

C'est l'histoire d'un gars qui a acheté un terrain, qui a demandé la ville de construire dessus et ils ont dits oui.

ACPNC arrive et dit, on n'a pas besoin de ça sur ce terrain là mais ailleurs... ailleurs là bas!

Mais pas sur le terrain que le gars a acheté.

Ok mais le gars a pas de terrain ailleurs!

Voilà ou tu tombes hors sujet.

Ce n'est pas sim city ici, ce n'est pas la "soviétie" non plus, ce n'est non plus pas un fil dans la section "vision".

Donc SVP garde la discussion dans les paramètres de ce projet, le même terrain, le même promoteur, la même ville, ...

Merci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 12 heures, Malek a dit :

Tu es un peu trop idéaliste sur plusieurs points. Oui idéalement les gens habitent à côté du travail et au oui idéalement prendre le transport, mais ce n’est veaiment pas la réalité de tous. Beaucoup de gens qui s’installent, s’installent pour un bout mais changent d’emplois plus souvent que de déménager à chaque fois. 

Pour les livraisons, ils sont d’habitude à journée longue, c’est comme si tu disais que tous les commerces sont desservies par camions que le matin. Les camions font quoi le reste de la journée? Il y a autant de camions que de commerces?

et pour l’attirance régionale, oui mais les soirs et week-end ou le traffic est moins un problème. 

Les livraisons dans le retail, c'est pas mal souvent le matin, avant l'ouverture. De plus, le secteur 15-40 est congestionné pas mal toute la journée, donc même avec un traffic accru les soirs et week-end, ça ne règle pas le problème.

Il y a 11 heures, ToxiK a dit :

Sans son offre commerciale / divertissement d'envergure régionale, Royalmount devient juste un autre méga-centre. 

Pas si on en fait un quartier complet et dense, avec des résidences, des bureaux, des commerces et du divertissement, axé bien plus sur les transports actifs et en commun. 

Il y a 11 heures, ToxiK a dit :

Pourtant les gens vont magasiner au centre-ville en TEC et ça ne semble pas causer de problèmes.

Les gens qui vont magasiner au centre-ville en TEC sont les Montréalais. Le RoyalMount vise à avoir un rayonnement régional et suburbain, qui amène bien plus un flot de voitures que de gens en métro. 

 

Comme j'ai dis plus tôt, je ne suis vraiment pas contre le Royal Mount (au contraire, je trouve admirable qu'un promoteur privé investisse 2 milliards sur notre île, ça montre la confiance que les entrepreneurs ont dans notre économie). Je trouve juste que l'idée de prendre une pause pour penser à comment améliorer le projet et ses accès est judicieuse. Un RoyalMount bien planifié sera évidemment bien mieux pour l'île et ses habitants qu'un RoyalMount construit à la va-vite et qui nous cause des problèmes pour les 20 prochaines années. 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 22 heures, ToxiK a dit :

Je ne suis pas un grand fan des Walmart mais ils comblent un besoin de marchandises à bas prix.  

Ils comblent surtout les besoins des actionnaires et de la famille Walton !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Très curieux ça : acpnc se fait rabrouer pcq il est "hors sujet", mais d'autres ailleurs qui se mettent à crier à la fin du monde en mettant tout et son contraire sur le dos de Valérie Plante, ça pas de problème.

2 poids 2 mesures.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
il y a une heure, yarabundi a dit :

Ils comblent surtout les besoins des actionnaires et de la famille Walton !!

Comme toutes les autres compagnies.  Et on comble les actionnaires en satisfaisant les besoins des clients pour qu'ils viennent acheter.  Si on ne le fait pas correctement, alors pas de clients et pas d'actionnaires comblés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est bien beau le centre-ville mais il n'y a pas que ça dans la vie.  De plus, ça devient de plus en plus cher et des locaux suffisamment grands (et abordables) pour un parc aquatique ne sont pas nombreux.  Ce n'est pas non plus l'endroit le plus intéressant pour les familles.  De plus, concentrer trop d'activités régionales au centre-ville donne trop de pouvoir à l'administration de Montréal sur l'ensemble de la région,  Je suis en faveur d'avoir un centre-ville fort mais pas monopolistique; il faut des centres régionaux intéressants.  Ça a entre autres l'avantage d'être plus proche d'une partie de la population.

