Recommended Posts

Pinned posts

Royalmount

Screen_Shot_2018-11-13_at_1_02.17_PM.png

Citation

Nom: Royalmount
Hauteur en étages:
Hauteur en mètres:
Coût du projet: 1.6 milliards
Promoteur: Carbonleo
Architecte:
Entrepreneur général:
Emplacement: Angle des autoroutes 15 et 40
(image tirée de Radio-Canada)
Royalmount.jpg
Début de construction:
Fin de construction: 2022
Site internet: www.royalmount.com
Lien webcam:
Autres informations: Centre commercial de 3 millions de pieds carrés. 600 000 pieds carrés de bureaux, 300 000 pieds carrés d'espaces verts, 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence
Rumeurs:
Maquette:
Autres images:

Royalmount.jpg
centrecommercialpoche.jpg
Vidéo promotionnelle: 

Étude d'impact: http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/url/ITEM/7A8D1EE3B1F89036E0530A9301329036

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

3-Million Square Foot Mega-Mall Planned for Montreal

 

---

 

New mega mall to come to TMR

Developer Carbonleo, which built Dix30, wants to build shopping centre in Montreal where A15 meets Highway 40

 

---

 

Un nouveau district commercial à venir dans Ville-Mont-Royal

 

Citation

 

MONTRÉAL - Le promoteur derrière le Quartier Dix30 compte débuter au plus tard au printemps prochain la construction d'un immense centre commercial à l'angle des autoroutes 15 et 40 qui veut faire compétition aux grands centres sur les rives Nord et Sud.

 

Les travaux finaux sont en cours entre la municipalité de Ville de Mont-Royal (VMR) et l'entreprise Carbonleo afin de créer ce centre de plus de 3 millions de pieds carrés à l'angle sud-ouest des autoroutes Décarie et Métropolitaine. La valeur du projet est estimée à 1,6 milliard $.

 

Le centre devrait compter de nombreux restaurants, boutiques et autres activités commerciales, en plus d'un cinéma et possiblement un théâtre. Le promoteur prévoit également construire au moins un hôtel ainsi qu'un centre de conférence.

 

Finalement, le projet comportera 600 000 pieds carrés de bureaux ainsi que 300 000 pieds carrés d'espaces verts.

 

«Nous sommes à l'étape préliminaire de la conception et le processus d'approbation de la municipalité devrait se terminer à la fin du mois de mai. C'est à ce moment que la construction débuterait», a indiqué une porte-parole de Carbonleo, Andréan Gagné.

 

Avant de pouvoir lancer les travaux, l'administration de VMR doit compléter un changement de zonage des 60 hectares appartenant à Carbonleo. Ce processus nécessite une période de consultation avec la population qui aura lieu aux mois de mars et avril prochains.

 

Le nom du centre est présentement «Royalmount», mais le choix final n'est pas arrêté.

 

Revitalisation

 

Le projet jouit d'un appui important de la part du maire de VMR, Philippe Roy, qui y voit une façon de revitaliser un secteur peu populaire du quartier industriel de sa municipalité.

 

«Notre parc industriel est appelé à se redéfinir constamment [...]. Donc arriver avec un projet comme ça est une excellente nouvelle, autant au niveau financier que pour redynamiser le parc», s'est réjoui M. Roy en entrevue avec le journal 24 Heures.

 

Sans chiffre précis, celui-ci estime que les retombées économiques pourraient équivaloir à 10 % des revenus de la municipalité.

 

M. Roy a souligné que l'intersection des autoroutes 15 et 40 représente un lieu de choix pour Carbonleo, qui espère faire du Royalmount un centre montréalais qui fera concurrence au Carrefour Laval et au Quartier Dix30.

 

Congestion

 

La congestion automobile pourrait devenir problématique dans ce secteur déjà très achalandé, avertit toutefois M. Roy. Le maire dit avoir reçu des assurances de la part de Carbonleo que le réseau routier local sera adapté à un afflux de voitures, mais que la municipalité gardera un œil sur l'effet sur le trafic.

