Jump to content

Recommended Posts

C'est un bon cas d'étude pour les écoles de gestion...

 

via Bloomberg

 

Target Will Abandon Canada After Racking Up Billions in Losses

 

Target Corp. (TGT) will abandon its operations in Canada after less than two years, putting an end to a mismanaged expansion that racked up billions in losses.

 

The Canadian business is seeking court approval to begin liquidation, the Minneapolis-based retailer said today in a statement. The move will lead to a $5.4 billion writedown.

 

This is the first major strategic shift made under Chief Executive Officer Brian Cornell, who took over for Gregg Steinhafel last year. Steinhafel had seen Canada as burgeoning market for Target, the second-largest U.S. discount chain, because so many Canadians already knew the brand and would cross the border to shop at American stores.

 

Fixing the Canada unit, which amassed more than $2 billion in operating losses since 2011, has been a top priority for Cornell. After taking the reins in August, he spent a portion of his early days at the company touring operations in Canada. The woes plaguing the company’s 130 stores there ranged from empty shelves to prices being higher than locations in the U.S.

 

“We were unable to find a realistic scenario that would get Target Canada to profitability until at least 2021,” Cornell said today. “This was a very difficult decision, but it was the right decision for our company.”

 

Target announced its foray into Canada in 2011 with the purchase of 220 locations from Zellers Inc., a subsidiary of Hudson’s Bay Co., for about C$1.8 billion. The deal cemented the chain’s first expansion outside the U.S., where it had about 1,750 stores at the time.

 

Target’s shares have rebounded since taking a hit following a data breach during the 2013 holiday season. The stock had gained 21 percent to $74.33 over the past 12 months through yesterday.

 

To contact the reporter on this story: Matt Townsend in New York at [email protected]

Link to comment
Share on other sites

Dommage car la chaine Zeller's fonctionnait assez bien. Elle avait sa place, sa marque était connue et sa clientèle assez fidèle. Elle a été démantelée pour faire place à Target qui n'a jamais réussi à s'imposer. Les dirigeants auraient probablement dû faire les choses par étapes, en s'associant au réseau de magasins Z déjà bien établi, rationaliser tout en introduisant peu à peu la marque Target, par un système de vases communiquants. Bien sûr cela supposait qu'ils gardaient le personnel en place. Malheureusement la tentation était trop grande de mettre tout le monde dehors et recommencer à neuf. Un risque énorme qui n'aura fait que des perdants.

 

Si on calcule les pertes colossales (bien méritées), il aurait été plus économique de payer un peu plus cher en personnel et opérer une transition moins douloureuse. Mais le capitalisme continue encore à traiter le personnel comme une vulgaire marchandise, au lieu de le voir comme un précieux capital humain, qui peut faire toute la différence dans le succès ou l'échec d'une entreprise.

 

Résultat: on a détruit une bonne compagnie, éliminé des milliers d'emplois syndiqués qui assuraient des conditions de travail décentes, pour offrir des jobs au salaire minimum et sans aucun avantage, en nivelant par la bas. C'est ce que j'appellerais de la véritable coupe à blanc, un principe contraire au développement durable qui n'a pas sa place dans une société dite évoluée. :banghead:

 

http://www.lapresse.ca/le-soleil/affaires/actualite-economique/201203/23/01-4508863-target-accusee-de-bafouer-les-droits-des-employes-de-zellers.php

Link to comment
Share on other sites

Un des problèmes que les analystes évoquent est que Target a fait une version « allégée » du Target USA. Pour s'implanter rapidement et faire un big bang, tout le côté qui les démarquait de Walmart a été enlevé : l'expérience-client en magasin... qui était un peu à la sauce d'Ikea. Les magasins Zellers ont été repris tels quels sans faire de changement dans l'aménagement. En somme, Target au Canada était juste un genre de Wal-Mart avec des prix plus élevés et surtout des problèmes d'approvisionnement! (on est loin du « just-in-time » de Walmart)

 

Target a aussi pris pour acquis que tous les Canadiens connaissaient la marque... c'est pas parce que quelques milliers de Canadiens vont magasiner au Target l'autre côté de la frontière que les 31 millions de Canadiens connaissent Target :P

Edited by ScarletCoral
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...
adblock_message_value
adblock_accept_btn_value