À son emplacement choisi, le Royalmount a l'avantage d'avoir un fort impact économique tout en créant moins de circulation qu'en banlieue.  Le marché montréalais est mûr pour un tel centre, là ou en banlieue.  L'emplacement choisi va permettre à un plus grand pourcentage des clients d'utiliser le TEC qu'un même centre en banlieue tout en ne les rendant pas prisonniers du TEC (ce n'est pas évident d'amener sa famille avec de jeunes enfants au centre-ville en hivers avec les TEC).  De plus, le site choisi pourrait être éventuellement relié par de nouveaux moyens de TEC comme un tramway (ce dont on a probablement besoin de toutes façons). 

Oui, le Royalmount va faire compétition au centre-ville.  Tant mieux!  Ça va le forcer à s'améliorer constamment.  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 2 heures, MtlMan a dit :

Très curieux ça : acpnc se fait rabrouer pcq il est "hors sujet", mais d'autres ailleurs qui se mettent à crier à la fin du monde en mettant tout et son contraire sur le dos de Valérie Plante, ça pas de problème.

2 poids 2 mesures.

Je ne peux pas lire tous les messages, désolé. Il y a aussi plusieurs modérateurs, et ils agissent s'il y a raison de le faire.

De plus je te rappelles:

"L’administration n’as pas à rendre des comptes sur les mesures disciplinaires prises qui peuvent être basés sur des informations pas nécessairement publiques aux membres. (Information sur les IP, messagerie privés, historique des actions prises par un membre, etc.)"

Et:

"Éviter de commenter en public les mesures disciplinaires prise par l’administration : ce type de commentaire ne fait qu’exacerber un climat malsain. Les commentaires en privés à l’administrations sont fortement encouragés."

Quoi qu'il n'y a pas eu de mesures disciplinaires, qu'un rappel à l'ordre de rester dans le sujet... c'est pas compliqué à comprendre me semble.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 3 heures, ToxiK a dit :

Comme toutes les autres compagnies.  Et on comble les actionnaires en satisfaisant les besoins des clients pour qu'ils viennent acheter.  Si on ne le fait pas correctement, alors pas de clients et pas d'actionnaires comblés.

Ouais, bon !! je ne partage pas ta perception idyllique de la relation clients/entreprises. La satisfaction de la clientèle n'est qu'un aspect de cette relation. Si les compagnies pouvaient fourrer les clients sans qu'ils s'en rendent compte -pourvu que le profit soit au rendez-vous, ils le feraient. Que dis-je ? Ça se fait toujours !!

Mais bon, je ne souhaite pas démarrer une digression qui n'apportera absolument rien à cette discussion. Qu'il suffise de dire que je ne crois en aucun cas que les promoteurs de ce projet aient à cœur le bien-être des Montréalais. Ils doivent être les premiers à trouver toute cette opposition extrêmement chiante !! 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
17 hours ago, ToxiK said:

Pourtant les gens vont magasiner au centre-ville en TEC et ça ne semble pas causer de problèmes.

Il y a 13 stations de métro au centre ville.
Il en à juste une pour Royalmount...

8 hours ago, Decel said:

Sérieux, je sais que tu es contre le projet, mais je crois que tu délires si tu crois qu'on peut facilement placer quelques centaines de boutiques et restos au centre-ville.

Pourtant c'est ce qu'on propose pour la cité des ondes...
 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Restaurer la mise en forme

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Contenu similaire

    • Par Feanaro
      Carré Saint-Laurent

       
    • Par mtlurb
      Quelques photos du Ritz.






    • Par ScarletCoral
      Beaucoup d'interventions durant la période de questions des citoyens du conseil d'arrondissement du Sud-Ouest concernant ce projet. En fait, le promoteur n'a fait qu'une demande de permis de démolition du bâtiment existant. Il n'a pas encore déposé les plans de son projet à l'arrondissement.
      http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1962104/des-organismes-defendent-le-4700-rue-saint-ambroise/
      03/12/2018 Mise à jour    : 3 décembre 2018 | 15:52 
      Des organismes défendent le 4700 rue Saint-Ambroise
      Par Justine Gravel