 

«Le promoteur est sûr qu'il peut mettre en place des mesures pour conserver la fluidité de la circulation, mais ils vont devoir le démontrer [...]. Ça va être un gros défi», a analysé M. Roy.

 

Le projet bénéficie toutefois de deux stations de métro à proximité, De la Savane et Namur, qui permettront un accès facile au centre par le transport collectif.

 

Le nouveau centre commercial comportera :

 

- 1,6 million de pieds carrés d'activités commerciales (restaurants, magasins, cinéma, etc.)

 

- 575 000 pieds carrés pour un hôtel et un centre de conférence

 

- 600 000 pieds carrés de bureaux

 

- 300 000 pieds carrés d'espaces verts

 

[MAPS]https://www.google.com/maps/embed?pb=!1m14!1m12!1m3!1d5593.100271650298!2d-73.66432018124326!3d45.49900311835393!2m3!1f0!2f0!3f0!3m2!1i1024!2i768!4f13.1!5e0!3m2!1sen!2sca!4v1422975454113[/MAPS]

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Le projet bénéficie toutefois de deux stations de métro à proximité, De la Savane et Namur, qui permettront un accès facile au centre par le transport collectif.

 

à moins de construire un tunnel ou une passerelle, ça ne sera pas réellement facile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Après vérification, le projet "Campus 54" était mené par Carbonleo.

 

Est-ce que ce sont les espaces de bureaux prévus au nouveau projet?

 

 

Depuis le début du mois de mai, le DIX30 - plus vaste centre commercial de type lifestyle au Canada - est donc géré par Carbonleo. Cette nouvelle entreprise appartient à son président Jean-François Breton ainsi qu'à sa conjointe Denise Beaudoin, soeur du président de Bombardier, Pierre Beaudoin. De nouveaux actionnaires doivent s'ajouter sous peu. L'entreprise gère également le quadrilatère de la Montagne, Campus 54 et HRO.

 

http://affaires.lapresse.ca/economie/immobilier/201305/17/01-4651748-dix30-divorce-a-lamiable-chez-devimco.php (2013)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Et avec le péage de Champlain, cela devrait faire mal au Dix30 aussi.

 

Je ne m'inquiéterais pas pour ça. La croissance démographique de la Rive-Sud éclipse celle de l'île.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

On parlerai de combien de magasins?

 

Carrefour Laval fait 1,3 millions de p3 avec 300 magasins.

Ici, on parle de 1,6 millions de p3 en surface commercial! Wow!

Modifié par Matt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai bien hâte de voir des images de ça!

 

Ça pourrait être soit vraiment très bien, soit vraiment très mal (comme beaucoup de choses d'ailleurs).

 

Ce qui me rassure, c'est que j'ose croire qu'ils auront appris des «erreurs» du DIX30. Les choses ont beaucoup évolués depuis et j'imagine qu'ils en tiendront compte en mettant l'ensemble des stationnements souterrain, en augmentant le nombre d'espace vert et en évitant de faire des bâtiments de seulement un étage.

 

Si quelqu'un pouvait leur acheté le livre de Jan Gehl, ça serait bien.

 

Malgré tout, c'est quand même incroyable qu'on laisse le développement de si grands terrains entre les mains d'un promoteur. Je n'ai rien contre le fait que ce soit fait par le privé, mais ça démontre que Montréal n'a aucune vision de son avenir... On est en train de bâtir la ville morceaux par morceaux, sans vraiment savoir où on s'en va... chaque projet est retourné sur lui même et ignore son voisin... Dans les vrais villes du monde, la municipalité a un plan d'ensemble et laisse ensuite la liberté aux promoteurs de développer le terrain en suivant ce plan, ce qui permet ce qu'on appel «la qualité du tissu urbain» (au Québec ce principe est comme une légende, au même titre que la fée des dents). Aussi, une fois que la ville a son plan d'ensemble, idéalement, ce serait ni le même promoteur ni le même bureau d'architecte qui ferait l'ensemble du projet... On pourrait ainsi avoir des développements avec une beaucoup plus grande qualité. Mais est-ce que Montréal mérite un projet de qualité? Nous verrons bien quand ce projet sera davantage développé!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

It be a miracle if they can find a way to make traffic "fluid" in that area during rush hour. Plus wasn't there a project slated for that area a while ago or is this the same project?