      Après une première séance spéciale, le 26 juin, le comité d'études avait refusé l'octroi du permis de démolition. Or, le 24 octobre, lors d'une seconde séance portant sur le même sujet à la suite du dépôt du projet immobilier, ils étaient toujours en réflexion.
      Photo : Justine Gravel (Journal Métro)
      Devant l’hésitation des élus quant à la démolition d’espaces à bureaux sur la rue Saint-Ambroise pour y construire un immeuble résidentiel, les organismes membres de la table de concertation Solidarité Saint-Henri (SSH) font circuler une lettre d’opposition à l’octroi d’un permis. Ceux-ci préféreraient que la bâtisse reste intacte et que des logements sociaux destinés aux femmes en détresse et aux mères monoparentales soient construits sur le stationnement adjacent.
      Après deux séances du comité d’études des demandes de permis de démolition, en juin et en octobre, l’arrondissement du Sud-Ouest a du mal à trancher sur l’avenir du 4700, rue Saint-Ambroise, un terrain d’une superficie de 15 330 m2.
      Les promoteurs immobiliers Groupe Quorum et les Développements du Canal souhaitent remplacer l’immeuble existant par plus de 400 unités de logement, dont 300 condos, un projet qui suscite de vives réactions chez les groupes communautaires.
      Malgré la promesse d’y inclure une centaine de logements sociaux, un centre de la petite enfance (CPE), une épicerie zéro déchet, un toit vert et un incubateur d’entreprises, ceux-ci croient qu’un tel projet ne répondrait pas aux besoins locaux.
      «L’arrivée d’autant de nouvelles résidences privées et non abordables contribuera directement à l’accroissement des inégalités sociales dans Saint-Henri et forcera la cohabitation de plus en plus difficile entre nouveaux arrivants et ménages à faible revenu», indique la coordonnatrice de SSH, Shannon Franssen.
      Pour Maxime Laporte, vice-président au développement chez Groupe Quorum, le projet répond aux besoins du quartier et a d’ailleurs l’appui d’organismes communautaires tels que Mission Bon Accueil et Logifem.
      «En dix ans, il y a eu seulement 12 nouveaux logements sociaux dans ce secteur de Saint-Henri. Donc, 100 logements, c’est une énorme croissance, dit-il. Quand l’intégration est bien pensée, la mixité se fait naturellement.»
      Les promoteurs sont d’ailleurs familiers avec le Sud-Ouest, puisqu’ils se trouvent derrière de nombreux projets, dont Le William dans Griffintown, Henri Condominiums et les Condos Monk.
      Contradiction
      La lettre ouverte en opposition à la démolition du bâtiment, qui a recueilli plus de 500 signatures jusqu’à présent, met également de l’avant la contradiction entre ce projet et les intentions des élus de Projet Montréal.
      «Si les élus permettaient la démolition du bâtiment, ils iraient à l’encontre de leurs propres orientations pour ce secteur, adoptées en avril passé», souligne Mme Franssen. Dans le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Turcot, l’arrondissement entend préserver la vocation économique de l’immeuble de la rue Saint-Ambroise.
      L’arrondissement a refusé de se prononcer pour le moment quant aux raisons qui justifient son hésitation à approuver ou décliner la demande de permis. Les détails seront divulgués à l’occasion de la prochaine séance du comité d’études, prévue avant le congé des Fêtes.
      «Il ne s’agit pas d’un dossier facile, soutient Marie Otis, la directrice de cabinet du maire Benoit Dorais. La nouvelle réglementation prévoyant un usage à caractère économique tel qu’annoncé dans le PDUES n’a pas eu le temps d’être adoptée par le conseil avant le dépôt du projet par le propriétaire. Le projet est donc conforme à la réglementation actuelle qui prévoit des usages mixtes.»
      Les locataires de la bâtisse, le Réseau-Bureautique et les Studios Saint-Ambroise, ont préféré garder le silence face à cette situation en raison des négociations en cours avec les nouveaux propriétaires du bâtiment. Il est envisagé qu’ils soient relocalisés dans le secteur Cabot, un quartier industriel du Sud-Ouest.
    • Par Acajou
      Je n'ai rien trouvé ici pour ce projet non plus.
      ''Ancré en plein cœur du Mile-Ex à Montréal, le concept du Campus de l’intelligence artificielle (IA) proposera différents espaces commerciaux et collaboratifs permettant de rassembler en un seul lieu divers acteurs de l’industrie propulsant l’écosystème montréalais en un hub mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle.
      Juste équilibre entre la créativité et la raison, les carrefours, intérieurs comme extérieurs, faciliteront les échanges entre les penseurs de cette industrie naissante. Ce projet d’envergure créera un milieu de vie dynamique, identitaire et unique en son genre, à l’image des chercheurs et des entrepreneurs que le Campus accueillera. Les bâtiments ceinturant l’îlot représenteront le cortex cérébral du projet, agissant à la fois de barrière protectrice et de matière grise; lesquels sont traversés par la moelle épinière, ici représentée par un parc linéaire. Véritable poumon vert, cet espace assurera la perméabilité de l’îlot tout en privilégiant les échanges entre les usagers et les citoyens du quartier.''
      http://m.aedifica.com/fr/realisations/architecture/campus-de-l-intelligence-artificielle-ia