 

Update: Nevermind, I saw the post above about the previous project in this space.

Modifié par jesseps

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Ce sujet ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

  • Contenu similaire

    • Par ScarletCoral
      Beaucoup d'interventions durant la période de questions des citoyens du conseil d'arrondissement du Sud-Ouest concernant ce projet. En fait, le promoteur n'a fait qu'une demande de permis de démolition du bâtiment existant. Il n'a pas encore déposé les plans de son projet à l'arrondissement.
      http://journalmetro.com/local/sud-ouest/actualites/1962104/des-organismes-defendent-le-4700-rue-saint-ambroise/
      03/12/2018 Mise à jour    : 3 décembre 2018 | 15:52 
      Des organismes défendent le 4700 rue Saint-Ambroise
      Par Justine Gravel

      Après une première séance spéciale, le 26 juin, le comité d'études avait refusé l'octroi du permis de démolition. Or, le 24 octobre, lors d'une seconde séance portant sur le même sujet à la suite du dépôt du projet immobilier, ils étaient toujours en réflexion.
      Photo : Justine Gravel (Journal Métro)
      Devant l’hésitation des élus quant à la démolition d’espaces à bureaux sur la rue Saint-Ambroise pour y construire un immeuble résidentiel, les organismes membres de la table de concertation Solidarité Saint-Henri (SSH) font circuler une lettre d’opposition à l’octroi d’un permis. Ceux-ci préféreraient que la bâtisse reste intacte et que des logements sociaux destinés aux femmes en détresse et aux mères monoparentales soient construits sur le stationnement adjacent.
      Après deux séances du comité d’études des demandes de permis de démolition, en juin et en octobre, l’arrondissement du Sud-Ouest a du mal à trancher sur l’avenir du 4700, rue Saint-Ambroise, un terrain d’une superficie de 15 330 m2.
      Les promoteurs immobiliers Groupe Quorum et les Développements du Canal souhaitent remplacer l’immeuble existant par plus de 400 unités de logement, dont 300 condos, un projet qui suscite de vives réactions chez les groupes communautaires.
      Malgré la promesse d’y inclure une centaine de logements sociaux, un centre de la petite enfance (CPE), une épicerie zéro déchet, un toit vert et un incubateur d’entreprises, ceux-ci croient qu’un tel projet ne répondrait pas aux besoins locaux.
      «L’arrivée d’autant de nouvelles résidences privées et non abordables contribuera directement à l’accroissement des inégalités sociales dans Saint-Henri et forcera la cohabitation de plus en plus difficile entre nouveaux arrivants et ménages à faible revenu», indique la coordonnatrice de SSH, Shannon Franssen.
      Pour Maxime Laporte, vice-président au développement chez Groupe Quorum, le projet répond aux besoins du quartier et a d’ailleurs l’appui d’organismes communautaires tels que Mission Bon Accueil et Logifem.
      «En dix ans, il y a eu seulement 12 nouveaux logements sociaux dans ce secteur de Saint-Henri. Donc, 100 logements, c’est une énorme croissance, dit-il. Quand l’intégration est bien pensée, la mixité se fait naturellement.»
      Les promoteurs sont d’ailleurs familiers avec le Sud-Ouest, puisqu’ils se trouvent derrière de nombreux projets, dont Le William dans Griffintown, Henri Condominiums et les Condos Monk.
      Contradiction
      La lettre ouverte en opposition à la démolition du bâtiment, qui a recueilli plus de 500 signatures jusqu’à présent, met également de l’avant la contradiction entre ce projet et les intentions des élus de Projet Montréal.
      «Si les élus permettaient la démolition du bâtiment, ils iraient à l’encontre de leurs propres orientations pour ce secteur, adoptées en avril passé», souligne Mme Franssen. Dans le Plan de développement urbain, économique et social (PDUES) Turcot, l’arrondissement entend préserver la vocation économique de l’immeuble de la rue Saint-Ambroise.
      L’arrondissement a refusé de se prononcer pour le moment quant aux raisons qui justifient son hésitation à approuver ou décliner la demande de permis. Les détails seront divulgués à l’occasion de la prochaine séance du comité d’études, prévue avant le congé des Fêtes.
      «Il ne s’agit pas d’un dossier facile, soutient Marie Otis, la directrice de cabinet du maire Benoit Dorais. La nouvelle réglementation prévoyant un usage à caractère économique tel qu’annoncé dans le PDUES n’a pas eu le temps d’être adoptée par le conseil avant le dépôt du projet par le propriétaire. Le projet est donc conforme à la réglementation actuelle qui prévoit des usages mixtes.»
      Les locataires de la bâtisse, le Réseau-Bureautique et les Studios Saint-Ambroise, ont préféré garder le silence face à cette situation en raison des négociations en cours avec les nouveaux propriétaires du bâtiment. Il est envisagé qu’ils soient relocalisés dans le secteur Cabot, un quartier industriel du Sud-Ouest.
    • Par Acajou
      Je n'ai rien trouvé ici pour ce projet non plus.
      ''Ancré en plein cœur du Mile-Ex à Montréal, le concept du Campus de l’intelligence artificielle (IA) proposera différents espaces commerciaux et collaboratifs permettant de rassembler en un seul lieu divers acteurs de l’industrie propulsant l’écosystème montréalais en un hub mondial dans le domaine de l’intelligence artificielle.
      Juste équilibre entre la créativité et la raison, les carrefours, intérieurs comme extérieurs, faciliteront les échanges entre les penseurs de cette industrie naissante. Ce projet d’envergure créera un milieu de vie dynamique, identitaire et unique en son genre, à l’image des chercheurs et des entrepreneurs que le Campus accueillera. Les bâtiments ceinturant l’îlot représenteront le cortex cérébral du projet, agissant à la fois de barrière protectrice et de matière grise; lesquels sont traversés par la moelle épinière, ici représentée par un parc linéaire. Véritable poumon vert, cet espace assurera la perméabilité de l’îlot tout en privilégiant les échanges entre les usagers et les citoyens du quartier.''
      http://m.aedifica.com/fr/realisations/architecture/campus-de-l-intelligence-artificielle-ia




    • Par UrbMtl
      Bleury/Sherbrooke

      Ce coin ne cesse de se densifier…
      Hotel de 270 chambres. 
       
    • Par LeTravailleur
      1991 Saint-Martin Ouest - 6 étages
       
      Description de la propriété
       
      Projet conçu par l’architecte renommé, Carlos Ott, se démarquant par son architecture unique et innovatrice (Structure en bois lamellé); Immeuble d’une superficie locative de près de 115 000 pieds carrés; Bureaux et commerces de prestige visant la certification LEED Platine; Économie d’énergie de plus de 60%; Lumière naturelle et vues pour 90% des espaces de travail grâce à sa configuration en « L »; Situé à l’intersection des boul. Saint-Martin O. et Le Corbusier entre le Collège Montmorency et le Carrefour Laval, à proximité de la station de métro Montmorency; Disponible en 2017.


       
      (source : http://gidm.ca/batiment-location/1991-boulevard-saint-martin-ouest/)
       
      Le projet a également son site web, très complet : http://le1991st-martin.ca/
      Voici une illustration assez haute définition trouvée sur ce même site : http://i.gyazo.com/e4fded7098fc456470bee8495da9778a.jpg
       
      ---------------------
       
      Ce bâtiment remplace le vieux truc brun coin Saint-Martin/Le Corbusier, en face de l'édifice récent de la Banque Laurentienne.
      Ça m'a l'air d'un projet de qualité : stationnement invisible depuis la rue, très moderne et avec une touche architecturale que j'aime beaucoup (le bois et la vitre sont très intéressants ensemble).
      Avec son voisin de la Banque Laurentienne, il va contribuer à améliorer cette intersection, un coin qui a grandement besoin d'être densifié avec tous ces centres d'achat à perte de vue...
    • Par paulmtl
      Désolé je sais pas où  mettre cette discussion.  Test de sol cette après midi dans le même secteur Viger coin Saint-Dominique .